Femen + Francs-Maçons

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 27 janvier 2013
Étiquettes : , ,
  • 22
    coulamabator
    20 mai 2014 à 20:34 / Répondre

    C’est à dire que la constellation des poissons, Alrisha, Andromède et double face on s’en branle ! Il y a le  » cookie monster  » en haut et il va descendre de votre corde pourrie.

  • 21
    HH
    8 février 2013 à 10:57 / Répondre

    A lire ces échanges, je suis tenté de chercher pour vous les adresses de quelques sites érotiques. Elles y seraient plus à leur place. Mais Jiri ne l’apprécierait pas…

  • 20
    Nina
    7 février 2013 à 21:52 / Répondre

    « …des Femen portant le Cordon de Maître »:
    – … pourquoi pas?

  • 19
    Bernard
    3 février 2013 à 23:03 / Répondre

    J’oubliais, sur certaines de mes photos, j’ai (vraiment) le regard de quelques sœurs…

  • 18
    Bernard
    3 février 2013 à 20:39 / Répondre

    Pour la petite histoire, Maçons et Femen sont restés « côte à côte » à Denfert pendant plus de 20 minutes et ça a permis de faire quelques photos « rigolotes », maçon, mais néanmoins hommes…..

  • 17
    MR
    2 février 2013 à 19:06 / Répondre

    Je n’aime pas quand les maçons disent « nous, franc-maçons ». Comme si on était supposés penser tous de manière identique. Je n’aime pas quand les maçons s’auto décernent des certificats de correction maçonnique, ou quand ils excluent autrui de la chaîne d’union au motif qu’EUX ont compris, et PAS leur contradicteur… Comme me disait mon vieux parrain: j’ai rencontré le même pourcentage de cons en maçonnerie qu’il y en a dans une rame de métro aux heures de pointe. Avec quelques années de pratique, je confirme, et je me demande parfois si ce ne sont pas les plus cons qui parlent le plus fort, et sont les plus prompts à donner des leçons et décerner les brevets… Qu’importe le cordon pourvu qu’on puisse causer. C’est autant le cabinet de réflexion qu’il faudrait parfois revisiter, que la vertu du silence de l’apprenti. Moyennant quoi, je suis en train de faire la même chose que ce que je reproche aux Frères trop bavards. Hein?… Quoi?.. « Mon pire ennemi »?… Où ça?…

  • 16
    Juste pour sourire
    31 janvier 2013 à 18:39 / Répondre

    Le mépris serait-il une nouvelle valeur maçonnique? Prononcé avec ce pathos d’opérette il peut faire sourire, mais tout de même…
    J’ai dû sauter un chapitre de la discussion, mais à quoi fait allusion ceux qui s’enrobent dans leurs verbiages et leurs cours d’Histoire à trois balles ? Du verbiage, j’en trouve, mais je ne vois pas de cour d’histoire, à trois balle ou plus.

  • 15
    Le Chien
    31 janvier 2013 à 14:33 / Répondre

    A tous ceux qui s’enrobent dans leurs verbiages et leurs cours d’Histoire à trois balles : vous croyez-vous maçons ?! Certes, moi, je vous reconnais pour tels ; mais comme ces 3 mauvais compagnons qui, chaque jour, par leurs impostures, assassinent le Maître Hiram .

    Un vent nouveau se lève dans le paysage maçonnique, il fera tomber vos masques, soyez en assurés.

    Je reconnais en l’Un Connu un Frère Terrible.

    Aux véritables enfants de la Veuve, je dis ESPÉRANCE !

  • 14
    Mario Deraismes
    31 janvier 2013 à 11:52 / Répondre

    @un connu
    ma crainte se confirme…le don de leçon est une pratique à risque…

  • 13
    Du pain et du cirque
    30 janvier 2013 à 15:58 / Répondre

    Pendant que l’on discute avec acharnement des droits des gays et des lesbiennes, les voeux des 9 obédiences ce mardi 29 en direct des locaux de la Fédération française Le Droit Humain… sont arrivés. Les voeux nouveaux comme du beaujolais nouveaux? L’espoir fait vivre… mais attention à la gueule de bois éventuelle…
    https://www.hiram.be/Les-voeux-a-la-presse-de-9-Grands-Maitres_a7106.html

  • 12
    Max
    30 janvier 2013 à 12:18 / Répondre

    @ L’Un connu:
    D’accord avec toi mais pourquoi ne pas évoquer la commune?
    Il y avait des frangins sur les barricades, c’est vrai mais les-quels? Il y en avait aussi à Versailles me dit on mais sans me dire d’ou ils étaient. Ou étaient les « sociétaux » ?
    Au fait Le Chien tu le sais toi?
    Bon à + .

  • 11
    Le Chien
    29 janvier 2013 à 20:12 / Répondre

    Ouh ! L’Un connu a les crocs plus acérés que les miens ! Ceci dit, je souscris pleinement à ce coup de gueule ! Je te reconnais comme tel, l’Un connu, et avec un coup de gueule pareil, tu as ta place sur mes colonnes. Bien à toi.

  • 10
    L''Un connu
    29 janvier 2013 à 19:45 / Répondre

    @ Mario Deraismes :
    tu dis : pour essayer de faire avancer la société
    c’est là le problème et toute l’incompréhension du franc-maçon de base d’aujourd’hui : concernant l’Initiation, il n’a jamais été question de faire avancer la société, mais d’améliorer l’Humanité en commençant par soi-même ! Nuance (et de taille) ! S’occuper de faire avancer la société quand on ne maîtrise pas la Sagesse peut conduire à des catastrophes ! Exemple ? La Révolution Française -en partie- inspirée et encouragée par quelques courants maçonniques « sociétaux », elle a conduit aux pires exactions et atrocités (une boucherie !)… Et les Franc-Maçons où étaient-ils en 39-45 ?! Ont-ils défilé contre la Rafle du Vel-d’Hiv ? Où sont-ils aujourd’hui dans le combat contre les obscurantismes qui reviennent à grand pas ? Retournez donc dans le cabinet de réflexion et affrontez votre regard dans le miroir : VIGILANCE ! Le cordon et les faux combats ne font pas le Frère, loin de là !

  • 9
    Yasfaloth
    29 janvier 2013 à 19:40 / Répondre

    Bonsoir

    Les exhibitionnistes du cordon avec les exhibitionnistes du nich..

    Pas très fin, j’en conviens, mais ça me démangeais !

    :=)

    Bah je suppose que les uns comme les autres pensent bien faire, auraient ils toléré de la même façon dans l’autre camp des religieuses en cornette et un christ en sautoir ?

    That’s the question !

    Bonne soirée

  • 8
    Mario Deraismes
    29 janvier 2013 à 18:06 / Répondre

    J’étais à la manif, sans cordon, mais je l’aurais porté volontiers…j’ai croisé des soeurs et frères, avec ou sans cordon, bien contents qu’ils soient là comme moi pour essayer de faire avancer la société…car c’est notre boulot, il parait…

    Quand à la cordonite, elle se transmets souvent lors de dons de leçons.
    A bon entendeur, salut (fraternel)

  • 7
    Vguerra
    29 janvier 2013 à 08:33 / Répondre

    En l’espace de certaines orbites semble pas juste que certains Frères GODF aller avec vos colliers dans la rue par un mariage pour tout le monde, mais ce n’est pas la même chose pour la crise qui touche: les valeurs économiques, financières, travail et morale

  • 6
    Le Chien
    28 janvier 2013 à 20:06 / Répondre

    D’accord avec toi, Max ! La « cordonite » envahit la rue ; méfions-nous : ça doit être drôlement contagieux !

  • 5
    MR
    28 janvier 2013 à 20:05 / Répondre

    J’applaudis au commentaire de l’Arche de Noe. Je m’y retrouve. Et je suis un peu épaté de recevoir, étant VM de ma RL, un courrier du conseil de l’ordre « autorisant » les Frères à défiler avec leurs cordons, sur toute manifestation « pour » le mariage pour tous. (l’autorisation dans l’autre sens n’est pas évoquée. Car le débat est réduit à l’affirmation d’une « égalité des droits ». Si c’était si simple, on se demande pourquoi une association aussi « éclairée » et progressiste que la nôtre ne s’en était JAMAIS préoccupé jusqu’à ces derniers mois… Soyons sérieux.
    Le Conseil de l’ordre en remet une couche avoir déclaré que « les FM du GODF » étaient pour, alors qu’on ne nous a jamais demandé d’en discuter en loge. De mémoire, aucune question à l’étude des loges n’a été proposée sur ce type de sujets. -mais ma mémoire peut me faire défaut, éventuellement-. Tout se passe comme si cet accord – et ceux à venir sur l’adoption, la PMA et plus tard la GPA (gestation pour autrui)-, était obligatoirement, nécessairement unanimement partagé par tous les Frères. Ca me surprendrait.
    Je précise que je serais tout aussi interloqué si on avait affirmé qu’on était unanime sur l’option inverse. En vérité, le GODF m’apparait de plus en plus redevenir cette courroie de transmission du PS, qu’il avait un peu cessé d’être… Nous ne portons plus au dehors la lumière du temple, nous devenons la chambre d’écho des groupes de pression qui stratégiquement ont compris qu’il fallait investir nos ateliers…

  • 4
    Max
    28 janvier 2013 à 18:30 / Répondre

    Consternant ces cordons et sautoirs, arborés pour démontrer quoi? Que finalement on est resté profane peut-être…Il y a même si je ne me trompe un frangin qui arbore un sautoir de  » Véné d’honneur » … Vanitas vanitatum omnia vanitas! Même dans une manif pour l’égalité.
    Et le Chien? Qu’a-il flairé cette fois?
    Quant aux femen d’accord avec lex, mais à la prochaine manif si le temps le permet juste un tablier! Blanc évidemment.

  • 3
    lex.lb
    28 janvier 2013 à 12:45 / Répondre

    Non non, elles sont très biens comme çà les femen… Pas besoin de cordon…

  • 2
    Arche de Noé
    28 janvier 2013 à 10:59 / Répondre

    Sans discuter de la question du « mariage pour tous », ce n’est pas le sujet de ce site, je constate qu’il y a quelques temps, la direction du GODF a accepté le « fait accompli » de cinq loges qui ont initié chacune une femme, même si c’était en désaccord avec les règlements de l’Obédience. Puis, suite à la campagne de quelques dizaines de « grandes gueules », elle a modifié les statuts du GODF pour admettre la „mixité“, même si la majorité des membres de l’Obédience était contre.

    Récemment, elle n’a rien dit sur la publication, par une fraternelle, d’un encart de promotion de la cause des gay et lesbiennes dans le Monde, présenté comme s’il s’agissait d’un communiqué de la „franc-maçonnerie“ en tant que telle. Puis le Conseil de l’Ordre du GODF s’est aligné sur ce communiqué sans que les loges ne puissent s’exprimer.

    Lors de la conférence de presse du 23 janvier 2013, organisée avec cinq autres Obédiences „a-dogmatiques et libérales“ pour s’exprimer sur les négociations en cours de quelques autres Obédiences voulant être reconnues comme „régulières“ à la place de la GNLF, le ton du Grand Maître du GODF et des autres participants était on ne peut plus conciliant. Le plancher grouillait de couleuvres qu’il faudra probablement avaler une fois ces négociations terminées.

    Y a-t-il un pilote dans l’avion?

  • 1
    Chaboud
    28 janvier 2013 à 10:04 / Répondre

    « Cachez ce cordon que je ne saurais voir ».

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous