Le GODF et la seconde République espagnole

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 1 mai 2007
Étiquettes : , ,
  • 4
    Christian Barral-Poignard
    25 mars 2011 à 10:52 / Répondre

    A L i r e

    La Guerre d’ espagne – ce qu’on ne vous a jamais dit

    de Christophe Dolbeau – Collection Xénophon

    Atelier F o l’ f e r Edition – BP 20047 F – 28260 ANET

    Télp. 06-74–68-24-40 et télc. 09-58-28-28-66

    Recommandé par La Charte –

    organe de la Fédération Nationale André – Maginot.

  • 3
    Jacques Cécius
    6 mai 2007 à 10:12 / Répondre

    Cher JB31, je vais esayer de me le procurer.
    Une chose est sûre, j’avais omis de le dire, dans les deux camps il y eut des atrocités. De la part des républicains durant la guerre, de la part des franquiste jusqu’au rétablissement de la démocratie, ou presque.

  • 2
    JB31
    5 mai 2007 à 09:41 / Répondre

    Oui , certes

    mais aussi à lire l’excellent ouvrage de Monsieur Bartolomé BENASSAR « La guerre d’espagne et ses lendemains » chez Perrin (pour l’histoire- septembre 2004).

    Ouvrage d’un historien et analyste sans concessions. Ancien Professeur d’Université spécialiste du monde Iberique. Ouvrage dont la rigueur rend la lecture un peu ardue. Ce n’est pas un roman !!!
    Mais une mine de references à la documentation précise.

    JB 31

  • 1
    Jacques Cécius
    1 mai 2007 à 08:25 / Répondre

    Les pays démocratiques, l’URSS, ont trahi la République espagnole. De nombreux frères furent fusillés, simplement parce qu’ils étaient maçons.
    Je recommande l’ouvrage, impartial (ce qui est rare en ce qui concerne la relation de la guerre d’Espagne), d’Antony Beevor (Claman-Lévu ed.). L’Eglise romaine a soutenu les assassins de la démocratie, sauf au Pays basque ou souvent les prêtres furent remarquablement courageux.
    Bref l’Espagne légale fut abandonnée de tous… Les communistes s’acharnèrent contre les anarchistes et le POUM (Parti ouvrier d’unification marxiste), et commirent de nombreux massacres.
    Triste moment de l’histoire de l’humanité…
    Des FF.°. et SS.°. belges s’engagèrent aux côtés des républicains. Ne les oublions pas.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous