Loaec_Maffesoli
Le mythe de Caïn et d'Abel (version post-moderne)

La fraternité est parfois une haine vigilante

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 26 novembre 2015
  • 35
    jeanne lafleur
    11 décembre 2015 à 14:18 / Répondre

    Le GODF vient de faire appel à la société de sécurité profane SAMSIC pour contrôler, surveiller et sécuriser les sites de Cadet et Froidevaux. Dès janvier 2016, SAMSIC aura accès aux badges permettant la libre circulation dans les locaux maçonniques. SAMSIC aura également accès aux mots de semestre, mails, mots de passe, archives, listings, placards, contenu des enregistrements vidéo… Chaque « adhérent » pourra être ainsi identifié et listé. Allons-nous vers la fin du secret maçonnique et celui d’appartenance ? Il semblerait que oui.

  • 33
    guillaume
    1 décembre 2015 à 09:16 / Répondre

    Michel Maffesoli dit dans son interview (figaro.fr 13.11.2015): « Le refus des communautés » jette certains jeunes dans les bras des « terroristes ». Le titre de son livre « La France étroite, Face à l’intégrisme laïc, l’idéal communautaire ».
    Le titre de son livre est clair: il méprise la laïcité et prône la communautarisation, comme idéal de société. Michel Maffesoli dit: « Le refus de la reconnaissance du « besoin » communautaire jette un certain nombre de jeunes fragiles et « dépourvus de tout soutien communautaire » dans les bras des intégristes voire des terroristes.
    C’est donc nous qui créons ces djihadistes selon lui, faute de communautariser encore plus la société française et l’U.E. Comment peut-il prétendre qu’il n’y ait pas assez de reconnaissance du « besoin communautaire », l’idéal selon lui, pour la société française et pour l’U.E? Aucun pays musulman n’est aussi généreux pour l’islam que l’Europe.
    « La communauté musulmane » exige de pouvoir vivre repliée sur soi-même, avec ses us et ses coutumes et comme loi « la charia ». Selon le sondage dans plusieurs pays effectué par WZB Berlin Social Science Center, 65% des musulmans considèrent « la loi religieuse » plus importante que la loi civile. Cela ne vous inquiète pas professeur?La loi religieuse professeur, c’est la charia barbare.
    Il y a en France comme en Belgique et ailleurs dans l’U.E des ghettos musulmans où la police a peur d’intervenir. La législation applicable à tous les citoyens, est rejetée, la communauté musulmane, voulant sa propre loi qui est soi-disant divine et au-dessus des lois humaines. C’est une dérive totale.

    En cédant à cette communautarisation religieuse, chaque religion (secte) pourrait alors avoir ses propres lois, dérogeant au droit commun.

    Cela conduirait à des conflits intercommunautaires ingérables, au chaos et à l’abandon du Siècle des Lumières, à l’abandon de la laïcité qui a comme base « la liberté, l’égalité et la fraternité » de tous les citoyens. Ce serait le retour à un obscurantisme religieux inimaginable.
    L’exemple actuel le plus frappant de communautarisation religieuse, est l’islam: La G.B. a un « Muslim Parliament », env. 100 tribunaux de la charia (Britain’s Sharia Courts: « You Cannot Go Against What Islam Says » (gatestoneinstitute.org), 1600 madrasas etc. Les femmes policières en GB travaillent « voilées » comme en Suède. De la laïcité, il ne reste plus grand-chose en G.B et bientôt dans toute l’U.E. Vos vœux seront exaucés professeur Maffessoli et le résultat sera une catastrophe pour tous les citoyens de l’U.E. Les femmes musulmanes en Angleterre, vivent sous la « charia à domicile » et sont jugées comme dans les pays musulmans par « les tribunaux de la charia ». Certaines femmes musulmanes émancipées, s’en plaignent amèrement, mais sans résultat et font vite l’objet de menaces. Autrement dit, il n’y a aucune égalité hommes-femmes pour les femmes musulmanes dans ce pays et ailleurs en Europe. C’est un scandale. Env. 100 tribunaux de la charia, bafouant la C.E.D.H et la Déclaration Universelle des Droits de l’homme, avec l’accord du Gouvernement, reconnaissant ces tribunaux iniques, sur base du principe arbitral. La charia a été jugée contraire à la C.E.D.H., mais la G.B. agit comme si cette convention n’existe plus. Aucune musulmane n’oserait se soustraire aux « Tribunaux islamiques de la charia », ce serait une injure à Allah.

    Il y a un « Muslim parliament », et env. 1600 madrasas en G.B qui endoctrinent les enfants musulmans, pour en faire des « des fous d’Allah ». Un petit extrait du « manifeste » du « Muslim Parliament », organisant « l’apartheid en G.B » prouve le but de l’islam, pour créer une « communauté religieuse musulmane » rejetant la société anglaise dans sa totalité:
    1°The Muslim community may have to define “no go” areas where the exercise of “freedom of speech” against Islam will not be tolerated. It is only by taking a firm position now that Muslims in Britain may in the long term succeed in defining a common cause within a secular society. The one thing « we must not do is to surrender » to the demands of rampant, immoral secularism.
    2. Muslims living under the protection of a non-Muslim State must obey the laws of that State, so long as such obedience does not conflict with their commitment to Islam and the « Ummah » that the option of “integration” and/or “assimilation” that is on offer as official policy in Britain must be firmly resisted and rejected.
    7. « Jihad » is a basic requirement of Islam and living in Britain or having British nationality by birth or naturalisation does not absolve the Muslim from his or her duty « to participate in jihad »: this participation can be active service in armed struggle abroad and/or the provision of material and moral support to those engaged in such struggle « anywhere » in the world

    Ce parlement musulman veut organiser carrément, une ségrégation totale rejetant catégoriquement « toute intégration » et la laïcité de l’Etat. L’obéissance aux lois du pays, n’est autorisée que si ces lois sont conformes à la charia et la Oumma, (la communauté religieuse prime), le djihad est recommandé même pour les musulmans, nés en G.B., une loi anti-blasphème doit interdire toute critique de l’islam, etc.

    Tout cela est toléré en Angleterre, mais le professeur Michel Maffesoli, vient nous dire que l’Europe crée des djihadistes, par manque de reconnaissance de l’idéal communautaire.

    Comme le professeur n’explique pas son idéal communautaire dans l’interview, il en a un parfait exemple ici. Les frères pourront se faire une opinion s’ils partagent cet idéal, prôné par Michel Maffesoli. Le Conseil Européen pour la Fatwa (à Dublin), dirigé par Youssef Al Qaradawi (Frères musulmans), veut installer la charia dans l’U.E et établir des enclaves islamiques à agrandir au fur et à mesure que l’islam progresse.

    Le frère musulman Qaradawi dit: L’islam est entré deux fois en Europe, et deux fois l’a quittée’ Peut-être que la prochaine conquête, avec la volonté d’Allah, se fera par la prédication et l’idéologie. Toute terre n’est pas obligatoirement conquise par l’épée. L’islam ne se contente pas d’enclaves musulmanes, mais d’une conquête totale.

    Sur le site jccabanel.free.fr, cher frère, on résume en bref ce qu’est votre idéal communautaire professeur:

    La communautarisme est la « prétention » qu’a une « communauté » à « rejeter » les particularités des « autres communautés » et à poser « la sienne comme « norme » et celle des autres comme « anormales », « hérétiques », « illicites », « illégitimes »..ET à imposer « l’identité collective » qu’elle incarne à ses membres au point de « rejeter, interdire » leurs particularités individuelles constitutives de leurs « identités individuelles » (et, dans le même mouvement, à « interdire à ses membres » de sortir d’elle). – (Communauté versus laïcité – jccabanel.free.fr.

    C’est cela la communautarisation, le repli sur soi, l’exclusion de ceux qui n’appartiennent pas à la communauté, le rejet du droit commun, applicable à tous les citoyens du pays, la haine de celui qui n’appartient pas à cette communauté.

    Le Coran organise formellement l’apartheid, la communautarisation, le rejet du nom-musulman professeur: « La communautarisation religieuse islamique » est basée sur de nombreux versets coraniques qui sont mis en vigueur dont voici quelques ex.: Le Coran dit: Vous êtes la meilleure communauté qu´on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. (S. 3:110). Les infidèles sont vos ennemis déclarés (S. IV, 102). O croyants! Combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils vous trouvent toujours sévères à leur égard (S. IX, 124). O croyants! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers (S. V, 56.)..Extermine les méchants (tous les non-musulmans). (S. LXXI, 29). Croyants! Ne formez de liaisons intimes qu’entre vous: les infidèles ne manqueraient pas de vous corrompre, ils désirent votre perte. Leur haine perce dans leurs paroles ; mais ce que leurs cœurs recèlent est pire encore (S. III, 11).

    Voilà frère Michel Messoli sur quoi se forme une « communauté religieuse musulmane » que tu présente commun « idéal » et en demandant plus de concessions encore.

    Vous dites professeur:
    « La critique du « fait religieux » devenant un « dogme unique » auquel toute la société devrait se « plier ». En s’abritant derrière « un’ liberté d’expression devenue dogmatique, « le non respect » des sensibilités religieuses » s’est érigé en nouvelle norme ne pouvant avoir que des effets pervers.

    C’est ridicule et faux. Ce à quoi nous devons nous plier cher professeur c’est aux lois anti-blasphème imposées par des gouvernements chrétiens en Europe qui appliquent des peines de 3O.OOO€ pour blasphème en Irlande et des peines de prison dans plusieurs autres pays ou sinon la peine de mort comme dans 13 pays musulmans. Les athées sont la catégorie la plus menacée au monde. (Rapport IHEU). Les chrétiens ne sont pas menacés par des athées mais par des fanatiques musulmans. Les croyants censurent les athées, pas l’inverse professeur. Les croyants imposent leur dogme, pas l’inverse professeur. Imaginez qu’un pays européen impose l’interdiction de critiquer l’athéisme, alors il y aurait un dogme auquel l’incroyant devrait se plier, mais c’est l’inverse qui existe, ce que vous dites est donc complètement faux. Le pape François dit qu’il faut mettre en valeur la dimension spirituelle et religieuse de la vie humaine (…) dans une « société sécularisée et menacée par l’athéisme ». (Le pape dénonce l’antisémitisme et l’athéisme – (lavie.fr). Le pape oublie que c’est la spiritualité vaticane qui a créé l’inquisition et le bûcher pendant des siècles. Le pape Benoît XXI ne se gène pas de comparer les athées à des nazis. Selon toi cher professeur, les sectes auraient le monopole de la parole et les athées il faut les soumettre aux lois anti-blasphème. Vous faites passer les croyants comme victime, c’est renverser les rôles.

    C’est l’intégrisme ou fondamentalisme religieux qui tue le droit d’expression (Charly Hebdo) pour interdire aux autres le droit de penser, de dessiner, d’écrire. Ce sont les religions qui sèment la terreur.

    Vous parlez du « non respect des sensibilités religieuses », vous justifiez ainsi les attaques contre Charly Hebdo pour des caricatures satiriques, parce que Charly Hedbo n’a pas respecté les sensibilités religieuses. Vous tuez ainsi le droit d’expression professeur. Si on vous comprend bien vous exiger une loi anti-blasphème.

    Personne ne doit avoir du respect pour les religions, cher professeur, ni pour l’athéisme, ni pour le communisme, le libéralisme, ni pour n’importe quelle idéologie quelconque. Le pape peut critiquer l’athéisme en toute liberté c’est la liberté d’expression, il peut dénoncer l’athéisme, mais si l’athée dénonce les crimes des religions alors il faut des lois anti-blasphème pour l’interdire de parler et le mettre en prison. On a le droit de vénérer, adorer une idéologie religieuse ou pas, cher professeur, mais aussi le droit de la détester, de la critiquer, parce qu’une idéologie n’est pas encore une personne, elle n’a pas encore des sentiments.

    Vous dites frère Messoli: l’idéal de tolérance s’est perverti et est devenu un « laïcisme ». Le petit Larousse définit le laïcisme comme ‘doctrine des partisans de la laïcisation des institutions.’

    C’est grâce au laïcisme que vous vivez dans un pays libre, dans le pays des Droits de l’Homme et grâce au Siècle des Lumières, que vous voulez maintenant transformer de nouveau, en Siècle d’obscurantisme.

    Vous dites: et « la critique du fait religieux » devenant un dogme unique auquel toute la société devrait se « plier ».

    C’est tout à fait absurde et faux La minorité d’athées en Europe et dans le monde, n’a aucun pouvoir quelconque pour « faire plier toute la société, elle est la victime principale des religions et pas l’inverse professeur. Dans la plupart des pays européens des lois anti-blasphème sont toujours d’application et les peines vont de 3O.OOO€ en Irlande à des peines de prison dans d’autres pays européens. Ce sont les croyants qui ont le droit de s’exprimer et les incroyants s’ils s’expriment s’exposent à de lourdes peines et de la prison. Il y a plusieurs procès en cours. Le petit Larousse professeur définit la laïcité – système qui exclut les églises de l’exercice du pouvoir politique ou administratif et en particulier de l’organisation de l’enseignement public et elle définit « anticlérical »: comme opposé à l’influence ou à l’ingérence du clergé dans les affaires publiques. Croyants et incroyants ont tout intérêt à défendre la laïcité que vous méprisez professeur, sans cela tous les citoyens perdront leur liberté par une nouvelle inquisition catholique, soit par une nouvelle inquisition islamique (beaucoup plus probable).

    • 34
      réboussié
      1 décembre 2015 à 14:21 / Répondre

      Maffesoli ? au trou ! avec Onfray , Finki , Zemmour … vous connaissez la suite . Etat d’urgence oblige .Point 2 ? On nous tanne avec France , pays des droits ( avant ? on parlait aussi des arts et des armes ) : donc : Constitution de la République ? Relisez mes frères zé les zotes les art 1 et 2 . Point 3 : laïque , une et indivisible , la Marseillaise et le drapeau . Jojo ? tu suis ? Point 4 , excuses , je dépasse le quota qui m’est imposé ? Baby Loup ? la république ? elle était ou ? nos zélus ? nos juges ? A repeindre le mur des cons peut être ? point 5 : Communautarisme ? communauté qui ne respecte pas la loi française ? droit d’exception ? ou prétention de voyous profitant tout naturellement de la lâcheté du pouvoir ? Le Père en terme psy ou familial , les élus en terme de démocratie et de république ? ( élu ? le seul métier public ou on n’exige pas un casier judiciaire vierge )
      Point 6 ? multiculturelle ? et alors ? j’aime le cochon grillé ET le couscous ET les pâtes ET ….La constitution ne réglemente pas encore le menu ( ça vient doucement ) ni l’agencement de la table . Je vais terminer par le point 7 , bien sur ? c’est une question : quand va t on arrêter de tourner autour du pot ou du couscoussier ? La Constitution ? ses valeurs ? la règle des 3 « P » , production , profits , pollution . Des con-sommateurs au lieu des citoyens , le TAFTA comme constitution européenne . Soumission ? synonyme « TINA , la télé et l’école fabrique depuis 30 ans ( et plus ???) les abrutis ou crétins nécessaires au monde de demain , avec tablette à partir de 6 mois à la crèche ( les p’tits moutons ? ) , à l’aune de cet avenir , le prochain petit Jésus ? il naîtra dans une usine à viande , et sera nourri aux OGM , sa mère ou celle qui l’aura porté ? je préfère pas en parler ..( voir les malheurs de Monique pour les connaisseurs ( et sseuses ) de Brétecher .
      Alors ? Mafféjoli , Onfray …….? on a reçu la lumière ? dit on ? va falloir modifier le rituel , et bien préciser que le truc , là , c’est le bouton ON/ OFF , et vérifier l’état de la pile , car s’empailler ou perdre son temps avec ……liste ci dessus ..c’est moins de trois ans , et on n’est pas prêts (près ? ) d’arriver auprès d’un certain puits ….d’où jaillit la vérité …..et sans voile ? mon Dieu , cachez ces seins que je ne saurais voir ?? tiens ? pourquoi je pense à Fernande ? d’un coup ? Nota ? j’ai pas évoqué la laïcité pour pas provoquer ou stigmatiser qui conque …

  • 30
    Michel Maffesoli
    29 novembre 2015 à 18:05 / Répondre

    Être ou non en accord ou en désaccord avec telles ou telles idées, quoi de plus légitimes ? Encore faut-il le dire d’une manière argumentée, et éviter, autant que faire se peut, la diatribe qui était, comme nous le rappellent les historiens, la spécialité des débats byzantins, incapables de voir qu’ un monde s’achevait !
    Suis-je, moi-même, d’accord avec moi lorsque je parle de tribu, de nomadisme, ou d’idéal communautaire ? Là n’est pas la question. Il me suffit de donner des éléments nous permettant d’être en accord (« s’accorder ») au monde tel qu’il est, et non tel que l’on aimerait qu’il soit.
    Peut-être me suis-je mal fait comprendre (et je vais y faire attention à l’avenir), mais je ne suis en rien un « militant » du communautarisme. Mon ambition, ma prétention, étant de participer à un débat afin, justement, d’éviter cette perverse erreur ! Je vais publier en janvier prochain un petit essai: « La Parole du Silence » (ed du Cerf) qui précise cela. Cordialement. Mm

    • 31
      réboussié
      29 novembre 2015 à 20:19 / Répondre

      le monde n’est pas tel qu’il est , il est comme on le fait , ou certains le font , ou comme on les laisse faire , là est tout le problème : Pour ce qui est du communautarisme , chacun ses idées , personnellement et historiquement deux cultures et plus sur le même territoire ? Cependant , sur un Humanisme datant de quelques années , est évoqué le communautarisme d’Amitaï Etzoni si mes souvenirs sont bons , communautés d’un temps , pour régler un problème particulier , USA en exemple , pas inintéressant .
      Le problème connu depuis longtemps , s’entendre sur le sens des mots , Qui a dit , je hais les socialistes ? Pourquoi ? parcequ’ils ne sont pas socialistes , je pense que ce n’était pas un socialiste et moi même je doute parfois . Je te lirai après le dernier de Finkielkraut et l’homme dévasté de Jean François Mattéi Cordialement

      • 32
        maffesoli
        29 novembre 2015 à 22:05 / Répondre

        Certes. Question de sensibilité théorique : être attentif au « construit » ou au « donné ».C’est ce dernier qui me préoccupe.
        S’accorder à ce qui est, c’est prendre le contre-pied de l’antique tradition judeo-chrétienne, qui du Jardin de l’Eden que l’on doit « cultiver » à la mise en perspective cartésienne ( « l’homme comme maitre et possesseur de la nature ») a voulu dominer le monde. Domination aboutissant à la dévastation que l’on sait. Cela est le mythe progressiste. Je m’en suis expliqué ( Le Trésor caché ») la philosophie « progressive », celle de l’enracinement dynamique, est autrement prospective. Et si elle en était consciente, la F:.M:. pourrait contribuer, en accord avec les jeunes générations,contribuer, ainsi que l’expliquait bien Gilbert Durand, à une telle trajectivité.
        J’ai dit tradition judéo-chrétienne ( peut-être faudrait-il dire « sémitique): on peut la résumer simplement: Dieu dit, et en nommant il crée ce qu’il nomme. C’est pourquoi Baudelaire nommait Dieu le plus grand des paranoïaque ( « para noein » : penser par en haut, créer à partir de la nomination).Ceux qui veulent changer le monde sont , en ce sens des paranoïaques ( cf K.Marx au début de la « Question juive » : « la politique c’est la forme profane de la religion »…). Mon chemin de pensée consiste à se purger d’une telle paranoîa; en tout cas pour moi.
        Mais , de grâce, parlons de ce que nous connaissons. Witgenstein: « sur ce dont on ne peut parler, que l’on ne connait pas, il faut garder le silence ».Ainsi , tout ce que je dis est une critique du « communautarisme »!
        Bonnes lectures. Frt. MM

  • 28
    Michel Maffesoli
    29 novembre 2015 à 11:46 / Répondre

    La lecture de certains de ces « commentaires » me fait penser, avec effroi, à ce que certains de ma date comprendront : « j’ai pas lu, j’ai pas vu, j’ai entendu causé » !
    1) Pour ce qui concerne ma carrière universitaire, j’ai suivi la voie tracée par mes maitres (dont certains étaient F:.M:.), celle de la neutralité axiologique :
    1.1 : ne jamais faire état de mes convictions, ni de mes préjugés. Pour ceux qui savent lire, « L’Ombre de Dionysos, contribution à une sociologie de l’orgie » (1982) n’est pas une apologie de la « partouse », Le temps des tribus » (1988), n’est en rien une justification du tribalisme. Etc…
    1.2: la démarche « compréhensive », à l’encontre de toute attitude dogmatique, ne propose que des analyses « discutables ». Il s’agit, tout simplement, de donner à penser ; et, pour ceux qui le désirent, en fonction de cette pensée : agir. Le tout fondé sur ce mixte fécond qu’est le bon sens et la droite raison réunis. Je m’en suis explique dans « La connaissance ordinaire » (1985)
    2. Quant à ma vie. Fils et petits fils de mineurs, issu de sangs mêlés (grand père italien, grand mère arabe d’un côté, cévenol de l’autre), je suis un produit de la République : bourse des mines m’ayant permis de faire des études et de devenir professeur en Sorbonne ! Ce qui ne m’empêche pas, bien au contraire, de monter en quoi la « res publica » peut, et c’est mon hypothèse concernant la postmodernité, se nourrir (s’enrichir) des différences. C’est cela que j’analyse dans « l’idéal communautaire » en gestation. seule manière, à mon avis d’éviter le « communautarisme ».
    J’ajoute que, dans mon petit village cévenol, où italiens, espagnols, polonais, algériens, se mêlaient avec bonheur, j’ai appris, « concreto modo », le vrai sens de la tolérance.
    3. Ce qui fut conforté au travers de mon engagement M:. J’ai été initié, au G:.O:., dans une L:. composée pour moitié de policiers et pour moitié d’anarchistes ! C’était en 1972. C’est dire, dans la foulée de 1968, les discussions tout à la fois enflammées et respectueuses de l’autre qui animaient les tenues ! Là encore la tolérance faisait sens. J’y ai appris la nécessité d’être un esprit libre. Liberté de l’esprit que je m’emploie à exercer dans le monde profane et dans les LL:. qui continuent à m’inviter (pour information je suis obligé de refuser 2 invitations sur 3).
    Certes, on peut juger et critiquer mes livres, mais que ce soit fait en connaissance de cause.
    À tous frt:. Michel Maffesoli

    • 29
      Jean de Mazargue
      29 novembre 2015 à 17:28 / Répondre

      Soyons clair : je ne partage pas du tout vos idées, mais je vous ai lu et je ne mepermettrais pas de mettre en cause vos qualifications. Simplement je ne suis pas d’accord avec vous … Cordialement. JdeM

  • 26
    réboussié
    28 novembre 2015 à 20:19 / Répondre

    1)-C’est moi qui suis confus , dans tous les sens du terme ; Maffesoli , je ne connaissais pas , et à vous lire , je vais continuer à l’ignorer .

    2)-J’étais parti dans mes idées confuses , comme d’habitude , je pensais que tout le monde avait lu « Ils ont volé la laïcité » de P Kessel , ancien GM du GODF , « Plaidoyer (impossible) pour les socialistes » de Bernard Maris , chez Albin Michel , un frère du GO ( Bernard bien sur , pas Albin ) assassiné en janvier par des terroristes , « La fabrique des imposteurs » de Roland Gori , « Le complexe occidental » d’Alexandre Del Valle , « L’identité malheureuse » d’Alain Finkiekraut , un pseudo intellectuel de l’Académie française …etc..Ayant bien aimé ces auteurs , les idées traitées , je me posais la question de savoir pourquoi on parlait de Maffésoli et pas des autres …
    3)-Voila , encore mes excuses , une dernière , si je peux me permettre , Berthold Brecht ? la résistible ascension de monsieur Ui ? c’est là qu’on trouve la phrase « Car est fécond le ventre d’où est sorti la bête immonde » , sans vouloir offenser les tenants de la GPA , je pense qu’il serait plus efficace de traiter le ventre, ça éviterait la prolifération des bêtes , comme de la prévention à quelque part ?

  • 22
    réboussié
    28 novembre 2015 à 15:17 / Répondre

    @stéphan ? on a déjà commencé chez nous en Cévennes , notre bible , je veux dire les autres ? Plaidoyer impossible pour les s…… de Bernard Marris , sur la laïcité de Patrik Kessel , en vrac , Finkiekraut , Onfray , Del Valle , Bentolila ……la liste est longue .
    Ne pouvant développer trop , on a noté que cette fois qu’on échappait à BB ( Brecht ) et donc à la bête humaine , c’est bête , on avait des idées sur l’adresse du ventre fécond , prendre le mal à la racine ,
    Mais ce qu’on a décidé , c’est plutot que d’écouter les réponses de ceux qui posent les bonnes questions , de poser nos propres questions , et d’attendre leur réponse .
    Original ? non ? Mais comme on est des ploucs de base , profonde , on attend les réponses officielles sur le rapport de la Cour des comptes à propos des associations type CSA , au hasard , un débat sur les retraites , incluant celles de nos représentants à Bruxelles et ailleurs , un débat sur le TAFTA ?
    Bref , Le FN ? nous , on savait déjà que si on construit en zone inondable , on sera un jour inondé , ya pas de risque zéro ? n’est ce pas , dit on ? nous on dit que dans certains cas , le risque , c’est cent pour cent ..
    On ne peut plus brûler nos feuilles sèches ? ça pollue ? et l’enfumage politichien ? n’est ce pas une pollution plus grande encore , insidieuse , abjecte ?
    L’islam compatible avec la démocratie ? éventuellement la république ? mais la démocratie avec l’islam ? voir les républiques islamiques ? c’est juste une question , j’espère que malgré l’état de guerre et d’urgence , les questions peuvent encore être posées ? Reconstruire la république ? Ah bon ……reste deux ans ….nos valeurs ? liberté …..nos principes ? ceux de la république , séparation des pouvoirs , élections libres et non faussées …?? la FM a les outils ? les politiques ? les manches ? c’est une question ..Jojo , si je suis trop long ? tu dis ??

    • 23
      stephan
      28 novembre 2015 à 16:56 / Répondre

      Merci Réboussié… mais moi un peu confus… d’avoir l’esprit trop confus… pour comprendre ce que tu écris…
      J’ai besoin d’un langage moins… allusif… :-))

    • 24
      joab'n
      28 novembre 2015 à 18:18 / Répondre

      peut être juste 2, 3 sujets par commentaire, Reboussié ?

    • 25
      lazare-lag
      28 novembre 2015 à 19:53 / Répondre

      Réboussié nous parle de ses Cévennes.
      S’agit-il des Cévennes qui ont fait l’objet d’une petite étude maçonnique signalée par Géplu en novembre 2014? A savoir les Cévennes évoquées dans un livret intitulé « La Franc-Maçonnerie dans le Gard septentrional », édition du « Lien des Chercheurs Cévenols ».
      Cette étude tournait entre Alès, Anduze, Barjac, Saint Ambroix, etc…
      Je l’avais commandé à l’époque, et m’en porte fort bien.
      Si d’aventure quelqu’un,(Réboussié lui même?), pouvait me dire s’il existe quelque recherche maçonnique cévenole effectuée plus à l’Ouest, Le Vigan, etc… je m’en porterai encore mieux!

      • 27
        réboussié
        29 novembre 2015 à 09:06 / Répondre

        ce que je connais de la FM cévenole ? pas grand chose , mais je connais et surtout connu les vieux maîtres , nos ancêtres vénérés de la chaîne , ceux de la guerre de 40 , la vrai , nous ne sommes pas en guerre aujourd’hui , nous sommes en ruine , lisez donc une courte planche , que j’ai présenté il y a peu , vous la trouverez sous le titre « Aux modernes « , de Leconte de Lille , poèmes barbares , fin 19ème siècle …avec Baudelaire et Valéry , un de mes poètes préféré …

  • 18
    yasfaloth
    27 novembre 2015 à 12:54 / Répondre

    Bonjour
    .
    Je me demande quelle est la proportion des intervenants sur ce fil et dans l’autre qui a effectivement lu ce livre… pour ma part ce débat à la vue de la « qualité », particulièrement médiocre (« interdire » ?) des interventions de certains détracteurs a éveillé mon intérêt. Je l’ai commandé…

    • 19
      GépluAdministrateur
      27 novembre 2015 à 13:11 / Répondre

      Je crois que nous serons quelques uns à attendre ton avis après lecture Yasfaloth. ?

    • 20
      Jean de Mazargues
      27 novembre 2015 à 16:40 / Répondre

      Cher Yasfaloth, j’ai lu quelques précédents livres de Maffesoli, lectures qui m’ont suffisamment informé sur les théories de cet auteur pour le critiquer à loisir et m’alerter sur le fait que je peux désormais m’abstenir de lire les autres ouvrages où il développe ses quelques idées funestes de base.

  • 17
    Deriémont Patrice
    27 novembre 2015 à 12:09 / Répondre

    On peut ne pas être d’accord avec les thèses de Michel Maffesoli sur la société post moderne. Il considère que les rassemblements éphémères sont une manière nouvelle d’expression de ses différentes appartenances, que le temps des « tribus » est une chance et que le communautarisme à géométrie variable est une forme irréversible des sociétés et qu’elle sont le corolaire nécessaire à la mondialisation. Je pense quant à moi que c’est une régression au regard des valeurs de la République, de la nation et de la Laïcité. Mais c’est justement cela qui est intéressant car il y a débat. Personne ne peut contester les qualités personnelles, intellectuelles et universitaires de Michel Maffesoli.. Ses livres, sa carrière en témoignent. J’ajoute que Michel Maffesoli est toujours disponible lorsque l’on fait appel à lui pour intervenir dans une réunion publique ou une Tenue. Quant à la thèse d’Elizabeth Tessier, rappelons qu’il s’agit d’une thèse de sociologie que Michel Maffesoli a dirigé et non d’une thèse d’astrologie. Et je pense qu’il y a moins de mal à fréquenter Elizabeth Tessier comme élève que comme astrologue ce que faisait un certain Président de la République pourtant adulé par un certain nombre d’intervenants sur cette rubrique et qui n’avait rien trouver à y redire.

  • 16
    joab'n
    27 novembre 2015 à 11:37 / Répondre

    La principale inquiétude est cette montée d’une extreme droite inavouée !
    Je crains que la reaction maçonnique et citoyenne tarde à venir !

  • 15
    Jack Chaboud
    27 novembre 2015 à 09:34 / Répondre

    Ceux qui ont lu « Lettre à un otage » de St Ex. savent que le contexte montre un officier bourgeois plutôt condescendant vis-à-vis du marinier à qui il offre un verre de vin. Ca n’enlève rien au véritable et profond humaniste de St Ex, mais on peut se demander qui a choisi cette phrase suspecte, émise par un profane, pour la graver dans le hall du GODF. Il y a une foultitude de belles phrases que nous ont laissées de nombreux frères (et soeurs) philosophes, romanciers, poètes, qui eussent mérité de figurer à cet endroit stratégique, dont le « La Franc-maçonnerie est la seule association où peuvent entrer ceux qui ne peuvent entrer dans aucune association » du frère Léo Campion.

    • 21
      lazare-lag
      27 novembre 2015 à 23:24 / Répondre

      @ l’attention plus particulière de Jack Chaboud, ces quelques éléments de réponse pour éventuellement satisfaire ta curiosité. Dans « Lettre à un otage », on peut lire : « Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente ». Dans « Pilote de guerre » la citation exacte de St Exupéry est, je cite au mot près : « Dans ma civilisation, celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit ».
      Dans le hall du G.O.D.F., elle y est donc gravée comme je l’indique dans mon message précédent, soit : « Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m’enrichis ».
      Ces différences, notamment ce « dans ma civilisation » que l’on oublie trop souvent et qui modifie ou plutôt peut en modifier fortement le sens, m’ont tracassé en un point tel qu’en début de cette année j’ai commis une planche sur ces différences autant d’énonciation que d’interprétation. J’y tente également de comprendre ces nuances, sinon ces différences d’exposition, notamment dans la version visible au siège du G.O.D.F.
      Si tu le souhaites, c’est bien volontiers que je la tiens à ta disposition.

  • 11
    Jean de Mazargues
    26 novembre 2015 à 16:29 / Répondre

    J’ai du mal à concilier le communautarisme militant de M. Maffesoli avec les valeurs de la franc-maçonnerie. Maffesoli est un communautarien, et ses vues sont bien moins étayées que celles de Charles Taylor par exemple, mais tout aussi dangereuses. Elles conduisent tout droit à la négation des valeurs universelles et à l’abandon de la liberté individuelle au profit de communautés et de leurs chefs.

  • 9
    lazare-lag
    26 novembre 2015 à 15:52 / Répondre

    Je crois bien que c’est la première que je vais intervenir en me sentant totalement étranger à l’article derrière lequel je viens commenter, comme à ceux qui font l’objet, ou qui tournent autour, de cette … peut-on vraiment qualifier cela de polémique?.
    Ainsi, je découvre l’existence de Ronan Loaëc avec la présente intervention, le nom de Michel Maffesoli me parle un peu pour l’avoir croisé parfois sur ce site ou ailleurs, peut-être même ai-je feuilleté un de ses livres en librairie, en tout cas je sais n’avoir rien lu de lui.
    J’ai découvert le blog « 3,5,7 et plus » ici même grâce à Géplu qui le cite souvent et « 3,5,7 » lui même par ses propres messages dans le présent blog. Quant à celui de Gérard Contremoulin, si parfois il m’arrive de le visiter, c’est vraiment de manière irrégulière, voire épisodique.
    Je ne manque donc pas d’arguments pour avoir un avis sûr et éclairé pour parler de Haine, de Vigilance et de Fraternité !!!
    (Je ne sais pas pourquoi je pense aussitôt à Paul Meurisse dans « L’armée des Ombres », venant signifier qu’il est temps que quelqu’un ne sachant pas se servir des armes, vienne dire comment et pourquoi il faut s’en servir, mais c’est une parenthèse).
    Tout ce que je peux dire c’est que hier j’ai écouté, en loge, dans ma province reculée autant qu’il se peut des miasmes germanopratins, une belle planche sur « La liberté peut-elle être un fardeau? ».
    Son auteur, puisant notamment dans l’actualité d’un 13 novembre désormais à graver dans nos mémoires, exposait avec une grande dignité, mais pas sans crainte, les horizons qu’il entrevoit et qu’il perçoit éventuellement comme menaçants la Franc-Maçonnerie dans les années à venir, si le contexte profane, politique, intérieur comme extérieur, continuait ainsi sa descente effrénée. C’est un premier point.
    Le second fait appel à ce texte, trop souvent mal utilisé, car cité dans sa version tronquée, mais c’est quand même celle-ci que je vais mentionner : « Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser, tu m’enrichis » de Saint Exupéry.
    Pour ceux qui ont, qui ont eu, ou qui auront des responsabilités au G.O.D.F., mais pour tout frère ou soeur en fait, il ne suffit pas de passer devant le lieu où ce texte est gravé, Rue Cadet, au siège de l’Obédience. Encore faut-il l’appliquer, se l’appliquer ou, pour le moins, tenter de faire l’effort de le mettre en pratique.
    Je veux dire par là, alors que partout en France ont lieu les obsèques de nos morts, souvent jeunes, deux de 35 et 37 ans dans mon univers professionnel, alors que le deuil des entourages, mais qui est aussi celui de la Nation, est au maximum, est-ce le moment de polémiquer ainsi? Est-ce digne, décent même? Est-ce seulement du savoir-vivre? Est-ce une illustration de Fraternité?
    « La France étroite » semble être le titre de cet ouvrage de M. Maffesoli.
    Essayons au moins, surtout en cette période de deuil non encore achevé, de montrer une image de la Franc-Maçonnerie qui elle, ne soit pas étroite.

    • 12
      Joab'n
      26 novembre 2015 à 17:04 / Répondre

      Merci Lazare pour tes interpellations … que je vais prolonger si Geplu le permet.

      – C’est au nom de la liberté d’expression et de l’égalité que des prêcheurs islamistes d’une charia dure, bouclant toutes les libertés met en avant sa chaire d’Oxford pour mener propagande sur les medias occidentaux…
      – Le groupe decliniste-incantatoire-extreme-droitiste s’en prend au nom de leur liberté à la « bien-pensance » au « droitsdelhomme », aux « laïcards », aux « humanistes » pour se « décomplexer » disent-ils et proférer des propos de retour au judeo-christianisme oppressif, les femmes au fourneau, etc.
      – discours assez-proche des djiadistes qui, eux en plus des points ci-desus s’en prennent à l’ « occcident ».
      Il y a donc une attention particuliere à porter à ces revendicateurs de liberté pour eux et la supprimer aux autres …

  • 8
    Laurent
    26 novembre 2015 à 12:49 / Répondre

    On parle de Facebook !
    Non mais allô quoi !… Facebook !….

  • 7
    Chicon
    26 novembre 2015 à 12:27 / Répondre

    Les francs maçons au nom de la liberté et de l’égalité ont été les chantres du communautarisme par le laisser-faire pendant des décades. Aujourd’hui il se rendent compte que cela crée de sanglants problèmes. Mais ce n’est pas sur car au nom de la fraternité, tout le monde est beau et gentil .Dans quelques mois on en parlera plus.

    • 10
      Joab'n
      26 novembre 2015 à 16:07 / Répondre

      Pourquoi un tel discours désabusé, chicon ?
      Il est étonnant de lire toutes les incantations sans jamais quelque proposition concrete sur ce qu’il aurait fallu faire, ni sur ce qu’il faudrait faire ! Me semble-t-il la FM c’est la « fraternité universelle » à l’opposé du communautarisme, justement !

      • 13
        Chicon
        26 novembre 2015 à 17:24 / Répondre

        Merci de ton aimable message Joab’n. Effectivement je suis désabusé car je ne vois aucune solution honorable mis à part isoler les fiches S et les immans agressifs, et organiser très rapidement une formation des immans par des gens d’aplomb et motivés donc pas l’EN qui est aléatoire. Tu vois pourquoi je suis désabusé car aucun politicien de France, Belgique ne se lancera là dedans sauf en promesses, même pas MLP.

        • 14
          Joab'n
          26 novembre 2015 à 18:13 / Répondre

          Et bien tes propositions meritent considération. Pourquoi encre une incantation contre les gouvernements qu’ils feront pas ?
          Beaucoup de bétises propagées par l’extreme-droite ont été proférées par l’extreme-droite au niveau des « fiches S ». Les fiches S sont des outils pour les services de police pour remonter les filieres et surveiller. Certainement pas des jugements sur lesquels on pourrait se baser pour des sanctions !

          MLP est là pour agiter, exciter le peuple et en tirer des benefices electoraux, certainement pas pour affronter et resoudre des Pbs.
          Par contre de nombreux politiciens reflechissent à des decisions qi me semblent efficaces en matiere de laïcité, respect de la republique.
          Le probleme est que la plupart (a droite essentiellement) ne veulent pas d’union nationale, seul solution pour prendre des mesures fermes et stables.
          Il esperent gagner seuls avec une majorité trop etroite et qui les empêchera d’agir !
          Donc stop aux incantations, Nous fm reflechissons et proposons, faisons lobby s’il le faut.
          Par exemple un Europol avec les mêmes prerogatives que le FBI …

  • 5
    Joab'n
    26 novembre 2015 à 10:00 / Répondre

    Si vous voulez « frémir », je vous invite à consulter le site de surenchère dans les horreurs (affidelis dirigé par l’ex VM GLNF de VDH, loge de recherche de la GLNF). Selon eux, le pays serait donc livré à des hordes musulmanes, ils vivent terrifiés … et appellent à monter des milices prêtes à « ratonner ».
    Il s’excitent entre eux à surenchérir sur la barbarie de musulmans(tous).
    Non seulement, c’est completement hystérique, mais d’une inneficacité grave ! Comment être crédibles lorsque quelques excités qui ont l’impudence de se réclamer de la FM menent de telles campagnes typique des années 30 (sur une autre cible) ?
    Et oui, celà vient d’une frange de la FM. N’est-il pas temps de réagir contre cette déviation grave, veritable honte à notre FM ?
    Il est vrai qu’au GODF, on a envie de fermer les yeux, « Lafayette » oblige.

  • 4
    stephan
    26 novembre 2015 à 09:50 / Répondre

    N’y a-t-il pas dans tout cela 2 niveaux à identifier, et, comme bien souvent, l’un concernant le fond, et l’autre la forme:
    1) Le fond: le contenu du discours de l’intéressé est-il acceptable ou non, au regard des valeurs que nous défendons? Et j’ai clairement la certitude qu’il ne l’est pas.
    2) Pour la forme: jusqu’où peut aller la « qualité maçonnique » des réponses », quand ces valeurs sont attaquées?
    Mon problème réside clairement dans le traitement du fond. Le rayonnement des idées communautaristes colportées (et malheureusement très intelligemment présentées), me semble d’évidence extrêmement toxique, et spécialement par les temps qui courent. La laïcité est plus que jamais à défendre et à promouvoir. Que ces dérapages aient lieu au GODF est affligeant.
    Se perdre sur la question de la forme des réactions me semble, dès lors, irresponsable, et l’urgence est de combattre le contenu de cette pensée; car la tolérance maçonnique n’a jamais été, que je sache, d’admettre n’importe quel discours…
    Mais n’est-ce pas, précisément, au nom de cette « pensée post-moderne », mettant tout et n’importe quoi au même niveau, que nous en sommes là?

    • 6
      Joab'n
      26 novembre 2015 à 12:11 / Répondre

      D’accord avec toi, Stephan ! la reaction sur le fond s’impose ! On commence quand et comment ?

  • 3
    briand
    26 novembre 2015 à 09:36 / Répondre

    Maffesoli devrait être interdit de s’exprimer dans les loges. Point barre, ce type est extrêmement dangereux !

    Son discours permet de troubler la vision républicaine et laïque de l’Etat. Sa vision communautarisme permet à nos ennemis de s’engouffrer dans les parties molles de notre système. Il est fondamentalement contre ce que les maçons libéraux défendent ou doivent défendre. Faisons le ménage !
    Frat:.
    SB

    • 36
      Benjamin Rathery
      18 janvier 2016 à 16:50 / Répondre

      J’imagine que Briand est un zélé défenseur de la liberté d’expression, surtout quand on défend des opinions similaires aux siennes . Avec des FF comme lui, c’est sûr que la fraternité et la tolérance vont progresser .

  • 2
    Jack Chaboud
    26 novembre 2015 à 09:15 / Répondre

    Elizabeth Tessier est aux sciences humaines ce que Germaine est à Elisabeth.

  • 1
    EMILIUS
    26 novembre 2015 à 03:16 / Répondre

    Bonjour,
    —-
    la critique exposée n’est certainement pas de bon goût ; mais je ne vois pas le mot haine qui s’exprime en cela ; les esprits s’échauffent encore une fois pour pas grand chose ; la Fraternité, par extension ce lien de Liberté, c’est de pouvoir dire de l’autre ce que l’on aime bien et si par d’aventure l’on sait mieux ; le corriger ; quant à la multitude des formes que cela peut prendre,
    —-
    cela ne regarde que les individualités en jeux ; il faut se tirer par et vers le haut ; la Liberté c’est connaitre ses limites et accepter la Vérité quelqu’en soit les formes ; et ceci pas dans un quelque chose qui serait humiliant mais bien comme une aide ; même si à titre personnel on se sentirait offusqué ; c’est bien un bloquage qu’il faudrait immédiatement dépasser ; et qu’il faut malgré tout dépasser ; le Temps n’est pas aux « chipotements ».
    —-
    Cordialement.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous