L’étoile (de mer) maçonnique

Publié par Jiri Pragman
Dans Loges

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 15 mars 2007
Étiquettes : , , ,
  • 2
    Victor
    21 septembre 2011 à 09:16 / Répondre

    Bonjour,
    le caractère « ) » s’est glissé dans le lien
    « le site web b[(www.stella-maris-gldf.com]b revient sur l’histoire »
    ce qui rend le lien inopérant, et qui oblige à modifier l’URL après clic.

    Merci.

  • 1
    fabermother
    15 mars 2007 à 05:35 / Répondre

    Décidément, cher Jiri, tu mets la Provence (dont Massilia, ma ville ancestrale) à l’honneur ces derniers temps. Je ne vais pas m’en plaindre, car même si je n’ai pas vraiment l’esprit de clocher, je suis amoureuse de mes racines.

    Stella Maris est effectivement un titre honorifique de la Vierge Marie. Je n’ai pas souvenance que la déesse Isis ait reçue cette appellation, mais quand on sait que le culte marial dérive du culte d’Isis (et avant Isis du culte d’Isthar), le lien peut couler de source. Surtout que la Vierge de l’Abbaye de St Victor est une vierge noire, donc pas si catholique que ça … 😉

    Si des Frères de Stella Maris me lisent, qu’ils reçoivent mon amicale pensée, et un gros bisou à Philippe qui fut certainement le meilleur hospitalier que j’ai connu.

    Faber

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous