4627312-6925485.jpg

La Franc-Maçonnerie et le secret

Par Jiri Pragman dans Edition

Un titre qui devrait attirer le regard pour ce Cahier de la Franc-maçonnerie n°12! Il est vrai que le secret fait fantasmer les antimaçons qui, depuis belle lurette, estiment que si secret il y a, c’est parce que la Franc-Maçonnerie

Cet article est réservé aux abonnés

Pour acheter le droit de lire uniquement cet article:
Pour vous abonner pendant un mois :
Pour vous abonner pendant un an :
jeudi 30 août 2012 1 commentaire

Mots-clés :

  • 1
    Frederic 4 septembre 2012 à 15 h 40 min / Répondre

    Il n’y a pas que les francs-maçons qui ont « institutionnalisé » le secret. Les avocats, les prêtres, les médecins, les militaires, les banquiers, les secrétaires sont eux aussi, peu ou prou, tenus au secret: secret de la confession, secret professionnel, secret défense etc.

    De tous les secrets, c’est sans doute celui d’appartenance qui fait le plus fantasmer, surtout depuis que, à l’image des tours des magiciens, le rituel n’a plus rien de vraiment secret depuis que des sites internet, des émissions de télé, des livres les ont mis à la portée de tous. Ainsi, il est courant de « soupçonner », « accuser » tel ou tel d’en être. (je déplore ces termes, mais nous sommes dans un monde d’intolérance où l’on « suspecte » de ce qui n’a rien de répréhensible) Les théories conspirationnistes ont la cote, mais ça n’est pas nouveau. Entre les protocols des sages de Sion et les thèses conspirationnistes au sujet des francs-maçons, illuminati, etc rien n’a vraiment changé.

    Il y a aussi confusion entre la cause et l’effet. Est-il devenu leader parce qu’il est franc-maçon ou est-il devenu franc-maçon parce qu’il est un leader? Car s’il est sans doute vrai que de nombreux « top jobs » sont occupés par des francs-maçons, il est tout aussi vrai qu’il y a une grosse proportion de Bretons parmi les marins et que de nombreux champions de ski sont scandinaves. On n’accuse pas pour autant les scandinaves de comploter secrètement pour dominer les jeux olympiques d’hiver et les Bretons pour avoir la mainmise sur la pêche française. C’est une question de circonstances, de profil: un franc-maçon étant plutôt un « intellectuel », mais en fait, un franc-maçon peut aussi bien être ministre de l’éducation qu’instituteur et il y a très certainement plus d’enseignants que de ministres dans les loges…

    Peut-être la franc-maçonnerie devrait-elle plus communiquer, mais est-ce que cela empêchera les conspirationnistes de fantasmer?

Les commentaires sont réservés aux abonnés

Vous devez être abonné pour pouvoir écrire un commentaire.
Signaler un contenu abusif