Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Carafe FGTB

La photo maçonnique du dimanche 7 juillet 2024

Publié par Géplu
Dans Photos

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
dimanche 7 juillet 2024
  • 3
    Pierre Noël
    8 juillet 2024 à 18h28 / Répondre

    Il paraît difficile de parler de ce musée sans parler de ce qui fut le prétexte (tardif) de son institution.
    La catastrophe du Bois du Cazier ou « catastrophe de Marcinelle » est la plus importante catastrophe minière survenue en Belgique. Elle eu lieu au charbonnage du Bois du Cazier à Marcinelle (à quelques km de Charleroi), le 8 août 1956. Elle causa la mort de 262 mineurs (dont la moitié d’origine italienne!). Couverte par la presse internationale pendant de nombreuses semaines, ce drame fut à l’origine d’une prise de conscience de la condition des mineurs dans cette industrie (actuellement fermée depuis des décennies). Il fut suivi de mois d’enquêtes multiples, de procès sans condamnations autre que symboliques, de prises de position enflammées des organisations syndicales et du parti communiste, entraîna une rupture temporaire des relatons diplomatiques entre la Belgique et l’Italie …
    Le site, classé patrimoine mondial par l’UNESCO en 2012, comporte aujourd’hui un Espace « 8 août 1956 », un mémorial qui rend hommage aux 262 victimes, un Musée de l’Industrie et un Musée du Verre (wikipédia).
    Un commémoration solennelle a lieu chaque mois d’août.

  • 2
    Jean-Marie C.
    7 juillet 2024 à 12h42 / Répondre

    Il faut préciser que la la Centrale Générale de la FGTB est une section de la FGTB.
    La Centrale Générale représente les travailleurs des métiers de la construction comme les SETCa les employés et cadres du secteur privé.
    La centrale des métallurgistes a aussi un logo avec des outils opératifs.
    Le message de solidarité, 3 bonhommes qui se tiennent la main est aussi pas mal.
    Attention aux amalgames, Il y a des syndicalistes maçons mais le syndicalisme ne se revendique pas de la maçonnerie.

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    7 juillet 2024 à 7h08 / Répondre

    Merci Géplu pour cette illustration présentant une particularité intéressante de la Fédération Générale du Travail de Belgique (FGTB), organisation syndicale majeure en Belgique, créée en 1945 après la Seconde Guerre mondiale. La fondation de la FGTB répondait à la nécessité de rassembler les travailleurs sous une seule bannière pour défendre leurs droits et améliorer leurs conditions de travail. Issue de la fusion de plusieurs syndicats plus petits, la FGTB a rapidement acquis une position dominante dans le paysage syndical belge.
    Quant à son ancien logo, il est riche en symboles traditionnels du mouvement ouvrier et maçonnique, présentant une équerre, un compas et un fil à plomb et symbolisant la précision, l’intégrité et la droiture. Ces éléments, entourés de cordes et de gants de travail, renforcent l’idée de solidarité et de travail manuel, le tout inscrit dans un blason rouge, couleur emblématique du mouvement ouvrier et de la lutte pour les droits des travailleurs.
    En contraste, le logo actuel de la FGTB est moderne et épuré, se composant principalement du texte « FGTB Centrale Générale » en lettres blanches sur fond rouge et bordeaux, accompagné du slogan « Ensemble, on est plus forts » en rouge.
    Ce design simple et direct est conçu pour être facilement lisible et adaptable à divers supports modernes, y compris les plateformes numériques. La transition d’un logo symbolique à un style plus épuré reflète une tendance générale vers la clarté et la lisibilité dans le design de logos, facilitant la reconnaissance et la reproduction sur différents supports.
    Le nouveau logo, avec ses couleurs rouge et bordeaux, maintient une continuité visuelle tout en adoptant une approche plus contemporaine. Cette simplification permet une transmission rapide et claire de l’identité de la FGTB, essentielle à l’ère numérique.
    Plus généralement, l’évolution des logos – le changement majeur du logo a eu lieu en 2014 – illustre les changements dans les stratégies de communication des organisations syndicales, adaptant leur image pour rester pertinentes et accessibles dans un monde en constante évolution, tout en préservant leurs valeurs fondamentales de solidarité et de lutte pour les droits des travailleurs.
    Le slogan actuel « Ensemble, on est plus forts » reflète une mission actualisée, mettant en avant la solidarité et l’unité, incarnant une image plus dynamique et inclusive.
    Quant à l’optimisation de la phrase « Ensemble, on est plus forts », elle pourrait être reformulée pour maximiser son impact et être plus efficient. Une version possible serait : « Unis, nous sommes plus forts », une reformulation maintenant le message de solidarité et d’unité tout en étant plus concise et percutante.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous