4365324-6579045.jpg

Le Maillon n°118

Par Jiri Pragman dans Edition

Le numéro de mai 2012 de la revue indépendante d’information et de documentation inter-obédientielles Le maillon de la chaîne maçonnique éditée par Detrad interroge à nouveau (après 16 ans) le conteur (ou plutôt passeur de mots et de rythmes) sénégalais Souleymane Mbodj (dont le dernier ouvrage Contes et magies d’Afrique est paru en mai 2012); cet entretien s’inscrit dans la rubrique A l’extérieur du temple qui donne la parole à des profanes.

Anne Becco invite à s’interroger sur Le Signe d’ordre alors qu’Isabelle Pillon propose son questionnement sur Le Secret maçonnique. Elle nous amène aussi à réfléchir sur la transparence et l’extériorisation.

Guy Piau dessine le portait de Gustave Mesureur (1847-1925), un Maçon sans doute peu connu alors qu’il fut l’un des principaux maîtres d’oeuvres de l’établissement de la Grande Loge de France en puissance maçonnique indépendante. Le parcours de ce fils de mère célibataire nordiste qui deviendra dessinateur de modèles de dentelles et de tissus, Franc-Maçon, conseiller muncipal puis président du conseil municipal de Paris, député, président du Parti Radical, Président du Conseil des Ministres, directeur de l’administration générale de l’Assistance publique à Paris. Il participa à la création de la Grande Loge Symbolique Ecossaise et deviendra plus tard Grand Maître de la Grande Loge de France, laquelle ne gère que les 3 premiers Degrés.

Une poésie de Paul Garnier sur Le Cabinet de réflexion invite à… réflechir à propos de cette épreuve. Comme à l’accoutumée, la revue s’accompagne de 2 suppléments à destination des Compagnons (il est question des 2 sphères et du 4e voyage) ou des Maîtres (ces propos sur le deuil et le relèvement interpelleront bien entendu les Maîtres Maçons).

dimanche 10 juin 2012 Pas de commentaires

Mots-clés : ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif