Guglielmi GCG RF

une Interview de Philippe Guglielmi, GV du GCG du RF du GODF

Par Géplu dans Interviews

Nous avons présenté vendredi 10 l’annonce des vingt ans du Chapitre Jean-Baptiste Clément, du Grand Chapitre Général du Rite Français du Grand Orient de France. Philippe Guglielmi, qui a été Grand Maître du Grand Orient de France de 1997 à 1999, est l’actuel Grand Vénérable de ce Grand Chapitre Général, qui gère les « Ordres de Sagesse », ou grades capitulaires du Rite Français, tels que codifiés en 5 Ordres par Roëttiers de Montaleau en 1784 et 1786, et tombés en désuétude au milieu du XIXe siècle.
Ils ont été réveillés par quelques passionnés à la fin du XXe, et c’est sous la grande maîtrise de Philippe Guglielmi qu’a été de nouveau reconnue la « juridiction » des hauts grades du Rite Français au sein du GODF. Encore mal connu, nous avons posé à Philippe Guglielmi quelques questions sur le Grand Chapitre Général.

___________________

Géplu : Bonjour Philippe, le réveil des Ordres de Sagesse du Rite Français du GODF est récent. Quand, à quelle occasion et de quelle façon celui-ci s’est-il produit ?

Philippe Guglielmi : Dès le début des années quatre-vingt, des chapitres de Rite Français se sont créé de manière assez dispersée, mais avec une grande volonté d’aboutir dans l’affirmation des ordres de sagesse tels que les voyait Roettiers de Montaleau qui en fut le régulateur au XVIII° siècle. Dans un premier temps le Grand Collège des Rites du GODF a tenté une intégration qui fut refusée par certains de ces chapitres. En 1998 le Conseil de l’Ordre que j’avais l’honneur de présider a favorisé l’union des différentes tendances qui existaient, puis à procédé à ce que nous appelons la Refondation qui a été approuvée par le Convent de 1999.

Quelles sont les particularités du Grand Chapitre Général du Rite Français ?

Le Grand Chapitre Général est initiatique en amont et engagé dans la résolution du fait social en aval. Le GCG RF est progressif dans sa méthode initiatique, progressiste dans ses projets, laïque et républicain dans ses valeurs

Le Grand Chapitre Général administre les ateliers des Ordres de sagesse de Rite Français par délégation du Grand Orient de France dont il est le rite règlementaire comme l’édicte l’article 3 du Règlement Général du GODF. Le Grand Chapitre Général est initiatique en amont et engagé dans la résolution du fait social en aval. Le GCG RF est progressif dans sa méthode initiatique, progressiste dans ses projets, laïque et républicain dans ses valeurs.

Où en est son développement en France aujourd’hui ?

Le GCG RF regroupe plus de 5 000 membres répartis dans 205 chapitres. Nos chapitres assurent une couverture quasi-totale du territoire. En 2016 la progression de nos effectifs a été de 9 %.

Il se redéveloppe aussi je crois à l’étranger ?

Nous sommes également présents à l’étranger où nous comptons sept chapitres qui dépendent directement de notre juridiction. Notre présence est surtout quantifiable si l’on considère que 27 juridictions indépendantes ont reçu notre patente. Toutes ces juridictions sont signataires de la Charte de Lisbonne qui précise notre vision commune d’une franc-maçonnerie des Ordres de Sagesse qui allie réflexion symboliste, recherche philosophique et prospective humaniste.

Quelles sont les principales différences entre le parcours des « hauts grades » au Rite Français et au REAA ?

Les juridictions dites de Hauts Grades du Grand Orient de France ont cosigné une déclaration commune, qui se refuse à une méthode comparative les unes vis-à-vis des autres. Je crois qu’avec le REAA nous puisons souvent dans les mêmes sources. Nos différences constituent une richesse qui est offerte aux maîtres qui veulent nous rejoindre.

Quel avenir pour le Grand Chapitre Général du Rite Français ?

Le GCG RF constitue un outil pour le Grand Orient de France. La longue histoire de notre Rite, la richesse de notre quête initiatique, notre enracinement dans la société des hommes et des femmes qui nous entoure, le succès des Ordres de Sagesse en seulement 20 années depuis notre refondation, sont la garantie d’un bel avenir pour le Rite Français.

________________________
Pour aller plus loin dans la connaissance de ces Ordres de Sagesse du Rite Français, les lecteurs intéressés pourront se reporter à l’excellent livre de Cécile Révauger et Ludovic Marcos : Les Ordres de Sagesse du Rite Français.

vendredi 17 novembre 2017 7 commentaires
  • 2
    Patrice Deriémont 17 novembre 2017 à 16:21 / Répondre

    @TARTUF_RIT. Philippe Guglielmi est bien assez « grand » pour se défendre tout seul. Je veux juste corriger une erreur. Il ne suffit pas d’être membre du Conseil de l’Ordre pour « passer » directement au 5ème Ordre du RF. J’ai moi-même été Grand Maitre Adjoint et je n’ai bénéficié d’aucune dérogation. Seuls les Grands Maitres reçoivent les grades sommitaux de toutes les juridictions du GODF au motif que le GM est « garant » des rites dans l’ensemble de leurs Degrés, Grades ou Ordres. Il arrive aussi que dans certains « déserts » maçonniques des Frères soient élevés par dérogation au 4ème Ordre et non pas au 5ème afin de pouvoir constituer un Chapitre. Mais cela est de plus en plus rare surtout en France.

    • 3
      Maxime 18 novembre 2017 à 08:41 / Répondre

      Mon Frère Patrice.

      Tu as, en principe, raison.

      Mais je connais au moins un cas où ça s’est produit. Sans donner de nom, il s’agit d’un GM adjoint en récompense d’une inspection de Loge de type stalinien qui mettait en cause l’élection prématurée au Conseil de l’Ordre d’un Président de la justice.

      Je connais bien Philippe et je trouve dommage qu’il se soit compromis la dedans.

      Cordonnite, quand tu nous tient ! ! !

    • 4
      MARIA 19 novembre 2017 à 12:38 / Répondre

      Vous avez bien de la chance au GODF c’est le GM qui est « Garant » ! En Grande Loge Féminine de France le RF, le REAA et le RER ont chacun leur « garant » ! C’est une façon assez despotique de faire surtout en matière de rituel … et la GM/CF se plie à leur loi sans sourciller. Il arrive de voir passer comme récemment des recommandations curieuses émanant d’on ne sait où 🙂 comme : il est fortement déconseillé aux AA et CC d’aller assister à une conférence publique car l’orateur est dans une obédience « non reconnue » ! Oui j’ai bien dit conférence publique. Toutes ces histoires de « reconnaissance » ou de « non reconnaissance » commencent à nous gonfler.

      • 5
        Blazing Star 19 novembre 2017 à 19:00 / Répondre

        @maria – Les Soeurs AA et CC ne doivent pas sortir, mais faire des planches infantilo-societales sous l’autorité bienveillante de leur hierarchie. Ce qui ne se comprend pas est esotérique et chercher a comprendre est désobéir. C’est pas compliqué.

      • 6
        Aumont 20 novembre 2017 à 12:34 / Répondre

        Dans ma loge on demandait aux apprentis de ne pas visiter afin qu’ils s’impregnent bien du rite, un an n’est pas long. Ils etaient tenus de se taire egalement. Le 2d S rectifiait regulierement leurs postures et leur vêtures. Les apprentis etaient « sous contrôle » dans la loge pendant un an
        Apres, soit ils etaient partis soit ils etaient impeccables, mieux que les anciens…

    • 7
      Huré 20 novembre 2017 à 17:54 / Répondre

      Je suis rassurer de savoir que notre très grand maitre Philippe FOUSSIER est « garant » des rites dans l’ensemble de leurs Degrés, Grades ou Ordres.
      Je vais bien dormir.
      Enfin une bonne nouvelle.

  • 1
    tartuf_rit 17 novembre 2017 à 13:27 / Répondre

    Et un petit coup pour de faire plaisir lorsque l’on est ambitieux !!! N’oublions pas que le GV Philippe est 33e du REAA et souhaitait être TPSGC de ce dernier. La période de Grande Maitrise de ce GV ne fut pas un long fleuve tranquille loin de là mais heureusement la « sagesse »sans ordre ,des FF de l’époque y a remédié. La progression en effectif est d’autant plus aisée que l’on peut passer , en une journée du premier au 5e ordre pour peu que,l’on soit puissant ou tout simplement membre du CO bonjour la progressivité les FF et les SS qui poursuivent normalement leur parcours sont effectivement sérieux et engagés mais comme toujours ils causent, ils causent mais comme toujours sans remettrecen cause la structure de base de notre société,qu’ils acceptent alors disons d’accord pour parler mais pour aboutir à quoi plus GCG progresse plus la société française régresse. Quelle réussite qu’on arrête cette tentative de surenchère sterile et agissons sinon allons,chez les mines contemplatifs.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
f28f0ccfe6e37aca2cb10654e1e756adxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx