Alain Bauer, officier de la Légion d’honneur

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 10 juillet 2010
  • 11
    HARFAUT
    24 novembre 2010 à 7h38 / Répondre

    Bonjour,
    Pourquoi y a t-il tant de discrimination dans ce pays envers les personnes handicapés aux troubles psychologiques. Je vis cela en permanence meme en faisant mes études de psychologie. Il est évident qu’il n’y a pas assez d’information pour faire comprendre que les gens ont des devoirs envers les personnes handicapées et que les personnes handicapées ont des droits. Leur droits sont bafoués en permanence et ils ne peuvent réellement se défendre contre la maltraitance subit. Comme le dit la personne précedente, les gens ne raisonnent qu’avec des idées toutes faites. Aucunes personnalités, aucunes autonomies. Tant que la société ne déciderat pas de vivre sous le règne de l’adulte, on vivrat une société d’immaturité permanente ou le but est d’utiliser l’autre pour soi-meme. Aucuns intéret pour se développer soi-meme et réussir à trouver son propre épanouissement personnel. Les gens ne savent que contre -reagir sans conscience. Pourtant , un célebre écrivain signalait : « Science sans conscience n’est que ruine de l’ame ». Priez, peut-etre, est-ce la solution pour sauver ce monde en bataille!

  • 10
    EMEREK
    16 juillet 2010 à 21h52 / Répondre

    @henri-françois

    Merci du commentaire….!

    Certaines idées reçues ont la vie dure ,sont répétées et on finit par en être persuadé….

  • 9
    henri-françois
    15 juillet 2010 à 18h06 / Répondre

    @EMEREK
    Les ordres nationaux ne se demandent pas, à titre civil il faut être proposé (avoir un parrain) ou être directement distingué par le PR ou un ministère ou par la grande chancellerie et avoir rendu des services imminents à la France.Les attributions sont différentes en matière militaire. Elle peut se refuser et pas mal de personne le font. Pour le reste on se demande comment les acteurs, les chanteurs et autres personnes la reçoivent…En fait c’est du copinage, du pistonnage, mais ceux qui l’ont pour fait exemplaire, en font rarement état et l’arbore trés rarement.

  • 8
    Myrrhman
    13 juillet 2010 à 13h08 / Répondre

    Les gars, au lieu de systématiquement dénigrer les GM et anciens GM, allons-y nous même!
    Mais peut-être y a-t-il parmi nous des frustrés de ne jamais avoir été élus?

    Qui sommes-nous pour nous permettre de juger si tel ou tel est digne d’être honoré par la République Française? Retrouvons un peu d’humilité les amis.

    Et si l’anecdote est vrai, elle est bien triste et montre le peu d’égard que l’on peu avoir pour les institutions de la République.

    Contemplons la voute étoilée, peut-être contribuera-t-elle à nous élever.

  • 7
    Jiri Pragman
    12 juillet 2010 à 18h53 / Répondre

    Je suis loin d’être spécialiste des ordres français mais, que je sache, l’octroi d’une décoration, fait l’objet d’un décret publié dans le Journal Officiel. Cela n’a rien de secret ni même de discret.

  • 6
    EMEREK
    12 juillet 2010 à 18h24 / Répondre

    Prudent ,ce n’est pas notre spécialiste Koch qui a signé l’article mais Ludovic Vicogne…(?)

    Koch ménage ses relations avec Bauer ,il en a encore besoin et n’a pas pris le risque de la révélation ….car cette divulgation n’était vraisemblablement pas souhaitée par AB….

    Quand les Maçons vont-ils comprendre que l’Express est un journal anti-maçonnique ???

  • 5
    Baptiste
    12 juillet 2010 à 17h20 / Répondre

    Arrêtez de le taquiner, le Bauer. Si pour lui cette décoration a de la valeur, et si ça lui fait plaisir de la recevoir, grand bien lui fasse. En ce qui me concerne, elle ne signifie plus rien, depuis qu’elle est offerte à des personnes sans importance, ou à des personnes contraires aux idéaux de notre nation (genre Poutine)…

  • 4
    JB31
    12 juillet 2010 à 14h25 / Répondre

    Pour mémoire : au canard enchaîné.
    On raconte, il y a longtemps de cela , qu’un journaliste avait reçu la légion d’honneur. Le directeur de l’époque le convoque. L’autre se défend arguant qu’il ne l’avait pas demandée mais qu’il n’avait pas osé la refuser …
    Pris au dépourvu le directeur lui avait répondu : « tu n’avais pas à la mériter » et le journaliste avait été viré.
    Que l’on me pardonne les approximations.
    Quant à Bauer il sera bientôt comme ces caciques tout chamarré la poitrine tintinnabulant.

  • 3
    EMEREK
    12 juillet 2010 à 12h25 / Répondre

    On oublie trop souvent que pour être décoré de la légion d’honneur , il faut en faire la demande…. !!!

    ça me rappelle deux albums de Tintin en langue picarde dont les titres vont bien ici… 😉

    Les pinderleots de l’Castafiore
    Ch’ cailleu d’étoéle

  • 2
    Henri-François
    10 juillet 2010 à 18h01 / Répondre

    C’est bien, c’est bien…..Que dire de ses serviteurs de l’ Etat qui « héros » hors normes ou discrets, n’auront jamais rien, alors qu’ils méritent des honneurs. Que dire de ses personnes anonymes, qui dans la plus grande discrétion sauvent des vies ou se mettent au service des autres. Bravo, bravo…..

  • 1
    christian
    10 juillet 2010 à 17h25 / Répondre

    C’est avec des hochet que l’on fait marcher les « hommes » disait Napoléon …, en plus des « contrats » professionnel et les « missions » de récupération et de manipulation, les breloques sont toujours appréciées : c’est la « nature de certains humains », d’autres préfèrent la recherche, les recherches dans l’Ordre … c’est ainsi.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous