Bilan du Convent 2022 du GODF

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 28 août 2022
Étiquettes :
  • 12
    césar
    11 septembre 2022 à 19:20 / Répondre

    faut il s’étonner que nous ayons mis dix ans pour écrire dans notre constitution que les femmes pouvaient être des FM.
    combien d’années avons nous tergiverse pour y inscrire le mot laïcité ?

  • 10
    Michel G
    11 septembre 2022 à 10:35 / Répondre

    Petite rectification . . .
    « La Spirale d’Émulation » (n° 2249 GODF à l’O de Marseille)) créée il y a maintenant 21 ans, est mixte ! ! ! Ce n’est donc pas depuis 12 ans mais 21 ans que le GODF compte des sœurs sur ses colonnes . Coquille, faute de frappe ou oubli ! ! ! C’est également la toute première Loge du GO à avoir pratiqué le Rite Anglais style Émulation . Des « précurseurs » ! ! !

    • 11
      GépluAdministrateur
      11 septembre 2022 à 12:28 / Répondre

      Non Michel,
      Ce n’est qu’à partir du Convent de 2010, confirmé en 2011, que le GODF a accepté l’initiation et l’affiliation de Sœurs.

  • 9
    Mai 68
    11 septembre 2022 à 09:31 / Répondre

    Le GO humaniste devient animaliste avec un GM veto …

  • 8
    NOET Gérard
    4 septembre 2022 à 15:53 / Répondre

    Très heureux Geplu de ce jugement en appel d une procédure qui a du te causer beaucoup de peine et d amertume. Heureuse nouvelle également que d entendre notre GM Georges porter le thème de la cause animale au GODF. Espérons qu une des questions à l étude des loges concernera ce thème.

  • 7
    Brumaire
    30 août 2022 à 08:41 / Répondre

    Cher Géplu, rentrant d’une toute petite semaine de vacances, je découvre ce matin avec plaisir que tu es toujours membre du GODF! la CSJM s’est ressaisie et ne s’est pas déshonorée avec cette histoire de fous qui t’a plombé pendant quelques mois.
    BRAVO, nous sommes sans doute un grand nombre à être contents pour toi.
    Alors, bonne année maçonnique!

  • 5
    Yves Henri
    28 août 2022 à 11:19 / Répondre

    3 – Michel K

    Il est toujours dommage qu’un ancien conseiller de l’Ordre écrive des inepties. En effet, comme tu le sais, la réforme de l’Obédience n’a pas été présentée par le GM mais par les Loges.

  • 4
    ERGIEF
    28 août 2022 à 11:16 / Répondre

    Heureux pour toi Geplu
    Frat:.

  • 3
    Michel K
    28 août 2022 à 10:27 / Répondre

    Si je comprends bien, tout ce qui a été présenté par le GM Sérignac a été rejeté par le Convent ! Réforme de l’Obédience, réintégration du Grand Orient du Mexique…
    Et comme en plus la CSJM a réintégré son prédécesseur, il a bu le calice jusqu’à la lie 😁

    • 6
      lazare-lag
      28 août 2022 à 12:02 / Répondre

      Pas exactement, d’autres traités d’amitié nous ont été proposé, ils ont été validé ne présentant pas ce côté nauséabond sous-jacent dans l’affaire mexicaine.
      Et d’autres décisions administratives internes correctes. D’ailleurs son bilan d’activité a été correctement approuvé, de mémoire il n’obtient que 10 ou 12% de vote contre.
      On nous a demandé de voter en Francs-maçons libres, or le franc-maçon n’est pas insensible à l’éthique. Et quand l’éthique, voire l’image que donnera le GODF autant à l’intérieur qu’à l’extérieur sont en jeu, le franc-maçon s’efforce de ne pas l’oublier.
      Les fondamentaux, toujours un retour aux fondamentaux.
      C’est peut-être basique, mais c’est ce qui nous structure.
      Pouvoir se regarder dans le miroir, toujours, sans y être déçu d’y voir un ennemi.
      Comme au premier jour.

  • 2
    Marianne
    28 août 2022 à 10:12 / Répondre

    Cher Géplu,
    Ravie de savoir que justice t’a été rendue. L’ancien GM du GODF n’était-il pas aussi concerné par cette sombre affaire de vengeance ? Peux-tu nous en dire plus ?
    Ces histoires de justice maçonnique sont-elles enfin terminées ?
    Il est temps de passer à autre chose.
    Bienvenue à nos deux Sœurs Conseiller de l’Ordre et Présidente du Convent !

  • 1
    lazare-lag
    28 août 2022 à 04:44 / Répondre

    Commençons par la fin, même si elle se situe hors Convent, la CSJM, par sa section d’appel s’est honoré en cassant ce jugement excluant Géplu du GODF.
    Cette cassation est bien plus conforme à l’esprit du GODF, on n’a pas arrêté durant le Convent de prôner la liberté d’expression. Il eût été en effet pour le moins curieux d’exclure Géplu à cause de sa liberté d’expression et de diffusion d’informations via un blog maçonnique, en particulier de diffusion d’informations non contestables.

    S’agissant du Mexique, de quoi s’agit-il?
    En gros, nous avons un Grand Orient du Mexique « canal historique » puis à côté nous avons une sorte de charlatan ou d’escroc qui fonde sa propre obédience mais la baptise du même nom et, malignement, en dépose le nom auprès de l’équivalent mexicain de l’INPI, alors que le GOM historique avait omis de le faire.
    D’où confusion totale.
    D’où bataille juridique, et bataille maçonnique au Mexique entre les deux obédiences, la vraie, non protégée, la fausse, qui elle a protégé l’appellation.
    Imbroglio mexicain total.
    Le CLIPSAS par exemple attend que l’horizon s’éclaircisse avant que de se prononcer dans cette querelle. De son côté le GODF s’estime avoir obtenu des assurances, mais du GOM fantoche lui-même, est-ce vraiment fiable? Et s’estime assez bien informé juridiquement pour poursuivre l’établissement d’un traité d’amitié avec ce GOM dissident.
    Dans cette logique, il demande au Convent la ratification du traité d’Amitié envisagé.
    Dans sa grande sagesse, le Convent a estimé, fusse à une courte majorité, devoir rejeter une telle ratification estimant que dans cette affaire le GODF avait peut-être, – peut-être -, juridiquement raison mais politiquement, et maçonniquement tort.

    S’agissant du terme Soeurs à introduire dans la Constitution, puis consécutivement dans le règlement général, il était effectivement assez logique de faire coïncider le droit avec la réalité des faits, à savoir la présence incontestable des soeurs au GODF depuis plus de dix ans.
    C’est ici une décision réparatrice.
    Du coup, et pour ma part, j’observe que l’arrivée d’une seconde soeur en qualité de Conseiller de l’Ordre est passé comme une lettre à la poste, sans nullement faire réagir. C’est passé dans les moeurs.
    On remarquera également au passage que le prochain Président du prochain Convent, sera également une soeur, pour la première fois, donc.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous