GLAMF. Premiers pas

GLAMF. Premiers pas

Publié par Jiri Pragman dans Divers

Le site de l’Union des Loges Régulières Françaises a rendu compte de réunions de présentation de l’organisation générale et du fonctionnement administratif de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française . Ces réunions se sont tenues à:

  • Bineau avec 280 Vénérables Maîtres ou délégués des Loges de la Maison du Rite Ecossais Ancien et Accepté

    Les documents présentés lors de ces réunions sont en ligne.

26 mar 2012 16 Comments
  • luciole 1 avril 2012 at 10 h 17 min / Répondre

    @ JL
    Merci de ton message,Je n’ai aucune animosité envers la GL Alliance,et il serait mal venu de lui faire un procès d’intention
    j’en suis bien conscient.
    Peu me chaut la reconnaissance sans laquelle on ne saurait être maçon,( relevons tout de même que la Glua ne réclame plus la croyance en Dieu mais admet un Principe créateur) !
    Je comprends ton attachement à ton Rite,je partage ce sentiment,mon agacement personnel tient au mépris affiché par les « vrais maçons » envers ce qui n’est pas EUX!
    Je témoigne volontiers que cette crise a eu le mérite d’ouvrir les yeux à certains et que de nombreux Frères de la glnf sont devenus plus respectueux des autres.
    En fait je crains seulement que cette recherche éperdue de la « reconnaissance anglaise » fasse rapidement oublier les excellents principes affichés et que ces mauvaises habitudes reprennent le dessus.
    Il faut des dirigeants,des structures et il est permis de récompenser le mérite,mais je me méfie de l’Ouroboros des prérogatives et honneurs!
    Bonne journée.

  • JL 1 avril 2012 at 4 h 01 min / Répondre

    @luciole

    Je comprends tout à fait ton point de vue, c pourquoi je le réitère il n’y a pas de tabliers « nationaux » ou « provinciaux » à la GLAMF.
    Je vais maintenant apporter un éclaircissement un peu en marge des clivages et des commentaires communs.
    L’une des raisons principales qui m’ont fait pencher pour l' »Alliance », ce n’est pas la continuité d’une régularité GLNF car la logique aurait voulu que les Frères de ma Loge et moi-même finirions par opter pour la GLTSO.
    La raison unique pour laquelle j’ai décidé d’opter pour l’Alliance concerne ma « deuxième » famille maçonnique au travers des Ordres de Sagesse de mon Rite dans lequel j’évolue maintenant depuis 10 ans; aussi, je m’y sens tellement bien que l’idée même de couper ce pont particulier m’est purement inconcevable.
    Il y a la même chose ailleurs me diras-tu… Et bien non! Faire du sociétal sur un socle biblique, c’est au -dessus de ma compréhension et dans ce cas précis, la GLTSO ne peut m’être d’aucun réconfort.
    Je sais ce que j’avance puisque j’ai eu en main d’autres pratiques rituelles que les miennes (et cela ne me satisfait pas au travers de mon approche « très » personnelle).
    Que veux-tu, j’y suis attaché à mon régulateur de 1801 dans son acception première!
    Pour ma part, je n’ai aucun grief contre qui que ce soit!
    Je ne fais que souligner que les Ordres de Sagesse du GCF m’ont aidé à mettre un peu de miel dans mes errements et ma lassitude de frère de la GLNF.
    C’est mon équilibre, le GCF constitue ma famille de cœur et je ne le quitterai sous aucun prétexte.
    Pour ce qui concerne mon précédent commentaire, je te prie de m’excuser pour la manifestation de mon agacement qui s’est révélé, je te l’accorde, peu amène!
    J’espère simplement que tu puisses entrevoir mon point de vue à la vision de mes lunettes…;)
    (…)

  • luciole 31 mars 2012 at 22 h 25 min / Répondre

    @JL
    Je ne prétends rien et je ne parle absolument pas de mon Obédience. Si Jiri nous fait l’honneur de nous permettre de débattre,en principe en toute fraternité,je ne vois pas pourquoi je devrais garder pour moi quoi que ce soit!

    Si j’avais besoin d’une quelconque reconnaissance,je serais venu à la Glnf,ou à Alpina par exemple cela ne m’a pas tenté.Je me considère comme régulier.
    Je ne recherche pas le Paradis,même pas hors FM c’est dire!
    Nous verrons bien ce qu’il en sera mais je souhaite tout le meilleur possible au groupe dont tu fais partie.

    Petite leçon d’Histoire. A la Révolution russe de 1917,des officiers de l’armée par exemple se voyaient enfoncer de longs clous au travers de leurs épaulettes pour marquer le mépris du peuple envers ces insignes de commandement.
    Quand on regarde quelques décennies plus tard les uniformes chamarrés croulants de distinctions des Officiers de l’Armée rouge on mesure la dérive…
    Mais je peux me tromper, sans recevoir de leçon de qui que ce soit!
    Cordialement.

  • quén affère à Lidje 30 mars 2012 at 9 h 24 min / Répondre

    @ JL

    Et voila, chassez la naturel et il revient au galop.
    Les soi-disant réguliers ne peuvent décidément pas s’empêcher d’avoir du mépris pour ceux qui ne sont pas RECONNUS par la GLUA.

    Je pense faire partie d’une obédience similaire et très proche de celle de Luciole, mais en ce qui me concerne, en Belgique.

    A la seule différence que la mienne a été un temps RECONNUE par la GLUA. Nous travaillons toujours de la même manière que du temps de notre « reconnaissance » par les Anglais. Pas une virgule n’a été modifiée au rituel. Et pourtant…

    Alors tout comme Luciole, je suis très heureux là où je suis et ne vois rien, mais alors rien du tout, à « envier » aux seuls, vrais, authentiques et traditionnels maçons de l’univers, que même le Grand Architecte comtemple en baissant les yeux…

  • JL 29 mars 2012 at 13 h 24 min / Répondre

    @ luciole,

    Comme si les découpages provinciaux avaient forcément besoin de GMP,de substitut GM,d’Adjoint GM et autres Mamamouchis pour ne pas parler de toutes les Commissions,Grande Chambres,Comités … alors que fort peu sont vraiment nécessaires! sauf pour l’attribution de titres de prestige. (sic.)

    Je constate que tu ne veux comprendre uniquement que ce qui t’arrange; fi des provinces, des tabliers dorés et des « Mamamouchis »; l’objectif étant de rendre la Loge au centre de tout. L’autorité des « Maisons » n’étant que relative car elles ne s’occuperont que de la partie « rituelle » et de sa bonne application. Le nombre de « mamamouchis » étant réduit à la portion congrue (non reconductibles); aucune distinction particulière et encore moins de beaux tabliers (rien ne les distinguera des autres vénés pendant et après). Que les mains dans le cambouis!

    Pour le reste, je suis très heureux de savoir que chez toi, c’est le paradis terrestre; je te demande simplement de garder pour toi tes jugements éculés; on ne parle mieux que de ce que l’on ne connaît pas…
    Si j’étais bénédictin, je n’irai pas critiquer le fait que tu es dominicain au motif que chez moi la soupe est plus chaude ou le contraire.
    Oui! La reconnaissance, la régularité ,et patati et patata… :)

  • quén affère à Lidje 29 mars 2012 at 9 h 10 min / Répondre

    @ Luciole

    J’abonde dans ton sens. Tout est dit.

  • luciole 27 mars 2012 at 17 h 39 min / Répondre

    Il parait clair que les futures structures Glnf ou Glam copieront au plus près les anciennes pour,surtout,convenir à la Glua.
    Cette reconnaissance sans laquelle ces Frères ne sauraient exister…
    Comme si les découpages provinciaux avaient forcément besoin de GMP,de substitut GM,d’Adjoint GM et autres Mamamouchis pour ne pas parler de toutes les Commissions,Grande Chambres,Comités … alors que fort peu sont vraiment nécessaires! sauf pour l’attribution de titres de prestige.
    Et encore je ne parle pas des des « métaux ».

  • quén affère à Lidje 27 mars 2012 at 14 h 57 min / Répondre

    Affligeant. Pathétique. Cette sage « régulière » ne mérite aucun autre qualificatif. Ils font peut-être de la « maçonnerie ». Un peu comme les clubs… anglais… Mais ils sont bien encore bien loin de toute démarche « intiatique », au sens originel du terme. Par analogie, cette forme d’ostracisme britannique ressemble de plus en plus, au fil des années, aux postions vaticanes vis à vis de leurs ouailles. Tous dans le même moule, sinon… Excommunication, quand tu nous tiens.

    @ Patrick 37

    Pas que le maçonnerie » française » s’il-te-plait. La FM « adogmatique » me semblerait plus pertinent. Et oui, d’accord, s’ouvrir (c’est important quand l’on se prétend tolérant) à la diversité. L’acceptation de l’autre dans la transcendance de son altérité

  • Fox7ans 27 mars 2012 at 14 h 32 min / Répondre

    Bon ben il semble clair que la GLA n’envisage pas de relations fraternelles avec les autres obédiences françaises.
    Dommage. Mais ça prouve bien que la volonté de rupture avec la GLNF n’est pas si nette.

  • patrick37 27 mars 2012 at 9 h 10 min / Répondre

    Bonjour à tous,

    Ayant rencontré quelques Frères de la GLNF « dissidente » (« Myosotis » en particulier) , j’en retire le sentiment qu’ils ont beaucoup de mal à couper ce cordon ombilical les reliant à la « reconnaissance » politique de la GLUA; à la lecture des différents blogs et surtout de la Déclaration de principes de la GLAMF (i[ « La [GLAMF] a vocation à s’inscrire dans le concert de la franc-maçonnerie régulière internationale » ]i- http://ulrf.over-blog.com/article-grande-loge-de-l-alliance-ma-onnique-principes-d-organisation-102145154.html ) je trouve qu’ ils n’ont le sentiment d’ EXISTER que par ce regard que porte sur eux cette Maçonnerie anglo-saxonne.

    Enfin, l’inscription des Membres sera faite directement à l’Obédience (donc: Association de Membres et non association de Loges…celà rappelle la GLNF, non ?)

    Dieu merci, tous les Frères GLNF ou dissidents ne sont pas comme celà, mais j’avoue ignorer la proportion de ceux qui désirent l’ouverture vers la Maçonnerie française dans sa diversité actuelle.

  • eMeReK 26 mars 2012 at 23 h 23 min / Répondre

    Une question : cette nouvelle Grande Loge entretiendra-t-elle des relations avec d’autres Grandes Loges du territoire… (dont certaines travaillent régulièrement )ou bien ces frères continueront-ils à maçonner dans leur splendide isolement.???

  • Kerfurnez 26 mars 2012 at 19 h 09 min / Répondre

    Vu de l’intérieur et de la base, enfin une porte de sortie digne pour ceux qui aspirent au calme. Et cela même si je suis d’accord avec ARF qu’il est certainement dommageable pour la FM française qu’une nouvelle obédience se crée, mais comment continuer à vivre avec ses Frères dans sa Loge mère tout en restant dans le sein pourri de la GLNF : simplement impossible… D’autre part la Base (que je représente pour partie) elle garde et gardera sont regard bienveillant sur le paysage maçonnique français dans sa globalité. Nous ne sommes ni les uns ni les autres, irréguliers ou pas, en maçonnerie pour autre chose que faire grandir notre part d’humanitude… « Ordo Ab Chao »

  • patrick37 26 mars 2012 at 19 h 01 min / Répondre

    Oui, cher Arf,

    Quelle outrecuidance ou quelle ignorance ou récupération de l’histoire faite par d’autres qu’eux !

    Ainsi en est-il de cette moribonde GLNF qui, même au moment de rendre son dernier souffle, s’attribue une histoire valeureuse dans laquelle ils sont étrangers: s’attribuer le passé d’une Respectable Loge à soi-même, sachant que la GLNF est née en 1913 (et encore avec seulement le Rite Écossais Rectifié!) est de la suffisance la plus crasse (dixit; [...] Au Louis d’Argent, Neuilly, GLNF 185 , le 3 avril 1732.[...]

    (Lu dans : http://mmrrf.over-blog.com/pages/Espace_Ma%C3%A7onnique-5917205.html)

    Il en est de même pour le REAA; exemple: s’attribuer l’histoire d’une RL née en 1864 (« Les Persévérants Écossais ») alors que ladite GLNF n’en a récupéré que des Membres dissidents de la GLDF en 1965 ! Cette Loge vit toujours sous les Auspices de la GLDF…et son doublon à la GLNF.

    Que nos Frères de la GLNF « historique » ou « Nouveau courant » en reviennent à un peu plus d’humilité et de gratitude envers leurs Anciens, c’est tout ce que je demande. Ce sont ces sortes d’arrangements avec l’Histoire qui ajoutent aux tares de cette Obédience qui se voyait seule « régulière » et donnait du « monsieur » à leurs Frères héritiers de 3 siècles d’histoire maçonnique française.

    Cordialement.

  • JL 26 mars 2012 at 18 h 17 min / Répondre

    Arf,

    Pour ce qui est de la tristesse relative au destin de la GLNF je te suis totalement!
    Pour le reste je ne suis pas d’accord; fi des titres ronflants et des breloques car il n’y en a simplement pas..
    Je m’explique: 1° pas de tabliers autres que ceux portés en tenue bleue; 2° Pas de TVF ou RF Passés Porte Coton-tige (les seuls actifs ne le sont que pour la durée de leur mandat et après retour sur les bancs de l’école).
    La maison du Rite Français n’est pas seule au monde, les écossais du REAA ne sont pas en reste; l’objectif final étant que tous les rites soient représentés, tous regroupés dans une seule structure, la GLAMF.
    Si tu veux rester à la GLNF, je ne te juge pas, c’est ton choix! Mais il faut que tu saches que nous ne sommes pas des perdreaux de l’année et que cela fait au moins depuis 10 ans que la GLNF couvait cette vilaine maladie.
    Les Frères qui partent sont majeurs et vaccinés, ils le font en ayant pesé le pour et le contre; ne va pas croire que ce n’est pas un déchirement de partir. Je te laisse tous mes titres et mes honneurs, ils t’ iront mieux qu’à moi.

  • Arf 26 mars 2012 at 17 h 03 min / Répondre

    Bien que prévisible, cette scission est fondamentalement pitoyable. Elle n’amènera rien si ce n’est un morcellement obédientiel supplémentaire. Comme si la maçonnerie française avait besoin de ça.

    Tout ce pataquès judiciaire pour une scission.

    Scission qui, malheureusement, confirme à quel point la GLNF est irréformable.

    Cette scission est paradoxalement une défaite.

    On « s’oriente » donc vers de nouvelles structures, des breloques, des titres ronflants, et des petits chefs à tous les étages ; ces petits chefs vont s’empresser de quémander à Londres une reconnaissance un peu comme des mandataires cathos iraient au Vatican solliciter les faveurs du Saint-Esprit.

    Triste.

    J’observe que la charte de la Maison du Rite Français est d’une condescendance incroyable à l’égard des dizaines et des dizaines de maçons soi-disant irréguliers qui maçonnent depuis toujours en métropole et dans les DOM TOM. A lire ce document, c’est comme si la France était un désert maçonnique…

    De qui se moque-t-on ?

  • JL 26 mars 2012 at 16 h 46 min / Répondre

    Longue vie!
    Un Grand Maître élu tous les 2 ans, non reconductible.
    Les Rites proposeront alternativement, à chaque élection, un GM indépendamment de l’influence de chaque rite (les Rites peu représentés en nombre de frères auront le bonheur d’avoir un GM de leur Rite).
    Les Maisons n’ayant « autorité » sur les Loges que sur la pratique rituelle, j’en ai rêvé l’Alliance l’a fait.
    JL

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

 

Signaler un contenu abusif