Bande dessinée, imaginaire et Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 25 septembre 2013
  • 3
    ALTEC
    14 août 2014 à 14:09 / Répondre

    @ OHOLIAB

    je ne suis pas dans la confusion, enfin je crois,la GLNF et la GLTSO (par exemple) sont des Gdes Loges (?) et comme je le dit les Loges pratiquent plusieurs rites et idem pour le GODF ; par contre la GLDF ne pratique qu’un seul rite (peut être qq Loges ne sont pas au REAA ?)
    Donc la théorie ne m’explique rien ….sauf si je n’ai rien compris.
    Merci d’avoir répondu.
    A suivre ?

  • 2
    Oholiab
    14 août 2014 à 11:38 / Répondre

    @ Altec.

    Il ne faut pas confondre.
    Une obédience est une association, fédération de Loges. Qui n’a rien à voir avec la notion de rites.
    En théorie, la différence entre une Grande Loge et un Grand Orient est que dans un Grande Loge, il n’y a qu’un rite pratiqué (sauf exceptions tout à fait marginales), et qu’au sein d’un Grand Orient plusieurs rites peuvent y être pratiqués.

    Bonne journée.
    .

  • 1
    ALTEC
    14 août 2014 à 09:29 / Répondre

    Bonjour,
    Je suis en train de lire ce livre très intéressant .
    Je me pose une question concernant le chapitre II « vous avez dit Franc-maçonnerie? » : l’auteur écrit qu’une Obédience ne pratique qu’un seul rite alors qu’un Grand Orient en pratique plusieurs …?
    La GLNF et la GLTSO sont des Obédiences (?) et elles pratiques 6 rites différents ; il s’agit donc d’une erreur?
    bONNE JOURN2E

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous