Des documents maçonniques dans les brocantes

Par Jiri Pragman dans Divers

C’était une brocante en région bruxelloise. Sur le sol, une pile de livres parmi lesquels Trois points c’est tout ou Les mémoires de l’ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Fred Zeller (GM de 1971 à 1973). Soit 478 pages pour 2 euros (mais la couverture est abimée).

En page de garde et en 3e de couverture, le livre porte le cachet (triangle, étoile, poignée de mains, mentions 1841 et 1977, devise « Liberté – Tolérance – Fraternité ») de L’Etoile des Ardennes, un Atelier du Grand Orient de Belgique dans les Ardennes. On a ajouté à la main la mention « N°016 ». Il est vraisemblable que ce livre appartenait à la bibliothèque de l’Atelier. Mais comment un ouvrage appartenant à une Loge ou à Franc-Maçon peut-il atterrir dans une brocante ou sur ebay ?

Le cas malheureusement le plus fréquent est celui de Francs-Maçons qui décèdent en disposant chez eux de livres appartenant à la Loge ou de documents maçonniques qui ne sont pas destinés à tomber dans le domaine public (revues de l’Obédience, courrier de la Loge, dossiers de candidatures,…).

Quand un décès survient, il arrive que les proches – s’il y en a – méconnaissent la qualité maçonnique du défunt ou ne la prennent pas en considération. C’est ainsi que peuvent fiinir dans les poubelles ou être emportés par des vide-greniers des décors et objets rituelliques (tablier, gants, baudrier, bijou de Loge ou d’Officier dignitaire, maillet, épée,…) ainsi que des livres et autres documents.

Il est donc souhaitable que les Maçons laissent des instructions en cas de décès – non seulement sur le type de funérailles qu’ils souhaitent – mais aussi sur la destination des documents maçonniques en leur possession. Certains Maçons ont réuni des ouvrages maçonniques actuels et anciens; ils peuvent demander à ce qu’ils soient remis au Bibliothécaire de leur Atelier ou à une bibliothèque maçonnique (comme la bibliothèque maçonnique John Bartier à l’Université Libre de Bruxelles) ou à un centre ou institut de documentation, recherche ou étude maçonnique (CEDOM à Bruxelles).

jeudi 07 septembre 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut justo dolor massa ipsum Curabitur