Salon Maçonnique du Livre 2007

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 20 septembre 2007
  • 9
    dominique
    16 octobre 2008 à 21h55 / Répondre

    Pourriez vous avoir la gentillesse de m’adresser le programme du salon du 15 nov 2008
    merci

  • 8
    mixi
    8 octobre 2007 à 15h36 / Répondre

    attention, ce programme du salon n’est plus le bon!

  • 7
    Jiri Pragman
    23 septembre 2007 à 13h55 / Répondre

    Ces arguments ne me convainquent pas :
    – le bouche à oreille permet-il d’élargir une telle manifestation à d’autres visiteurs qu’aux habitués (voire qu’à un certain microcosme parisien) ?
    – faut-il se contenter d’inviter les mêmes éditeurs et soigneusement éviter de permettre à d’autres maisons d’édition françaises ou francophones d’avoir elles aussi l’occasion de rencontrer le public ? Ou est-ce un salon « réservé » à certains éditeurs.
    – si les dates peuvent être connues à l’avance, pourquoi ne pas les avoir communiquer depuis longtemps sur un site dont se serait doté la manifestation ou sur le site de la GLDF sur lequel il a fallu attentdre la mi-septembre pour avoir des informations?
    – si des prix littéraires sont décernés, pourquoi ne pas diffuser les conditions de candidature et les critères d’attribution (sauf si l’on ne souhaite pas élargir le cercle des auteurs et éditeurs susceptibles d’être retenus) ?

    Jiri Pragman

  • 6
    Un F de la GLDF
    21 septembre 2007 à 17h11 / Répondre

    Petit « truc » pour connaître la date des prochains salons maçonniques du livre 2008 etc : le salon se déroule toujours lors du week-end « Lire en fête », manifestation organisée par le Ministère de la culture et de la communication dasn toute la France (les dates sont communiquées de nombreux mois à l’avance). Et depuis sa première année, dans les locaux de la GLDF, rue Puteaux à Paris.

  • 5
    Un F de la GLDF
    21 septembre 2007 à 17h07 / Répondre

    Je suis tout à fait d’accord. Je crains que les organisateurs ne comptent trop sur le bouche à oreille pour faire connaître cette manifestation.
    Pour l’avoir fréquentée les années précédentes, je vous confirme que les visiteurs sont très nombreux, dont une part non négligeable de profanes. Côté éditeurs, les principaux sont représentés. Mais il faut reconnaître que les locaux sont relativement exigus, surtout en cas de forte affluence.

  • 4
    Pierre-Jean
    21 septembre 2007 à 16h53 / Répondre

    La GLDF ne fait toutefois qu’héberger (et peut-être patronner) la manifestation qui est organisée par l’Institut Maçonnique de France. C’est à ce dernier qu’il faut demander plus de détails logistiques je pense.
    Pour finir sur une note positive, ce salon est très sympathique, tant pour les maçons que pour les profanes.

  • 3
    Jiri Pragman
    21 septembre 2007 à 14h35 / Répondre

    Les Francs-Maçons sont sans doute des « cherchants ». Est-ce pour cela qu’il faut les obliger à chercher dans un annuaire de pages jaunes ? Lorsqu’on fournit une information pour une manifestation qui est également commerciale – et cela n’est en rien péjoratif – ne faut-il pas fournir un minimum d’information… et à temps ? Lorsqu’on développe un site web avec formulaire de contact, ne faut-il pas assurer le suivi ?

    Jiri Pragman

  • 2
    Un F de la GLDF
    21 septembre 2007 à 14h08 / Répondre

    Le numéro de téléphone de la GLDF est disponible dans les pages jaunes. Le voici : 01 53 42 41 41.

  • 1
    Pierre-Jean
    21 septembre 2007 à 4h06 / Répondre

    Comme les années précédentes, le salon n’est annoncé qu’environ un mois à l’avance avec un grand manque de détails. Espérons que cela s’améliore à l’avenir…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous