Santé

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 13 juillet 2007
Étiquettes : , ,
  • 2
    Fred29
    23 juillet 2007 à 8h20 / Répondre

    Ce qui m’a personnellement toujours amuse dans les santes d’obligation, c’est l’opportunisme politique des obediences par rapport au regime en place.

    En France, lorsqu’on consulte les anciens rituels des 18e et 19e siecles, on passe, selon les epoques de redaction des textes, plusieurs fois par « Vive le Roi », « Vive la Republique » ou « Vive l »Empereur ».

  • 1
    Jacques Cécius
    14 juillet 2007 à 15h50 / Répondre

    Serait-ce une obligation que de boire un coup ?
    Bien au contraire. Chacun sait que les maçons savent donner à leur « buse » la pente nécessaire pour qu’y coule le divin nectar.
    Pour ma part j’ai confié mes modestes économies à un frère : Maître Gosier, notaire à St Vincent-les-Ivrognes..

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous