Eglise Ste Maddalena

La photo maçonnique du 31 décembre 2017

Par Géplu dans Photos

C’est Arthur qui nous a envoyé cette photo de cette église Ste Maddalena désaffectée de Venise :

Eglise ronde, désacralisée, Ste Maddalena, en bon état est à vendre à Venise. Louée pour des expositions et activités festives diverses. Un beau labyrinthe de 888 blocs de quartz est actuellement visible. En façade l’inscription « SAPIENTIA EDIFICAVIT SIBI DOMUM » (la sagesse s’est édifiée d’elle-même)
Pourrait être un superbe temple pour les frères d’Hugo Pratt.

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 31 décembre 2017 8 commentaires
  • 8
    Dominique Pérignon 7 janvier 2018 à 08:47 / Répondre

    @Michel : « Il faut savoir que la bande circulaire a même surface que la bande triangulaire… Les architectes se transmettaient un savoir « initiatique ». En france cela s’est arrêté sous Louis 14 ».
    – Mais depuis ? N’a-t-on pas résolu la « triangulation équilatérale de la surface du cercle » ? Il semblerait que non, car Wikipedia nous dit que la quadrature du cercle est impossible (au sens d’Euclide, c.a.d. avec une règle non graduée et un compas), mais que la quadrature du triangle équilatérale l’est.
    Si la triangulation équilatérale du cercle était possible (toujours selon Euclide), on passerait alors à la quadrature du triangle – qui est possible – et le problème serait résolu… Or, il ne l’est pas !
    Mais si on oublie Euclide et qu’on plonge dans les algorithmes modernes, quid ???

  • 7
    michel 2 janvier 2018 à 22:22 / Répondre

    Mon cher chicon, j’apprécie la qualité de tes deux remarques, sur le fond et la forme. Ce symbole te laisse libre de voyager, je reconnais qu’il est puissant et très intrigant , il est très vivant ! Il exerce une fascination, c’est une forme de quadrature du cercle avec un triangle !
    Remis dans son contexte, cela pourrait-être la trinité qui descend dans cette église circulaire pour rayonner en hexagramme à l’intérieur, avec l’oeil de Dieu qui surveille (nous sommes à la porte d’une église et non d’un temple maçonnique…j’imagine que Rome exerçait une influence jusque dans la république de Venise en 1780) A l’époque, certains maçons finissaient dans les geoles du Vatican…
    Je me vois mal réaliser ce chef d’oeuvre avec seulement un maillet et un burin , il me faudrait d’autres outils , vu les veinures de la pierre , elle me semble bien compressée, dans mon coin c’est la bugey qui ressemblerait…
    Essaies, tu me diras…

  • 6
    Chicon 2 janvier 2018 à 19:06 / Répondre

    (4) Michel – et on ne peut imaginer qu’il n’y ait pas un sens sous le maillet du sculpteur car « l’art pour l’art » qui est une invention du XXeme siècle n’existait pas auparavant ( la photographie à tué la peinture et la sculpture )

  • 4
    michel 1 janvier 2018 à 21:34 / Répondre

    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
    J’aimerais que l’on m’explique en quoi cette photo est maçonnique ?
    Cette église chrétienne catholique construite fin 18° sous la république de venise.
    Eglise de forme circulaire à l’extérieur et en forme d’hexagramme à l’intérieur.
    Je reconnais que ce symbole géométrique interpelle , en dehors de sa signification chrétienne, il faut savoir que la bande circulaire a même surface que la bande triangulaire…les architectes se transmettaient un savoir « initiatique » En france cela s’est arrêté sous louis 14, en italie, je l’ignore…

    • 5
      Chicon 2 janvier 2018 à 16:56 / Répondre

      (4) Michel – Le cercle intimement lié au triangle et indissociable en l’état peut donner l’image du mouvement des astres ( rite d’York ) ou du mouvement perpetuel de la vie ( cathedrale d’Amiens ).
      Le tout lié a l’etat Trinitaire de conscience active ( all seeing eye ),

  • 3
    Désap. 31 décembre 2017 à 19:10 / Répondre

    De même, il s’agit plutôt d’un escalier que d’un labyrinthe, à l’image de Chartres.
    Dans un labyrinthe on se perd, or là, faisant preuve de percévérance, on arrive au centre.
    C’est un escalier, celui de l’esprit.
    Bon reveillon.

  • 1
    JJJ 31 décembre 2017 à 17:24 / Répondre

    Je traduirais plutôt « SAPIENTIA EDIFICAVIT SIBI DOMUM  » par « La sagesse a bâti sa maison ».

    • 2
      Jeune Papus 31 décembre 2017 à 18:40 / Répondre

      Cher JJJ,
      Oui tout à fait cette traduction est fidèle à l’inscription d’origine.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
d24a9acd4954a70e160a5f0e96e2c3baXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX