La photo maçonnique du dimanche 3 octobre 2021

Publié par Géplu
Dans Photos

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 3 octobre 2021
  • 2
    Jean-Michel Mathonière
    3 octobre 2021 à 10:19 / Répondre

    L’équerre et le compas sont quelquefois présents sur les cadrans solaires et inévitablement, cela incite les francs-maçons à n’y voir que de la franc-maçonnerie. Mais c’est, une nouvelle fois, oublier que ces deux outils, quelquefois figurés sous l’aspect de l’entrecroisement du compas et de la règle, sont également et AVANT TOUT… des instruments géométriques ! Et donc des instruments fondamentaux de la GNOMONIQUE.

    Ainsi que je l’ai largement montré dans l’exposition « La règle et le compas » au Musée de la franc-maçonnerie en 2013 (et dans son catalogue illustré), la géométrie projective (perspective, art du trait et gnomonique) était une connaissance fondamentale pour les compagnons tailleurs de pierre, connaissance dont la franc-maçonnerie spéculative française naissante s’est en partie emparée mais sans en poursuivre la pratique assidue permettant d’en comprendre la théorie profondément rationnelle, ce qui a notamment donné naissance à un symbole dont le sens technique primitif a été totalement perdu de vue : la pierre cubique « à pointe » (absente de l’iconographie maçonnique britannique des origines) — qui à l’origine est un schéma de la théorie du dessin perspectif et non une pierre .

    Bref, sans préjuger du fait que dans le cas de ce château à Fontvielle il puisse aussi s’agir d’un clin d’œil proprement maçonnique, n’oublions pas que le compas et l’équerre entrecroisés ont AVANT TOUT leur place sur un cadran solaire en tant que figuration des liens étroits entre la géométrie et la GNOMONIQUE…

    • 3
      Patrick Van Denhove
      4 octobre 2021 à 16:43 / Répondre

      la lune et le soleil accroissent la « saveur maçonnique » de l’ensemble…

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    3 octobre 2021 à 05:05 / Répondre

    En réalité, l’excellent site consacré, entre autres, aux cadrans solaires
    https://bit.ly/3uBIvdt
    décrit celui-ci comme :
    « Fontvieille : Château Montauban – Chemin Montauban – sur une maison derrière le château.
    [inv. SAF : 13038**-*]
    cadran méridional, peint décor : Croix de Malte, équerre et compas entrelacés, croissant de lune et soleil, blason. »
    En fait « inv. SAF » signifie inventaire de la Société Astronomique de France. Cet inventaire des cadrans solaires 2020 est mis à jour en octobre de chaque année. Il est tout public et uniquement en téléchargement. Quant à celui du monde entier, il n’est disponible qu’aux membres de la SAF. En savoir plus sur https://boutique.saf-astronomie.fr/produit/ci-inventaires/

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous