Alain de Keghel
image extraite de l'interview vidéo faite par Jissey lors de la sortie du livre "Le défi maçonnique américain"

Alain de Keghel sur Radio Arverne, Clermont-Ferrand

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 12 novembre 2015
  • 2
    ROUVRE Philippe
    12 novembre 2015 à 15:27 / Répondre

    Merci Radio Arverne pour cette magnifique intervention de M. Alain de Keghel qui a parlé avec tant de justesse et d’humilité malgré son parcours si riche et prestigieux . Sa présentation de la Franc-maçonnerie est respectueuse et discrète vis à vis de tous ses Frères et ne peut qu’inciter les personnes à se poser des questions plus justes et plus ouvertes sur la Franc-Maçonnerie en général , mais aussi sur le devenir philosophique et spirituel de l’homme . Nos sociétés dites modernes ne mettent plus l’homme au centre de leurs préoccupations mais le profit de l’argent . La deshumanisation en cours représente un grand danger pour l’esprit et l’évolution intrinsèque de l’homme. Elle divise et oppose au lieu de rassembler. Elle assèche les esprits au lieu de les nourrir pour les fertiliser. La Franc-Maçonnerie semble être l’un des derniers remparts contre l’inculture et surtout un laboratoire vivifiant de la pensée, en vue de l’élaboration éducative de cercles vertueux qui seuls nous prémuniront contre la désespérance et le nivellement par le bas des valeurs humaines. La Franc-Maçonnerie est une source de joie et de bonheur pour tous les hommes de bonne volonté qui reconnaissent la tolérance et la différence de l’autre comme une source d’enrichissement et de rapprochement pour tous, au delà de tous les clivages politiques, religieux et culturels qui divisent le monde depuis la nuit des temps.
    Un très grand merci à M. Alain de Keghel pour cette brillante intervention, pleine d’espoir .
    M. Philippe ROUVRE. Toulon.

  • 1
    Deriémont Patrice
    12 novembre 2015 à 11:44 / Répondre

    Alain de Keghel connaît bien la maçonnerie spéculative, ses origines, son histoire, ses méthodes. Il a par exemple bien intégré que la Maçonnerie n’est pas une école DE pensée mais une école A penser.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous