Toulouse FM

80 loges et 4 000 francs-maçons à Toulouse

Par Géplu dans Dans la presse

Selon un article du site internet Actu côté Toulouse, la Ville rose compterait 80 loges et plus de 4 000 frères et sœurs.

L’article, commencé avec des informations prises chez Paul Pistre part bien mais malheureusement le journaliste (l’article est signé La rédaction) termine son article en allant chercher les élucubrations de Pierre Dortiguier pour expliquer que « 11, un chiffre chargé de symboles pour les francs-maçons dixit, notamment, le philosophe Pierre Dortiguier qui l’interprète à partir du fameux rond-point blagnacais… Pour lui cette représentation du chiffre 11 est, dans l’esprit maçonnique, une mobilisation des « initiés », une sorte de mobilisation révolutionnaire pour lutter contre la loi établie. »

Visiblement pas beaucoup de francs-maçons à la rédaction d’actu côté Toulouse…  🙂

dimanche 21 août 2016 5 commentaires

Étiquettes : ,

  • 5
    Mick TAYLOR 27 juin 2017 à 23:44 / Répondre

    Elucubrations ….comme si les nombres valaient autant que profondeur du travail accompli et reconnaissance implicite . d’une valeur certaine !! Foutaises,

  • 3
    Myosotis64 21 août 2016 à 12:47 / Répondre

    8 Loges au sein de la GL-AMF sur le 31.
    (Je ne connais pas la symbolique du 8 et du 31) -:)

  • 2
    lazare-lag 21 août 2016 à 10:37 / Répondre

    S’il y a, comme indiqué ici, 80 loges toulousaines, on pourrait,( on devrait?), s’attendre à au moins autant de réactions, au moins pour apporter quelques correctifs, rectifications ou un point de vue notamment sur les dites « élucubrations » de Dortiguier
    Blague à part, 80 sur Toulouse, même en incluant l’agglomération dans sa totalité, même toutes obédiences, cela me paraît considérable.
    Quand je vois dans cet article le nombre de loges a priori revendiquées par le G.O.D.F. et a fortiori la G.L.N.F., ne s’agirait-il pas plutôt de leurs nombres de loges au niveau de leur implantation régionale (pour le G.O.) ou provinciale (pour la G.L.N.F.)?
    Ce qui voudrait dire jusqu’aux portes des Pyrénées dans un sens, voire débordant sur plusieurs départements dans l’autre cas?
    Amis et Frères et Soeurs Toulousain(e)s qu’en pensez-vous vous mêmes?
    Par ailleurs, l’article est très superficiel sur le présence féminine dans la franc-maçonnerie toulousaine.
    Il eut été instructif d’en dire davantage sur le nombre de loges accueillant des soeurs, à la GLFF, au DH, par exemple, mais également au GODF?
    Je me souviens, de passage à Toulouse, il y a environ deux ans, avoir visité une loge mixte rue de l’Orient, du nom de « Darwin ».

    • 4
      dd 21 août 2016 à 19:15 / Répondre

      Il y a 20 loges du GODF à Toulouse, comme indiqué par l’article, et 90 loges dans la Région Sud.
      Je pense personnellement que 100% des loges de la GLFF et du DH accueillent les Soeurs

  • 1
    templum 21 août 2016 à 10:00 / Répondre

    J’ai participé à un séminaire FM et croyants (présence d’un dominicain bien connu des FM « croyants ») organisé par Paul Pistre (lui, non FM) et visant à démontrer que FM et « pratique religieuse » ne sont pas forcément opposées. Il est très lié à la FM espagnole qui vit mal la guerre « croyants versus incroyants ».
    C’est quelqu’un d’honnête (de mon point de vue) et pas du tout sectaire.
    je crois qu’il défend une idée « réaliste » de ce qu’est notre fraternité (pas de Dieu en soucoupe volante).
    pour le reste, j’attends vos lumières

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
c1e49a99497622bd39277aa704679d3btttttttt