Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le vendredi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 16 600 articles y sont stockés !

Catherine Kintzler
Catherine Kintzler

Un grand chantier républicain sur un champ de ruines

Publié par Catherine Kintzler

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles gratuitement.
dimanche 7 juillet 2024
  • 31
    YADEB
    12 juillet 2024 à 20h20 / Répondre

    Je disais : « Il me semble nécessaire de quitter une Vème république qui était nécessaire pendant les remous violents de la décolonisation que la plupart des commentateurs ici n’ont pas connu.
    La situation actuelle n’a rien à voir avec celle de 1958/63, les black bloc sont des enfants de cœur à côté des commandos delta et de ceux du SAC !
    La constitution type Vème a grandement perdu sa raison d’exister ! »
    Nous ne pourrons jamais atteindre une réelle démocratie qui n’a sans doute jamais exister nulle part à aucune époque. On ne peut que s’en approcher … un peu.
    La proportionnelle sous une variété à définir mais associée à une dose de référendum d’initiative populaire pour éventuellement stopper certaines lois prises par les députés perpétuellement sous emprises (voir l’influence prêtée à BlackRock sur la macronie) ?
    Tout ce que je dis n’est que douce utopie, actuellement on est plutôt plus proche de « voter piège à cons » que de la démocratie !

  • 30
    Joab’s
    12 juillet 2024 à 11h45 / Répondre

    Il y aussi une confusion qui s’installe à propos des elections et leurs modes de scrutin.
    Ainsi on peut proner la meilleure justesse, justice, équité d’un scrutin à la proportionnelle.
    Inversement le scrutin majoritaire est snsé apporter stabilité, efficacité, autorité.
    Et pourtant …
    Pour une veritable equité, il faudrait que toutes les listes puissent beneficier des mêmes financements… Et il n’est pas acquis que le vote soit une adhésion au programme proposé. Ainsi le vote RN lorsqu’il n’y avait pas d’enjeu jugé important (europeeenes) etait en parti provocation, rejet de politique molle, humeur, appel à reagir. Est-ce representatif d’une adhésion majoritaire ? Non ! le 2e tour des legislatives le prouve.
    Y a-t-il campagne pour montrer que son programme est efficace, solide ? Pas vraiment ! Il s’agit à 80% de negative-campain.
    Le scrutin majoritaire ne garantit pas (la preuve) une solidité, stabilité.
    Dans les 2 cas on use d’une immense betise entretenue par les medias : « les francais », « le peuple francais » en prêtant à cette notion une sorte d’unanimité monolythique. Ca se veut argument définitif « les francais veulent » et hop ! plus besoin de defendre ses idées, propositions.
    En fait, dans les deux cas, l’objectif principal est une question de pouvoir, presence et pas du tout les preoccupations de base.
    Et pourtant … il y a rellement des attentes réelles, claires, simples … et diverses dans la population. Et auxquelles il serait possible de repondre si on sort de l’idée de vouloir en tirer gloire (et rejet des autres).
    C’est le cas dans le domaine du travail, de la santé, de la sécurité, de la fin de vie.
    Cette fuite des politiques à vouloir se donner les moyens d’un gouvernement qui aplliquera les mesures adequates ne fera qu’alimenter le populiste-fasciste « tous pourris » (sauf nous, bien sûr).
    Il y a encore un petit espace pour qu’emerge une approche responsable, au service des gens (sans s’en vanter bêtement).
    Esperons … et si nous, fm pouvons y contribuer ..

  • 29
  • 25
    ERGIEF
    10 juillet 2024 à 0h01 / Répondre

    23@JOAB’S si c’était aussi simple….
    Le RN est déçu par son nombre d’élus inférieur à ses espérances mais il est en même temps soulagé parce qu’il ne voulait pas réellement assumer la charge gouvernementale. Dans la stratégie de MLP pour les présidentielles c’était prématuré et trop risqué. En revanche pendant ce temps Bardella traçait discretement son chemin au parlement européen ou il vient de prendre la tête d’un groupe important auprès d’Orban « Patriotes pour l’Europe ». Ce n’est pas une affaire terminée, loin s’en faut.

    • 26
      Joab’s
      10 juillet 2024 à 8h50 / Répondre

      En effet , tous les retournements sont possibles. Alors que les medias se complaisaient dans une soit disant irrésistible vague nationa-populiste dans le monde, voila des succès des démocrates en GB, en pologne, Allemagne, Espagne et … France.
      Amusant…. Le “c’est pas grave, on en voulait pas …”. La situation serait elle meilleure pour RN en 2027 ? On ne voit pas pourquoi.
      Je ne suis pas hostile à la proportionnelle. Ce serait un autre style de campagne.
      Le scrutin GB ne garantit pas non plus une majorité absolue: les gouvernements tories ont du monter une coalition avec les libéraux et les travaillistes avec le SNP.
      Que les Orban et Bardella soient des plaies pour l’Europe, oui !

  • 24
    YADEB
    9 juillet 2024 à 22h21 / Répondre

    Complément au message 21 et réponse au 23
    « Si je te suis yadeb, tu prefererais le scrutin proportionnel parce que tu penses que ca aurait amené le RN au pouvoir. »
    Bizarre ces djeunes qui passent leur temps à commenter des écrits qu’ils ne lisent pas.
    En effet où ai-je dis que je préférais le RN au pouvoir ?
    J’ai simplement fait remarquer que la majorité des pays européens s’en sortent mieux que nous avec la proportionnelle socialement et économiquement.
    Leurs extrêmes droites ne les dirigent toujours pas.
    Favoriser les consensus entre députés et leurs partis de rattachement pour régler les problèmes sociaux c’est un peu mieux que ces appels verbeux à la haine venant de partout et même de fms hélas.
    Il y a quand même de plus en plus de problèmes sociaux à résoudre, qui ne le sont toujours pas depuis 30 ans.
    Il faut en finir avec cette pseudo royauté à la française qui n’avait de raison d’être qu’en 1958/63 !
    Remember : Guerre de décolonisation en Algérie entre 1956 et 63 = au moins 50000 soldats morts, entre 5000 000 à 1 000 000 de morts civils selon les sources, assassinats ciblés du FLN ou du MNA partout en France y compris sur les lieux de travail, les « escadrons de la mort (commandos delta et SAC) etc.
    Rien, rien, rien à voir avec la France actuelle !!!!!!

  • 21
    YADEB
    9 juillet 2024 à 12h03 / Répondre

    à 17
    Il faut quitter les trop faciles postures et les slogans politiciens.
    Je suis en effet en faveur d’un scrutin proportionnel intégral comme pour les élections européennes.
    Seules en Europe la France et le Royaume-Uni n’ont pas l’un des types de scrutin proportionnel !
    Ce type de scrutin est beaucoup plus proche de notre idéal maçonnique.
    Car il a l’intérêt d’obliger les partis aux compromis forcément issus d’un minimum d’écoute des autres et donc de prises en compte de beaucoup plus de problématiques sociales et non pas … des peanuts dîtes « sociétales ».
    Le RN a pris depuis 15 ans son nouvel élan à partir des zones désindustrialisées par la disparition des frontières, la mondialisation économique. Avoir écrasé artificiellement le RN fait que les autres partis ne tiendront pas compte, comme ils le font depuis 40 ans, des problèmes des électeurs RN.
    Cerise sur le gâteau j’ai noté que ce parti commence à élargir sa base électorale vers comme on dit les populations issues de l’immigration musulmane.
    Il me semble nécessaire de quitter une Vème république qui était nécessaire pendant les remous violents de la décolonisation que la plupart des commentateurs ici n’ont pas connu.
    La situation actuelle n’a rien à voir avec celle de 1958/63, les black bloc sont des enfants de cœur à côté des commandos delta et de ceux du SAC !
    La constitution type Vème a grandement perdu sa raison d’exister !

    • 22
      ERGIEF
      9 juillet 2024 à 19h07 / Répondre

      21@YADEB le mode de scrutin, uninominal à un tour à la majorité relative, pratique pour élire les représentants à la Chambre des communes en Grande Bretagne est assez pertinent parcequ’il favorise la stabilité électorale. Il a aussi des défauts notamment celui de faire la part belle aux deux grands partis au détriment des petits. Notre modèle à 2 tours est fondamentalement injuste parcequ’il ouvre lq porte à toutes les tambouilles d’opportunité. Mais on sait bien que morale et politique sont situées chacune à l’opposé du spectre électoral.

      • 27
        lazare-lag
        10 juillet 2024 à 9h41 / Répondre

        Si notre modèle à 2 tours est si injuste, pourquoi en 65 ans de Vème République, et 8 Présidents de la République, de bords bien opposés parfois, pourquoi n’a-t-il jamais été abrogé par aucune majorité alternative?
        Aucun système électoral n’est intégralement parfait, mais celui-ci n’est pas forcément à jeter aux orties.
        Nous venons, le 09 juin, de voter à la proportionnelle. Et à un tour. On peut comme électeur être tenté par plusieurs options, hésiter entre deux. Le vote à 2 tours permet à l’électeur de peut-être en privilégier une, choisir, et s’en réserver une autre au second, et donc éliminer.
        C’est, grosso modo, le point de vue du citoyen. Celui qui m’intéresse.
        Les tambouilles d’opportunités, visions négatives d’alliances démocratiques, ne l’oublions pas, c’est au-delà du citoyen, c’est le niveau de responsabilité des partis politiques. Lesquels, jusqu’à plus ample informé sont repris et reconnus par la Constitution. Où est donc le problème?
        J’observe d’ailleurs que, ces jours-ci, ceux qui dénoncent le plus les dites tambouilles sont les supporters du FN et de l’extrême droite. Pourquoi? Parce que le FN n’arrive pas à obtenir d’autres alliances que les supplétifs ciottistes.
        La question que le RN frontiste devrait se poser c’est pourquoi il n’arrive pas à trouver d’autres alliances que l’extrême-droite?
        Une partie de la réponse vient de nous arriver avec la présidence de groupe européen que vient de prendre Bardella dans le nouveau groupe extrémiste concocté par Viktor Orban.
        Ce qui semble nous démontrer aussi que l’ambition première du RN et de Bardella n’était pas Matignon…

    • 23
      Joab’s
      9 juillet 2024 à 19h32 / Répondre

      Si je te suis yadeb, tu prefererais le scrutin proportionnel parce que tu penses que ca aurait amené le RN au pouvoir.
      C’est l’imposture irresponsable que répandent les dirigeants RN en jouant le numéro Trump d’élection volée.
      On voit où ca mene à encourager des voyous a saccager le Capitole.
      Dans les faits toutes les campagnes se mènent en tenant compte du mode de scrutin. Aux us en se focalisant sur les swing states par ex.
      Et donc en France sur la base de désistements de 2e tour.
      Si le RN n’a pas de reserve de voix il y a de bonnes raisons: “ca pue”. (Mon opinion partagée par beaucoup, semble-t-il).
      Qu’aurait donné le scrutin en mode proportionnel? Personne n’en sait rien.
      Nb : avec ses 30 – 33 % le Rn n’avait pas la majorité non plus.
      Le Rn a perdu. Plutôt que pleurnicher que ses concurrents sont méchants de ne pas l’avoir laissé gagner , a lui d’éliminer les hontes de son programme.

  • 20
    Joab’s
    9 juillet 2024 à 10h45 / Répondre

    @anubis. Je ne te suivrai pas dans ces discours guerriers simplistes. “Designer l’ennemi “ fait partie des manipulations populistes.
    Poutine raconte les mêmes inepties aux russes, que l’ennemi c’est l’occident qui veut détruire la sainte Russie.
    Faut il exterminer tous les russes pour que ca aille mieux?
    Tous les iraniens ?
    Et après, on extermine qui ? Des mauvais français?
    En Iran , oui, un “réformateur “ a gagné. C’est un progrès.
    Et c’est pareil en loge, ou ici. Il y a des votants pour RN, pour LFI, pour Macron sur les mêmes colonnes.
    Ce qui nous relie est de maçonner ensemble. Et c’est une force de s’accepter et de fraterniser.
    Et passer au dessus des antagonismes politiques, mais aussi des odieuses consignes obédientielles de division est un beau projet.
    Nos FF de la glnf, régulièrement en loge avec nous montrent courage de dépassement des propagandes de mépris qu’on leur assene.

  • 14
    YADEB
    8 juillet 2024 à 13h00 / Répondre

    Qui connait le nombre de bulletins de vote recueillis par chaque parti politique lors de ce 2ème tour 2024 ?
    Ça doit bien être publié officiellement par le ministère de l’Intérieur !

    • 15
      YADEB
      8 juillet 2024 à 13h01 / Répondre

      et lors du 1er tour ?

    • 17
      Joab’s
      8 juillet 2024 à 21h14 / Répondre

      Tu l’as sur le site officiel du ministère.
      La victoire dépend du mode de scrutin défini.
      Ainsi en nombre de voix hillary clinton aurait battu Trump.
      Les politiques menent leur campagne en fonction de ce mode de scrutin et se focalisent sur les swing states.
      Analyser en proportions un scrutin majoritaire est une imposture. Mais le RN n’en est pas a une imposture près !

  • 10
    Anubis Rê
    7 juillet 2024 à 21h02 / Répondre

    J’ai une pensée pour ce c de Poutine, qui regardait avec grande attention les élections en France, et qui maintenant va se prendre les Mirages F1 et 2000 en pleine poire en Ukraine dans peu de temps.
    .
    Les Français ont foutu dehors les fachos et LFI est largement minoritaire en sièges au sein du NFP.

    • 11
      Luciole
      8 juillet 2024 à 0h25 / Répondre

      Majoritaire mon bon, et c’est Mélenchon qui détient les cordons de la bourse.Les dits « fachos » ont presque doublé leur nombre de députés.

      • 18
        Joab’s
        8 juillet 2024 à 21h18 / Répondre

        Non Luciole ! En elus Lfi ne fait pas la moitié des députés FP.
        De plus les finances des partis se calculent sur les voix au 1er tour.

    • 16
      Joab’s
      8 juillet 2024 à 17h36 / Répondre

      Poutine se moque des morts dans sa population et son armée. Et je ne me rejouirai jamais de la mort de 1 million de russes, comme tu l’evoquais.
      Sinon, il y a une belle vague ces derniers temps de gifles aux nationalo-populistes : ainsi donc en France hier, suivant la deroute des brexiters et le succès de la gauche en GB(là pour appliquer leur programme), suivant le succès de Tusk en Pologne, du SPD en Allemagne, des socialistes en Espagne et recemment l’election surprise d’un reformateur en Iran.
      Bon le problème est pas de candidat serieux aux US pour moucher Trump…
      Bon, c’est fragile …. mais la soit-disant vague irréstible des national-populistes … a fait échoué.

      • 19
        Anubis Rê
        8 juillet 2024 à 21h42 / Répondre

        Les Russes ? C’est eux ou nous. 80% des Russes des villes soutiennent Poutine, c’est démontré, quant aux campagnes elles fournissent les soldats. Rien à f des Russes. 1M, 2M, 10M ? Peu importe, nous ne sommes pas allés les chercher, tant pis pour eux s’ils soutiennent un taré, tu ne crois quand même pas que je vais faire de l’humanisme quand nos vies et l’UE sont en jeu. Charité bien ordonnée commence par soi-même : proverbe maçonnique. Pareil pour les Chinois, les Coréens du Nord, etc. Bref, ceux qui veulent prendre leur revanche sur l’Occident, qu’ils prennent leurs responsabilités. Je ne suis absolument pas pacifiste. Comme disait Mitterrand : les pacifistes sont â l’Ouest, les missiles à l’Est.
        Belle gifle à ces peignes-culs de nationalistes, en effet. Gardons à l’esprit tout de même que le RN a 54 députés de plus.
        Réformateur en Iran ? Tu plaisantes j’espère. Virer les Mollahs, voilà le seul objectif que nous devons avoir et de manière totalement décomplexée.
        La « décomplexion » doit changer de camp. La République, la démocratie, la liberté doivent affirmer leurs principes de manière décomplexée. Poutine ? Un ennemi. Xi Jinping ? Un ennemi. Les Africains qui ont choisi le camp Russes ? Des ennemis. Le Hamas ? Un ennemi. Lula ? Tu choisis mon pote, c’est pas Poutine ET l’Occident. Ça fait plus de deux ans qu’on tergiverse avec le débile du Kremlin. Certes, il y a incontestablement des raisons plus que valables. Mais tout de même, 300 000 morts Ukrainiens, c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.
        Trump ? Je pense qu’il est mal. S’il est élu, il va se retrouver tout seul. Si les Européens sont obligés de se débrouiller seuls face à Poutine, c’en sera fini du $ monnaie international. Les acteurs économiques américains le savent parfaitement.

  • 9
    Butasan
    7 juillet 2024 à 20h22 / Répondre

    @7: Si Bardella n’a certes pas l’esprit voltairien, je vous laisse imaginer ce qu’il en serait avec les islamistes. Vous me faites décidément bien rire. Quant au reste ?
    @8: la solution? Peut-être commencer par faire respecter les lois de notre pays et empêcher 500 000 illégaux de s’installer chaque année en France. Ce serait un bon début. Mais comme Mélenchon sera probablement premier ministre, on peut déjà s’attendre au pire à ce biveau-là.

    • 12
      Joab’s
      8 juillet 2024 à 7h55 / Répondre

      C’est dire le delire ! Voilà que l’opposition au RN , ce sont “les islamistes “.
      Les vieilles lunes fachistes ont échoué, partout.

      • 28
        Frimaire
        11 juillet 2024 à 9h23 / Répondre

        Les fascistes échouent, mais les islamistes non. Souffrez qu’on préfère un risque peu probable de fascisme dont on se relèverait que la certitude de l’islamisme qui condamne déjà tant d’êtres humains à l’enfer sur Terre.

  • 5
    Butasan
    7 juillet 2024 à 16h36 / Répondre

    Bravo, bravo et encore bravo pour cette analyse à laquelle il n’y a rien à ajouter ni à retrancher. Quand je vois l’absence de lucidité de nos résistants de pacotille, quand je vois les défenseurs de la démocratie s’asseoir sur la volonté du peuple, qui s’est pourtant clairement exprimé au 1er tour, je me dis qu’ils ne comprennent rien à ce qui est en train de se produire. Ils me font penser à cette malheureuse communauté gay d’une ville du Michigan qui a soutenu l’arrivée des musulmans, puis le muezzin, et qui, après l’élection d’un maire d’origine yéménite (puisque les musulmans sont devenus en quelques années majoritaires) se sont vus menacés par ceux qu’ils avaient défendus. C’est exactement ce qui est en train de se produire en France, mais à l’échelle nationale. Et pendant que se précise chaque jour d’avantage cette menace, dont le peuple a bien conscience, lui, les élites et les bien-pensants de ce blog, aveuglés par leur idéologie, insultent et méprisent ceux qui voient. Mais quand allez-vous donc vous réveiller ? Quand allez-vous ouvrir les yeux et comprendre que notre avenir est d’ores et déjà entamé, et que la France que nous aimons, avec sa laïcité, sa liberté et son esprit voltairien, va succomber par votre naïveté coupable? Regardez donc les banlieues (mais aussi l’école, les hôpitaux, etc), ces zones de non-droit où nous avons complètement perdu le contrôle, et où seuls les dealers et les imams sont encore capable d’y faire régner l’ordre. Voulez-vous qu’il en soit de même sur tous les territoires de la République grâce à Mélenchon et tous ceux qui se sont alliés à ce cinglé ? Nous allons lentement mais sûrement vers la guerre civile, et je ne sais pas où il faut habiter pour ne pas le voir.Comme les passagers de première classe du Titanic, nous continuons a chanter et à danser, croyant notre république insubmersible, pendant que le peuple, confiné aux ponts inférieurs, doit faire déjà face à la catastrophe dans l’indifférence générale.

    • 6
      INFINI
      7 juillet 2024 à 17h32 / Répondre

      Je crains qu un certain nombre de députés ou dirigeants politiques ne soient atteints de pathologies mentales, en particulier le syndrome d Hubris avec ses composantes narcissiques. Je ne suis pas compétent en psychiatrie et donc incapable de poser un diagnostic. La République pourrait se débarrasser de quelques spécimens en imposant des dépistages aléatoires de recherche de stupéfiants, en particulier cannabis et cocaïne. Ce n est pas une spécificité française.

      • 13
        Joab’s
        8 juillet 2024 à 7h57 / Répondre

        “Tous pourris” …, drogués, discours classique des pires populistes!

    • 7
      Anubis Rê
      7 juillet 2024 à 18h36 / Répondre

      Ahahah, le RN représentant de l’esprit voltairien.
      Mais c’est qu’il est trop fort le Bardella, il parvient à leur faire croire tout et n’importe quoi.
      Le plus risible, c’est qu’ils te rebalancent publiquement et sans crainte du ridicule des énormités.

    • 8
      lazare-lag
      7 juillet 2024 à 18h46 / Répondre

      Et donc? Solutions?

  • 4
    Pierre Noël
    7 juillet 2024 à 12h46 / Répondre

    Les commentateurs de l’hexagone ne donnent pas toujours l’impression de pouvoir distinguer l’arithmétique (la démocratie d’Aristote) de la république (métaphysique de l’an I!).

  • 3
    INFINI
    7 juillet 2024 à 12h43 / Répondre

    Un peu d intelligence fait du bien. Merci Catherine, merci Geplu

  • 2
    ERGIEF
    7 juillet 2024 à 10h33 / Répondre

    Merci GEPLU d’avoir publié cette analyse d’une lucidité remarquable.

  • 1
    Joannes Grenet
    7 juillet 2024 à 9h56 / Répondre

    je suis d’accord pour dire qu’il faut cultiver la diversité politique !Par contre la mobilisation générale que l’on constate meme avec des votes par procuration est de très bon signe.
    A condition d’arriversà une culture du compromis qui permet mieux d’absorber les différences de percepton.Donc vive le futur gouvernement pluri partite
    TB
    Joannès Grenet

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous