incendie Notre Dame

Un an après l’incendie de Notre-Dame le complotisme va bon train

Publié par Géplu

Sur le site de l’IFOP, une très intéressante enquête : « L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 a suscité d’innombrables commentaires à caractère conspirationniste. Un an après, Jérôme Fourquet et Rudy Reichstadt dressent un état des lieux de l’opinion publique sur le sujet et des thèses qui circulent à propos de ce drame national, s’appuyant sur une enquête de la Fondation Jean-Jaurès et de Conspiracy Watch réalisée avec l’Ifop ».

Dans cette enquête, on apprend notamment que 7 % des Français considèrent qu’il s’agit là d’un incendie criminel à propos duquel le gouvernement cherche à dissimuler la vérité. C’est tout de même beaucoup. Et bien sûr, sont pêle-mêle accusés ou soupçonnés d’être responsable de l’incendie les musulmans, les juifs, les sionistes …ou les francs-maçons.

Jérôme Fourquet liste sans complaisance dans sa présentation tous ceux qui ont développé ou entretenu des propos et théories conspirationnistes à cette occasion. Pas mal de monde que nous connaissons bien : Jean-Marie Le Pen, le site d’extrême droite Riposte laïque, Résistance républicaine, le site complotiste américain Infowars, le site identitaire Fdesouche.com, le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, le complotiste Laurent Glauzy, Égalité & Réconciliation d’Alain Saural, Stéphane Blet, Rivarol, Thierry Meyssan, le site conspirationniste Medias presse info « une émanation du groupuscule catholique traditionaliste Civitas », Faits & Documents…

Une mention spéciale au cinglé Laurent Glauzy, qui « se livra, quant à lui, à de savants calculs numérologiques sur Facebook lui permettant d’affirmer sans l’ombre d’un doute que l’incendie de Notre-Dame était « un canular pour préparer une guerre civile manipulée par la franc-maçonnerie ». L’auteur de La Numérologie secrète de la Synagogue de Satan (La Maison du Salat, 2017) considère que « la supramaçonnerie diffuse (sic) ainsi des nombres cabalistiques pour poser leur empreinte (sic) et s’adressant (sic) ainsi à des initiés ».  🙂

vendredi 17 avril 2020
  • 18
    Ananda K. Onda
    23 avril 2020 à 11:00 / Répondre

    A-t-on demandé l’avis du Professeur Raoult sur la cause réelle de cette fièvre incendiaire ?

  • 17
    DEL RIO
    22 avril 2020 à 20:30 / Répondre

    @DESAP,
    N’est-il pas justement étonnant que des hypothèses soit “systématiquement évoquées” dès le lendemain de la catastrophe, sachant qu’un an après aucune preuve définitive n’a été finalement établie ?

    • 19
      Désap.
      23 avril 2020 à 11:26 / Répondre

      17 – Del Rio,
      Tout ce qui suit a fait l’objet d’informations diffusées par les chaines TV dès le jour même sur déclaration des Autorités.
      – Le jour même l’équipe d’enquêteurs est désignée par les Autorités, d’autant plus rapidement qu’il s’agit de policiers très spécialisés.
      – Le jour même, cette équipe s’est entretenue avec les autorités ecclésiastiques de la cathédrale et les entreprises en charge du chantier de restauration.
      – Dans les premiers jours qui suivent les autorités ecclésiastiques, répondant aux questions précises d’une équipe de spécialistes de ce type d’enquête, déclarent qu’elles ont connaissance d’installations sauvages de cloches électriques dans la foret (et non dans la flèche comme je l’ai écrit initialement) précisément à la base de la flèche.
      – Dans les deux jours qui suivent, les policiers constatent le raccordement pirate de cette installation sur le tableau électrique de la cathédrale (intact puisque se trouvant dans une partie non touchée par l’incendie), non à partir de sorties fusibles, mais directement sur les arrivées de l’alimentation. Les dégâts constatés sur le tableau démontrent qu’il n’y avait pas de fusibles sur l’installation située dans la charpente .
      – L’enquête a d’ors et déjà prouvé que c’est le plomb en fusion de la couverture de la flèche (250 tonnes) qui, en tombant, généralise l’incendie à toute la forêt.
      L’enquête a-t-elle déterminé la paroisse qui a procédé à cette installation ? Nous n’avons pas l’information.
      Les « explosions » dont nous parlent les complotistes de tout poil sont expliquées et admises par la communauté scientifique mondiale : il s’agit de l’éclatement des poutres de la forêt et des pierres qui la soutenaient soumises à une température qui est montée jusqu’à 1200°.
      Enfin, au regard de cette température, tout ce qui aurait pu servir à déterminer les circonstances exactes du déclenchement de l’incendie a disparu. Sauf les traces laissées par un carburant qui sont indestructibles, c’est une loi physique. Il n’y en a aucune.
      En conséquence, rien, rigoureusement rien ne permet d’établir une origine criminelle.
      En revanche, on notera la discrétion totale, voire le secret, qui entoure les interrogatoires des paroisses de Notre Dame, dont on peut supposer que l’une au moins est l’auteure de l’installation électrique pirate. On est pourtant habitué aux fuites judiciaires.
      Aaaah les com-plotistes, je les adore.

      • 20
        Lazare-lag
        23 avril 2020 à 12:36 / Répondre

        @ Désap (19):
        Donc, si je t’ai bien compris, (ce qui est loin d’être acquis, je ne suis pas électricien pour deux sous), nos complotistes de bazar vont donc désigner comme coupable la Fée Clochette?
        Voire ma Sorcière bien aimée?
        Finalement, puisque tout semble ramener à l’électricité, m’autorises-tu à penser, par exemple et au hasard, que dans complot il y a plot?
        (Oh! Lazare, laisse ton clavier tranquille et va manger, tu rendras service à tout le monde!)

        • 22
          Désap.
          23 avril 2020 à 16:02 / Répondre

          20 – Excellent ! 🙂 🙂

      • 21
        marcos testos
        23 avril 2020 à 14:10 / Répondre

        13- Désap, comment oses tu imiter le Grand Maitre des jeux de mots. Il est bien trop intelligent, trop cultivé, trop subtile pour se commettre à une telle vulgarité. Une question d’éthique selon lui.
        « c-n » OUI, « con » NON, alors « com » je ne dis pas ! Mais ne crois surtout pas que c’est par arrogance ou par manque de courage qu’il s’adresse à toi. Quand il a quelque chose à dire il le dit directement à la personne concernée et non pas par derrière en se voilant la face. C’est sa marque de fabrique. Honnête envers chacun et surtout envers lui même, il préfère se moquer de la poutre des autres afin d’éviter de parler de son propre basting. Si infatué il est, ce n’est certainement pas de sa faute car, tel Monsieur Jourdain, il ne rend pas forcément compte du ridicule de sa prose.
        Mais je m’égare mon cher Désap. En fait je voulais simplement te dire que par moment j’en viens à préférer tes attaques frontales mais franches aux discours fourbes et sournois de certains…

  • 16
    Désap.
    22 avril 2020 à 20:18 / Répondre

    Certes mon cher Lazare-Lag, certes, et il s’agissait, comme tu l’as compris, dans mon propos d’une boutade.
    Il n’en reste pas moins que derrière chaque complotiste il y a un … , mais alors un énorme.
    Regarde-moi celui-là, pas capable de comprendre que du plomb en fusion est capable d’enflammer pratiquement tout ce sur quoi il tombe, et qui nous fait le coup des explosions imaginaires.
    N’est-il pas gratiné le com-plotiste ? Je n’ose imaginer ce qu’il sait à propos du covidmachin, parce que lui il sait.

  • 15
    Anonyme
    22 avril 2020 à 19:09 / Répondre

    En attendant – et vous pourrez encore attendre longtemps ! – il faut être bien niais pour croire qu’une toiture en chêne de 800 ans puisse s’enflammer aussi facilement ! Et l’explosion qu’on voit clairement sur les vidéos ? c’est quoi ?

  • 14
    Lazare-lag
    22 avril 2020 à 16:26 / Répondre

    @ Désap (13):
    Ben, non MTCF Désap, vraiment désolé d’avoir à te contredire, voire à te décevoir, mais je ne l’aurais pas faite celle-là…
    Pourquoi?
    Parce que ce que moi, personnellement, je trouve souriant dans ce type de formule, c’est le fait de s’appuyer sur deux mots qui en compose un seul, et de s’amuser de cette composition/décomposition.
    C’est la raison pour laquelle il m’est arrivé de souligner, par exemple, que: « dans confinement, il y a finement ».
    Ca permet aussi, (et volontairement non explicitement), de souligner qu’une fois écarté le premier mot (ici « finement »), il en reste malgré tout un autre, d’autant plus apparent qu’on ne parle pas de lui.
    Au cas d’espèce, ce second mot à la fois ignoré et montré, est en plus un mot que je me refuse (lui et ses déclinaisons) à employer ici même, sur ce site, et d’ailleurs aussi bien en tenue que tout autre lieu maçonnique ou fréquenté par des maçons.
    Question d’éthique, c’est peut-être vieux-jeu l’éthique, mais c’est ainsi et ça m’est égal, question d’éthique quand même.
    Et d’éducation aussi.
    Je laisse donc le « c-n » aux champions de l’impolitesse. Il en existe d’ailleurs au moins un en ces lieux qui l’utilise au moins dans un mail sur quatre.
    Libre à lui, chacun sa marque de fabrique.
    C’est d’ailleurs rigolo, parce que lorsqu’on le lui signale, il répond sur un autre registre, défense de son obédience attaquée, mise en cause de tel ou tel, quand ce n’est pas par parabole de la paille et de la poutre, mais en ne s’estimant évidemment concerné ni par l’une ni par l’autre.
    Ou la façon de le lui signaler était peut-être trop subtile, il n’y a vu goutte ou, ayant malgré tout compris la subtilité, il n’est pas trop maladroit dans l’art de l’esquive.
    Mais je m’égare d’autant plus qu’il ne s’agit évidemment pas ici de toi.
    J’observe également que Luciole, aujourd’hui même, dans un autre article (« Turbulences initiatiques ») s’est également essayé avec bonheur à extraire un mot d’un autre; il s’agissait de minable et d’interminable.
    Tout ça pour dire que, sauf à ce qu’on me l’expliquât, de mon point de vue, « plotiste » n’est pas un mot, et « com » pas davantage.
    Certes, ta formulation est bien évidemment acceptable, mais uniquement sur un plan phonétique; en l’absence de deux mots véritables associés pour en composer un troisième, elle me semble l’être moins sur le plan sémantique.
    Raison pour laquelle je ne l’aurais pas faite, et que je t’en laisse l’entière paternité.

  • 13
    Désap.
    20 avril 2020 à 23:15 / Répondre

    La justice ne s’est certes pas prononcée, cependant l’hypothèse, mise en avant dès le lendemain et évoquée furtivement mais systématiquement par des autorités ou des techniciens dans tous les reportages, d’un court-circuit dans l’installation électrique bricolée de clochettes (sans aucun fusible) dans la flêche est la seule plausible puisque la seule en mesure de mettre le feu à la charpente du XIXé.
    Cet incendie a fait fondre le plomb et le zinc de la couverture (+300°) qui perce la toiture et enflamme les poutres de la foret.
    Evidemment, il faut que ceci soit établi.
    Le coup de la clop est incohérent et aucune trace de carburant ou explosif n’existe.
    Comme dirait Lazare-Lag, dans complotiste il y a plotiste.

  • 11
    DEL RIO
    20 avril 2020 à 20:57 / Répondre

    Les théories du complot fleurissent sur les réseaux sociaux, et l’incendie de Notre Dame est un évènement trop important sur le plan symbolique pour y échapper. Comment le pourrait-il quand un an plus tard les motifs n’ont toujours pas été éclaircis, au point que le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, s’est cru devoir rappeler mi-février que l’hypothèse criminelle n’était pas accréditée par d’éléments nouveaux ? Qu’en d’autres termes, ils sont encore dans le flou ? On trouve partout des conformistes qui se satisfont de la thèse officielle, même lorsqu’il n’y en a pas, même lorsqu’on sait qu’une poutre en chêne ne peut pas s’embraser d’une cigarette mal éteinte. On trouve même des véhéments, qui ici ou ailleurs voudraient rendre pathologique la recherche rationnelle d’une vérité alternative. Combien de ceux-là sont-ils capables d’apporter la moindre preuve scientifique à l’appui de la thèse “officielle” ? Combien de respectables ne connaissant rien à l’affaire mais sûrs de leur bon droit, qui nous expliquent doctement que l’incendie est accidentiel alors que la justice ne s’est pas prononcée ?

  • 8
    Frédéric Flament
    20 avril 2020 à 11:52 / Répondre

    Je suggère que les autorités maçonniques disent la vérité plutôt que d’entretenir le flou sur les théories conspirationnistes, qui est: « Encore que nous voudrions fomenter quelque chose, nous en serions incapables. Nous avons déjà les pires difficultés à allumer une bougie et à exprimer une idée claire, alors vous nous faites beaucoup d’honneur en nous croyant capables de tout cela ».

    • 9
      GépluAdministrateur
      20 avril 2020 à 11:59 / Répondre

      Tu peux préciser ce que tu appelles « la vérité » ?…

  • 7
    hippo35
    19 avril 2020 à 11:15 / Répondre

    Et pourtant 2 églises par jour sont vandalisées en France. Sans penser à un complot j’ai du mal à croire que c’est toujours accidentel !

    • 10
      Lazare-lag
      20 avril 2020 à 13:57 / Répondre

      @ Hippo35:
      Ca veut dire quoi 2 églises vandalisées par jour en France?
      D’abord, quel est le total du nombre d’églises en France?
      Selon le chiffre annoncé, le rapport vandalisme/nombre d’églises pourrait sérieusement relativiser l’effet d’annonce.
      Ensuite qu’entend-on précisément par vandalisme appliqué à une église?
      Rien de commun entre des tags désobligeants, un tronc visité et un vol de professionnels sur une oeuvre d’art.
      Enfin, vu le nombre d’églises à l’abandon, vétustes ou non entretenues, du vandalisme constaté sur un bâtiment non fréquenté peut-il être comparé à des effractions commises en des lieux supposés être davantage protégés?
      Citez vos sources, qu’on puisse aller les consulter.
      J’ajoute qu’en cette matière, a priori les sources les plus fiables devraient être celles produites par les services pénalement compétents, gendarmerie, police, et bien évidemment, justice.
      J’ajoute volontiers qu’une étude totalement exhaustive produirait ce type d’éléments pour tous les lieux de culte, quelle que soit la religion en cause.

  • 6
    Bibou
    19 avril 2020 à 10:15 / Répondre

    Bonjour mes TTCCSS et TTCCFF,

    Suis étonné que l’extrême gauche ne se soit pas manifesté ? Comme anti maçons il ne sont pas mal non plus !
    Ce qui est consternant est que la FM malgré ses efforts d’ouvertures au profanes soit toujours considérée comme dangereuse.
    Pour qui ? Pourquoi ? Facile le dénigrement….

  • 5
    Altec
    18 avril 2020 à 19:12 / Répondre

    « Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot :
    la connerie est courante, le complot exige un esprit rare. (Michel ROCARD)

  • 4
    Amal
    17 avril 2020 à 21:58 / Répondre

    Si la théorie de complot se propage c est par ce que la communication est devenue de plus en plus floue avec des mots complexes en oubliant que les gens cherchent la simplicité la transparence alors l imagination par conséquent est débordante la solution de me point de vue est un langage clair et directe valable pour tous

    • 12
      DEL RIO
      20 avril 2020 à 21:12 / Répondre

      -4 @Amal
      Si la théorie du complot se propage, c’est peut-être également parce qu’il y a eu la baie du Tonkin, Pearl Harbor, l’invasion de l’Irak grâce à une fiole d’anthrax,.autant de résurgences tardives de l’histoire grâce à des archives déclassifiées de la CIA, du Pentagone etc.
      A l’époque, toute critique de la thèse officielle aurait été considérée comme une théorie du complot. L’histoire est jalonnée d’exemples qui crédibilisent la nécessité d’une prise de recul par rapport à la « thèse officielle » de certains grands évènements historiques.

  • 3
    de Flup
    17 avril 2020 à 12:21 / Répondre

    Puisque le complotisme devient de plus en plus ubiquiste et dément, il est clair que toutes les tendances de la FM devraient mettre sur pied leur contre-renseignement e.a. en devenant plus ouverts

  • 2
    jicé byr
    17 avril 2020 à 10:51 / Répondre

    une bel brochette assez représentative de ce qu’on fait de pire

  • 1
    Lazare-lag
    17 avril 2020 à 03:06 / Répondre

    Egalité & Réconciliation c’est Alain Soral…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif