Fondation Roi Baudouin et Grand Orient de Belgique

Par Jiri Pragman dans Divers

La Fondation Roi Baudouin soutient chaque année des centaines de projets. Parmi les projets soutenus figure… le Grand Orient de Belgique asbl. Il s’agit en fait de la rénovation de l’Hôtel Dewez, bâtiment classé (arrêté de classement le 13 février 1992) aux 73-75 de la rue de Laeken à Bruxelles. Vous êtes même invité à faire un don (sécurisé) en ligne à partir du site de la Fondation royale.

Il est également possible de verser votre don sur le compte 000-0000004-04 de la Fondation Roi Baudouin avec la mention « L82033 Projet/Project Dewez ». Tout don supérieur à 30 euros peut faire l’objet d’une déduction fiscale.

Né en 1731 à Petit-Rechain, près de Verviers, l’architecte Laurent-Benoît Dewez travailla à la construction de la nouvelle abbaye d’Orval. On lui doit également la construction ou la reconstruction de bâtiments tels que l’abbaye d’Affligem (au n°6 de la rue de la Loi à Bruxelles, c’est aujourd’hui le greffe du Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, l’abbaye de Dieleghem (Jette), le palais abbatial de Tournai (devenu Hôtel de Ville, le domaine provincial d’Hélécine (ancienne abbaye des Prémontrés à Heylissem), les abbayes de Saint-Trond, Vlierbeek, Forest, l’église Saint-Salvador à Harelbeke, la collégiale Sainte Begge d’Andenne. Il réalisa également le château de La Motte à Dilbeek (Sint-Ulriks-Kapelle) et le château de Seneffe.

Ce pionnier du clacissisme aux Pays Bas autrichiens fut nommé architecte en chef à la cour de Charles de Lorraine, gouverneur général.

Disgrâcié, il fuira l’invasion française en 1793. On le retrouve alors à Prague où il construit des maisons de maître. Il revient en Belgique en 1804 et meurt, pauvre, à Grand-Bigard.

vendredi 04 août 2006 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Lorem consectetur libero. venenatis, elementum ut ultricies id, luctus vel, id libero