Affaire du curé franc-maçon. Un comité de soutien sur Facebook et un courrier à l’évêque d’Annecy

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 1 juin 2013
Étiquettes : , , , ,
  • 9
    Chouilla
    3 juin 2013 à 10:08 / Répondre

    Etre chrétien est une question de foi et de convictions personnelles.
    Etre catholique implique en plus une soumission aux décisions du Pape réputé infaïble.
    En tant que catholique, on peut regretter les décisions du saint-siège, contre-argumenter mais pas contester.
    S’il venait un jour au Pape l’idée saugrenue d’excomunier les orthodontiste, les praticiens de cette respectable profession n’auraient d’autres choix que le changement de profession ou le renoncement au catholicisme.
    C’est sa boutique et c’est lui le patron.

    On adhère ou pas mais il faut choisir. Ce prêtre le savait bien.

  • 8
    Bleu-Ciel
    2 juin 2013 à 18:04 / Répondre

    Il fut un temps aussi où des prêtres adhérents au parti communiste en France,n’étaient pas du tout inquiétés alors que le communisme professait un athéisme militant!
    A Moscou on considérait ces prêtres comme « des idiots utiles »!

  • 7
    Eric
    2 juin 2013 à 15:40 / Répondre

    Tout comme les auteurs de cette lettre ouverte, qui m’apparaît bien écrite plutôt qu’agressive, je pense en effet qu’il ne faut pas laisser passer cette affaire, car elle est un révélateur de la hiérarchie des valeurs de l’église catholique romaine.
    De fait, tout acte voulu (ou non acte en connaissance de cause) engage la responsabilité de son auteur, qu’il soit un(e) individu ou une institution.
    Dès lors, comment ne pas constater par exemple que, pour le Vatican, qui apparaît à l’origine de cette décision récente, il vaut mieux être pédophile que franc-maçon, puisque de nombreux prêtres dont l’église avait connaissance de leurs violences sexuelles à l’égard de mineurs ou d’autres personnes n’ont pas été inquiétés pendant de très nombreuses années, alors que Pascal Vésin a été immédiatement défroqué (sic) en raison de sa seule appartenance à la FM !

  • 6
    Jiri Pragman
    2 juin 2013 à 11:57 / Répondre

    Mon but n’est pas d’être le 1er à écrire un article. On a déjà vu tant de c…….. écrites par des Speedy Gonzales qui ne vérifient pas l’info ou ne la comprennent pas. Et ne pensent pas à la contextualiser ou l’enrichir.

  • 5
    Jiri Pragman
    2 juin 2013 à 11:57 / Répondre

    Mon but n »est pas d »être le 1er à écrire un article. On a déjà vu tant de c…….. écrites par des Speedy Gonzales qui ne vérifient pas l »info ou ne la comprennent pas. Et ne pensent pas à la contextualiser ou l »enrichir.

  • 4
    Emmanuel
    2 juin 2013 à 11:46 / Répondre

    Bonjour Jiri

    Pour une fois tu es à la bourre.
    Voir sur notre blog le très bel article de Mgr JC Thomas, évèque émérite (en retraite, des diocèses de Corse et de Versailles.
    Amicalement
    Emmanuel

  • 3
    Ronan
    1 juin 2013 à 21:37 / Répondre

    Euhhh… J’utilise la suite Office Crosoft sur mon MacBook! Allo quoi??!!!

  • 2
    Jean-Claude Barbier
    1 juin 2013 à 20:30 / Répondre

    La Lettre ouverte explique le pourquoi de l’envoi de cette lettre à un évêque catholique sur la base de valeurs universelles. Cher Denis, faut bien lire avant de réagir car il ne s’agit pas du tout d’une concurrence entre Eglises !

  • 1
    Denis
    1 juin 2013 à 19:02 / Répondre

    « il est indiqué clairement qu’il a été créé à partir des mouvances protestantes libérale et unitarienne.. »

    C’est comme si des utilisateurs de MacIntosh critiquaient la position de Microsoft…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous