Franc-Maçonnerie et conflit au Liban

Par Jiri Pragman dans Divers

Le Grand Orient de France a publié le 19 juillet 2006 un communiqué au sujet du conflit au Moyen Orient :

Le Grand Orient de France assiste dans l’angoisse et la douleur au développement du conflit au Moyen-Orient.

Il connaît la souffrance des libanais et des palestiniens qui pris dans un conflit qui les dépasse, en subissent les conséquences depuis des décennies.

Mais il dénonce le terrorisme meurtrier qui se développe sur ce terreau fertile et quotidiennement détruit des vies humaines.

Il sait la souffrance et les difficultés de l’état et du peuple d’Israël qui défend sa survie dans cet environnement hostile.

Mais il regrette la violence militaire, même légitime, qui, à terme risque d’engendrer, sans bénéfice réel, un désastre humanitaire.

Enfin, il rejette les intrusions actuelles des puissances extérieures au conflit, qui ne font qu’attiser le feu destructeur, et leurs arguments politiques, économiques ou stratégiques à la mesure desquels la vie des hommes, des femmes et des enfants de la région n’a plus aucun prix.

Au terme de cette analyse, le Grand Orient de France :

  • réclame un cessez-le-feu réciproque immédiat;
  • soutient et encourage la démarche des responsables politiques européens qui oeuvrent en ce sens et pour la mise en place des conditions nécessaires aux actions humanitaires;
  • demande aux plus hautes autorités de l’État et au Président de la République de persévérer sans trêve dans cette voie en insistant sur la création de couloirs humanitaires;
  • appelle les Frères au Liban et en Israël et tous les Francs-Maçons du Grand Orient de France à mettre en oeuvre toute leur influence morale pour favoriser l’émergence de la paix dans un dialogue fraternel retrouvé.

    Quelques commentaires

    Ce communique (après celui sur le sexe et la coupe du monde de football) pose une fois de plus la question de l’extériorisation de la Franc-Maçonnerie. Une Obédience peut-elle ou doit-elle réagir face à des questions de société ou à des évènements dramatiques ?

    Dans le cas du conflit au Proche-Orient, on peut se dire que ce communiqué dont les termes ont sans doute été soigneusement pesés ne peut être contredits par les membres. Mais, d’un autre côté, on s’interrogera sur la portée, sur l’impact réel d’un tel communiqué (qui, apparemment, n’a pas donné lieu à des articles de presse). A moins qu’il ne soit à usage interne et n’a pour vocation que de répondre aux Frères qui estiment que leur Obédience doit réagir. Ou, encore, qu’il s’agit de donner un signe aux Frères et Soeurs au Liban ?

    Ce conflit a débordé sur les listes et forums maçonniques. Certains estiment que les Francs-Maçons ne peuvent rester indifférents et demandent (ou exigent) un débat « fraternel » sur la question. C’est oublier que les listes dites maçonniques ne sont pas des Temples. Même s’il est suggéré de pratiquer l’écoute, la pondération des propos, le respect des propos, comme en Loge, une liste ou groupe de discussion sur Internet ne sera jamais le prolongement d’un Temple.

    En fait, là où chacun aurait pu apporter un éclairage, ce ne sont trop souvent – comme sur les listes « profanes » – qu’anathèmes, invectives, formules simplistes et jets d’arguments caricaturaux à la limite du « café du commerce ». Le copier-coller d’articles de presse d’un bord ou de l’autre ou la reproduction de véritables morceaux de propagande se substituent à une réflexion personnelle.

    Si certains Maçons craignent un « silence étourdissant », en faut-il pas aussi stigmatiser le « vacarme stérile » ? Discuter de paix n’est pas être « humaniste ». Et parler n’est pas agir. Dans un conflit tel que celui-là, on peut sans doute espérer que les Francs-Maçons – peu présents dans les pays en cause – auront à coeur de travailler, comme il se doit, au progrès de l’humanité et… à la paix dans le monde. « La » Franc-Maçonnerie elle-même n’amènera pas la paix au Proche-Orient, pas plus qu’elle n’a été en mesure de provoquer la Révolution française mais, à leur échelle, à leur mesure, des Francs-Maçons peuvent oeuvrer à cette paix.

    Dans le cas du Liban, la question n’est peut-être pas : « qu’ont-ils (les Israéliens, le Hezbollah,…) fait ? » mais « que pouvons-nous faire ? ». Pour beaucoup d’entre nous dont les moyens d’action sont limités, il vaudra sans doute mieux préférer un don à une vaine parole.

    J.P.

  • Médecins Sans Frontières (Belgique) : CCP 000-0000060-60)
  • Solidarité Laïque (France) : don en ligne

    La Croix-Rouge libanaise nous a confirmé ne pas disposé d’un système de versement de dons par carte de crédit. Des versements peuvent cependant être effectué auprès de l’Audi Bank :

  • nom du compte : La Croix Rouge Libanaise
  • Acc Number: 841500
jeudi 03 août 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : , , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
felis Lorem Curabitur vel, libero. massa Praesent leo diam tempus quis accumsan