L’art du poisson d’avril maçonnique

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 2 avril 2013
  • 3
    Ortale
    6 avril 2010 à 12:01 / Répondre

    Un autre poisson d’avril sur lequel je me suis laissé piéger… :(

    ©AFP-01/04/2010
    Coup de théâtre à la GLNF Après l’assemblée générale houleuse du 25 mars de ce mois, nous apprenons que le grand maître de la GLNF , François Stifani a démissionné de ses fonctions……….suite sur http://www.communiquésafp.com

    o.

  • 2
    La poule fit les oeufs (de pâques)
    4 avril 2010 à 10:37 / Répondre

    Ce que Jiri énonce comme « secret » (celui-ci est loin d’être indiscible…) me fait penser à une pratique managériale/politique/maçonnique/etc. bien connue : plus c’est gros, mieux ça passe. En fait, ces poissons d’avril que l’on peut pratiquer toutes l’année, de manière bien ou mal intentionnée, sont une chance offerte à son auditoire pour affiner son jugement, sa capacité de discernement.

    « Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge », écrivait Voltaire.

    Interprétation manichéenne : soyez peu fraternels à l’égard de vos amis/collègues, c’est pour leur bien !!

  • 1
    Bleu-Ciel
    3 avril 2010 à 14:26 / Répondre

    Dans mon petit univers maçonnique local j’ai moi-même lancé un poisson d’avril en faisant croire qu’une loge du Sud-Ouest de la France de la GLDF avait violé la Loi en faisant participer à une tenue 3 soeurs du DH et 3 soeurs de la GLFF…..dans 10 ans peut-être ce ne sera plus un canular…du moins je le souhaite!!!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous