Tarot et symbolique maçonnique

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 18 février 2011
Étiquettes :
  • 16
    L.'. organisatrice
    23 février 2011 à 14:36 / Répondre

    (…)

    Effectivement, cette Tenue étant organisée par un atelier exclusivement masculin, se voit ouvrir les portes à nos Soeurs à l’occasion de cette Tenue particulière.

    Je rejoins aussi certains avis concernant le Tarot, et le F.’. qui présente cette planche est loin d’être un « illuminé divinatoire », mais utilise la symbolique du Tarot dans une perspective de développement initiatique sur notre cheminement personnel.

    (…)
    Jean-Claude J.
    Pour la RL.’. per Ankh – La Maison de Vie

  • 15
    Le Chien
    22 février 2011 à 19:19 / Répondre

    Bien vu ! Le comble est que j’ai eu porté l’uniforme (mais chut, faut le répéter !). Bien à toi, merci pour la leçon. Au temps pour moi, donc !

  • 14
    Jepy Buster
    22 février 2011 à 15:28 / Répondre

    @ Le Chien (6): « autant pour moi » est en réalité « au temps pour moi », terme militaire.

    Dans le maniement des armes certains mouvements étaient complexes à apprendre. Les mousquetons prenaient douze temps pour le mouvement de chargement de l’arme. La difficulté étaient plus grande encore d’être synchronisé avec le reste du peloton.

    En cas d’erreur, le sergent instructeur demandait de recommencer « au temps 1 » ou « au temps pour moi » voir « au temps ! » tout simplement.

    Je n’aurais pas pris « autant » de temps pour signifier la chose si je ne venais d’apprendre que certaines loges ont une histoire militaire.

  • 13
    Le Chien
    19 février 2011 à 22:19 / Répondre

    Merci, Pacôme, mais je ne suis qu’un chien !
    Peut-être même suis-je celui-là qui court après le Fou sur la lame du Mat, ou alors peut-être l’un des deux qui hurlent sous la Lune… au choix donc. Bien à toi.

  • 12
    Pacôme
    19 février 2011 à 19:32 / Répondre

    Amis Egyptiens, je viens de lire un post daté de quelques jours qui vous concerne :

    https://www.hiram.be/Rencontre-avec-Jacques-Rolland_a4386.html

    « Le Chien », on te lit beaucoup en ce moment mais permets-moi de te dire que j’apprécie tes coups de gueule et les pistes que tu nous ouvres.

    Ce blog est intéressant, à recommander à tous maçons ou pas d’ailleurs.

  • 11
    Edo
    19 février 2011 à 16:28 / Répondre

    A tous (…) et à vous tous qui utilisez ce site pour des raisons diverses et multiples,
    Juste vous dire qu’il est toujours une vertu de demeurer humble, aimable et tolérant. Rethy ne sait-il pas que savoir Epéler n’est pas donné à tout le monde? D’ailleurs, il doit éprouver ma parole en allant à cette rencontre qui semble perdre le temps aux gens et il verra qu’il n’en retirera que enseignement et élévation. Oui, l’Art Royal est aussi et surtout d’ailleurs, pour les Egyptiens que nous sommes, Hermétique, ésotérique, etc. Mais pour tous, last but not least, la Franc-Maçonnerie en général n’est pas déjà ésotérique, hermétique, alchimique, pythagoricienne, etc.
    Un FM.’. est un cherchant et donc humble à la connaissance et toujours en quête de la lumière de ses Frères.
    Qu’allons-nous faire en Loge mes Frères ?
    (…)

  • 10
    apprenti
    19 février 2011 à 09:41 / Répondre

    @Yack,

    Plus encore que l’ésotérisme ou l’occultisme, je dirais que c’est l’hermétisme qui passionne le maçon égyptien. Le maçon égyptien comme tout autre maçon, se concentre sur l’étude des symboles présents dans le temple. Qui sont tous reliés d’une façon ou d’une autre à l’alchimie, l’astrologie et la théurgie. Il s’agit donc bien d’hermétisme. Les lames du tarot font partie de ce qu’un égyptien peut être amené à étudier mais pas dans le cadre de l’apprentissage des outils de la maçonnerie. Enfin de ce que j’ai pu en voir en loge bleue pour l’instant.

  • 9
    Yack
    19 février 2011 à 06:26 / Répondre

    Bonjour,

    C’est vrai qu’il ne faut pas trop vite juger. Le Tarot peut être aussi initiatique, un peu comme le « Mutus Liber » (Livre Muet) des Alchimistes. Ceci dit, c’est tout ce que j’en sais, je ne me suis jamais penché davantage sur le sujet.

    Pour le reste, il est vrai que je suis moi-même parfois interpellé par le jugement trop « hâtif » de certains, qu’ils soient Francs-Maçons, voire même parfois profanes.

    Dans le cas qui nous incombe, les Loges de Memphis-Misraïm ont toujours eu pour spécificité d’être plus axées vers l’ésotérisme, voire l’occultisme. Comme je l’ai dit souvent sur ce blog, je trouve que c’est une très bonne chose qu’il y ait un « panel » si large de Loges, avec des sensibilités différentes, permettant à tout un chacun de trouver sa voie, et pour parler en mon nom, c’est justement une des choses que j’ai tout de suite très appréciée en Franc-Maçonnerie, c’est de pouvoir échanger avec des personnes qui y sont rentrées avec des sensibilités totalement différentes des miennes

    Amicalement,

    Yack

  • 8
    Yvan Cancelier
    18 février 2011 à 17:33 / Répondre

    Loin de moi la prétention vouloir donner des leçons, mais cela devient, de plus en plus récurrent, et lassant, de lire des réactions à chaud sur ce blog qui, faut-il le rappeler, est un « Blog Maçonnique ». Que cela provienne de profanes, normal rien a redire, venant de Maçons, ou se prétendant tels, l’on pourrait s’attendre à plus de retenue sinon à plus de respect de la parole de l’autre, mème si l’on ne partage pas son avis. Pour cela il suffirait d’en revenir aux fondamentaux du rituel de la prise de parole en loge, de lire et éventuellement relire son post avant de l’envoyer . . . . Mais ce ne sont la que quelques divagations venant d’un vieux crabe qui se souvient, en permanence, de l’instruction reçue de son premier Surv.  » Que venons-nous faire en Loge ? Autre chose, ailleurs et autrement « . La règle des trois A.
    A méditer.

  • 7
    Rethy
    18 février 2011 à 16:01 / Répondre

    Me permets-tu d’ajouter, mon cher Le Chien, à épeler dans la langue de l’époque, soit en vieux français. ce qui n’est pas gagné ! Si j’étais sur de ne pas y perdre mon temps j’irai bien.

  • 6
    Le Chien
    18 février 2011 à 13:58 / Répondre

    Autant pour moi ! Vous avez raison.

  • 5
    Jiri Pragman
    18 février 2011 à 10:26 / Répondre

    J’essaie de relire et de me comprendre mais, pour moi, une « Tenue exceptionnellement ouverte aux Soeurs », cela veut dire que Frères et Soeurs peuvent être présents.

  • 4
    kalilooela
    18 février 2011 à 09:43 / Répondre

    on est bien d’accord donc 🙂

  • 3
    kalilooela
    18 février 2011 à 09:31 / Répondre

    une invitation adressée également au soeurs non ?

  • 2
    Le Chien
    18 février 2011 à 07:07 / Répondre

    @ Le Doc : Avant de « chahuter », prends le temps de lire : c’est une invitation adressée aux soeurs ; ce qui explique qu’il n’y ait pas de frères ; )
    De plus, il ne faut pas aborder le tarot comme une boule de cristal !
    A l’origine, le tarot des imagiers est un livre du 13ème siècle ; le siècle de l’essort des cathédrales gothiques avec lesquelles le tarot partage quelques images fortes, d’ailleurs…
    Ce livre, contemporain du Roman de la Charrette de Chrétien de Troyes, décrit le parcours de l’Initié ; c’est un livre sans écrits qui s’adresse à celui qui ne sait ni lire ni écrire et qui ne sait qu’épeler !
    Ce n’est pas parce que quelques illuminés l’utilisent à outrance dans les arts divinatoires, qu’il faut se passer d’une étude sérieuse des 22 lames des arcanes majeurs d’un Tarot de Marseille (qui recèlent une mine de symboles initiatiques…).

  • 1
    Le Doc
    21 novembre 2010 à 23:07 / Répondre

    Manquent de frères pour s’intéresser au tarot ou bien ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous