Les gants de l’ouvrier

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 6 juillet 2011
Étiquettes : ,
  • 5
    Pilou
    6 juillet 2011 à 22:41 / Répondre

    @ fluo

    Et pour la vendeuse et la cullotière ? Fluo voyons…

  • 4
    fluo
    6 juillet 2011 à 21:50 / Répondre

    J’irais bien sur place, rien que pour la boutique…

  • 3
    Pilou
    6 juillet 2011 à 09:55 / Répondre

    Et en plus chez http://www.gants-blancs.com , l’accueil est tout à fait personnalisé: on peut être immédiatement contacté et dialoguer…

  • 2
    Myosotis
    6 juillet 2011 à 08:48 / Répondre

    Moi, je vais sur http://www.gants-blancs.com

  • 1
    Jean Serlun
    6 juillet 2011 à 07:25 / Répondre

    J’achète les miens dans un grand magasin spécialisé dans les articles de sport, au rayon équestre. En effet, on y trouve des gants blancs très pratiques (car ils permettent d’agripper sans glisser), certes sans motif, mais à un prix très raisonnable puisqu’on peut les acquérir pour moins de 9€ les trois paires. Le plus amusant est que cette série de gants a pour nom « initiation ». Idéal pour offrir à un apprenti sans ruiner une petite loge indépendante.

    Jean Serlun

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous