Les Gardiens de la Terre Sainte

Publié par Jiri Pragman
Dans Loges

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 29 août 2007
Étiquettes : , , , , ,
  • 5
    Jacques Cécius
    2 septembre 2007 à 9h59 / Répondre

    Il est « curieux » que les Grands prieurés connaissent scission sur scission. Grand P. des Gaules, Gd P. de France, G.P. indépendant des gaules, etc; Le RER, qui a sa place dans l’Ordre maçonnique, est profondément divisié. C’est dommage.
    La dernière création : Chevaliers maçons de la Cité sainte d’Occident »… obédience mixte.

  • 4
    Gunga Din
    1 septembre 2007 à 22h25 / Répondre

    La « forme » du rituel doit normalement nous aider à posséder le « fond ». La forme nous aide donc à dépasser la forme; Abandonne-t-on un rituel, en intégrant en soi son essence ? Ou l’accomplit-on ?
    Le classique « Principes et problèmes spirituels du R.E.R. » de Tourniac pour approfondir bien sûr, mais l’excellent et complémentaire « Création et histoire du R.E.R. » de Jean Ursin.

    Gunga Din

  • 3
    Un des Gardiens
    31 août 2007 à 22h34 / Répondre

    Merci pour vos remarques Alain.
    Est-ce le décès de martinez de pasqually qui a poussé à la création du RER ou tout simplement la nécessité de la transmission des Elus Cohen ? Ce n’est certainement pas une coïncidence si ce rite parle tout au long des grades et plus précisément dans les Instructions d’Ecuyer Novice du Haut et Saint Ordre.
    Louis Claude de Saint Martin a renoncé à toute forme de rituel; c’est en effet ce qu’il dit. Mais, à sa mort, n’a-t-il pas été retrouvé dans sa malle tous les décors nécessaires à la pratique Elu Cohen ?
    Je suis d’accord avec vous sur la pléthore de mouvements martinistes. Il en existe pourtant de sérieux; je ne citerai que celui que je connaisse le mieux : La Société des Indépendants du Grand Prieuré des Gaules.
    Merci pour vos voeux et je partage votre point de vue sur le site :
    http://www.philosophe-inconnu.com/

  • 2
    Alain
    29 août 2007 à 22h10 / Répondre

    Le Rite établit par Willermoz est bien particulier dans le paysage maçonnique. Le décès inattendu de Martinez de Pasqually ayant, en quelque sorte, poussé à sa création. Louis Claude de Saint Martin a, quant à lui, renoncé à toute forme de rituel.
    Bien que ne partageant pas le même sensibilité que ces Gardiens de la terre sainte, je trouve intéressant et respectable leur démarche. Une fidélité au Rite de Willermoz est certainement plus féconde que la pléthore de mouvements soi-disant Martiniste ou autres. Bon cheminement à eux.
    Concernant tout ce mouvement du XIIIe, à noter un site particulièrement bien fait
    http://www.philosophe-inconnu.com/
    Pour les curieux

  • 1
    Un des Gardiens
    29 août 2007 à 12h05 / Répondre

    Je tiens à vous remercier pour l’intérêt que vous avez porté à notre site.
    Même si nous avons les meilleurs rapports avec la Maçonnerie française, il est important, pour nous, de faire connaitre notre sensibilité chrétienne et notre choix de vivre le Rite Ecossais Rectifié dans le Dauphiné, au plus près des enseignements de nos Maîtres Fondateurs du XVIIIème siècle.

    Merci encore.

    Un des Gardiens.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous