les 4 couronnes

La photo maçonnique du dimanche 8 janvier 2023

Publié par Géplu
Dans Photos

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 8 janvier 2023
  • 4
    Jean-Michel Mathonière
    11 janvier 2023 à 8h53 / Répondre

    Le bâtisseur de cathédrale représenté ici est le maître Anton Pilgram (v. 1460-1515), tailleur de pierre, sculpteur et enfin architecte de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne de 1510 à 1515. On connait de lui plusieurs autoportraits, dont celui-ci daté de 1513 (M.A.P. 1513 sur le phylactère).

    Les compagnons tailleurs de pierre germaniques (la Bauhütte) vouait un culte aux Quatre Saints Couronnés, ainsi qu’il ressort de leurs statuts et de nombreux témoignages iconographiques (cf. mon étude, « L’ancien compagnonnage germanique des tailleurs de pierre », « Fragments d’histoire du Compagnonnage », volume 5, conférences 2002, Musée du Compagnonnage de Tours, 2003, p. 58-105 et plus particulièrement p. 80-81).

  • 2
    ERGIEF
    9 janvier 2023 à 0h06 / Répondre

    Les quatre Saints couronnés sont toujours les Saint patrons des tailleurs de pierre au sein du Compagnonnage, en France.

    • 3
      Jean-Michel Mathonière
      11 janvier 2023 à 8h28 / Répondre

      Très marginalement, pour ne pas dire plus… C’est depuis longtemps sous le patronage de l’Ascension que les divers compagnonnages de tailleurs de pierre en France se placent.

  • 1
    Pierre Noël
    8 janvier 2023 à 18h30 / Répondre

    Les Quatre Couronnés, patrons des maçons, sont bien connus en Italie, en Allemagne, moins en France (Samoëns est une exception). En Angleterre, ils sont cités dans le Regius mais diparaissent après la Réforme.
    En Belgique, les Guildes de maçons et autres bâtisseurs portaient leur nom, à Anvers, Gand, Bruxelles et Bruges.
    Il en reste des chartes (Anvers 1454, période bourguignonne), des colliers, des bannières, des tableaux, des chapelles …
    Goblet d’Alviella leur consacra un long article, avec de nombreuses illustrations, dans AQC 1900, n° 13 (The Quatuor Coronati in Belgium), traduit dans le bulletin du SCDB la même année.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous