élections

Un franc-maçon ne s’abstient pas

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 4 mai 2017
Étiquettes :
  • 54
    mazens
    28 mai 2017 à 7h27 / Répondre

    Du point de vue d’un « profane », c’est fou ce que les francs-maçons paraissent programmés et formatés!
    De l’ego à l’être, le chemin semble difficile et tortueux.

    Kasimir

  • 53
    357
    7 mai 2017 à 14h49 / Répondre

    Merci à toi Géplu d’avoir voulu mettre en avant ma prose imparfaite. Je t’embrasse et merci pour tout ce que tu fais. Amitiés. Fabrice.

  • 50
    uneSoeur
    7 mai 2017 à 9h38 / Répondre

    Bonjour,
    Les idées frontistes ont gangrené la FM , oui depuis au moins une dizaine d’années. Le rejet de l’autre, la haine, le populisme se pratique….la dérive sectaire……. La guerre des rites….. La quantité avant la qualité……. en ce jour si important pour la démocratie y aura t il un sursaut ?

  • 49
    GépluAdministrateur
    7 mai 2017 à 9h29 / Répondre

    En raison de la journée électorale, aucun commentaire à connotation politique profane ne sera plus mis en ligne avant ce soir 20h.
    Je vous remercie de votre compréhension.

  • 48
    Donostia
    7 mai 2017 à 8h37 / Répondre

    Bonjour ; Elections en Loge ;
    il est souhaitable que lors d’un vote chaque F.M. de la L.°. se détermine . ok
    au GODF l’abstention n’est pas contraire au règlement qui ne précise rien à ce sujet.

    • 51
      Binah
      7 mai 2017 à 9h56 / Répondre

      Ah bon…de mieux en mieux.
      Il faut éviter de parler au nom d’une obédience…parce que je suis également membre du GODF et cette règle (inventée ou non) ne s’applique pas dans ma loge…pour les élections, initiations et autres, une soi-disant règle de l’abstention n’existe pas.
      Je l’ai dit précédemment…désormais je vais apporter ma caisse à outils pour scier les boules en deux.
      Il conviendrait de ne pas tout confondre et de ne pas parler pour soi « au nom de »…et puis à preuve du contraire, Le GODF comme d’autres obédiences amies sont pour faire barrage au FN. Ou alors je n’ai pas entendu la même lecture que toi en loge.
      Ne pas tout mélanger.

  • 43
    Emanuel
    6 mai 2017 à 22h51 / Répondre

    A lire ce qui est écrit ici on voit bien à quel point les idées frontistes ont gangréné la société et la maçonnerie ???

    • 44
      GépluAdministrateur
      6 mai 2017 à 23h10 / Répondre

      Je partage tristement ton constat Emmanuel

    • 45
      Horus
      6 mai 2017 à 23h47 / Répondre

      Et voilà ! On arrive au point Godwin, à la reductio ab Hitlerum, moment où toute discussion s’arrête. Il suffit de ne pas être d’accord avec la bienpensance et on est automatiquement classé FN ! Quelle finesse !
      .
      Avec un niveau d’embrigadement des esprits totalement inédit en France, les Pravdas cathodiques et même des blogs (sic) … nous dépeignent un duel manichéen entre le héros Macron et le diable Le Pen-Hitler. (Que je ne défends pas, certains semblent pourtant le croire)
      .
      On agite le spectre du retour des nazis une fois FILLON éliminé par les hyènes. Rien n’est joué braves gens, il faut se mobiliser et voter en masse ! Eh oui ! Le système ne se contente pas de gagner, il veut une apparence de légitimité. Pour cela il faut aussi massacrer MLP qui ne recueillera pas les 40% annoncés vu la folie de son programme économique.
      .
      Les techniques de la propagande fonctionnent et certains y contribuent sans même s’en rendre compte. Votez braves gens, le temps des pleurs viendra plus tard !

      • 47
        Kitusai
        7 mai 2017 à 7h40 / Répondre

        Benoit Hamon, qui se révèle bien meilleur que Mélenchon l’a bien exprimé : « Macron est un adversaire politique, Marine Le Pen est une ennemie de la République. » Voyez-vous la ligne jaune ?

      • 52
        réboussié
        7 mai 2017 à 11h35 / Répondre

        être un peu Charlie , ça va , mais pas trop n’en faut , m’enfin ? quoi ? M…. perso j’aime bien Zemmour quand il reproche le prénom de sa fille à Rachida Dati , je regrette qu’il ne soit pas au courant qu’en plus elle mange du couscous , de la pizza , de l’irish stew , on l’aurait même une fois vue en train de boire un coca cola …tandis que le beau Jolais , ça , c’est démocratique et républicain …( j’ai pas osé les frites , car le débat n’est pas clos ..)
        God win ? ça me rappelle un peu les PS en loge …d’ailleurs , les excès (? ) de langage ici ces jours ci ? trop de contention en loge ? comme dans le pays ? ça donne ça …..CQFD
        Oui , islamophobie ? avec eux ? faut pas stigmatiser ? les morts ? attentats ? des malades ….malades de cette société , certainement , de ses abus , d’ailleurs ? ça vient de sortir ?? suicide interdit chez eux ? faut trouver un biais …La bien-pensance a eu peur , vaut mieux la peur que la colère , mais nous ? taper sur la bien pensance ? je like , mais plus encore sur la mauvaise …mais tout compte fait , une petite crise de temps en temps …..là ou aussi on nous berlure , c’est sur la dernière crise , comme l’état d’urgence , quand ça dure trop ? quoi ça veut dire ? on s’empaille sur des conséquences , je préfèrerais les causes , multiples , complexes , feed back divers et variés …mais une blonde ? c’est un peu la facilité , et je pense qu’elle a eu peur elle aussi , d’ou sa prestation , quand c’est pas l’heure ? il y a des leaders , positifs , d’autres négatifs , plus facile ? ça me rappelle des formations anciennes ,( dynamique des groupes ) soyons les supers viseurs …..mais sans prendre partie , du moins publiquement ….car il viendra , le temps des cerises , mais il faut travailler son jardin ….au lieu de réclamer des allocations ….( la blonde et les allocs ? c’est pour l’équilibre ) …et superviseur en deux mots , tu auras décodé .. fraternité ..

  • 33
    lazare-lag
    6 mai 2017 à 9h21 / Répondre

    Dans notre pauvre existence en ce bas monde, et nul n’étant parfait, il peut nous arriver à chacun d’être au moins une fois un « idiot utile ».
    De qui l’abstentionniste, l’électeur « blanc » et l’électeur « nul » sont-ils les idiots utiles?
    La question ne se résume-t-elle pas à ça?
    Et comme nous sommes samedi, et que depuis 00 H 00, il vaut mieux éviter de citer des noms, peut-être même sur le présent site, ne comptez pas sur moi pour donner de réponse jusqu’à dimanche 20 H 00.
    Bon, c’est pas tout ça, j’ai accepté d’être assesseur dans ma commune qui en manque. Il faut que je m’y prépare.

    • 34
      Binah
      6 mai 2017 à 10h42 / Répondre

      Bonne idée…nous allons ajouter le mot « idiot utile » aux constitutions d’Anderson, ainsi qu’il suit :
      « Un Maçon est obligé de par son Titre d’obéir à la Loi Morale et s’il comprend bien l’Art, il ne sera jamais un Athée stupide ni un Libertin irréligieux. …..ni un idiot utile.. »
      Il est utile d’humer l’air du temps. …
      Je comprends mieux pourquoi la FM est entrée dans l’ère du vide…elle va finir par sombrer dans le nihilisme.
      Allez , dimanche, je voterai puis je participerai au dépouillement pour être un citoyen utile

      • 35
        lazare-lag
        6 mai 2017 à 11h57 / Répondre

        Petite suggestion de lecture, en particulier à BINAH qui va participer au dépouillement dans son bureau de vote:
        « La journée d’un scrutateur » de Italo CALVINO.
        Je l’ai découvert il y a environ une vingtaine d’années, et me le relis parfois en période électorale.
        Une vraie petite pépite démocratique. Et d’autant plus intéressante qu’elle se passe ailleurs que chez nous (au delà de l’entre-soi franco français, donc), et à une autre époque, dans l’Italie d’après-guerre.
        Mais ça sent le vécu!
        Réédité en poche, chez FOLIO, en 2015.
        Et en vente donc dans les bonnes librairies de nos bonnes bourgades.
        A lire et relire sans modération.

        • 36
          Binah
          6 mai 2017 à 14h59 / Répondre

          Ô quel merveilleux fabuliste…sais-tu que j’ai lu pour la première fois « Le baron perché » en 4eme et le reste a suivi.
          Le réel est tenace…
          Je remercie un ancien professeur de français de cette merveilleuse découverte.
          Mais merci aussi à toi de m’avoir rappelé des souvenirs

    • 37
      lazare-lag
      6 mai 2017 à 17h20 / Répondre

      Je crois que nous avons la réponse de la part de Géplu lui-même dans l’article sur le Frère Mélenchon.
      Les idiots utiles servent les descendants du vichysme, pas les défenseurs de la démocratie.
      Ce n’est pas polémique c’est mathématique.
      Et ça correspond à l’idée que je m’en faisais.

      • 38
        Horus
        6 mai 2017 à 19h12 / Répondre

        Alors, il suffit d’une assertion (ce qui n’est pas une démonstration) d’un « chef », pour que ce soit vrai ! Bravo !
        À l’époque de mon grand-père, il y en avait beaucoup qui disaient « c’est écrit dans les journaux, donc c’est vrai ! » Je vois que cela n’a pas beaucoup changé.
        .
        Penser que ce qui s’est passé est démocratique relève soit de la naïveté la plus absolue ou alors d’une cécité volontaire qui indique bien la manœuvre.
        .
        Quand la Justice est instrumentalisée, quand les « merdias » si puissants, aux mains et aux ordres des commanditaires qui tirent les ficelles, quand le lavage de cerveau formate les esprits avec un matraquage continu, appeler cela une démocratie laisse rêveur.
        .
        Ce n’est pas polémique, c’est factuel. Tous les médias qui ont démoli FILLON ou d’autres, ont comme propriétaires des financiers qui sont soutiens officiels de MACRON, soit pour retour d’ascenseur, soit pour intérêt futur. Les autres étaient tous trop dangereux car capables de mettre en cause les privilèges de la caste médiatico-politique.
        .
        Goebbels serait certainement jaloux de la puissance des instruments actuels de la démocrature. Mais avec la crédulité, toujours constante du peuple, même chez les gens cultivés, (ce qui ne veut pas dire qu’ils possèdent une intelligence stratégique), on s’aperçoit que c’est finalement assez facile de tromper le peuple, qui aura ce qu’il mérite.

        • 39
          Kitusai
          6 mai 2017 à 20h03 / Répondre

          Et revoilà le complot judéo-maçonnique de la finance internationale. Il nous manquait celui-là.

          • 41
            Horus
            6 mai 2017 à 21h58 / Répondre

            « Was hilft leucht und brillen so die Leute nicht sehen wollen ! »
            Texte d’une gravure initiatique allemande du 18° siècle, représentant une chouette avec des lunettes et tenant des torches.
            .
            Traduction: A quoi servent lunettes et torches quand les gens ne veulent pas voir !.
            .
            Aller voter pour être cocu c’est formidable, non ? Si on a pas encore compris, aller voter, c’est diminuer l’abstention, donc donner une légitimité à des escrocs. Faut vraiment tout expliquer …

          • 46
            yasfaloth
            7 mai 2017 à 0h49 / Répondre

            Non Horus, je me hasarde peut être, mais il me semble que c’est la posture Asselineau.
            .
            Vous savez ce triste sire qui se voyait être la révélation du premier tour et qui finit à 0.8%, qui voit des complots partout, qui dirige une espèce de secte qu’il appelle l’UPF et qui considère les Franc Maçons comme l’un des pire maux de notre société…
            .
            Ce qui rend la position de Horus encore plus étrange s’il est (encore) FM !

        • 40
          Binah
          6 mai 2017 à 21h42 / Répondre

          La Justice est instrumentalisée ? Ah bon…
          Je doute que les juges du pôle financier soient des femmes et des hommes entravés.
          C’est leur prêter des intentions sans savoir. Des insinuations sans fondement. Des mots déversés pour jeter l’opprobre.
          Je pense bien au contraire qu’ils sont « amoureux » du droit, de la vérité et de la haute estime de la fonction qu’ils exercent.
          Quant aux journaux : pourquoi ne pas faire un auto-dafé puisque aux mains de la finance à lire de tels arguties. (Oui, oui il nous est toujours distillés la même litanie…Kitusai l’écrit à juste propos…c’est le sempiternel complot judéo-maçonnique )..nul ne nous empêche de lire la presse étrangère et étrangement elle penche aussi cet homme courtois, policé et éduqué. Nul ne nous empêche de croiser les informations, de filtrer, trier, raisonner, d’avoir un regard distancié ….arriver à un état de conscience élevé, à ne pas être dans le fantasme du complot perpétuel.
          Entre l’escrimeur et Le marteau-piqueur…je n’ai nullement besoin de la pensée de la presse et celle de la Justice pour constater l’écoute de l’un et l’agressivité de l’autre…reste d’un atavisme. Seul un profane en tablier (en FM, il y a de plus en plus de profanes en tablier, triste constat) ne peut faire la distinction entre le candidat qui parle à la raison et l’autre qui parle à l’affect et aux bas instincts humains.
          Ni la presse ni la Justice ne trompe mon œil …d’Horus. Mais je ne peux que constater que la presse comme la Justice n’ont jamais été autant salies qu’au cours de cette campagne Présidentielle. On ne peut prétendre que le Canard Enchaîné soit financé par le monde de la finance puisque ce journal s’auto-finance.
          Etre libre nécessite du courage. Il y a des journalistes et des juges courageux…certains reçoivent même de funestes cadeaux. Et pourtant, ils restent debout.
          Pas de mépris pour ces femmes et hommes là. Question de lucidité et non de naïveté.

        • 42
          lazare-lag
          6 mai 2017 à 22h13 / Répondre

          « Les merdias », donc.
          (Je pense qu’il ne s’agit pas ici d’une faute de frappe inopinée).
          Je dois être doté d’un comprenoir petit modèle,avec peu de chevaux fiscaux, mais j’ai du mal avec ce terme « médias ».
          C’est présenté ici comme si l’ensemble des médias était un ensemble homogène, marchant d’un même pas, défendant les mêmes causes et les mêmes objectifs.
          J’en lis quelques uns (pour ne parler ici que presse écrite) et, sauf ahurissement complet de mes neurones, je les trouve très différents. Et pour moi c’est cette différence qui en fait la richesse.Car elle permet les croisements et les recoupements. mieux que devant la télé, ou même la radio, trop rapides, et où on n’a pas le temps de prendre du recul.
          Je ne saisis donc pas vraiment un lavage de cerveaux avec des instruments aussi divers.
          Et si tu dis, Horus, que c’est factuel, cite les faits, cite les journaux, les journalistes, leurs papiers, leurs dates de parution. Argumente, analyse, ne reste pas vague.
          Nous avons tellement hâte de savoir, nous les pauvres moutons suiveurs et aveuglés.
          Ils seraient donc tous coalisés pour nous formater.
          Diable! Ils sont partout!Comme du temps de ton papy, si je puis dire?
          C’est vachement inquiétant, et on ne nous le disait pas. Et on ne le voyait pas!
          Merci de venir nous éclairer.
          Mais s’ils disent, comme tu l’exposes, à peu près la même chose je crois avoir une petite idée de cette connection entre médias si différents pour le troupeau de moutons bêlants que nous serions.
          C’est parce que le mouton n’aime pas le loup.
          Pourquoi?
          Parce que le mouton est un animal à poil laineux.
          Et parce que le loup est un animal, à poil haineux.
          En d’autres termes plus explicites, s’ils sont relativement nombreux les journaux à dire un peu la même chose, à avoir des points de convergence, c’est peut-être tout simplement qu’ils défendent la démocratie face à un obscurantisme qu’on ne voyait quasiment plus, l’opération de dé-diabolisation ayant presque failli réussir.
          J’ai dit.

  • 26
    • 27
      Binah
      5 mai 2017 à 18h14 / Répondre

      Kitusai a une âme de détective…bravo.
      Est-ce-qu’il reste encore beaucoup de boules grises après cette info ?
      Pour mémoire, Georges Pompidou fut dIrecteur général à la Banque Rothschild et Henri Emmanuelli fut également membre de la direction de ladite Banque….comme nous le savons tous, ils furent tous deux de grands banquiers d’affaires. Ridicule quand tu nous tiens …
      En FM, l’humour devrait affirmer sa maîtrise au lieu de cela certains d’entre nous pensent encore à déposer une boule grise.
      Je vais aller chercher l’âne dans le jardin pour lui donner un seau d’eau…l’âne d’aujourd’hui est désespérant, il préfère mourir de soif.
      Je suis triste pour tous ces ânes qui sont vides de toute substance humaine et qui ne savent choisir entre deux seaux, celui qui est le plus vital pour eux.
      L’homme, aussi, serait capable de mourir de soif. Dans le doute, nul ne désespère et j’ai un infime espoir que le franc-maçon,lui, sache choisir pour le seau d’eau.
      Merci à toi, Kitusai.

  • 22
    ALJA
    5 mai 2017 à 10h54 / Répondre

    Hormis le fait que, même si l’on est, comme tout FM conséquent doit l’être, un adepte de la pensée « ternaire » et de la « coincidentia oppositorum », il n’empêche qu’au bout du bout du « raisonnement », le choix est Blanc ou Noir.
    Il n’empêche aussi que la République, ce n’est pas que la démocratie et que la démocratie, ce n’est pas le néo-fascisme. Il y a une hiérarchie (on va dire un « niveau de conscience »).
    Il n’empêche que la « recherche de la vérité » doit prévaloir sur l’expression de la seule opinion relative .
    Pour ce qui me concerne, je préfère la République au néo-fascisme. Donc je vote républicain aux élections présidentielles.
    Après, et pas à la place, il y a les législatives, où tous les républicains pourront faire valoir leur opinion.
    NE NOUS TROMPONS PAS D’ELECTIONS .

  • 15
    Binah
    4 mai 2017 à 23h16 / Répondre

    Quel saut…pour le seau d’eau …
    J’espère surtout ne pas faire le grand saut dans le populisme…ce dimanche.
    Comme dirait un ancien garde des sceaux « c’est pas plié ».

    • 16
      boblues
      5 mai 2017 à 0h57 / Répondre

      Le vote blanc est un vote, ni mieux ni pire qu’un autre. Ne sommes nous pas libres et de bonne moeurs ? Nous avons lors des différentes enquêtes certifiés n’appartenir à aucun mouvement extrémiste. J’accepte la discussion mais je n’aime pas qu’on me tienne la main et que l’on me dicte ce que je dois faire. Si nous en sommes réduit à cette parodie, c’est aussi de la responsabilité des dirigeants économiques et politiques qui mettent M. Macron en piste.Grace à lui, demain nous serons peut être grecs, portugais et pourquoi pas Sénégalais. Je n’ai attendu après aucun donneur de leçon pour me battre contre le F.N. et pour que vive la fraternité au dehors du Temple

      • 19
        Binah
        5 mai 2017 à 9h00 / Répondre

        Ah bon., quel sot je suis..je ne savais pas qu’il existait des boules grises (ni blanche ni noire) lors du vote d’admission…toutefois il est vrai que dans peu d’obédience, l’unanimité est demandée pour admettre de futurs initiés.
        Lors d’un prochain passage sous le bandeau, je prendrai ma caisse à outils et je scierai la boule blanche et la boule noire en deux…puis j’utiliserai de la bonne vieille colle pour joindre la moitié d’une boule blanche et
        la moitié d’une boule noire….,cela vaudra bien une boule grise de « ni-ni ».
        Ah l’esprit de finesse manque cruellement aujourd’hui…quant aux esprits faux, ils ne sont ni fins ni géomètres …c’est-à-dire dire souvent gris.
        En FM, nous devrions investir dans des caisses à outils…pour scier les boules.

  • 14
    Binah
    4 mai 2017 à 22h23 / Répondre

    Bonsoir,
    La question est la suivante : il s’agit de savoir si les Francs-maçons sont comme l’âne de Buridan, fameux paradoxe qui veut que l’âne hésite entre le saut d’eau et le seau d’avoine (le ni-ni, c’est-à-dire l’abstention, le vote nul ou blanc) et finit par mourir de ne pas avoir su choisir.
    Comme il paraît incongru pour un franc-maçon de se prendre pour un âne ….il semblerait que choisir le candidat qui se rapproche avec la plus grande finesse de la démarche humaniste, « progressiste », ouverte, de concorde et non de discorde est d’une clarification limpide depuis le débat (ou plutôt duel entre l’escrimeur et le marteau-piqueur) de ce mercredi 3 mai.
    Bon, j’ai choisi : dimanche, je vote…ni blanc, ni nul …et « pour » le plus courtois, déterminé et réformateur.
    Pour ne pas finir comme l’âne de Buridan…

    • 17
      Kitusai
      5 mai 2017 à 6h44 / Répondre

      🙂

    • 29
      Horus
      5 mai 2017 à 18h23 / Répondre

      L’analogie avec l’âne de Buridan est-elle pertinente ? On peut se poser la question. Comparaison n’est pas raison. Mais si on reste sur ce registre
      .
      Qui est le véritable âne ?
      .
      Celui qui refuse de boire de l’acide chlorhydrique qu’on lui présente comme de l’eau d’un côté, et de la « mort-aux-rats » qu’on lui présente comme de l’avoine dans l’autre seau ?
      .
      Ou celui qui n’a pas vu la tromperie et se prépare ainsi à un destin funeste qu’il n’a pas eu l’intelligence de voir ?
      .
      Contrairement à ce qu’on veut nous faire penser, ne pas choisir est un choix tout à fait respectable et correspond au refus d’être un idiot-utile du système qui présente 2 cases truquées avec force lavage de cerveau et re-diabolisation pour soi-disant faire barrage au fascisme, ne laissant alors plus qu’une case conforme à la bienpensance (de gôche, évidemment) et à la doxa populaire.
      .
      Les FF de la GNLF qui ont refusé les dés pipés, les boules blanches et noires d’un système quasi mystico-maffieux, en refusant de se rendre à ces simulacres électoraux, et en créant de nouvelles Obédiences, sont-ils des ânes ou ont-ils fait preuve de véritable courage en disant non au piège ?
      .
      N’ayez crainte, le gigolo christique va passer, mais ce qui est insupportable, c’est de culpabiliser les citoyens libres par des injonctions morales et de vouloir le conduire par la main, comme un enfant, pour qu’il dépose un bulletin conforme aux directives de la Propaganda Staffel rebaptisée BFM ou autre officine chargée d’éblouir les gogos naïfs.
      .
      Ironie de la situation, la seule institution qui prend les citoyens pour des adultes, est l’Église catholique, qui refuse de donner des consignes de vote, alors que les Églises maçonniques pondent des communiqués laborieux où transparaissent quand-même, en filigrane, mais clairement, des consignes de vote. C’est dire l’estime dans laquelle sont tenus leurs ouailles supposées être éclairées ! ASMD !
      .
      La France aura ce qu’elle mérite, et ce sera conforme au jugement de l’inventeur de la démocratie, PLATON, et qui jugea la démocratie en ces termes (peu ou prou) :
      « La démocratie est un système qui permet la victoire de 11 imbéciles sur 10 philosophes ».
      .
      Il est temps de se renseigner sur comment vivre dans l’espace.

      • 30
        uoi
        5 mai 2017 à 21h43 / Répondre

        Bonsoir,
        HORUS : ta connaissance d’adjonction de substances à l’eau et à l’avoine afin de contaminer….. est douteuse….

      • 31
        Emanuel
        5 mai 2017 à 23h42 / Répondre

        Je pense que tu n’a pas bien lu les déclarations de l’église dite catholique qui suivant sa logique hypocrite se prononce clairement pour le vote Le Pen.
        Du pape qui connait la Marine mais ne sait pas d’où vient Macron… alors qu’on trouve sa bio partout et des évêques qui n’ont de cesse de rappeler le 10 points non négociables…
        Au moins la position des religieux juifs, musulmans et protestants est claire.

      • 32
        Binah
        6 mai 2017 à 8h40 / Répondre

        Ah bon…selon Horus, je ferai une comparaison….si tu le dis, Horus, c’est que tu es peut-être sur un chemin de vérité et de vision de la réalité…comparer l’âne à l’hommme et aux FM….peut-être as-tu raison.
        Quant à mon propos, il faisait une « distinction « .
        Comparer et distinguer.
        Le FM se distingue par ses « hautes valeurs morales » et son aspiration à s’extraire du caniveau…il est vrai que l’âne a peut-être aussi une aspiration à se sortir de sa condition animale et avoir la capacité de choisir.
        Comparer l’homme à l’animal…et distinguer l’homme de l’animal.
        Tout n’est pas désespéré ….

  • 13
    Tao
    4 mai 2017 à 21h07 / Répondre

    Un Franc-Maçon est libre.
    .
    Amitiés,

    • 23
      Luciole
      5 mai 2017 à 11h01 / Répondre

      Libre de laisser les autres faire le travail à sa place.

      • 28
        Tao
        5 mai 2017 à 18h15 / Répondre

        Pour peu que voter soit considéré comme un travail. Cela illustre bien l’image à laquelle est réduite la citoyenneté pour certains. Bravo à eux.
        .
        Pendant que certains sont animés de valeurs soi-disant républicaines pendant deux jours tous les cinq ans, d’autres travaillent (oui, là le terme est approprié) au quotidien pour améliorer notre société. Au quotidien.
        .
        Amitiés,

  • 10
    s
    4 mai 2017 à 15h40 / Répondre

    EN 2022 ? Faudra t il voter Marine car moins pire que sa nièce , Marion ?? ou le moindre mal ? vous trouvez que c’est le bien ? j’ose juste espérer qu’avant , on arrêtera ces bêtises , et qu’on proposera quelque chose de plus intelligent , c’est à dire que la loge est maitresse de son ordre du jour ….et la parole libre , le vote par boules ….donc secret , gage de liberté de vote ……si le résultat ne vous satisfait pas ? supprimer le secret du vote …..mais ce n’est pas ce secret qui est responsable du résultat , ou alors , on n’est plus en maçonnerie , mais dans un asile d’aliénés …j’utilise un terme médical pour édulcorer un peu
    Ce ne sont ni l’un ni l’autre des monstres , deux visions de la société future , opposées , c’est certain , mon choix personnel est différent , j’ose dire plus maçonnique , c’est à dire que nos valeurs doivent être mise en acte et pas uniquement psalmodiées , ce qui demande un minimum d’honnêteté et d’honneur de la part des élus , corruption , conflits d’intérêts ? peine d’indignité nationale pour les élus coupables …sinon ? Le Pen ne dépareillera au milieu des rats et des vautours ..pas de chiendent dans un jardin bien entretenu …combat incessant , mais l’heure du repos n’est pas arrivé , et demain est un autre jour …..

    • 11
      Blazing Star
      4 mai 2017 à 17h44 / Répondre

      Des rats et des vautours, oui ce sont nos hommes politiques sans morale, dévorés par l’ambition et les profits des prébendes.
      Nous sommes revenus à la royauté et ses barons. Voter ne sert à rien. La grandeur, la morale, le sens civique ont disparu sous la pression trop souvent des francs maçons au nom de la liberté de penser et des mœurs.
      Le mot morale est vilain, d’ailleurs on n’apprend plus la morale à l’école comme dans les familles, d’ailleurs les enseignants souvent ne plus ce que c’est.

  • 7
    Kitusai
    4 mai 2017 à 13h17 / Répondre

    Un petit rappel historique opportun venant du Facebook de M. Entoven :

    Dans la période qui précéda l’avènement du nazisme, en effet, le KPD refusa obstinément de faire alliance avec les socialistes pour faire barrage à Hitler. Au contraire, ses chefs désignèrent les socio-démocrates comme leurs ennemis prioritaires, allant jusqu’à les qualifier de « socio-fascistes ».
    En 1931, le leader du KPD, Ernst Thälmann, écrivait ceci : « La social-démocratie essaie, en évoquant le spectre du fascisme de Hitler, de détourner les masses d’une action vigoureuse contre la dictature du capital financier. Et c’est ce plat empoisonné qui constitue, en réalité, l’un des aspects de sa politique ordinaire du « moindre mal » qu’elle s’apprête à accommoder à la sauce d’une prétendue amitié soudaine pour le parti communiste (…) Et il y a des gens à qui les arbres du national-socialisme cachent la forêt de la social-démocratie ! »

    • 20
      ALJA
      5 mai 2017 à 10h42 / Répondre

      Petit rappel historique essentiel. Mais les partisans du « ni-ni » expliquent qu’on ne peut comparer deux époques. C’est une objection acceptable, certes. Mais il n’empêche que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Le FN a été, est et reste un parti-néo-fasciste dans ses méthodes, sa démagogie, sa capacité à récupérer la colère populaire. A l’intérieur de la République, on peut avoir des adversaires, avec qui on peut débattre « projet contre projet », on n’y a pas d’ennemis.
      Le débat IMPOSSIBLE de mercredi dernier a montré à tous les hommes de « bonne foi et de bonne volonté » qu’un homme politique quel qu’il soit ne peut débattre avec une bateleuse de champ de foire, une « camelote » non pas du roi, mais du néo-fascisme.

      • 25
        Kitusai
        5 mai 2017 à 14h12 / Répondre

        Article 16 : « Lorsque les institutions de la République, l’indépendance de la Nation, l’intégrité de son territoire ou l’exécution de ses engagements internationaux sont menacés d’une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.
        Il en informe la Nation par un message. »

        Vu comment ils se comportent, le message ne sera même pas poli et peut-être même truffé de fautes d’orthographe.

  • 6
    Horus
    4 mai 2017 à 12h11 / Répondre

    Les propos de 357 sont corrects dans la mesure où le processus électoral n’est pas vicié par des manœuvres politiques et médiatiques tendant à fausser le résultat.
    Dans le cas présent, participer à un piège qui consiste à choisir entre la peste et le choléra n’est pas faire preuve d’un grand discernement et les leçons de morale contribuent à fortifier le statut d’idiot utile du lambda moyen, lobotomisé par la Propaganda Staffel et l’idiot-visuel.
    Refuser de tomber dans un piège est une attitude au moins aussi noble que de suivre la pression de conformité de la bien bienpensance.

    • 9
      yasfaloth
      4 mai 2017 à 15h08 / Répondre

      D’où l’immense intérêt du débat de hier soir qui a, d’évidence, dû ouvrir les yeux de tous ceux qui pensaient que le FN était devenu un parti comme les autres.
      .
      Quand aux « manœuvres » elles ont toujours (malheureusement) fait partie des « subtilités » de la vie publique et politique.
      .
      Emmanuel Macron le sait bien, lui qui en souffre aussi et qui est obligé de porter plainte pour contrer les tentatives d’ingérences d’activistes étrangers sans foi ni loi dans cette fin de campagne !

  • 5
    astronome64
    4 mai 2017 à 11h59 / Répondre

    Certes il faut voter, c’est un devoir. Mais entre choisir entre une incapable délirante et un bonimenteur televangeliste ultra libéral il est également possible de voter blanc ce qui est aussi un vote !! Cela dit cette élection a été volée aux français… n’importe quel autre débat vraiment républicain aurait eu une toute autre tenue que ce spectacle minable d’hier soir. Nous avons ce que nous méritons non ??

    • 24
      ALJA
      5 mai 2017 à 11h02 / Répondre

      Le débat ne me semble pas se poser en ces termes.
      Selon moi, il ne faut pas confondre République et néo-fascisme.
      Le choix pour les élections présidentielles, il est entre un candidat libéral certes, mais républicain et une candidate néo-fasciste. Je vote républicain.
      Après, et pas à la place, il y a des élections législatives pour, éventuellement, dire son désaccord avec la politique que le PR souhaite mener.
      Ne pas confondre le niveau de question.
      Ne pas confondre la nature des deux élections. (d’autant qu’on élit pas un « souverain » aux pleins pouvoirs) mais un PR, dans un cadre institutionnel (certes imparfait)
      En tout cas, hors de question pour moi de prendre le moindre risque de permettre à MLP d’utiliser l’article 16 de la constitution.

  • 4
    uneSoeur
    4 mai 2017 à 11h14 / Répondre

    Bonjour,
    Un et/ ou Une Franc Maçon qui s’abstient ou qui vote blanc pour une décision finale n’est pas digne d’être « reconnu comme tel(le) !
    Merci à 3,5,7 et Hiram.be d’avoir fait paraître cet article criant d’évidence et que j’approuve dans son intégralité. J’en ai assez de tous ces FF et toutes ces SS qui ne font que de la masturbation de méninges mais ne s’engagent jamais clairement en FM mais également en tant que citoyen car c’est bien ce que nous sommes !

  • 3
    Picoloo
    4 mai 2017 à 10h01 / Répondre

    Merci 357 pour ce billet qui redonne espoir et confiance…. cela fait du bien après la non-prise de position de notre frère insoumis !

  • 2
    Kitusai
    4 mai 2017 à 7h56 / Répondre

    Tout à fait à la seule différence qu’aucune poissonnière ne mérite notre mépris contrairement à cette engeance Le Pen lamentable qui pompe nos impôts depuis 3 générations pour répandre la (f)haine..

    • 8
      yasfaloth
      4 mai 2017 à 14h59 / Répondre

      Je n’ai évidemment rien contre les femmes qui font profession de vendre le poisson, que j’apprécie par ailleurs.
      .
      Non il faut prendre le terme au sens figuré :
      .
      Ceci se dit en rapport avec les femmes des marins pêcheurs qui vendaient le poisson « à la criée » donc en attirant les « clients » et en vantant leur marchandise à grands coups de gueule !
      .
      Ensuite, par extension c’est devenu une expression péjorative qui désigne une femme qui s’exprime en parlant très fort (au propre comme au figuré) sans aucun complexe et avec une certaine vulgarité !
      .
      Bon, il y a peu des gens ici pour qui cela est, au contraire, une qualité… va savoir…

      • 21
        ALJA
        5 mai 2017 à 10h46 / Répondre

        En Provence, on appelle cela une « Cagole ». MLP est une CAGOLE

  • 1
    yasfaloth
    4 mai 2017 à 1h26 / Répondre

    Puisqu’il n’est pas possible de mettre des commentaires sur le site 3,5,7 je tiens à dire ici combien j’ai apprécié ce billet. Billet qui prend une actualité particulière, après le pathétique « spectacle » que nous a donné ce soir, la « poissonnière de Montretout » tout en volant aux français le débat sur les programmes auxquels ils aspiraient !

    • 12
      lazare-lag
      4 mai 2017 à 20h44 / Répondre

      S’il faut un synonyme à « poissonnière de Montretout », peut-être peut-on proposer « la cagole de Montrerien »?
      Non? Bon. Je range.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous