Jean_Rene DALLE
Jean-René Dalle, nouveau Grand Maître de la GL-AMF

Jean-René Dalle élu Grand Maître de la GL-AMF

Par Géplu dans Divers

Ce dimanche 3 décembre les délégués des 695 loges de la GL-AMF réunis en Convent et Congrès à Montpellier ont élu le Frère Jean-René Dalle nouveau Grand Maître de l’Obédience, avec 381 voix contre 164 à son challenger Marc Paasch, soit 70% des suffrages.

Jean-René Dalle était le candidat du Rite Français, favorable à la continuation d’une politique d’ouverture de la GL-AMF vers la GLDF et la GLTSO notamment, entamée par ses prédécesseurs, comme nous l’expliquions dans cet article du 12 novembre. Marc Paasch, candidat du REAA était présenté comme le candidat du SCPLF, et plutôt favorable à un retour à une orthodoxie « régulière », interdisant tout contact avec des obédiences ne respectant pas les critères de la régularité de la GLUA. C’est-à-dire en France et à part quelques micro-obédiences uniquement la GLNF qui, forte de la « reconnaissance » de la GLUA, ne reconnaît pas la GL-AMF…

La GL-AMF, fondée en 2012 par des Frères issus de la GLNF après leur démission de celle-ci suite à la crise Stifani, annonce compter aujourd’hui 15 500 Frères dans les 695 loges actives de l’obédience réparties sur l’ensemble du territoire et en outre-mer. L’âge moyen y est de 56 ans, et l’âge moyen d’initiation de 44 ans.

Comme le rappelle la revue de l’Alliance maçonnique dans son numéro de novembre 2017, « Le premier Grand Maître de l’Alliance a été à le Frère Alain Juillet (2012 – 1014) qui, entouré d’une équipe de pionniers, à assuré les fondations et fixé le cap. Le second a été Claude Beau (2015 – octobre 2016), artisan convaincu de l’ouverture de l’obédience ; dans un contexte difficile, il n’a pu conduire à terme son action. Le troisième a été le Frère Dominique Moreau qui, dans son mandat, a su réunir les conditions d’apaisement interne et consolider les fondations. Le 3  Décembre 2017 un nouveau Grand Maître sera élu. Il lui appartiendra d’écrire une nouvelle page de la Grande Loge pour les années 2018 – 2020, entre continuité et changement. »

Reste à voir comment les caciques du REAA, rite majoritaire à la GL-AMF (plus de 60%), vont réagir à cette élection qui est tout de même un camouflet, une grande partie de leur base ayant voté pour l’autre candidat, c’est-à-dire pour une ouverture (relative) de l’obédience…

dimanche 03 décembre 2017 89 commentaires

Étiquettes : ,

  • 87
    renuccio 10 décembre 2017 à 10:17 / Répondre

    Comme le dit, Yasfaloth, Quelle détestable habitude vous avez pris là de laver votre linge sale en public ! le reste n’est que Bla bla.

    • 88
      joab'n 10 décembre 2017 à 13:56 / Répondre

      Que le linge soit sale, aucun doute.
      Pourquoi le « lavent »(pas vraiment, c’est encore plus sale après !) ils ici ?
      Tout simplement parce que ces groupes veulent prendre à témoin, voire en otage.
      D’autres jouent un numero militant pour leur groupe. On est typiquement dans la contre-maçonnerie profane. aucune difference avec des bagarres de chiffonniers pour d’autres sujets.
      Pourquoi pas ? Ce qui est grave c’est que certains viennent y mêler des apparences de jargon maçonnique, pretendent à des « serments » maçonniques … Ce qui ne salit pas « leur linge » mais toute la FM !

  • 76
    yasfaloth 7 décembre 2017 à 20:50 / Répondre

    Quelle détestable habitude vous avez pris là de laver votre linge sale en public !

    • 82
      joab'n 8 décembre 2017 à 12:20 / Répondre

      Il faut peut être s’interroger sur la « saleté » et sur « le linge ».
      Que s’envoient à la figure les concurrents ? Des conceptions différentes de la FM ? Pas du tout ! Dans une loge GLAMF,GLNF, GLDF pas de difference ! Rituels identiques, valeurs identiques.
      Il s’echarpent sur des questions de « parts de marché », s’excluant mutuellement du « salut maconnique de l’ame » que leur amèneraient des considérations sectaires profanes. Leur intérêt pour de telles futilités discrédite toute la FM.
      Il est temps que les FM … respectent finalement les principes-règles qu’ils clament tout en s’asseyant dessus :
      « « Les maçons pratiquent l’art de conserver en toute circonstance le calme et l’équilibre indispensables à une parfaite maîtrise de soi […] contribuent par l’exemple actif de leur comportement sage, viril et digne, au rayonnement de l’Ordre. »
      S’il faut être le plus fraternel pour nos freres egaré dans ces futilités, il faut être impitoyable pour ces déviations (n’est-ce pas notre devoir ?)

      • 84
        brutuspitbull 8 décembre 2017 à 15:56 / Répondre

        @a tous
        le barde joaben est de retour avec ses parts de marché

  • 71
    joab'n 7 décembre 2017 à 16:47 / Répondre

    Une précision utile, je pense, moi qui ai été longtemps à la GLUA :
    Les BP 1929 n’ont aucune vocation à définir « la régularité » (à supposer que cette régularité ait un sens autre que se l’envoyer en tarte à la crème, comme on le voit ici entre les GLNF et GLAMF)…!
    Si on veut brandir des textes pour excommunier autrui, il faut un minimum de précision !
    Il suffit pourtant de lire LE TITRE :
    « BASIC PRINCIPLES FOR GRAND LODGE RECOGNITION »
    bavarder « régularité » autour de ce texte restera le bavardage futile habituel, frenchouillard.

    • 72
      Désap. 7 décembre 2017 à 17:30 / Répondre

      Mouais ……………….
      En tous cas, ce n’est pas ce que pensent les Anglais et ~180 GGLL dans le monde, cad ~90% des maçons qui se reçoivent et ne reçoivent pas les Français dans leurs loges, à l’exception de ceux de la GLNF.
      Alors, on peut toujours gloser, gloser, vous ne faites que ça, gloser, toujours est-il que le GODF a déroger des règles en 1877 et depuis la franc-maçonnerie française est exclue de la chaine d’union et ce n’est pas près de changer.

      • 73
        joab'n 7 décembre 2017 à 18:07 / Répondre

        Il ne s’agit pas de « penser » mais de LIRE.

        • 77
          Désap. 8 décembre 2017 à 09:58 / Répondre

          @Joaben,
          Ouiiii, ben voyons,
          et donc les Anglais et 180 GGLL ne savent pas lire ?
          Faut avoir du cran, tout de même, pour sortir un truc pareil.

          • 81
            joab'n 8 décembre 2017 à 12:12 / Répondre

            Les anglais lisent … CE QUI EST ECRIT … pour leurs « pensées », ils sont effarés du comportement gamin de fm francais ! Crazy froggys, they say … Et ca ne vise nullement GO ou GLDF ou autres.. mais les excités du ponpon regularité.

            • 86
              Oscar 9 décembre 2017 à 19:48 /

              Ahahah!
              Quand les anglais, ou toute autre GL R&R, reconnaissent une GL R ils ne reconnaissent rien d’autre que la régularité de cette GL.
              D’ailleurs ça tombe bien puisque ne peuvent être reconnues que des Loges régulières. 🙂

            • 89
              joab'n 10 décembre 2017 à 19:26 /

              c’est typiquement de tels discours gnangnans qui font rigoler les FM anglais… Cette excitation sur le ponpon « régularité » est une affaire de concurents aux faveurs anglaises la GLNF et son schisme GLAMF.
              En Angleterre, la question est completement ridicule ! A 90% être FM(mâle) c’est faire partie de la GLUA, pas par conviction, et encore moins régularité, mais que la plupart ne savent même pas qu’existent autre chose.
              Cette frénésie leur est incompréhensible.
              D’ailleurs lorsqu’un FM de GLUA se trouve (ca arrive) dans une loge hors GLUA, il ne voit pas la difference … c’est identique !
              C’est dire l’immense betise et la futilité … (sauf pour ceux qui y ont un intérêt profane, bien sûr)…

      • 75
        Luciole 7 décembre 2017 à 20:06 / Répondre

        Ce que font le membres de la GL-AMF dans leur Obédience ne regarde qu’eux.La régularité et la reconnaissance ne sont que d’aimables « bouteillons » pour faire causer, et prétextes politiques.
        A tous les courageux qui s’expatrient en toute mauvaise foi bon vent,le GADLU reconnaitra les siens et les autres maçonneront tranquilles dans leur loge qui se fiche de ces « subtilités »

        • 79
          Désap. 8 décembre 2017 à 10:23 / Répondre

          C’est bien GLDF ça : tous des ignares sauf nous.
          Ça fait beaucoup quand même, d’ignares qui s’attachent à ces subtilités.
          On a de la chance en France, d’avoir des GGLL qui font dans le concrêt : l’isolement.
          Et ce qui est tout à fait formidable, du point de vue de l’éthique, pas seulement maçonnique d’ailleurs, de l’éthique tout court, ce sont nos réguliers-par-le-rite (ou comment construire des chapelles) qui ne sont aucunement dérangés par :
          – les renoncements et autres trahisons des principes fondateurs de la GLAMF
          – le courrier du GM de la GLAMF du 11/11/2017, injurieux et menaçant à l’égard d’une partie de ses membres et rendu public, de sorte que personne ne peut prétendre l’ignorer.
          Chapeau, bel exemplarité, les profanes sont morts de rire.

      • 83
        joab'n 8 décembre 2017 à 13:49 / Répondre

        Rigolons ! … ainsi donc le GODF aurait dérogé en 1877 à des regles de 1929 ! oh le vilain GODF ! Pardon de ce ton ironique mais je suis effaré de cette infantilisation dans laquelle vous maintiennent des « dirigeants » … Mais comme ca marche…

        • 85
          Désap. 8 décembre 2017 à 16:35 / Répondre

          Mais bien sûr !
          Prends-nous pour des benêts, Joaben.

    • 74
      sunirve 7 décembre 2017 à 18:25 / Répondre

      Pour savoir ce qu’est la régularité, il suffit en effet de lire LE TITRE : BASIC PRINCIPLES FOR GRAND LODGE RECOGNITION, Principes de base pour la reconnaissance d’une Grande Loge ; ce document définit donc les REGLES pour reconnaître une Grande Loge. Si l’on considère que la régularité, c’est le « caractère de ce qui est régulier » (Littré) et qu’est régulier, ce qui est « conforme aux règles », alors, oui, ce document de 1929 fixe bien les conditions de la régularité d’une Grande Loge, ce qui permet de la reconnaître. C.Q.F.D.
      Tout le reste n’est en effet que « bavardage futile, franchouillard » (et non frenchouillard !)

      • 78
        joab'n 8 décembre 2017 à 10:12 / Répondre

        On a là toute la dérive que je mentionnais plus haut … AInsi donc pour les « autoproclamésreguliers » par le fait de disposer d’une carte d’obedience … la « régularité » se limiterait donc à celà … Lorsque j’evoquais la contre-maçonnerie, nous en avons là un exemple typique. Une FM de type communautaire.
        Si on examine hors de ces maconneries de « parts de marché », il convient d’examiner de quelles « rèles » parle-t-on lorsqu’on évoque la « régularité » ! Cette expression est de 2 siecles antérieures aux dits BP de 1929 …
        Il ne peut donc s’agir de regles conjonctureles, temporelles liées à une organisation du moment.
        Il s’agit, d’evidence, de conformité à d’autres règles, celle de la franc-maçonnerie Universelle, celles qui figurent dans tous les rituels maçonniques, partout dans le monde. Ces règles sont clairement stipulées, precises.
        Tant que des obediences arrivent à berner ainsi nos freres avec des colifichets, nous connaitrons cet abaissement que traduit la profonde excitation partisanne que l’on constate ici entre des « militants » commerciaux obedientiels.(pour forcer le trait).
        La FM c’est, hereusement, tout autre chose que ce spectacle lamentable !

  • 70
    joab'n 7 décembre 2017 à 16:30 / Répondre

    Les esprits restent toujours aussi manifestement englués dans ce conflit de polichinelle.
    L’excitation autour d’un colifichet de « régularité » s’auto-alimente en des propos de plus en plus futiles.
    Cocasse, voici ce qu’énoncent les textes des auto-proclamés réguliers-pas-les-autres :
    « Les maçons pratiquent l’art de conserver en toute circonstance le calme et l’équilibre indispensables à une parfaite maîtrise de soi […] contribuent par l’exemple actif de leur comportement sage, viril et digne, au rayonnement de l’Ordre dans le respect du secret maçonnique. »
    Le sexisme étant devenu leur valeur suprême …
    Qu’en est-il donc de GLAMF ? Manifestement certains commencent à discerner cette absurdité … mais restent quand même nostalgiques d’une époque où on pouvait toiser d’autres FM du haut du colifichet de « réguliers »…
    Plus curieux, alors que l’appellation « loge régulière » provient du GO dès le 18e siècle, on entend des membres haut placés parler de « réguliers » à propos des GLUA&co … On accepte de ne pas être « réguliers » au GO ?
    Drôle de monde qui marche de plus en plus sur la tête.

  • 66
    Désap. 7 décembre 2017 à 09:47 / Répondre

    Vraisemblablement grisé par une très belle victoire, appuyée par un courrier d’injures et de menaces à son opposition en date du 11 novembre 2017 – http://www.hiram.be/app/uploads/2017/11/GLAMF-intervention-GM-11-nov.pdf
    le GC* de la GL-AMF s’est lancé dans une affirmation dont il a le secret (post 62) :
    – « [les]BP1929 ne sont pas des critères de régularité … Ce sont des critères pour être RECONNU par la glua »
    et ceci sans rire !
    .
    – GLUA : Mes chers frères, je vous reconnait
    – GLR : vous nous reconnaissez comme tels, comme franc-maçons, c’est cela n’est-ce pas ?
    – GLUA : non, non, pas du tout, je vous reconnais
    – GLR : ah, on s’est déjà vu alors, vous nous reconnaissez ?
    – GLUA : non, non, je ne vous connais pas mais je vous reconnais
    .
    N’oublions pas, la GL-AMF s’est donnée pour mission de crée la maçonnerie du 3è millénaire.
    Ça crée des obligations, comme la nécessité d’avoir un département R&D par exemple.
    Bon … ils ont déjà leur Grand Directeur .
    .
    Et pendant ce temps là, la GLUA tremble et le GC*GD progresse dans sa démonstration.
    Bientôt un livre ?
    .
    * GC : Grand … Communicant
    oui, oui, « communicant » ! Pas de mauvais esprit je vous prie.

  • 61
    Hep 6 décembre 2017 à 11:54 / Répondre

    Sur ce forum c’est pas la Saint Nicolas, c’est la Saint Barthelemy 🙂
    Je propose un édit de Nantes, ce serait pas mal.

  • 58
    lanterne 6 décembre 2017 à 10:23 / Répondre

    @BRUTUSPITBULL
    .
    Désolé mais pour moi qui ne suis ni de la GLAMF ni de la GLNF, lorsque j’ai appris lors de l’explosion comment était organisé le pouvoir à la GLNF, comment était gérées les finances et les TDLV par exemple, j’y ai véritablement vu une dérive sectaire.
    .
    Mais j’imagine que de l’intérieur, les choses étaient perçues autrement, lorsqu’on entre dans une obédience, je te concède que la remettre en cause n’est pas le premier réflexe naturel, c’est donc bien normal de ne pas voir cela comme je le présente.
    .
    En ce qui me concerne, nous sommes restés fidèles au principe initiatique maçonnique de la Loge comme cellule fondamentale, puisque ce sont les loges qui ont donné naissance aux Grandes Loges et non l’inverse.
    .
    De cette réalité historique non négociable, il en découle que la régularité initiatique, (la seule qui importe pour un « vrai » maçon), est conférée avant tout par la Loge et les FF qui la compose, qu’elle soit ou non rattachée à une obédience. Inverser cette réalité, c’est se mettre hors de la « régularité » authentiquement initiatique en tentant de nous faire croire que c’est la queue qui remue le chien !!
    .
    En relisant les posts, je suis étonné qu’à aucun moment on ne trouve dans les échanges de références à la valeur du rituel comme modalité de transmission de la « régularité » initiatique. Pour moi qui y suis attaché, je trouve cela très étrange de lire que cela n’intéresse personne ou presque, c’est comme si la forme était devenue plus importante que le fond.
    Je sais bien cependant qu’officiellement tout le monde dira que c’est ce qui les préoccupent, mais si on se fie aux échanges, c’est à dire au Réel, c’est assez frappant de lire ce qui motivent réellement les uns et les autres.
    .
    En fait, je suis presque convaincu que si on on avait le pouvoir de proposer à des FF de choisir entre la régularité (et reconnaissance) anglaise et une transmission authentiquement initiatique mais hors du « système » obédientiel, eh bien ils choisiraient la régularité.
    .
    Mais je peux me tromper, je suis un idéaliste ce qui peux générer quelques biais.
    .
    A+

    • 63
      brutuspitbull 6 décembre 2017 à 13:06 / Répondre

      Mon BAF Lanterne ,
      vu de l’extérieur je comprend ta perception des problèmes qui ont secoué la GLNF , il ne s’agissait non pas de fraude Financière ou immobilières ( d’autres obédiences sont propriétaires des temples ) et certains blogs et les modérateurs ont eu une responsabilité complice dans cette période , mais bien de lutte de pouvoir de la part de deux factions dont l’une est toujours présente a la GLAMF ( même cause , même effet) et FS qui avait une vision de la maçonnerie éloigné de la tradition de la GLNF . depuis la GLNF est retourné dans la sérénité du travail et à retrouvé sa place dans la maçonnerie régulière et reconnue . la GLNF comme tu le dis place les loges et les FF au cœur du cheminement initiatique de perfectionnement individuel et collectif tout en partageant avec plus de 3Millions de mâcons dans le monde a travers sa grande loge une histoire commune de tradition initiatique et spirituelle commune répondant a des principes .
      donc tu vois bien que la GLNF est une obédience ouverte au monde , et ceux qui disent « sectaire » sont dans le déni ( ou dans le mensonge volontaire )
      c’est un choix qui est voulu par les plus de 29000FF qui adhérent a ces principes sans pour autant penser que les autres obédiences n’offrent pas aux FF ce qu’ils sont venu y chercher au GO , DH .
      FRAT

  • 55
    Picoloo 6 décembre 2017 à 08:47 / Répondre

    Et moi qui croyais que l’on devait rassembler ce qui est épars…

    A lire certains commentaires, j’ai l’impression que plus l’on monte dans les grades et plus les métaux refont surface !!! Vous me faites penser à des marchands de lessive : C’est à qui lavera plus blanc que blanc…

  • 46
    Maçon espagnol 5 décembre 2017 à 10:31 / Répondre

    381 sur 695 c’est du succès??? Et je me demande… Quel est l’endroit de la GLAMF dans le PMF??? Que est-ce qu’elle aporte de nouveau que n’aportent pas déjà la GLdF, la GLTSO et des autres obédiences??? Ils sont partis de la GLNF pour retrouver la reconnaissance, ce qui démontrait une grande méconnaissance du monde régulier, du temps maçonnique. On a pris du temps pour enlever la reconnaissance à la GLNF (et beaucoup de GGLL ne l’ont pas fait…), donc il était trop naïf de penser qu’ils allons trouver quelque-chose durant leur aventure. La GLNF a resté finalement régulier, isolé en France, mais très bien accompagné au tour du monde, et la GLAMF, je crains, dans une interminable recherche de soi même et son endroit dans le monde maçonnique (français bien sûr)

  • 43
    JFB 4 décembre 2017 à 22:54 / Répondre

    Le jour où nos amis Glamf-istes parviendront à émettre un commentaire laudatif de leur chère obédience sans avoir nécessairement besoin d’y adjoindre des critiques, le plus souvent totalement capilotractées, à l’encontre de la Glnf et de la maçonnerie régulière pratiquée par plus de 90% des maçons dans le monde, la Glamf aura fait un grand pas vers l’acquisition d’une identité propre. En attendant, on ne peut que constater, commentaire après commentaire, qu’ils n’ont toujours pas dépassé le stade d’être « contre » tout ce qu’ils furent ou révèrent d’être, sans être « pour » grand chose de particulier. Espérons, pour eux, que cela change.

  • 39
    L 4 décembre 2017 à 19:51 / Répondre

    On peut critiquer Desap, mais lui au moins est droit et a le courage de ses opinions, qu’on les partage ou non. Il existe tant de maçons dans la posture, et dont les actes sont en totale contradiction avec le discours… Lisez donc le bon Tartuf par exemple, et admirez comme il nous parle si souvent de tolérance et de partage, alors que ses “contributions“ sont toutes pleines de haine et de violence. Comme j’aime ces grands “humanistes“, qui nous enseigneraient la démocratie à coups de crosse dans la gueule… On ne sait, entre son incontinence verbale et le fond de ses propos, ce qui donne le plus la nausée… Ah, sacré Tartuf, qui nous démontre avec brio qu’il ne suffit décidément pas d’être estampillé “adogmatique“ pour être plus fraternel qu’un régulier !
    Quoi qu’il en soit, bonne route aux Frères de la Glamf, même si l’on peut se demander si cette obédience, par ses choix libres et souverains, ne constitue finalement pas un doublon de la GLDF ou de la GLTSO.
    Bien frat.

    • 41
      Désap. 4 décembre 2017 à 21:33 / Répondre

      Merci de ton objectivité, mon TCF L.
      Certains « humanistes » m’évoquent le triste Mao Zedong et sa trouvaille « les intellectuels aux champs » ou cette pourriture de Staline qui n’a fait que défendre son territoire et a rouvert Tréblinka six mois après l’avoir libéré, pour enfermer des opposants politiques.
      Tu penses qu’il a ça à l’esprit le tartuffe ?

  • 27
    Diderot 4 décembre 2017 à 17:03 / Répondre

    Attention
    Tous vos contenus de message sont passionnants mais de grâce prenez la précaution de ne pas répondre à DESAP et laissez le soliloquer. Il a quiité sa Loge de la GLAMF voici quelques semaines et il affirme maintenant qu’il va s’inscrire à la GLIF. En fait c’est un pollueur de blog obsédé par les Principes de la GLUA et il n’intervient que pour satisfaire SON OBSESSION. En psychiatrie il serait défini comme porteur d’une « rage narcissique chronique » tant il est insatisfait qu’on ne reconnaisse pas sa HAUTE valeur en se faisant virer de partout. Alors il passe son temps à polluer ce blog comme il pollue le blog de la GLAMF PAR SES INSULTES À TOUS LES MÉCRÉANTS et où dernièrement Thierry lui a écrit « tu n’est pas athée mais stupide »! À bon entendeur salut fraternel

    • 40
      lanterne 4 décembre 2017 à 19:52 / Répondre

      Je crois que je viens de comprendre …

  • 26
    Emmanuel 4 décembre 2017 à 16:56 / Répondre

    Mais qu’Est-ce que ça peut bien vous faire???
    Après avoir jacassé sur la GLIFF et sur d’autres sujets… voici maintenant la GLAMF prise pour cible.
    N’en déplaise aux commères (mâles et femelles) plus ou moins bien intentionnées les FF de cette obédience, dont je suis, ont élu un GM d’un rite dont je ne suis pas (je suis REAA +) et je m’en réjouis et je ferais mon possible pour qu’il réussisse dans son projet. Alors vos commentaires (sauf ceux des membres de la GLAMF) vous vous les collez où vous savez avec un papier toilette et vous poussez bien fort avec un crayon (plus si vous voulez).
    Ceci étant bien sûr qu’il faut être attentif aux agissements des emplumés du SCPLF derrière lesquels je sens comme une odeur de SCDF.
    Et merci de considérer que ce message est bien plus fraternel qu’il y parait.

    • 32
      Diderot 4 décembre 2017 à 18:28 / Répondre

      Cher Emmanuel, tu écris : « Alors vos commentaires (sauf ceux des membres de la GLAMF) vous vous les collez où vous savez avec un papier toilette et vous poussez bien fort avec un crayon (plus si vous voulez). »
      Quelle élégance ! Quelle subtilité d’homme intelligent !
      Quel raffinement ! Ce site est ouvert à TOUS y compris AUX BEAUFS ! Bienvenu cher pilier du Café du Commerce. Tu salueras tes copains chasseurs avinés pour nous.

      • 42
        Désap. 4 décembre 2017 à 21:37 / Répondre

        Y compris à toi, ce serait dommage de t’oublier.
        Pas de fausse modestie, cher philosophe, ta lumière est tellement indispensable.

      • 51
        Emmanuel 5 décembre 2017 à 17:37 / Répondre

        « Cher » Diderot…. au café du commerce les commères vont bon train et il me semble bien, à la lecture de certains de tes posts, t’y avoir rencontré.
        Pour en remettre une couche les FF de la Glamf, tout comme moi, se foutent comme de l’an quarante de l’avis des pipelettes des autres obédiences empêtrées dans la querelle régulière/reconnue… Il n’y a qu’une régularité c’est celle de chaque FF au sein de sa loge (présent, actif, en règle aves ses obligations…). Le reste est foutaises albionesques. Et il n’y a qu’une reconnaissance… c’est celle qui résulte de la réponse à la question « Etes-vous FM? ». Le reste… « et m…e pour le roi d’Angleterre qui nous a déclaré la guerre » chantaient les marins français.
        Que je sache la règle est que le vote est acquis auprès des seuls FF présents. Si des loges ont préféré s’abstenir… les absents ont toujours tort. Donc le nouveau GM est élu. Point. En FM on ne s’abstient pas plus qu’on ne vote blanc. Du moins dans la maçonnerie libérale qui n’en n’est pas moins régulière n’en déplaise à Albion et à ses séides.
        Ceux qui ne sont pas contents se tirent ailleurs (sénégalais… merci de l’avoir faite) et basta bonne route.
        Tout ceci ne concerne que les FF de la Glamf… et vos gueules les mouettes.

  • 22
    Tartuf_rit 4 décembre 2017 à 14:52 / Répondre

    Et les réguliers parlent d’assembler ce qui est épars mais,avant d’assembler il faut rassembler plus je visite ce site plus je me félicite de n’avoir aucune chance d’être « régulier » s’il faut rester aux vieilles lunes du 18eme siècle pour maçonner étonnez vous qu’il n’y ait plus aucun avenir pour vous avec du pognon vous perdurerez le tempsqu’il faudra et tant que vos frère nord américains,auront les moyens de vous entretenir pour ma part mon credo c’est la Tolérance mais Mutuelle c’est-à-dire réciproque je ne suis pas christique et si on me donne une baffe j’écrase la la tête. J’ai une certaine mémoire messieurs les écossais et je n’oublie pas que votre idole Washington était un esclavagiste bel exemple pour nos générations de jeunes maçons qui vous rejoignent représentent la lie de notre société la plus raciste et conservatrice qui soit il suffit de vous fréquenter pour comprendre et encore je ne raconte pas les contorsions su’effectuent vos adeptes (le terme est intentionnel alors cessez de pratiquer la religion d’Onan et devenez de vrais maçons au sens où l’entendaient les premières Constitutions d’Anderson moment où il n’était pas besoin de croire en un Dieu révélé mais en celle de tout être honnête et soucieux de l’autre si vous êtes de ceux- là qu’importe votre croyance ou non les règles canoniques n’ont plus aucune raison d’être et vous êtes l’exemple parfait de la désuétude il est temps suez l’on vous donne un coup de plumeau. Il ne suffit plus d’avoir de magnifiques temples symboles d’une période coloniale révolue (cf Sumatra et les temples issus de la colonisation batave mais curieusement absents de l’hindouiste Bali) arrêtez de vous inquiétez devant la  » montée d’un Islam auquel vous contribuez en participant à la constitution de véritables communautés toutes plus cautère sur une jambe de bois de l’ultra libéralisme qui nie le Contrat Social de J J Rousseau pourtant seul moyen d’assurer une cohésion sociale sans rancœur ni rejet des autres. Alors je l’affirme nombreux sont ceux qui ne consultent plus ce site car trop marqué par les intégristes radicaux de la régularité à quand une fatwa à l’encontre de ceux qui quittent la croyance au GADLU et la révérence à ce dernier (c’est bien de révérence qu’il s’agit et non de référence)

    • 25
      Diafoirus Thomas 4 décembre 2017 à 16:25 / Répondre

      (22) je t’adresse une fatwa pour tartufferie

    • 36
      brutuspitbull 4 décembre 2017 à 19:29 / Répondre

      22 cher TARTUF_RIT ,
      les réguliers comme tu dis ne demandent rien et n’obligent personne a exclure personne et surtout respectent tous les maçons de toute les obédiences . les « réguliers  » comme tu dis ne sont la cause de rien ils ont fait le choix de respecter des règles et une tradition qui peut et j’en convient ne pas convenir a tous , mais celui qui ne serait pas en phase dans ce système peut le quitter a tout moment et se diriger vers une maçonnerie qui lui convient mieux .
      votre commentaire concerne un Frère ( DESAP ) qui appartient a la GLAMF ( non reconnue) qui à rejoint une obédience pour être reconnue par la GLUA en respectant « les BP » et qui comme il le dit lui même en 2015 a pris un virage a 360° .
      en aucuns cas l’obédience reconnue GLNF ne vient s’immiscer en quoi que ce soit dans ce débat .
      FRATERNELLEMENT a toi

      • 47
        Oscar 5 décembre 2017 à 11:03 / Répondre

        Mon BAF BRUTUSPITBULL,
        La GLAMF n’est pas « non reconnue » elle est irrégulière… tout simplement.
        Fraternellement!

        • 49
          Myosotis64 5 décembre 2017 à 15:37 / Répondre

          Y beg your pardon…

          La Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française quoique non reconnue demeure régulière…

          Thank’s….

          • 52
            brutuspitbull 5 décembre 2017 à 19:53 / Répondre

            myosotis64
            mon BAF , sans vouloir jouer a celui qui pisse le plus loin , la GLAMF est régulière à ses propres règles comme la GLDF ou le GO , mais en aucun cas selon les BP des GGLLRR de la maçonnerie de tradition .

            • 53
              Oscar 6 décembre 2017 à 00:43 /

              Mon BAF,
              Exact… mais en même temps, être régulier à ses propres règles, ça ne veut pas dire grand chose.

            • 60
              brutuspitbull 6 décembre 2017 à 11:45 /

              56 FEU DU Soleil
              je n’ai jamais vu autant de mauvaise foi que dans cet argument , mais bon en même temps c’est aussi la preuve de ce que vous avez toujours été .

          • 54
            Oscar 6 décembre 2017 à 00:53 / Répondre

            Bien sur que non… pour être régulière une GL doit répondre à la totalité des Basic Principles… ce qui n’est absolument pas le cas de la GLAMF qui reste donc complètement irrégulière.
            C’est d’ailleurs là que se trouvent les raisons du grand marasme dans le quel se trouve cette Obédience… avec la guerre sans merci que se livrent les tenants de la régularité et… les autres.

            • 56
              Feudusoleil 6 décembre 2017 à 09:38 /

              La glnf ne satisfait pas au 1er article. Donc irrégulière

            • 57
              Chicon 6 décembre 2017 à 09:47 /

              (54) Oscar – essai de contribution à la discussion:
              – le « rite » est régulier ou pas s’il travaille ou pas aux trois grandes lumières: bible (=> gadlu ),compas, équerre
              – lá « grande loge » est reconnue ou non si elle applique ou non les principes édictés par lá GLUA

            • 59
              OmbreEtLumière 6 décembre 2017 à 11:23 /

              (56) FEUDUSOLEIL – « La glnf ne satisfait pas au 1er article. Donc irrégulière » : Faux, Faux et encore Faux.
              .
              les BB et leur premier article auquel vous faite référence M.FEUDUSOLEIL indique qu’il est nécessaire d’avoir trois Loges au moins pour fonder une GL. Sauf qu’il y a un pb, cette règle a été instaurée en 1929. La GLNF fût créée en 1913. La GLUA était donc tout à fait dans la légalité (n’a pas fait d’exception à la règle, celle-ci n’existant et par conséquent ne s’appliquant pas) en reconnaissant une Grande Loge fondée seulement par deux loges.
              .
              Verdict : GLNF = Régularité avérée et reconnaissance légale
              .
              Cordialement à vous,
              Fraternellement à tous les hommes (FFMM reconnus ou non, réguliers ou non) de bonnes mœurs et libérés de leurs passions,

            • 62
              Feudusoleil 6 décembre 2017 à 13:06 /

              59 OMBRE ET LUMIERE.
              La glnf n’a été fondée que par UNE SEULE loge. Tous les historiens sérieux vous le diront. Donc si les BP1929 sont comme le dit Oscar des critères de régularité alors la glnf N’EST PAS régulière. Maintenant, si la glnf est régulière, ce que je conteste pas, c’est que lesdits BP1929 ne sont pas des critères de régularité, qui sont intemporels. Il suffit d’ailleurs de lire leur titre. Ce sont des critères pour etre RECONNU par la glua. Rien d’autre Je voulais juste montrer la stupidité de l’argument. D’autant plus que la GLAMF satisfait plus à ces critères que la glnf. Notamment pour les 3 loges régulières fondatrices.

            • 64
              Myosotis64 6 décembre 2017 à 13:14 /

              Peux-tu m’indiquer qui est, de droit, le patron de l’Arche Royale chez toi ? Je crois qu’il s’agit du boss de la GLNF…
              Et donc, la GLNF interfère dans autre chose que les Loges Bleues…
              Voilà, voilà…

            • 65
              sunirve 6 décembre 2017 à 16:51 /

              Pour Feu du Soleil, grand dispensateur de leçons devant l’Eternel – pardon devant le Principe qui est Dieu sans l’être, selon les critères GLAMF : le point 1 des Basic Principles indique que « chaque Grande Loge doit avoir été établie légitimement par une Grande Loge dûment reconnue ou par au moins trois Loges régulièrement constituées », c’est-à-dire constituées par une Grande Loge régulière. Peux-tu nous dire, soit quelle Grande Loge dûment reconnue a établi la GLAMF, soit qu’elle Grande Loge régulière a constitué les trois Loges fondatrices de la GLAMF ? Car, bien entendu, ce ne saurait être la GLNF, puisque ces Loges, même si elles reprenaient le titre de Loges existant ou ayant existé à la GLNF, ne sauraient revendiquer de continuité, leur patente constitutive ayant (normalement) légalement dû être restituée à l’Obédience qui l’avait délivrée…
              Pour Myosotis 64, je te renvoie à l’Acte d’Union de 1813 qui stipule que « la pure et ancienne maçonnerie se compose de trois degrés et pas plus, à savoir. Ceux d’apprenti, de compagnon et de maître maçon y compris l’Ordre suprême de la Sainte Arche royale. » L’Arche royale est donc partie intégrante de la Maçonnerie obédientielle.

            • 67
              Oscar 7 décembre 2017 à 11:05 /

              Chicon(57)… tu connais des GL R qui ne travaillent pas dans ces conditions?

            • 68
              Oscar 7 décembre 2017 à 12:23 /

              FDS(56)
              Polémique inutile et regrettable!
              Comme tu le sais très bien en 1913 cette règle des 3 Loges R&R nécessaires pour créer une GL… n’existait pas…
              La GLNF a donc été crée par 2 L R&R (une selon toi) tout à fait régulièrement et c’est pour cela qu’elle est reconnue par … la totalité des GL R&R du monde entier.
              Pour la GLAMF, c’est un peu différent, vous vous évertuez de façon un peu maladroite et bien risible à la présenter comme régulière… en jouant sur le terme « régulier » qui est aussi utilisé dans le langage commun, mais personne ne s’y trompe… la GLAMF est bien totalement irrégulière puisqu’elle ne respecte pas quatre des huit BP acceptés par les 95% de tous les FM du monde et qui représentent la FM R&R répartie sur la surface de la terre.
              Il s’agit des BP 1, 2, 4 et 5!

            • 69
              Oscar 7 décembre 2017 à 15:01 /

              Myosotis (64)
              Caramba… encore raté! 🙂

  • 19
    Diderot 4 décembre 2017 à 13:49 / Répondre

    Et maintenant comment vont réagir les hiérarques du SCPLF? S’ils étaient des chevaliers d’honneur japonais ils se feraient REAA-KIRI après une telle défaite. Mais leur campagne a eu tendance à démontrer que leur honneur était au japonais absents !!
    Alors? Feront-ils comme disait Camus : « les imbéciles persistent toujours » ou se montreront-ils intelligents et fraternels et laisseront-ils ceux qui ont été élus démocratiquement gérés au mieux la GL-AMF ? La réponse est pratiquement dans la question : dans les Juridictions des Hauts Grades du REAA on ignore tout de la démocratie et on pratique la dictamolle.

    • 24
      Chicon 4 décembre 2017 à 16:14 / Répondre

      70% des suffrages pour le candidat du RF. Cela signifie que bon nombre de membres du REAA ont voté pour le candidat du RF.
      Il n’y a donc pas de malaise à la GLAMF qui se comporte comme un ensemble homogène et democratique.
      Bravo et longue vie à la GLAMF.

      • 29
        Adrien C. 4 décembre 2017 à 17:29 / Répondre

        Le candidat du REAA a fait 30% (29,9). Or le REAA pèse plus de 60% de la GLAMF.
        Ce qui veut dire que plus de la moitié du REAA n’a pas voté pour l’isolement souhaité par son SC, mais pour l’ouverture des loges…

        • 33
          Einstein 4 décembre 2017 à 18:56 / Répondre

          .
          381 + 164 = 545
          ( 545 loges votant / 695 total loges = 78 % participation nette des loges )
          .
          381 / 545 = 70% résultat brut du vote pour candidat RF
          .
          70% x 78% = 55% net participation pour le candidat RF
          30% x 78% = 24 % net participation pour le candidat REAA
          .
          Donc 55/24 pondérés de la participation
          .

          • 34
            Einstein 4 décembre 2017 à 19:02 / Répondre

            Il manque des voix au candidat REAA car le score devrait être de 55/45 si toutes les loges avaient voté

          • 44
            Alistair 5 décembre 2017 à 10:05 / Répondre

            Calcul erroné !
            Il y a deux délégués par Loge.
            Et il ne s’agit pas non plus de diviser 545 par 2, car nombres de Loges n’auront peut-être envoyé qu’un délégué…
            Cela dit, la participation est vraisemblablement et sensiblement inférieure à 50%…

          • 48
            Chicon 5 décembre 2017 à 12:11 / Répondre

            Comme la masse des candidats varie avec leur vitesse, on peut considérer qu’ils se sont envoyés en l’air et que cela a diminué leur masse en lá faisant passer de 70 daN a 55 daN pour le proton en tête du peloton.

            • 50
              Einstein 5 décembre 2017 à 15:56 /

              Chicon a compris lá relativité restreinte dont on se fiche un des deux candidats etant élu

      • 35
        JFB 4 décembre 2017 à 19:06 / Répondre

        Sauf que moins de la moitié des loges étant présentes, les conclusions que vous tirez son passablement erronées. Par exemple si un grand nombre de loges REAA n’ont même pas souhaité participer au vote, tant elles étaient écœurées par la campagne, le muselage systématique de tout ce qui n’était pas la parole officielle de la gouvernance en place et les décisions iniques des organes à la bote du GM pour autoriser son pantin à se présenter aux suffrages).

        • 37
          Désap. 4 décembre 2017 à 19:29 / Répondre

          Alors il faut démissionner en masse !
          un peu de courage et ce sera la faillite financière de la GLAMF qui est collé à Clichy avec un emprunt de 5 millions d’€.
          C’est tout ce que mérite cette GL dirigée par un type qui n’a pas hésité un instant à lourdement insulter et menacer les partisans de l’adversaire de son larbin.

  • 17
    Alain 4 décembre 2017 à 12:57 / Répondre

    Ceux qui interprètent cette élection comme une surprise n’ont pas compris que comme l’écrit un frère commentateur, la priorité aujourd’hui c’est de plus en plus la loge !

    L’obédience n’est plus la priorité ! Et quand la démocratie fonctionne, les grands maîtres et les conseils de l’ordre se font retoquer comme cela s’est passé au convent du GODF pour le volet international !

    Il y aura toujours des grincheux, des cyniques et des frustrés pour se plaindre que cette FM n’est pas celle qui les fait rêver mais qu’importe ! La « jeunesse » aujourd’hui est plus exigeante qu’ils ne l’ont été !

    Que celles et ceux qui ont laissé opérer pendant des années la magouille obédientielle (et surtout les suprêmes conseils) acceptent de se taire pour réfléchir à ce bel adage du 4 ème : « Malheur à celui qui accepte une responsabilité qu’il ne pourra pas assumer ! »

    Longue vie aux loges de la GL-AMF !

  • 16
    lanterne 4 décembre 2017 à 11:55 / Répondre

    Bonjour à tous,

    Je remarque tout de même que la Franc-maçonnerie française est en crise d’identité.
    .
    Si on veux bien considérer les diverses tendances qui co-existent aujourd’hui, on ne peut qu’être frappé par le constat d’une recherche de positionnement, chacun essayant d’avancer les principes qu’ils considèrent être les plus importants, sous-entendu, devant servir de fondement à la Maçonnerie en général.
    .
    Ne nous y trompons pas, tout ce qui se passe n’est que le signe extérieur d’enjeux dont chaque maçon se fait le vecteur souvent inconscient.
    .
    La maçonnerie n’est toujours pas parvenue à s’organiser depuis le 18ème siècle, nous assistons à une « réplique » d’un séisme philosophico-spirituel que l’on devrait mettre en perspective dans l’histoire globale de la maçonnerie française. Inévitablement, certains détails prendraient une couleur tout à fait différente
    .
    En ce qui concerne la GLAMF, j’ai pu suivre avec intérêt sa naissance à travers les myosotis. Je pense que cette élection pourrait avoir bien plus de poids qu’il n’y semble au premier abord, tout au moins dans le cadre de la perspective que je signalais avant.
    .
    Pour être plus clair, je pense que la GLAMF a affirmé par ce vote très majoritaire une posture et un choix, il y aura peut-être des luttes internes encore, mais il est clair que la volonté majoritaire est celle de la GLAMF des débuts, ce qui est une bonne chose.
    .
    J’adresse donc tous mes voeux de réussite aux Frères de la GLAMF et à leur nouveau Grand Maître.

    • 20
      Désap. 4 décembre 2017 à 14:18 / Répondre

      @ LANTERNE
      Je ne sais pas exactement ce que tu as suivi s’agissant de la GLAMF, mais celle-ci à ses débuts est résumée ainsi par Alain Juillet à l’occasion de ses voeux du 31/12/2013 :
      .
      « Nos nouveaux Statuts ainsi que le Règlement général qui en découlera sont les garants de l’harmonie et la concorde qui doivent régner tant dans nos Loges que dans notre Grande Loge. Associés à la règle des « basic principles » qui fonde la régularité, ils sont désormais les pierres d’angle de notre obédience et lui assure la solidité essentielle qui permet à chacun de pratiquer librement et tranquillement son rite et de progresser dans la voie de la Connaissance. »
      .
      Et s’il n’en n’avait pas été ainsi, je te prie de croire qu’aucun maçon de la GLNF n’aurait suivi, aucun maçon GLNF ne se serait affilié à une GL ne déclarant pas explicitement le respect inconditionnel des principes édictés par les Basic principles de 1929.
      .
      Que la maçonnerie française soit satisfaite d’avoir récupéré une GL de 15000 membres au détriment de la maçonnerie internationale, certes, c’est bien légitime, mais de grâce !! ne tordez pas la réalité, par respect pour la maçonnerie au moins ! Ou bien, c’est de la politique que vous faites, car la maçonnerie s’articule autour de L’OBJECTIVITE !!!
      .
      Quant à l’organisation de la maçonnerie,
      mais c’est totalement surréaliste de lire qu’elle « n’est toujours pas parvenue à s’organiser depuis le 18ème siècle » !!!
      Est-ce qu’on plaisante là, la maçonnerie française serait-elle le dernier bastion franchouillard qui imagine que le monde tourne autour de la France ou bien est-ce que l’on n’assume pas du tout 1877 ???
      Je ne vais pas en faire des paragraphes entiers parce que, on peut tromper des milliers de personnes, mais on ne peut pas tromper sa conscience, en conséquence :
      je vous rappelle que 2 800 000 maçons dans le monde sont parfaitement organisés et suivent tous les mêmes règles de bases.

      • 21
        Adrien C. 4 décembre 2017 à 14:35 / Répondre

        « 2 800 000 maçons dans le monde sont parfaitement organisés et suivent tous les mêmes règles de bases. »
        Oui, et ils étaient le double il y a 20 ans. Combien en restera-t-il dans 20 ans ?…
        De cette belle maçonnerie « mondiale », qui s’occupe plus de « bienfaisance » qu’autre chose partout ailleurs qu’en France ?

      • 23
        lanterne 4 décembre 2017 à 15:40 / Répondre

        @DESAP
        .
        Je ne comprends pas le sens de ta réponse pour tes 4 premier paragraphes, quel est le lien avec ce que j’écris, que veux tu mettre en avant ou contredire ? Merci
        .
        pour le dernier paragraphe:
        .
        Non je ne ris pas. Si on veux observer un phénomène social de masse d’une manière satisfaisante, il faut l’observer à partir de ses mécanismes internes, de ses mécanismes systémiques avec ce qui lui est extérieur. Il faut ensuite le penser dans un temps historique court, puis dans un temps moyen et long.
        .
        De cette manières certains évènements apparaissent avec divers niveaux de lecture et de compréhension
        .
        Si on fait cette observation, on se rendra compte que la FM française est quand même à part. Je ne fais pas mention des règles écrites, mais des règles implicites et réellement observables chez ceux qui la font vivre. De ce point de vue là je ne vois pas beaucoup de lien, en tout cas pas autant que cette universalité qu’on nous jette souvent à la figure ne le laisse croire. Bref il y a une maçonnerie française avec une psychologie française, des intérêts français, des attentes et espérances bien françaises, que l’on soit de la GLNF ou du G.O.
        .
        D’autre part, l’Europe de l’ouest est, dans un temps long, le pôle Nord de l’histoire des sociétés initiatiques qu’elles soient rosicruciennes templières et autres, il faut retenir cette particularité majeure.
        .
        La maçonnerie comme organisation est jeune. ce qui lui a donné naissance et la soutient, je veux parler des motifs profonds pour lesquels elle est apparue sont bien plus anciens et prennent leur racine dans une recherche de spiritualité bien spécifique à nos contrées. Il serait sans doute difficile de le faire apparaitre mais cela est encore bien présent et agit dans l’inconscient collectif.
        .
        Oui je maintiens qu’au regard de son histoire, la maçonnerie n’est pas « mûre », des rites apparaissent et disparaissant, certains veulent faire du social, d’autre encore autre chose etc Ses rituels évoluent et se transforment, quelque fois au gré des croyances et des politiques. La régularité est un cache misère pour se donner l’impression d’appartenir à une tradition immuable, c’est fait pour se rassurer, rien de plus. Le Réel reste le Réel, et la maçonnerie évolue inéluctablement, c’est une donnée, pas un avis.
        .
        A+

        • 28
          Désap. 4 décembre 2017 à 17:10 / Répondre

          @ LANTERNE,
          Tu écris :
          « il est clair que la volonté majoritaire est celle de la GLAMF des débuts, ce qui est une bonne chose. »
          Or, la volonté majoritaire des débuts n’était pas de faire partie de la maçonnerie française, mais bien de la maçonnerie régulière.
          .
          Pour le reste de ton commentaire, je pourrais démontrer que le GODF en 1877 a unilatéralement, et donc de fait abusivement, changé les règles suivies par tous les maçons durant les 160 années précédentes et que ceci est la cause seule et unique de l’isolement des loges françaises, etc, etc, mais c’est inutile, ce serait un dialogue de sourd.
          Aussi, continuons chacun à développer nos arguments ; ceci n’a pas grande utilité, mais bon, Dieu sait que je ne suis pas fataliste, mais là mieux vaut l’être.
          .
          Quoiqu’il en soit, le GODF réunit environ 300 000 maçons avec l’étranger, la GLUA 2,8 million, mais comme le dit si bien Adrien C., pour combien de temps encore ? on se rassure comme on peut.
          La GLUA est une force parmi d’autres pour l’Angleterre, le GODF est une force parmi d’autres pour … le PS, deux manières de voir l’intérêt de son pays.

          • 30
            lanterne 4 décembre 2017 à 17:36 / Répondre

            @DESAP,
            .
            merci pour ta réponse, alors je précise. Par GLAMF des débuts, j’entends surtout émancipation de la dérive sectaire de la GLNF de l’époque et le souhait de pourvoir s’ouvrir aux visites même si ce point n’était pas clair et faisait débat.
            .
            Pour le reste du propos, oui ce n’est pas utile de continuer, je parle de temps long. ce dont tu parles est un temps court et ne permet pas de voir clairement ce que j’évoque en filigrane.
            .
            A+

            • 31
              Désap. 4 décembre 2017 à 18:21 /

              :)) après après demain on rase(ra) gratis …

            • 38
              brutuspitbull 4 décembre 2017 à 19:40 /

              @LANTERNE
              tu dis des bêtises mon cher Lanterne , les dérives a la GLNF n’ont jamais été d’ordre « sectaire » mais d’ordre de lutte de pouvoir de certains caciques voulant s’installer durablement a la tète de l’obédience et le SCPLF qui rêvaient d’une obédience a sa botte comme la GLDF l’est pour le SCDF (ce qui pour moi relève d’une tutelle et d’un dictat sectaire pour le cas)

              résultats = les caciques avec FS en tête ont été viré et le SCPLF a crée la GLAMF a l’image et au modèle du SCDF qui dicte la conduire a tenir a la GLDF

  • 14
    Jean-Louis Geiger 4 décembre 2017 à 11:28 / Répondre

    Comme la plupart j’ai quitté la GLNF. Avec d’autres nous avons créé la GLTF dont l’un des principes fondateurs est l’ouverture au monde maçonnique.
    On m’avait expliqué, pendant mes 23 premières années de maçonnerie, qu’en dehors de la reconnaissance de la GLUA point de bons maçons !
    Nous avons découvert que d’autres Obédiences pratiquent une maçonnerie aussi belle que la nôtre et nous nous enrichissons des échanges multiples que nous avons maintenant avec toutes les Obédiences régulières. Les Frères de la GLTF tiennent maintenant à l’ouverture maçonnique comme à un bien précieux.

  • 13
    Hibou 4 décembre 2017 à 08:43 / Répondre

    Que c’est dur de voir la maçonnerie se déchirer, se morceler, se diviser continuellement !
    .
    Peut-être un signe des temps du déclin de l’ordre qui progresse à l’inverse de l’esprit universel de départ !
    .
    Quand on repense à aux origines !
    .
    En tout cas ces troubles permanents au sein de toutes les obédiences anciennes ou nouvelles ne présentent pas une image très favorable de la franc-maçonnerie aux profanes.
    .
    Quelle sera l’issue de toutes ces rivalités et d’un écartèlement croissant et irréversible ?
    .
    Triste !

  • 11
    Navré 3 décembre 2017 à 23:53 / Répondre

    Ce résultat est navrant. Nos Frères de l’Alliance sont trop impliqués dans le « business », donc top attachés aux réseaux de FM en France. Nous serons bientôt au fond. J’aurais préféré rester dans une FM spirituelle, sans inter visites de fraternelles. Je pars

  • 9
    Bob 3 décembre 2017 à 22:02 / Répondre

    Hello les frangins
    Je suis à la GLAMF et j’ai quitté la GLNF avec colère … je suis pour une ouverture maximum à toutes les obédiences ! C’est à la Loge de prendre une décision !! homme libre dans une Loge libre !! je ne me préoccupe pas de la politique de l’obédience … Pour moi la GLAMF est au service des Loges et pas l’inverse … peu importe le rite … REAA Français RSE … c’est chouette cette diversité et ces différences … j’adore visiter et l’accueil partout est toujours fraternel !! alors Mordious quelle importance ? Nous sommes à travailler sur la tolérance et la beauT du Monde … Le vote est posé alors respect et travail !! Le FM:. est une des plus belle chose qui me soit arrivé et les rencontres sont belles et profondes et c’est là l’important non ?

    • 10
      Désap. 3 décembre 2017 à 23:00 / Répondre

      Ah ouais ! C’est ach’ment bien, méga cool la rineçonnema.
      Now, ça va matcher grave en gelo, on prépare le taff du 3ème millénaire,
      et puis avec les coffrages plus besoin de marteau (avant on disait Maillet) ni burin (pareil, on disait Ciseau, mais ça, c’était avant),
      Vous l’avez compris, on va kiffer un max !
      😄😄😄 c’est le mimi, c’est le rara, c’est le mi-racle.

  • 8
    Pierre Mollier 3 décembre 2017 à 18:30 / Répondre

    Bienvenu donc dans la régularité… française.
    Celle qui assume pleinement les presque trois siècles d’histoire maçonnique de notre pays et qui ajoute à l’initiation maçonnique traditionnelle – comme beaucoup de traditions spirituelles – un souci du monde qui nous entoure et notamment une attention aux plus défavorisés. Une Maçonnerie accueillante à l’esprit en recherche quelque soit ses convictions métaphysiques… Si tant est d’ailleurs que beaucoup aient vraiment des opinions tranchées et définitives sur ces questions.

    • 12
      Désap. 4 décembre 2017 à 00:10 / Répondre

      Cela fait plusieurs fois que je vous lis à propos de métaphysique et je me demande quel sens vous mettez réellement à ce mot.
      S’il est bien une certitude, c’est que toute « opinion » à çe propos ne peut qu’être hors sujet, tranchée et définitive relevant ni plus ni moins que du non-sens.
      La métaphysique est un cheminement mental, et non intellectuel, elle est basée prioritairement sur l’observation du fonctionnement naturel, puis fait appel à l’intuition synonyme d’instinct, dans le sens de la confiance en soi, mais débarrassée de tout intéret personnel et uniquement dirigée vers la cohérence, non fantasmagorique, non magique, ignorant toute superstition et échelle de valeur, ayant pour principe la connaissance dont la signification se trouve radicalement opposé à toute notion de croyance considérée comme parfaitement inutile.
      La métaphysique est finalement la science de l’utile ; je pense en effet que c’est une science à partir de l’instant où on lui applique toute la rigueur dont un maçon doit être capable.

      • 15
        sunirve 4 décembre 2017 à 11:37 / Répondre

        Mon Très Cher Frère Désap (dont je salue le courage et l’honnêteté),
        Le sens du mot est simple et précis ; il faut se reporter à Aristote, qui, dans la Métaphysique (même si le titre est apocryphe) parle de « cette certaine science qui prend en vue l’étant par où il est étant » (Met G 1, 1003 a 21), ce qui traditionnellement englobe l’ens summum et l’ens commune (d’où, la « constitution onto-théologique » de la métaphysique). Pierre est donc fondé à utiliser le terme de convictions métaphysiques, même s’il ne fait référence qu’à l’ens summum

        • 45
          Désap. 5 décembre 2017 à 10:11 / Répondre

          Merci de ton soutien mon Cher SUNIRVE.

          Certes, Pierre Mollier est fondé à utiliser le terme de « convictions métaphysiques » dans le cadre que tu exposes, celui-là même qui s’arrête à l’Etre, vision religieuse du « Créateur » plus communément appelé Dieu ou YHVH, vision, du reste, qui ne peut que s’articuler autour du Bien et du Mal puisqu’elle n’inclus pas toutes les dimensions et qu’elle est par le fait contingente.
          .
          Or je ne place pas ma réflexion métaphysique de ce point de vue comme le fait Socrate « le premier martyr chrétien », mais bien du point de vue initiatique, à la manière de Pythagore, du Védânta et dans une très moindre mesure, mais tout de même, du soufisme, c’est à dire considérant qu’il y a des dimensions au-delà de l’Etre, tout d’abord celle des Principes de l’Etre, puis celle du Principe des principes de l’Etre qui elle même n’est pas une dimension et ce Principe qui n’est lui-même pas un principe.
          C’est le domaine du non-être, dont la forme négative n’indique rien d’autre qu’une convention linguistique propre à le situer et non à le définir.
          Ceci permet d’ailleurs de s’interroger sur la signification que certains donnent du terme « initiatique » d’où, pour des raisons assez fondamentales, la notion même de conviction ne peut qu’être absolument absente ?

  • 6
    Chicon 3 décembre 2017 à 18:09 / Répondre

    Ne vous chamaillez entre rites : n’en avez vous pas eu assez avec le combat GLNF Stifani et le REAA Juillet qui vous a mené dans une impasse, vous mettant le derriere entre deux chaises.
    Rejetés par lá GLDF et lá GLNF, allez vous vous suicider en combats internes aux antipodes de l’esprit que vous avez recherché par votre engagement initial.

  • 5
    Luciole 3 décembre 2017 à 17:47 / Répondre

    Sans droit aucun, (je ne suis pas à la Gl-amf) ,mêler encore une fois la Justice de la République à des affaires FM serait désolant.
    Puisque la voie anglaise est perdue et le restera longtemps autant favoriser le dialogue et la bonne entente. (Et c’est un Reaa qui vous l’écrit.)

  • 4
    Désap. 3 décembre 2017 à 15:08 / Répondre

    La GLAMF s’incrit donc définitivement dans l’irrégularité.
    Il ne faut surtout pas engager la moindre procédure judiciaire, au regard du résultat officiel c’est le choix des 2/3 des membres de cette obédience, dont acte.
    Dès lundi je démissionne et je fais une demande d’affiliation à la GLIF.
    Pour mes Frères du REAA ce sera un peu plus délicat, la GLIF ne veut pas de ce rite, il faudra réintégrer la GLNF, je les engage à le faire sans se poser de question ou à changer de rite pour intégrer la GLIF.
    Mes Frères du REAA, gardez à l’esprit que le rite pour lui-même n’est qu’une chapelle, le rite doit rester un moyen d’accès à la maçonnerie, ce n’est rien d’autre ; je vous embrasse.

    • 7
      un correspondant 3 décembre 2017 à 18:19 / Répondre

      C’est vraiment délire d’être à ce point aveuglé par ce miroir aux alouettes de la régularité. C’est quoi ces règles, plus politiques que maçonniques, érigées au XIXe siècle par les anglais pour protéger le développement de leur franc-maçonnerie colonialiste ?
      Absolument rien à voir avec ce que disent les textes maçonniques fondateurs du XVIIIe siècle.
      Et en faire quasiment une religion confine au sectarisme.
      J’ai dit.
      Un Frère du Rite Français, Rite primordial. (non mais…)

    • 18
      brutuspitbull 4 décembre 2017 à 13:01 / Répondre

      @ DESAP
      l’avenir va être compliqué , pour la GLAMF et pour le SCPLF , les procédures vont être engagés et beaucoup de Départ ont déjà eu lieu.
      .

  • 2
    templum 3 décembre 2017 à 14:22 / Répondre

    Ancien membre du SCPLF je suis habitué à ces pertes d’énergie au profit du « tiers égo ».
    les 60% des FF de la GLAMF ont émis un avis majoritaire quoiqu’en pensent les caciques « casquettes violettes » planquées dans les GL « reconnues ».
    tristesse pour les 40% de FF qui vont vivre une FM bizarre, remplie de querelles haineuses dont ils sont les otages.
    Un espoir pour eux: que la Raison l’emporte sur l’ambition. Difficile pour quelques 33 persuadés de détenir la seule vérité.
    Qu’ils aillent se réfugier dans les quelques rares SC où c’est encore possible et qu’ils laissent leurs FF du SCPLF en grave perte de vitesse, choisir leur destin librement.

    • 3
      Alistair 3 décembre 2017 à 14:53 / Répondre

      Petite précision arithmétique et comptable :
      Le vote du Convent recense 381 voix (69.9%) pour JR contre 164 pour MP (30.1%).
      Nous ne sommes donc pas loin de l’équation 4500 FF du SCPLF que divise 15500 FF de la GLAMF = 29% !
      La logique arithmétique semble respectée, quid de la logique maçonnique ?
      C’est en effet une autre paire de manches… ou de manchots !
      La suite au tribunal.
      Ou sinon Ségo comme ambassadrice et médiatrice ; elle s’y connait en matière de manchots, dans son rôle d’ambassadrice de l’arctique et de l’antarctique…

  • 1
    Alistair 3 décembre 2017 à 13:50 / Répondre

    Demain, ne doutons point que le candidat malheureux, estampillé SCPLF, déposera un recours en justice, arguant que la précédente équipe dirigeante avait soigneusement verrouillé le scrutin et que l’élection d’un candidat du même rite que son prédécesseur élu est contraire aux statuts de la GLAMF.

    La justice profane aura donc à se prononcer sur cette élection délicate…

    Souhaitons que l’administrateur judiciaire qui sera désigné ne soit pas une femme – loin de moi toute pensée anti-féministe -, mais cela dupliquerait alors un imbroglio dont les FF de la GLAMF avait justement voulu se défaire.

    L’histoire maçonnique parfois bégaie….

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
b52e4d58a082b5048e36865f7dcf1712xxxxxxxxxxxxxxxxxx