Quand Zemmour était reçu au GODF…

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 19 septembre 2021
  • 9
    eupalinos06
    21 septembre 2021 à 18:11 / Répondre

    « Notre époque annonce t-elle l’obsolescence de nos principes ? »
    « Sommes nous au  crépuscule de l’Universel ? »
    Approchons- nous de l’obsolescence de nos principes et idéaux de modernité?
    sommes-nous   nous les francs-maçons, encore détenteurs  des leviers de l’humanisme et de l’universalisme?
    Servons-nous encore? Notre message est t’il toujours audible?
    La société post moderne qui s’annonce aura t’ elle besoin de nous? Que sera la Franc-Maçonnerie face aux tribus porteuses, du transhumanisme, de la woke  culture , de la non binarité , du racialisme, du décolonialisme, de l’islamisme, du néo féminisme, de l’écriture inclusive, de la laïcité ouverte, du communautarisme, de l’homme augmenté,  de l’antispécisme, du véganisme, du retour du paganisme, de la sobriété, de la fin du jazz et du rock, de l’avènement des khmers verts , du déboulonnages des statues, des brûleurs de livres, etc…bref de l’annonce d’une civilisation à la culture hétérogène soumise à des diktats allogènes , aux antipodes de celle qui nous a constitué et ou la  bien-pensance sera dominatrice voire totalitaire. 

    • 11
      Désap .
      22 septembre 2021 à 14:24 / Répondre

      9 – Mon cher frère, en 1723 la société est bien plus dangereuse, ce n’est pas la bien pensance et autres « wokisme », « racialisme » et idioties culpabilisatrices et inclusives essayant de dominer par la démagogie qui règnent, c’est, en Angleterre, une guerre religieuse qui s’achève plus ou moins, et malgré tout un pouvoir absolu du roi et de la noblesse ; en France c’est l’absolutisme de l’Ancien Régime et la violence du catholicisme, le moindre écart et l’on se retrouve aux fers et l’on y meurt sans autre forme de procès.
      Aujourd’hui, la franc-maçonnerie a un rôle important à jouer, de gardien des libertés face aux obscurantismes précités, d’autant plus que les discours sont affutés, ils se drapent d’évidence et de logique, tenant des raisonnement faciles, tous faux-nez de l’extrémisme religieux et politique.
      Et dans la franc-maçonnerie même se joue un véritable coup d’Etat religieux depuis une quinzaine d’années.
      N’a-t-on pas lu ici il y a peu, sous la plume de Pierre Pelle le Croisa :  » et Don Juan le Saint, l’homme sacralisé qui retourne vers ses semblables (je pense plus particulièrement au 30ème degré du Rite Écossais Ancien et Accepté où le terme hébreu « kadosh » qualifie de « saint » le chevalier qui retourne vers ses frères pour leur transmettre ses connaissances), pour devenir à son tour une transmetteur, autrement dit un initiateur et un éducateur. »
      L’homme sacralisé ! Mais sacralisé par qui, par quoi !? !
      Autrement dit un initiateur et un éducateur ! Le maçon aurait besoin d’un éducateur !? ! Et pourquoi pas un directeur de conscience pendant que nous y sommes ?
      On oubli bien vite – mais l’a-t-on jamais su ? Il est permis de s’interroger tant l’inversion des valeurs est appuyée- que le Maitre a le devoir de ne transmettre qu’une seule chose : le rituel !
      Il n’a pas à transmettre de connaissances, comment peut-il être sûr d’être exact ?
      Il a, éventuellement, à exposer ses connaissances.
      Ses alter-égos, Maitres maçons, ont le devoir de les recevoir, les analyser, l’ensemble sans ne tenir compte jamais d’un supposé grade supérieur, et d’en disposer selon qu’une valeur s’en dégagera soumise au tamis très fin des rigueurs de principe du rituel.
      Le Saint est inutile au maçon, le maçon est doué du jugement, c’est ce qui constitue sa qualité.
      Il regarde les gourus et le(s) Messi(s) interrogatif.
      Un homme peut-il être considéré sur la foi seule de témoignages ?
      Ce serait faire preuve de grande naïveté, celle-la même dont le Compagnon aura montré qu’elle lui est étrangère, ce qui lui vaudra le grade de Maitre.

  • 8
    Peter Bu
    20 septembre 2021 à 15:01 / Répondre

    « La façade de l’immeuble sis au 16, rue Cadet m’apparaît laide et sale ; et la salle à manger fonctionnelle et disgracieuse. La conversation de notre hôte est aussi médiocre et insipide que la nourriture que l’on nous a servie : nous devons subir un fatras ininterrompu de lieux communs, de « valeurs républicaines » et de « lutte contre les discriminations », de « le racisme n’est pas une opinion, mais un délit » et de « quartiers populaires », de « chance pour la France » et d’« islam des Lumières », de « vivre ensemble » et de « nous sommes tous des enfants de la République » ».

    « laide et sale », « .fonctionnelle et disgracieuse « , « médiocre et insipide ». « un fatras ininterrompu de lieux communs… »

    Cela fait mal, mais toutes ces affirmations sont-elles fausses?

    Discuter de cette façon avec quelqu’un de concret en espérant gagner ainsi la polémique avec ses convictions concrètes, cela mérite l’ironie.

    Le GM a essayé, c’est positif. Sur certains sites maçonniques de Fesse bouc, on n’essaie même pas, on censure.

  • 4
    Sacripant
    19 septembre 2021 à 20:23 / Répondre

    Très Cher Géplu,
    Je comprends bien votre réaction à l’égard des positions d’Eric Zemmour. Il n’y a là-dedans rien de maçonnique ! De l’autre côté du spectre politique, nous ne sommes guère mieux servis ! N’êtes-vous pas aussi consterné par le « wokisme », le différentialisme et autres hérésies qui nous viennent en droite ligne des Etats-Unis ? Là aussi, nous avons la haine. Et quel que soit le « bord » qui gagnera, les Francs-Maçons auront à pâtir des mesures qui pourraient être mises en oeuvre… Tout cela me fait froid dans le dos !
    En d’autres termes, je souhaiterais vous voir également marquer de nettes réserves à l’égard des personnalités médiatiques de l' »autre » bord, tout simplement.
    Fraternellement.

    • 5
      GépluAdministrateur
      20 septembre 2021 à 00:04 / Répondre

      Pour le wokisme, voir le numéro d’Humanisme qui en traite : https://www.hiram.be/humanisme-les-nouveaux-inquisiteurs/
      Pour les « personnalités médiatiques de l’autre bord », je ne vois pas de qui tu veux parler.

      • 6
        JMB
        20 septembre 2021 à 12:49 / Répondre

        Merci pour l’info. J’ai commandé le numéro.
        « je ne vois pas de qui tu veux parler. » : je suppose que c’est de l’humour mais, au cas où, je te propose, au hasard, le nom de leur gourou antisémite, Jean-Luc Mélenchon.

      • 7
        Phil DEBAY
        20 septembre 2021 à 13:57 / Répondre

        merci Géplu je viens de commander le numéro

        • 10
          GépluAdministrateur
          21 septembre 2021 à 21:06 / Répondre

          Voir aussi ce que fait d’intéressant sur ces questions L’Observatoire du décolonialisme :
          http://decolonialisme.fr/

          • 12
            Phil DEBAY
            22 septembre 2021 à 14:37 / Répondre

            merci pour cette référence
            J’ai reçu et lu Humanisme N°332. Il permet de mettre des mots sur certains maux comme on dit ! Ostracisation systématique de l’adversaire et théorie du racisme systémique considéré comme n’ayant pour origine que les blancs semblent être les deux armes idéologiques principales facilitatrices du multiculturalisme made in USA.
            Est-ce si éloigné au niveau constat de celui de E.Zemmour sur nombre de points ?
            D’ailleurs Mathieu Bock-Côté qui a écrit dans ce numéro un article brillant a quasiment depuis cette semaine remplacé E.Zemmour sur CNews !

  • 2
    Samuel Tomei
    19 septembre 2021 à 11:38 / Répondre

    Rectificatif : Emile Combes n’a pas été à l’origine de la loi de 1905 : il ne s’est rallié à la séparation des Eglises et de l’Etat qu’en septembre 1904 et de mauvais gré (au reste, le projet qu’il a présenté a été mis à la corbeille par la commission ad hoc).
    En outre, à la question de Zemmour concernant la lutte contre l’islam politique (et qui a oublié de citer Louis Veuillot à propos du catholicisme : « Je vous réclame la liberté au nom de vos principes pour vous la nier au nom des miens »), la meilleure réponse fut donnée à l’époque par Clemenceau dans son discours pour la liberté, du 17 novembre 1903 au Sénat ; l’honneur des républicains serait de penser que ce discours est d’actualité, et de le reprendre à leur compte avec force et vigueur.

    • 3
      GépluAdministrateur
      19 septembre 2021 à 11:42 / Répondre

      Samuel, si tu disposes de ou si tu veux faire une analyse documentée de ce discours de Clémenceau, c’est avec plaisir que je la publierai. 🙂

  • 1
    Phil DEBAY
    19 septembre 2021 à 10:07 / Répondre

    Dans le texte ci-dessus « Tout sauf franc ! 12 mars 2014 » il me semble exister deux paragraphes antagonistes.

    Le premier paragraphe critique vertement ce qu’il imagine être devenu le contenu intellectuel de la FM de 2016, qui serait selon lui constitué d’une série de slogans sans contenu réel. Bien entendu ce sont de sa part des affirmations non documentées puisque n’étant pas fm lui-même il ne peut pas connaître les débats intellectuels et les vies internes de notre millier et plus de loges.

    Le second paragraphe regrette la vigueur intellectuelle de la FM du 19ème siècle et du début du 20ème telle qu’il s’imagine et telle qu’elle est souvent présentée par les fms eux-mêmes dans des déclarations médiatiques de ceux qui s’en réclament.

    Si on s’en tient à ce texte anti-maçon concernant le présent, pro-maçon concernant le passé ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous