3 livres de Jean-François Pluviaud présentés

Publié par jissey

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 11 juillet 2020
  • 1
    Jean francois Verjat
    12 juillet 2020 à 18:21 / Répondre

    Merveilleux Jean François : bonheur ineffable de sa douceur quasi enfantine, de sa simplicité lumineuse ( celle du « Petit Prince »?) unient à une conviction charpentée, toujours questionnée et jamais invasive ( celle de Socrate?).
    Modele d’une pédagogie du don qui veut apprendre à penser sans imposer de contenu , laissant ouvertes des lectures multiples, d’où nait la conception d’un chemin maçonnique toujours en réécriture, rétif à la fixité , et où l’ironie bienveillante , le doute affectueux , la naïveté feinte de l’interrogation, irriguent une réflexion qui moque le dogme sans l’offenser .
    Jean François est un passeur magnifique .Dans son invite à embarquer pour l’infini dé l’exégèse , il parle en creux de liberté et d’amour : sa maçonnerie est un vagabondage qui n’oublie pas son port d’attache .

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous