Alliance Maçonnique Universelle

Publié par Jiri Pragman

Le site de l’Alliance Maçonnique (ALMA) Universelle (www.almauniverselle.fr) annonce que des loges libres et indépendantes se rassemblent…. Cette ALMA s’est créée comme un réseau maillé composé de loges souveraines, autonomes et non dogmatiques, (proclamant) haut et fort, le principe du maçon libre dans une loge libre. Elle a été en fait constituée par 3 Loges de La Rochelle et Lille et en comprend aujourd’hui 6 (également à Gand en Belgique, Valence en Espagne et Bègles).

La section Espace Maçonnique de ce site est réservée aux Soeurs et Frères Initiés. Il ne devrait cependant pas être difficile de « forcer » l’entrée de cette section.

La partie Documents comprend des actualités, des textes généraux, des vidéos.

Des informations sur les Loges membres : constitution, calendrier, invitations, Planches, bibliothèque, vie de la Loge, contact) ne sont accessibles qu’aux membres des Loges de l’ALMA.

vendredi 19 mars 2010
Étiquettes : , ,
  • 16
    E.Justicia
    7 janvier 2011 à 18:54 / Répondre

    bonne année
    y a t-il une Loge correspondante RER à NIMES ?

  • 15
    Mélusine
    19 avril 2010 à 09:41 / Répondre

    La loge libre n’entrant pas dans une structure pyramidale, il y a un risque de « fabriquer » un gourou qui sera à la tête de « sa loge » . Mais à qui la faute ? Une loge est formée de maçons libres et responsables qui souvent, sont issus d’une obédience et qui ont fait un choix.
    Le risque est moindre quand il n’y a pas d’intêret profane. Reste l’ego et la tentation de la cordonnite. L’observation d’un rituel dans la droite ligne de la Tradition, des positions claires, basées sur la confiance et sur une totale franchise, ne dispense de la vigilance…. Pourquoi ne pas y croire ?
    En ce qui concerne « le symbolisme fumeux construit sur un socle historique vaseux » évoqué par Bleu ciel, je pense qu’il parle de quelque chose qu’il ne connaît pas….

  • 14
    Flupke
    21 mars 2010 à 23:17 / Répondre

    Le danger présenté par soit un gourou, un coq de sous-préfecture ou un manipulateur de réseau n’est pas un risque inexistant que ce soit en loge dîte sauvage ou en loge faisant partie d’une obédience.
    J’en rencontre assez régulièrement.
    On dit de ces personnes, par euphémisme, qu’elles ne savent pas descendre de charge.
    Comme c’est dit gentiment !!!
    En général elles pénètrent jusqu’aux sommet des obédiences tout en s’occupant de leur fief local, un peu comme en politique.

  • 13
    René
    21 mars 2010 à 18:04 / Répondre

    Je partage la méfiance de Bleu-Ciel. La liberté est en nous. Pas besoin d’en dire plus sinon, que
    d’en faire une qualité organisationnelle permet toutes les dérives, ceux qu’une obédience ne saurait accepter.

  • 12
    jean serlun
    21 mars 2010 à 10:27 / Répondre

    Désolé pour la faute d’accord.
    Il faut lire « quels que soient leur rite et leur position administrative »

    J’ai écrit ce texte « après la tenue » et « à près de minuit ».

    J’en profite pour exprimer toute l’importance d’une parfaite utilisation du français dans nos échanges.
    Dans ce domaine comme ailleurs, les compétences des uns et des autres sont très inégales mais nous pouvons tous avoir l’humilité de demander conseil à un proche, parent ou ami et éviter ainsi de briser l’harmonie de la belle langue que nous avons la chance de parler et d’écrire.

  • 11
    jean serlun
    20 mars 2010 à 23:44 / Répondre

    @bleu-ciel,

    C’est peut-être prudent d’être méfiant mais cela serait certainement dommage de généraliser.
    Comme toujours, tout dépend des qualifications des hommes et des femmes qui composent les loges.
    Le gros avantage des Loges libres c’est qu’elles sont guère attractives pour qui cherche un réseau d’affaires ou de beaux titres ronflants. Leur isolement, voire leur rejet par les loges obédientielles, qui se méfient de leur concurrence (des capitations en moins !), sont le rempart de leur sincérité.
    Et je ne vois vraiment pas grâce à quoi les loges obédientielles seraient davantage protégées contre le « symbolisme vaseux » que les loges libres.
    Au vu des dérives actuelles et anciennes des obédiences (politique, médiatisation, affairisme), pratiquer une tolérance mutuelle me semble être une façon intelligente de préparer un avenir où le paysage maçonnique risque d’être fort différent de celui qu’on connait aujoud’hui .
    Dans la Loge libre, nous accueillons tous les frères et les soeurs, quelle que soit leur rite et leur position administrative, considérant qu’une fois initié on est maçon pour la vie.
    Je reviens justement d’une très belle tenue, en Loge libre, où l’on a pas perdu une demi-heure à lire une longue liste d’interdits et d’excommunications obédientielles et où tous les maitres présents ont apporté leur pierre à une planche collective sur le rituel d’initiation au premier grade.

  • 10
    thot hermes
    20 mars 2010 à 20:47 / Répondre

    je pense que bleu ciel est dans l erreur , ne pas prendre un cas particulier pour l eriger en verite universelle …..je connais des loges de grandes obediences qui possedent de sacrés gourous ….mais personne ne dit rien …..car cela convient a tout ce petit monde ….c est à dire …gourous et obédiences ……quand au symbolisme fumeux construit sur un socle historique vaseux , j ai trouvé la recherche maçonnique et ésotérique profonde dans les loges libres ……et le copié colé et la pompe systématique dans les loges d obédiences , qui ne generent que la cordonite …… maladie grave ….sans espoir de traitement médical pour le moment …….tristre ….

  • 9
    Bleu-Ciel
    20 mars 2010 à 17:00 / Répondre

    Je me méfie des loges dites »libres »…plus sauvages que libres!J’en ai connues qui ont formaté des gourous…Je ne suis pas tout à fait d’accord à l’avenir que leur prête certains de nos frères…qui font partie,il faut bien le savoir,de ces loges dites »libres »…et où se pratique parfois un symbolisme fumeux construit sur un socle historique vaseux….

  • 8
    thot hermes
    20 mars 2010 à 09:41 / Répondre

    derniere intervention de ma part sur les loges libres …..christophe bourseiller dans son entretien a france info en fevrier 2010 suite a la parution de son livre un maçon franc evoque avec interet cette nouvelle façon de pratiquer la maçonnerie et la considere comme l avenir possible de l institution …….

  • 7
    thot hermes
    20 mars 2010 à 09:17 / Répondre

    je suis tout a fait d accord avec jean serlun , l avenir de la maçonnerie est surement dans l emergence des loges libres …..elles sont regroupees en reseau …..mais une structure comme l alma est tres souple , non autoritaire et surtout non parasite ……voir aussi du coté du portail des loges libres ……et lire les pv des loges libres pour s apperçevoir du serieux des travaux …….

  • 6
    thot hermes
    20 mars 2010 à 09:00 / Répondre

    les loges de valence adherentes a l alma sont en france et non en espagne …….il s agit de la loge thot de valence dans la drome …..l atelier de recherches ….les libres disciples d hermes de valence dans la drome …et de la la loge de perfection ….le temple des levites …….merçi de rectifier

  • 5
    Jean Serlun
    20 mars 2010 à 07:39 / Répondre

    Attention aux amalgames parfois précipités.

    Une alliance ou un réseau de loges libres ne saurait être une espèce de succédané d’obédience à partir du moment où elle ne crée pas de structure administrative se superposant aux loges.

    Par contre, ce réseau ou cette alliance peut remplir des fonctions actuellement remplies par les obédiences et qui manquent aux loges libres : mise en contact des loges avec des profanes ou catalogue de loges libres entre elles, permettant de briser leur actuel isolement par des intervisites.
    De plus, tout cela peut se faire par internet, avec quelques webmaster bénévoles, en dehors de tout argent et de toute gloriole.
    Et il faut bien au minimum une charte de bonne conduite comme sur tout forum ou blog utilisant le web, qu’on l’appelle constitution ou autrement.

    Que les obédiences ne s’y trompent pas.
    Cette maçonnerie nouvelle des loges libres rassemblées en réseaux sur la toile aura certainement ses faiblesses et ses failles mais c’est probablement l’espérance de la maçonnerie de demain.

  • 4
    Yack
    19 mars 2010 à 17:07 / Répondre

    @Baptiste,

    Et pourtant….la Constitution de l’ALMA est bien présente sur son site, cherchez bien 😉

    Amicalement,

    Yack

  • 3
    René
    19 mars 2010 à 15:25 / Répondre

    Un maçon libre, dans une loge libre, dans une obédience libre…. etc. etc.

    Quand on ne peut changer les choses on essaie de changer le sens des mots,
    des fois ça soulage, mais ça ne guérit pas !

  • 2
    Baptiste
    19 mars 2010 à 14:20 / Répondre

    Yack: je n’ai pas vu de « Constitutions » qui transformerait ce réseau permettant à des loges libres de communiquer et de s’entre-connaitre, en Obédience.

  • 1
    Yack
    19 mars 2010 à 13:59 / Répondre

    Bonjour,

    Un nombre de Loges Libres et Souveraines qui rejoignent l’Alliance en observant des Constitutions communes émises par l’Alliance Maçonnique Universelle, ça ne ressemble pas un peu à une Obédience?

    En tant que profane, je me pose la question…

    Amicalement,

    Yack

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif