DK et Paul Rich
Daniel Keller félicite Paul Rich pour la réussite de la manifestation lors de la cérémonie de clôture

Paris, capitale de la recherche maçonnique

Publié par Pierre Mollier

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 31 mai 2015
  • 4
    Jean-pierre Bacot
    31 mai 2015 à 17:36 / Répondre

    Ne soyons pas pessimistes
    A la vitesse vertigineuse où elles reculent, les maçonneries américaine et britannique vont bien finir par comprendre que la réalité française est ce qu’elle est. Donc, sans doute un petit pas. Prenons le pour ce qu’il est.
    Les dogmes finissent toujours par s’écrouler…

  • 3
    personne
    31 mai 2015 à 16:13 / Répondre

    Que veut dire « vision dogmatique de l’Ordre maçonnique » ?

  • 2
    357
    31 mai 2015 à 15:38 / Répondre

    Ces colloques sont sans doute très intéressants et instructifs mais force est de constater que ces rendez-vous qu’ils sont d’abord des rencontres d’érudits et d’universitaires avant d’être des rassemblements maçonniques. C’est bien beau d’entendre des membres des Quatuor Coronati parler de sujets pointus à la BNF, mais en quoi cela va-t-il contribuer concrètement à un rapprochement franco-britannique ? C’est bien beau de lire ailleurs que Brent Morris du Suprême Conseil des Etats-Unis (Juridiction sud) s’est rendu au GODF pour analyser le manuscrit Francken, mais est-ce que ce frère agit réellement chez lui en faveur d’une reconnaissance du GODF ? Je ne le pense pas. Donc ? On est comme toujours dans une insupportable hypocrisie. A Paris, il y a eu un super colloque . Bravo ! On est ravi. Ravi d’apprendre que Paris est la capitale de la recherche maçonnique. Mais le fait est que l’écrasante majorité des francs-maçons français (qui vit en dehors des limites du périphérique parisien) n’est pas reconnue comme telle par les obédiences dont relèvent ces érudits anglo-saxons toujours empêtrés dans une vision dogmatique de l’Ordre maçonnique. Et ça, quand est-ce que ça change ?

    • 5
      Olivier Robbe
      1 juin 2015 à 16:08 / Répondre

      He oui. Tout a fait d’accord. Mais nous pouvons rester plus proches du principe. Loin des dorures non?

    • 6
      Andorcet
      1 juin 2015 à 18:04 / Répondre

      C’est la recherche de la vérité qui doit nous rassembler, pas les relations sulfureuses entre les représentants (parfois peu recommandables) d’obédiences dont les tentations hégémoniques sont permanentes. Je reconnais celui qui mérite ma reconnaissance, le reste n’est que question de pouvoir !

  • 1
    frank
    31 mai 2015 à 14:06 / Répondre

    worldwide fraternity, and recognition, is utopic, as a member of G:.O:.B:., since 78, and worldwide traveler, tried to make contact in countries in Azia, America and Africa, without succes

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous