La photo maçonnique du dimanche 31 mai 2020

Publié par Géplu
Dans Photos

C’est Hugo qui nous a envoyé cette photo prise dans la petite ville de Ashland dans l’Etat du South Oregon aux USA. Malheureusement nous ne savons pas à quoi ressemble ni où mène cette vieille passerelle maçonnique annoncée…

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la franc-maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 31 mai 2020
  • 7
    CB
    14 juin 2020 à 09:00 / Répondre

    Si « notre fraternité » a influé sur le développement des Etats-Unis, quand on voit l’état des états et de l’Etat, alors c’est à désespérer de la maçonnerie!

  • 5
    Petzy
    2 juin 2020 à 15:26 / Répondre

    En farfouillant un peu sur Google, on s’aperçoit que ce panneau pointant vers cet « Old Masonic Walkway » se situe en face du Ashland Masonic Building. Sur la photo de la page Wikipedia de ce bâtiment (https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bd/Masonic_Lodge_%28Ashland%2C_Oregon%29.jpg), on reconnait la poubelle au premier plan mais aussi le bijoutier (« Gold & Gems ») dont un écriteau apparaît sur la photo publiée par Géplu !
    On distingue même le pictogramme désignant les toilettes 🙂

  • 3
    Michel Sastre
    1 juin 2020 à 01:35 / Répondre

    L’e petit panneau homme-femme n’a rien à voir avec la Franc=Maçonnerie. C’est une indication de toilettes publiques.

    À propos de rien, comment vous faire parvenir une photo maçonnique?

    • 4
      GépluAdministrateur
      1 juin 2020 à 11:44 / Répondre

      Je crois que le message de Lazare était de l’humour au second degré MicheL.
      Quand à m’envoyer une photo : geplu@hiram.be

    • 6
      Lazare-lag
      2 juin 2020 à 19:27 / Répondre

      @ Michel (3):
      Désolé MTCF Michel, mais comme justement souligné par Géplu, c’était une tentative d’humour au 2nd degré.
      Je croyais pourtant, (je viens de me relire par trois fois de suite), avoir pris toutes les précautions épistolaires possibles pour que soit compris qu’il s’agissait d’humour et que les amateurs le comprennent…
      Apparemment pas suffisamment.
      Cela étant, et si cela peut te rassurer, il est fort possible qu’effectuant moi aussi une lecture de mon site maçonnique préféré à 01h35 du matin, certaines subtilités humoristiques auraient pu également m’échapper.
      Nul n’est infaillible. Surtout pas votre serviteur.
      Mais ce qui est un peu risqué avec l’humour décalé c’est d’être mal compris, de tomber à plat, de prendre un rateau.
      Que celui qui n’a jamais pris de rateau jette la première pierre.
      Cela étant, j’espère quand même qu’il ne faut pas qu’être compagnon pour saisir l’humour au second degré.
      Et j’espère qu’on n’attend pas de moi que je produise de l’humour pour chacun des grades maçonniques, j’en serai bien incapable.
      De toute façon, en matière d’humour, au 2nd degré je crois savoir encore faire, mais une fois atteints les nombres à deux chiffres, je deviens un petit peu plus prudent, ou plus timoré.
      Quant à l’humour passé la trentaine, je ne parle pas ici d’âge, c’est comment l’humour aux 31, 32 et 33ème?
      Je ne connais pas bien, c’est consistant?

  • 2
    Lazare-lag
    31 mai 2020 à 16:20 / Répondre

    On voudra bien excuser mon mauvais (?) esprit, (il peut parfois être malicieux, j’en conviens), mais le rapprochement de certains panneaux sur cette photo est malgré tout comme une perche tendue et bien trop tentante pour ne pas la saisir.
    Immédiatement sous le panneau indicateur « Old Masonic Walkway », on peut observer un pictogramme où sont représentés un homme et une femme sous un toit rapidement stylisé.
    Et personnellement, j’ai bien envie (humoristiquement) de succomber à la tentation…
    – – –
    Mille hypothèses surgissent et permettent d’apparenter ces deux panneaux vraisemblablement et rationnellement distincts et indépendants l’un de l’autre.
    On se demande, l’esquisse de toiture peut mener à cette réflexion, s’il ne s’agit pas d’indiquer un temple maçonnique, qui plus est ouvert à la mixité…
    La dite mixité étant rigoureusement et sévèrement combattue ou interdite dans la majorité de la franc-maçonnerie américaine, en tout cas celle placée sous la régularité britannique, est-ce le motif pour lequel ce « walkway » est devenu « old masonic », les tenants de l’ordre ancien, les gardiens du temple s’étant éventuellement repliés vers un « new masonic walk way » pour éviter toute promiscuité de mélange des sexes? Peut-on poser la question?
    Voilà, c’était tout, juste un petit amusement dominical, et sans aucune prétention maçonnique aucune.
    On voudra bien excuser les dépravations aussi éhontées qu’humoristiques d’un mécréant sous influence adogmatique de son obédience de rattachement.
    – – –
    Et j’ai parfaitement bien compris que le pictogramme pouvait à lui seul désigner, par exemple, tout simplement un édicule pour procéder, et de façon évidemment bien séparée, à de pressantes mictions.
    Terme que je ne confonds pas avec celui de mixtion, lequel aboutit à un mélange de produits .
    Ceci à destination des éventuels pisse-froids c’est le cas de le dire, qui nous liraient et demeureraient cependant totalement réfractaire aux traits d’humour.
    Quant à la mixité en maçonnerie, en cette bonne ville de Ashland, en Oregon, aux Etats-Unis d’Amérique, on aimerait bien apprendre, au-delà de toute miction et de toute mixtion, à quel point il peut s’agir là-bas d’une terre de… mission.

  • 1
    Michel Sastre
    31 mai 2020 à 13:47 / Répondre

    Petite correction, l’état est l »Oregon, South Oregon n’existe pas . Ashland est simplement dans le sud de l’Oregon. On peut souvent trouver des enseignes ou autres marques se référant aux Francs-Maçons aux États-Unis, preuve de l’influence de notre fraternité sur le développement du pays.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif