Fred Zeller

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 5 février 2007
  • 13
    Denise Boulet-Dunn, ex Denise Valéro
    10 mai 2011 à 18h04 / Répondre

    ma réponse à votre adresse personnelle.
    DBD.

  • 12
    dumey alex
    10 mai 2011 à 13h34 / Répondre

    J’ai été le photographe et l’ami de Fred Zeller (il me l’a dit) pendant 30 ans. Il avait décidé de finir sa vie en Dordogne eut égard aux bons souvenirs qu’il avait eu de cette région pendant une période de repos prise après sa descente de charge. Il m’a demandé de lui aménager un logement confortable dans la propriété que je possède près d’Issigeac. Il est venu finir sa vie près de moi et mon épouse qui lui servait de secrétaire. 30 ans de collaboration et d’amitié m’ont permis d’accumuler les souvenirs au quotidien, des discussions politiques (certains seraient surpris et en prendraient pour leur grade, fussent-ils hauts !). J’ai en ma possession de nombreuses oeuvres de Fred et documents divers, pratiquement inconnus, tels que des livres qu’il signait Kermover et également toutes ses oeuvres érotiques qu’il appelait son enfer ! Aujourd’hui, j’ai décidé de me séparer, auprès de connaisseurs et d’admirateurs (curieux s’abstenir, ainsi que tous ceux qui pensent connaître Fred après avoir bu un verre avec lui, dixit) d’une grande partie de ces oeuvres. Si vous souhaitez me joindre : alex.dumey @gmail.com

  • 11
    D. Boulet
    17 février 2011 à 22h57 / Répondre

    Fred Z. n’est pas en mesure de dégager sa propre vérité de tous ces commentaires… Cette vérité dont il disait avec raison qu’elle était boiteuse. Rendons hommage à certaines de ses qualités peu souvent mises en lumière: sensibilité, élévation de l’esprit, immense talent de peintre et dessinateur trop peu reconnu, véritable tolérance , générosité, amour de la Paix et de la Beauté…au dessus de toutes contingences…
    Lilith.

  • 10
    de Sailly
    27 décembre 2009 à 0h36 / Répondre

    Qu’il est détestable de suivre les conversations de Frères mais révélateur de constater la perfidie de leur esprit de conspirateurs sataniques qui se félicitent d’avoir fait perdre le département français d’Algérie en soutenant le F.L.N. ou d’être frère avec ce despote de la dynastie des despotes africains. Quant à boire le pot de l’amitié, je trinquerai volontiers avec vous avec un peu d’aqua tophana, la boisson préférée des Jacques. F2S

  • 9
    Philippe
    10 février 2007 à 18h16 / Répondre

    JB31 le 08/02/2007 21:08 Pour Philippe:
    Zeller / Bongo; naturellement quand Zeller était Président du Conseil de l’Ordre (pas lorsqu’il était au berceau !! je pensais que cela n’aurait échappé à personne ! ..)
    et Philippe de se demander l’humour est-il maçonnique ?
    car la chefferie de Zeller çà commence à dater me semble-t-il ! M’Ba venait tout juste de décéder etc …..

  • 8
    Jacques Cécius
    9 février 2007 à 10h43 / Répondre

    Soyez assuré cher ami que j’ai également beaucoup de pitié pour ceux qui utilisent l’ironie méchante, ce qui est très peu maçonnique celà dit en passant, mais avec vous on est habitué à la chose.
    Je suis donc nombriliste. Demandez à ceux qui me connaissent bien. Je suis absolument certain qu’ils vous dirons le contraire. Je suis quan même libre de dire que je suis protestant et ancien militant pour l’indépendance des peuples colonisés. Où alors indiquez moi ce que je luis encore dire… Je m’inclinerai car vos désirs, pour moi, sont des ordres reçus par le représentant sur terre du GADLU !
    J’en reste là. Sans rancune quand même. J’espère qu’un jour nous nous rencontrerons, et que nous pourrons, de vive voix, échanger nos idées fraternellement. Mon adresse courriel dans un premier temps : j.cecius@versateladsl.be.
    A la joie de vous rencontrer pour prendre le verre de la fraternité.

  • 7
    JB31
    8 février 2007 à 21h08 / Répondre

    Stop et Fin.

    Pour Philippe:

    Zeller / Bongo; naturellement quand Zeller était Président du Conseil de l’Ordre (pas lorsqu’il était au berceau !! je pensais que cela n’aurait échappé à personne ! ..)

    à J. Cécuis:

    Pour le côté Troskiste je pensais à Blondel. Et naturellement pas à vous. Je crois que là aussi c’était évident Il suffisait de lire le nom des intervenants quelques lignes plus haut. Evident à condition d’avoir entendu Blondel quelques fois et de ne pas être aveuglé par son propre moi. Pardonnez moi mais la FM ne tourne pas autour de votre nom fût il, pour vous, le centre du ..

    A ce propos pour tout vous dire, cher Jacques Cécuis, et pour lire souvent vos interventions sur ce Bloc Note. Je ne crois pas que votre propension:
    à vous sentir agressé, blessé, écorché, mis en cause au moindre différent.
    à vous sentir autorisé à donner ici des bons points, là à condamner
    et ce, toujours en fonction de votre « moi ». Ce moi du « Franc-Maçon », ce moi du « Protestant », ce moi du « Collecteur de fonds pour le FLN », ce moi « d’Auteur d’ouvrages », ce moi du « Policier » etc ….
    Je ne crois pas, vous dis-je, que cette attitude favorise les échanges, la discussion, la confrontation des idées.

    Ce nombrilisme (ou mégalomanie compulsive?) devient pathétique et ne peut susciter chez un FM que compassion. Soyez assuré de la mienne.

    JB31

  • 6
    Philippe
    8 février 2007 à 13h06 / Répondre

    Une petite réflexion :
    « la relation Zeller Bongo est un fait », peut être, reste à savoir à quelle époque, dans quel cadre etc…excusez-moi mais je l’ignore ! Bongo enfant, Bongo syndicaliste, Bongo chef d’Etat, à quelle époque ?
    La franc-maçonnerie rassemblent des personnes qui devraient normalement s’ignorer d’une part car d’origines, d’environnements etc…différentes et d’autre part ceux qui en font partie ont tendance à parrainer des personnes de leur environnement.
    Au plan politique, il y a toujours eu « de tout » en FM, à chaque époque, ce qui fait que lors des crises graves les antagonismes resurgissent volontiers en dépit des belles promesses de fraternité et dans certaines circonstances que les plus conservateurs fustigent les plus progressistes et les renient par peur du Pouvoir en place plus que par conviction, le symbole du reniement de Pierre en somme « Et Pierre se rappela la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante deux fois, tu m’auras renié trois fois. » Il sortit précipitamment ; il pleurait. ».
    Par exemple en ce qui concerne la Commune Gérald Dittmar dans son livre « Les francs-maçons et la Commune de 1871 » reproduit en annexe la circulaire du 01 Août 1871 du grand maître du GODF qui parle de la Commune en ces termes : criminelle sédition qui a épouvanté l’univers, en couvrant Paris de sang et de ruines, qu’il n’y a aucune solidarité possible entre ses doctrines et celles de la Commune, et que si quelques hommes indignes du nom de Maçons ont pu tenter de transformer notre …etc …
    Tout cela pour illustrer mon incompréhension concernant les remarques concernant Zeller, remarques que l’on pourraient faire à bien d’autres francs-maçons célèbres ou pas, quid de Lafayette simple exemple.

  • 5
    Jacques Cécius
    8 février 2007 à 12h20 / Répondre

    Ainsi donc, me voilà plus trotskiste que franc-maçon! Je n’ai jamais adhéré au trotskisme. JB31 veut-il discréditer ceux qui, comme votre serviteur, sont des admirateurs de Zeller? Quelles preuves apporte-t-il des « magouilles » de Zeller pour initier Bongo?
    Zeller fut un grand bonhomme, bien plus grand que ceux qui le dénigrent post mortem…
    Il fut un des rares hommes de gauche, à l’époque, à soutenir Messali Hadj, un des premiers à réclamer l’indépendance de l’Algérie. La plupart des militants de gauche soutenaient, comme moi qui alors récoltait des fonds pour lui, le FLN. Quand on voit ce qu’est devenu le FLN on se dit que Hadj avait raison, lui qui prônait une lutte la moins sanglante possible. Et que Zeller avait un sacré courage à le soutenir, alors que les militants « hadjiens » étaient massacrés par le FLN.

  • 4
    JB31
    7 février 2007 à 22h19 / Répondre

    Fox ou confusion
    mais mon cher, la relation Zeller Bongo est un fait. Pas une opinion, pas une position. C’est, pour vous citer, « une vérité objective » . Et en aucune manière une insinuation.
    Allez renseignez vous, soyez maçon si je puis me permettre de vous suggérer cette démarche…
    Je me permets de vous faire observer tout simplement que je ne demande qu’une chose c’est d’être prudent sur l’analyse. Et d’essayer de rester raisonnable.
    Les dithyrambes n’ont jamais fait l’histoire..Comme les critiques définitives d’ailleurs.Sauf quand on vise à manipuler les esprits.

    Et merci enfin pour les conseils que vous donnez dans le choix du vocabulaire. Il est vrai, en effet , que les mots comme l’ordonnancement de la phrase ne sont pas neutres. Il n’est qu’à vous lire..
    JB31

  • 3
    Fox
    7 février 2007 à 8h22 / Répondre

    Une analyse avec « objectivité et sérenité » doit elle uniquement mettre en avant les points noirs du personnage ?
    Tous propos plutôt favorable a Zeller fait-il de vous un trotskyste ?

    On peut avoir des désaccords (sur ce sujet ou d’autres), mais de grâce, qu’on utilise alors les termes appropriés. Ce sont des opinions et des positions, pas des vérités objectives et universelle. Par ailleurs tenter de discréditer son adversaire par des insinuations (plus ou moins insultantes ?) n’est pas très digne d’une démarche objective et sereine.

    TAF

    FOX

    PS : il est bien entendu que seule ma vérité est objective, les autres ne sont que des avis (erronés d’ailleurs). La preuve, ceux qui disent autre chose que moi disent n’importe quoi et sont des imbéciles 😉

  • 2
    JB31
    6 février 2007 à 9h26 / Répondre

    Zeller ?
    J’espère qu’avec le souci de vérité qui caractérise toute démarche maçonnique on n’oubliera pas de parler des initiatives de Fred Zeller en Afrique et notamment au Gabon avec Le Président Bongo. Ainsi que de sa « politique » de recrutement au sein du GO.
    Et que peut être une analyse sera faite avec objectivité et sérenité c’est à dire par d’autres que des zélateurs plus Troskistes que Franc-Maçons.

    JB31

  • 1
    Jacques Cécius
    5 février 2007 à 10h21 / Répondre

    Il est bien qu’un hommage soit rendu à ce grand maçon, à ce grand Monsieur que fut Fred Zeller, calomnié par certains, hélas.
    Il faut lire son ouvrage « Trois points c’est tout! », (Leffont). Edifiant dans plusieurs domaines, notamment sur le plan politique.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous