Je vis avec un Franc-Maçon

Par Jiri Pragman dans Divers

Quelqu’un peut il m’aider pour savoir s’il est « dangereux » de partager la vie d’un franc macon et si le couple ne finit pas par en souffrir ?. La question a été posée sur le ForumFr le 7 septembre 2006 et continue à susciter des réactions.

Cette question a amené quelques considérations sur :

  • l’aspect sectaire ou non de la Franc-Maçonnerie;
  • la dangerosité et les dérives de la Franc-Maçonnerie.
  • l’aspect « club » de la Franc-Maçonnerie, l’intérêt en matière d’emploi et de relations, l’affairisme;
  • le temps requis par l’activité maçonnique;
  • le secret de l’appartenance;
  • l’influence (politique) de la Franc-Maçonnerie;
  • la vie de couple avec un Franc-Maçon.

    Remarquons que, pour certain, il (le Franc-Maçon) n’a pas le droit de les quitter au risque de perdre sa vie soit poignardé soit pendu mais je ne sais pas si c’est valable pour tous les adeptes de la maçonnerie ou à partir d’un certain grade.

    Bref, encore beaucoup de fantasmes. A notre connaissance, les Loges sont attentives à l’information du conjoint, du compagnon, de la compagne quant à l’entrée en Maçonnerie d’un des membres du couple. Il est très difficile de vivre la Franc-Maçonnerie si l’autre membre du couple est hostile à la Maçonnerie en elle-même ou n’accepte pas que du temps (Tenues, séminaires, préparation de Planches,…) lui soit consacré.

lundi 16 avril 2007 35 commentaires
  • 35
    Lucile75 16 avril 2019 à 11:05 / Répondre

    Bonjour Fleur,
    J’ai rencontré un garçon qui m’a appris au bout d’ un an qu’il était FM et qu’il m’avait donc menti sur ce qu’il faisait le mardi soir toutes les deux semaines. Il m’avait dit être bénévole à la ligue de droit de l’homme et je lui avais donc mis une casquette d’humanitaire sur le front.
    Aujourd’hui je suis un peu désemparé car j’essaie de comprendre mais le côté caché et mystérieux prend le dessus et je me sens exclu. Le fait qu’il ait dû me mentir pendant un an et que personne de son entourage ne soit au courant rend cette communauté suspect à mes yeux. J’ai peur que cela nous sépare à l’avenir car il me dit que par amour je devrais accepter son choix et être fier de lui mais ce n’est pas le cas. Je suis contre le communautarisme élitiste. J’aimerais beaucoup me faire aider par des conjointes de FM car j’ai l’impression que je n’y arriverais pas toute seule.

  • 30
    Augustin1813 24 mars 2019 à 11:51 / Répondre

    On pourrait se demander si le nombre de divorces dans les couples « maçons » sont statistiquement plus élevés que dans d’autres milieux? Je ne le crois pas.

    • 31
      lazare-lag 24 mars 2019 à 13:38 / Répondre

      Cette remarque d’Augustin est intéressante.
      Au sens où elle déplace l’éclairage, voire le sens de beaucoup d’interventions, dont il faut bien constater qu’elles sont jusqu’ici majoritairement négatives puisqu’elles mettent en cause « l’addiction » (si je puis le traduire ainsi) à la Franc-Maçonnerie comme facteur de désaccord dans le couple.
      Avec Luciole (notamment son dernier message 29 en réponse à Lune), nous essayons malgré tout d’essayer de faire comprendre que la Franc-Maçonnerie n’est pas en soi un démon troublant, pervers et porteur de nombreux maux; bien au contraire.
      C’est vrai qu’il faut alors renverser le point de vue, et positiver.
      Après tout, « Je vis avec un Franc-Maçon » peut également avoir des côtés positifs.
      Toutes choses égales par ailleurs, quand on se plaint d’un produit à « 60 millions de consommateurs » ou « Que choisir » c’est qu’on n’en est pas satisfait.
      Or, tous ceux qui n’ont pas motif à se plaindre n’ont pas de raison d’aller s’exprimer là où l’on recueille des doléances.
      180.000 Francs-Maçons toutes obédiences confondues en France.
      A supposer que tout le monde soit en couple, ce qui n’est pas la réalité j’en conviens, combien y voient aussi des avantages?
      D’ouverture d’esprit, de découverte de nouvelles têtes, d’ouverture au monde, d’une invitation à la tolérance, d’approche de nouveaux horizons, intellectuels notamment.
      La très grande majorité il me semble, mais à condition de partager un minimum entre conjoints, bien entendu.
      Sinon c’est le conjoint, fût-il FM, qui est en cause, pasla Franc-Maçonnerie en tant que telle.
      Enfin, si l’on tient à cerner la question jusqu’au bout, ne pas oublier alors de disposer la focale comme suit:
      « Je vis avec une Franc-Maçonne ».
      Ca aussi , ça pourrait être intéressant.
      Non?
      Que les princes consorts s’expriment!

  • 21
    Fleur 12 mars 2019 à 21:06 / Répondre

    Merci lag Lazare. J’ai bien relu votre message ainsi que le n°17, et persiste à croire que le fm sépare les couples si cette interet n’est pas partage . Vous dites vous même avoir intégrer la FM après l’avoir décidé conjointe ment avec votre épouse . Pour ma part on ne m’a jamais demandé mon avis mais comme ça du jour au lendemain le secret ne devait plus être supportable. La différence de cette activité avec toutes les autres que vous citez c’est justement le côté cache.. si votre compagnon fait ses entraînements de foot vous pouvez aller y assister en revanche mise a part quelques tenues ouvertes nous ne sommes pas autorisés a assister aux réunions et savoir ce qui s’y passe s’y échange pendant environ 5h au minimum toutes les 2 semaines. Oui j’ai assisté a des tenues ouvertes pas dans la loge de mon époux qui pourtant fréquente ce temple depuis 5 ans ….donc les tenues ouvertes aux conjoints ce n’est pas si fréquent mais dans des salles municipales pour des séances d’information sur la FM et j’avoue ne pas avoir été convaincu. Je pense adhérer a de nombreuses valeurs mais le côté cache et la façon dont la FM a été amené dans mon environnement sont des freins a accepter cette activité. Toutefois je vous remercie de prendre le temps de m’exposer votre façon de le vivre et peux comprendre que tous les Francs maçons n’ont pas la même approche vis a vis de leur conjoint

    • 22
      Géplu 12 mars 2019 à 21:16 / Répondre

      C’est pour éviter de telles situations, tout à fait anormales et inadmissibles, qu’il est d’usage de demander à l’impétrant lors des enquêtes si sa compagne ou son compagnon est au courant de sa démarche et ne s’y oppose pas. Il est même souhaitable de demander à rencontrer le conjoint quelques instants pour s’en assurer.
      Je suis étonné que cela n’ai pas été fait dans le cas présent.

    • 23
      luciole 13 mars 2019 à 00:35 / Répondre

      Comme l’écrit Lazare il y a des tas d’occupationsqui n’intéressent pas forcément le (ou la) conjoint.mais au fil des années des amitiés se créent entre FM et ils se rencontrent à l’extérieur,font connaitre leur conjoint,ont des repas communs le dimanche sortent voir les spectacles ou vont aux concerts etc.Ma femme pratique la danse et moi les arts martiaux, nous le faisons dans
      une indépendance totale et des lieux différents.Il n’y a aucun secret qui ne figure dans les ouvrages que l’on peut trouver dans toutes les librairies spécialisées ou à la Fnac.
      Il faut aussi simplement avoir des activités et quelques gouts communs et en parler .Les couples qui durent sont ceux où il y a quelque chose de commun mais cela se travaille et se conforte à l’usage.Il n’y a pas de quoi s’en faire un monde de frustration et de récriminations.Cherchez ce que vous avez ensemble qui vous fasse plaisir à vivre ,le reste suivra.

      • 24
        Fleur 13 mars 2019 à 16:41 / Répondre

        Merci luciole pour vos commentaires. J’entends et je comprends vos arguments mais la FM a pris une telle importance dans la vie de mon époux que nous avons cesse nos activités communes. Entre les réunions le temps passés à écrire les textes aller assister a d’autres cérémonies en visite se documenter…la FM a balayé tout le reste. toute cette activité étant non partage cela n’a fait que amener des situations conflictuelles. Pour rappel la FM était déjà dans sa famille depuis des décennies et je l’ignorais. N’importe quel conjoint dans une situation similaire se sentirait diminuer et s’interrogerait sur le bien fonde d’une telle activité et c’est dans ce sens que je m’interroge. Mais j’entends vos conseils et c’est dans ce sens que je m’efforce de voir l’avenir. C’est aussi pour ça que j’en appelle a des témoignages pour m’aider a supporter cette situation.merci

  • 19
    Fleur 12 mars 2019 à 17:05 / Répondre

    Bonjour je vous confirme qu’il est très difficile de vivre avec un franc maçon. Ce n’est pas tant l’´absence mais le secret qui est fait autour de la fm. Pour ma part la famille de mon époux était dans la franc maçonneries mais je n’en étais pas informé . Après 15 ans de mariage il a souhaité intégrer et c’est là que j’ai appris. Depuis c’est réunions en cachette avec ses parents et surtout aucune communication sur ce qui est fait derrière la porte du temple. Il me considère inapte à comprendre ce qui s’y passe . Et surtout ne souhaite pas partager. J’ai un réel sentiment de trahison et d’exclusion dans ces conditions je ne peux qu’avoir le sentiment que la fm ne véhicule pas les bonnes valeurs. Mon mari est devenu secret et pas uniquement discret comme les francs maçons s’emploient à le dire il s’est créé une deuxième vie en parallèle de la première. il entretient ses relations sur un compte personnel ne partage pas ses écrits ni discussion avec moi alors qu’il les partagent avec sa famille. Et je ne vous parle du sentiment d’exclusion lors des passages de grade ou la famille fm se réunit et n’accepte pas les profanes. Pourquoi avoir tenu tout ça secret … cela ne fait que renforcer le sentiment f’inferiorite du membre profane. Je me bats chaque jour pour mon couple mais je ne sais combien de temps nous allons pouvoir tenir dans cette situation

    • 20
      lazare-lag 12 mars 2019 à 19:11 / Répondre

      Fleur, avez-vous lu mon message n°17?
      Il peut également servir de réponse pour vous, je n’en change quasiment aucun mot. Et tous les mots comptent.
      Vous y verrez que même avec une épouse non maçonne, on peut partager, on peut parler et, on peut lui faire partager certaines choses.
      J’y parle à un moment de Tenue Blanche Ouverte, c’est une réunion maçonnique ouverte aux extérieurs, dont les conjoints.
      Votre mari ne vous en a jamais proposé une? Il doit bien y en avoir quelques unes dans le temple qu’il fréquente ou dans un autre, ou dans une autre obédience. Et je vois mal qu’il n’en ait pas connaissance quand certaines loges en organisent.
      Personnellement, en quelques 18 années de maçonnerie j’y ai amené mon épouse 7 ou 8 fois, la dernière tout juste samedi dernier. Avec repas ensuite mêlant Francs-maçons et profanes. Ca permet l’échange et de rendre concret une partie de ce que nous vivons, et avec qui nous le vivons.
      Vous pouvez lire aussi des livres ou des revues sur la question. Faites-vous en conseiller par votre mari, s’il est un bon maçon il en lit.
      Même question qu’à Sandrine ou Florence dans mon message de décembre 2018: le secret ou la distance que vous ressentez sont-elles vraiment dues à la Franc-Maçonnerie?
      L’éloignement de votre mari, que vous semblez imputer à la Maçonnerie, a-t-il vraiment cette cause là? C’est tellement plus facile de le croire ainsi, les responsabilités ne sont-elles pas ailleurs?
      Lisez et relisez mon précédent message n°17, en le relisant moi-même je crois qu’il brosse assez bien la question.

  • 13
    marion 22 octobre 2014 à 18:00 / Répondre

    En ce qui me concerne mon mari es franc Macon Au debut cetai difficile d accepter cela mai avc Le temp je me suis y abituer et tout va bien il y VA souvent a ses tenu 2 fois par moi et parfois Des rencontre entre eux j accept cela et s anafect en rien Notre relation il ne change pas il es toujour Le meme

    • 14
      Tenatys 3 décembre 2014 à 13:32 / Répondre

      A Marion:
      quelle chance!Chez moi, c’est 4 fois / mois (car il est Haut Grade chevalier Rose Croix), dont un samedi, puis Pâques, jeudi Saint, etc.. le tout a 2h30 de la maison ce qui fait 5h de route AR pour chaque réunion, banquet, formation des jeunes,etc.
      Sans compter les journées a  » plancher » sur des sujets vides de sens, qui le laissent béat d’auto
      Satisfaction a force de pomper dans des livres illisibles enfin pour moi ( juste prof) Et Il ne veut pas changer de loges: il aime trop ses Frères!! Ajoutons,le bénévolat
      ( pour être en cohérence, avec la Charité prônée) et voyez les miettes restantes pour sa dulcinée!
      J’ai réellement le sentiment que ça lui dévore le cerveau :ses lectures ne sont liées qu’a la FM: des Hauts Grades et rien d’autre!. certes je pose des questions: 30 ans de maçonnerie, ( nous sommes ensemble depuis 6 ans)je viens de découvrir son appartenance aux Rose Croix bien naïve que je suis, c’est top SECRET. !, donc …je sais que ne vais rien y changer, pour moi il est sous influence et très imbu de sa position: méprisant avec les grades inférieurs, j’avais une vision humaniste de la Franc M=je suis tombée du monde des bisounours! Vous me direz que c’est un problème de couple et que cela n’a rien a voir! Certes c’est mieux que le bistrot du coin, c’est ainsi que je me console, Mais malgré de nombreuses discussions rassurantes, je ne m’y retrouve pas! Si notŕe couple n’y résiste pas, ( ) j’en accuse la FM et ses loges rouges juste a titre d’expérience personnelle, et pour témoigner que les dérives ça existe!

    • 25
      Lune 23 mars 2019 à 14:08 / Répondre

      Bonjour à tous
      Pour une femme être avec un franc maçon c est un peu comme être avec un responsable (ancien ou coordinateur d anciens) chez les témoins de Jehovah….ou un rosicruciens ou tout ce qu’ on veut comme organisation ou « club » qui vous met à l écart…qui vous tient au secret….et vous dit clairement que vous n avez pas le droit de savoir car vous n êtes pas initiée….profane….
      Or je suis initiée et non profane….ailleurs….dans une église…dans une association musicale…dans une de secourisme….ou les non initiés on le droit de venir d assister.de tout voir…de tout savoir….
      Du coup on se sent mise à l écart…regardée de haut…et non ce n est pas vivable à long terme…C est comme être la maîtresse d un homme Marie…en pire….vous n avez que les miettes mais en plus vous n avez pas le droit de savoir. .. (alors que l homme Marie ne se gêne pas en général pour se plaindre de l épouse !)
      Bref sincèrement pour les femmes qui ont un peu de respect d elle mêmes …de dignité encore et surtout si vous admirez donc à l amour au vrai..ne sortez pas avec un « frere » et quittez le vite s il veut y rentrer malgré votre non fermé….sinon vous souffrirez sans fin
      J en connais plein qui sont en clinique psy pour ca voire qui ont fini par se suicider.
      Pensez à vous mesdames puisq eux ils ne pensent qu’ à eux et pas un instant à vous.
      Le pire c est que vous leur rendrez service car car ces diverses fraternités ne les pas libres ni heureux.
      L autre jour un de mes ex m a téléphoné en pleurant pour que je l’aide a en sortir sans dommage. …il n a plus que moi pour espérer disparaître en douceur et revivre Une vie normale….
      Une femme qui vient de sauver son couple en convaincant son homme de renoncer à ses choses après 2 divorcés pour ces causes

      • 26
        luciole 23 mars 2019 à 16:36 / Répondre

        Spécial, Lune,de connaitre plein de femmes en clinique Psy et des qui ont fini par se suicider. (je croyais que l’Eglise interdit le suicide!).
        J’en connais plein (y compris la mienne)qui considèrent qu’elles ne sont pas « collées » à leur conjoint et qu’elles peuvent avoir une vie tout à fait individuelle tout en formant un couple avec celui qu’elles ont choisi.
        Quelle étonnante vision de la vie commune que la votre.
        Qu’il y ait des hommes complètement absorbés par une occupation, c’est certain ; j’en connais en philatélie, automobile, sport, politique, médecine, organisation carutative, culturelle, etc etc
        mais avant de les épouser on peut les interroger, savoir quelles sont les proportions qu’ils accordent à la vie commune,S’ils délaissent à ce point leur famille ce sont de mauvais maris et même de mauvais maçons.
        Parlez en avec eux, la FM n’est pas une secte, dites leurs quelles sont vos aspirations et vos limites personnelles.
        Si cela mène à une remise en question et à un choix il vaut mieux le savoir au plus tôt.

        Après plus de 50 ans dans des loges maçonniques j’ai davantage rencontré de personnes à qui la FM avait apporté une ambiance fraternelle et amicale, un cadre de recherche, des contacts dans leur ville, une possibilité de s’élever spirituellement et culturellement, ouvert des horizons toutes choses dont ont profité leur famille.
        C’est ce que j’espère pour vos interlocutrices. Cordialement.

        • 28
          LUNE 23 mars 2019 à 19:51 / Répondre

          Bonsoir
          Je ne parlais pas forcément de l Église sous entendu catholique mais d une église au sens grec d ecclesia , assemblée (chretienne)
          Ensuite c est logique de connaître beaucoup de femmes en détresse psy vu mon métier (je passe mes journées au service de personnes malades ou en détresse psychique)….
          Et vous noterez que je ne traitait pas la franc maçonnerie de secte non plus.
          Je parlais d  » organisation » ou de « club » et car concernant la détresse psy des épouses je mettais les maris francs maçons sur un même plan que les rosicruciens, les témoins de Jehovah. ..etc…
          Je suis heureuse pour vous si vos années de franc maçonnerie ont apporté a votre entourage….tant mieux ouf !
          Mais ce que je constate en moyenne c est que les messieurs qui s investissent dans ces clubs…organisations…. (on peut rajouter aussi certains clubs service)…sont en moyenne de très mauvais conjoints qui délaissent leur épouse et enfants. …leur font endurer l inacceptable. ..et surtout un comportement dominateur frôlant souvent la perversion narcissique et fort délétère.
          Je note que cela n arrive pas avec les membrés masculins pourtant très engagés de ma petite église, ni avec ceux de mon association de secourisme (et pourtant c est chronophage le secourisme je vous garantis. ..surtout quand vous êtes au CA et formateur /trice en plus…idem pour les maris bénévoles de l autre association que je mentionnais…
          Je pense que le souci est que trop souvent dans ces clubs ou organisations se développe un état d esprit qui fait que l homme considère qu’ il est supérieur a la femme et à de fait des droits sur elle ( qu’ il n a pas) ën oubliant les devoirs…chez les témoins de Jehovah c est d ailleurs clairement énoncés, dans certaines sectes (la oui j emploie le mot secte exceptionnellement mais ne pas faire l amalgame avec la FM que je ne classe personnellement toujours pas en secte- évangélique pentecotiste)…..j ignore comment c est formulé ou non chez les FM et rosicruciens mais le résultat est le même…
          Quant à mes patientes veuillez noter svp qu’ elles sont de toutes les tendances religieuses y compris athées ou agnostiques donc votre réplique sur l interdiction dubsuicide tombe à plat
          Par ailleurs je n ai jamais vu une religion réussir à éviter le suicide de quelqu un…mais bien plutôt malheureusement l inverse…soyons clair…le désespoir se moque des doctrines en papier. ..
          La foi personnelle…ca marche souvent mieux par contre semble t il…quelle qu’ elle soit d ailleurs !
          J espère juste que mon commentaire permettra d ouvrir peut être dans certains couples le dialogue avant qu’ il ne soit trop tard ou à des femmes de se protéger d hommes égoïstes et dominateurs dont un des symptômes facilement repérable est leur appartenance ou désir d appartenir à une organisation, club, fraternité….Je mets par exemple dans le même lot les messieurs catholiques tradi très engagés dans la fraternité St Pie X ou autre a l inverse communauté nouvelle chacha…C est pareil…
          J ai remarqué c est des que j entends le mot « frere » dans la bouche de l épouse que ca ne va plus. …et vu le taux de séparation ou de dépression ou suicide des conjointes dans ces cas on ne peut que statistiquement conseiller charitablement aux dames de fuir ces hommes…
          J aimerais sincèrement connaître des exceptions mais à titre privé ou pro…Je n en toujours pas une…
          Si j en rencontre une promis par honnête je le signale !

          • 29
            luciole 24 mars 2019 à 01:02 / Répondre

            Bonsoir Lune
            Votre mise au point était bien nécessaire pour éclairer votre point de vue imprégné par. vos activités dans des milieux souffrants.
            Il est évident que vous rencontrez moins de nos compagnes qui vivent paisiblement et sans les soucis que nous évoquions.
            Je prèche toujours le dialogue comme dans mes derniers messages.Par gout je n’aime pas trop les généralités,le mot frère couvre partout des dérives mais c’est quand il ne vient pas du coeur mais d’une convention.

      • 32
        Fleur 28 mars 2019 à 19:38 / Répondre

        Bonsoir l’une merci beaucoup pour vos commentaires et effectivement je me suis retrouvée dans votre description . Le fait de ne rien partagr, de tout faire en secret de vivre cette double vie ou le conjoint et même la famille est exclue est difficile à supporter et surtout a comprendre. Avant mon conjoint avait des activités aujourd’hui il n’a plus que la FM, il rentre tard du travail et je sais pertinemment que ce n’est pas que pour le boulot. C’est une façon détourné de prendre du temps pour ces textes ces comptes rendus. Et en plus il dit qu’il doit prendre des fonctions administratives au sein de la loge parce que c’est normal il faut faire vivre le temple et partager , s’y investir…mais je vois bien qu’il se ment et d’auto persuade …il finit par en être convaincu sans plus vraiment de lucidité. Sincèrement les valeurs de la France maçonnerie me touche mais pas dans de tels contextes de dépendance et au détriment de sa famille qui pourtant semble être une des premières valeurs de la France maçonnerie.

        • 33
          Désap. 29 mars 2019 à 09:12 / Répondre

          Cher Fleur, une personne qui agit ainsi n’est pas un conjoint, c’est une personne qui n’a rigoureusement rien compris à la franc-maçonnerie, qui utilise celle-ci comme faire-valoir de son égoïsme.
          Sachez que nous avons un principe qui est énoncé le jour de l’admission du récipiendaire, savoir, en d’autres termes, que la famille de chacun passe avant toute considération maçonnique.
          Il vous faut réagir fermement et pourquoi pas radicalement car il s’agit bien là d’une forme de maltraitance.
          Où bien affabulez-vous ? En effet ce qui vous décrivez semble bien caricatural.

        • 34
          Fleur 31 mars 2019 à 11:37 / Répondre

          Cher desap. Merci pour vos commentaires. Je peux comprendre que mes description s vous semblent caricatural et pourtant c’est bien là le problème. Si je suis venue sur ci site c’est pour essayer de mieux comprendre ce qui peut amener a une telle situation et tous vos commentaires sont des petits plus pour m’aider . Malheureusement la vérité est telle et je me demande sans cesse ce qui peut être si transcendant dans la FM pour en arriver là. Vous dîtes tous que la famille doit passer avant tout et que si le conjoint n’y est pas favorable il est préférable d’y renoncer. Pour quelles raisons alors mon époux coûte que coûte continue . Ah je vous cité quelques commentaires…#si je ne suis plus dans la FM alors je serais un bof. # ou encore # que c’est pour moi qu’il fait de la FM pour que ça le rende meilleur afin que j’en sois bénéficiaire#. Certes on peut vouloir s’améliorer mais pour vous n’y aurait il pas une mauvaise interprétation

  • 12
    JULIE 18 juin 2010 à 11:15 / Répondre

    un couple homme franc macons + femme pas fm ?
    c’est simple , tous les francs macons sont gays, je le sais car je suis une prostituee dans ce milieu, ils sont tous gays.
    donc mesdames, si vous devenez moches, mal dans votre peau, vous sentez qque chose qui ne va pas, sachez que vous vivez avez un pervers manipulateur gays – misogyne.

    a bon entendeur

    • 16
      sandrine Sworacki 17 décembre 2018 à 13:29 / Répondre

      Non. Mon mari n’est pas gai. Mais. Bien. Hétéro. Je le confirme. N’importe quoi.

      • 18
        LIONEL MAINE 18 décembre 2018 à 09:32 / Répondre

        C’est bien triste pour vous, s’il n’est pas … gai ! Courage et, que la Joie soit dans les cœurs !

    • 27
      luciole 23 mars 2019 à 18:56 / Répondre

      ( à 12) Mais pourquoi s’embarasseraient-ils de femmes?
      Les pauvres!

  • 11
    Donatien Basanke 28 avril 2010 à 12:32 / Répondre

    je suis un congolais résidant en Kinshasa il y a si longtemps que je cherche une loge Maçonnique
    pour poursuivre la procédure d’adhésion mais c’était la peine perdu. voila Aujourd’hui par la cite internet
    je trouve quelque loges congolais de la rd.
    pourriez-vous m’indique ou se trouve au moins un de ces loges
    – Grand Orient du Congo CLIPSAS
    – Grande Loge du Congo GLUE,GLDF
    – Grande Loge Nationale
    du Congo du Rite ancien
    et Primitif de Memphis-Misrail(GLNC) REHFRAM,GLM,GLBMM,GLSH,GOLAC,GOCB

    cette fois ici répond moi s’il vous plait

  • 10
    Donatien Basanke 28 avril 2010 à 12:27 / Répondre

    je suis un congolais résidant en Kinshasa il ya si longtemps que je cherche une loge Maçonnique pour poursuivre la procédure d’adhésion mais c’était la peine perdu. voila Aujourd’hui par la cite internet
    je trouve une de l congolais de la rd.
    pourriez-vous m’indique ou se trouve au moins un de ces loges
    – Grand Orient du Congo CLIPSAS
    – Grande Loge du Congo GLUE,GLDF
    – Grande Loge Nationale
    du Congo du Rite ancien
    et Primitif de Memphis-Misrail(GLNC) REHFRAM,GLM,GLBMM,GLSH,GOLAC,GOCB

    cette fois ici répondez moi s’il vous plait

  • 9
    robert patrick...le 04/12/2007 4 décembre 2007 à 15:12 / Répondre

    bien le bonjour,c est en tant que profane que je m interroge! en effet ,mon interet pour la F.M. est important, a tel point que j ai introduit une demande d adhesion en date du 10 novembre 07…ne connaissant pas de franc-macon personellement, j ai effectué cette démarche seul! Al heure actuelle,je suis un peu perdu , car, je ne sais quand je serai contacté.Pourriez -vous , (je m a dresse tout simplement a un franc-macon,)m eclairer un peu, si c est evidement possible, de la suite de cette procédure.Je remercie d avance la ou les personnes qui auront la gentillesse de répondre a ma demande, et je leur transmet dors et deja mes sentiments les plus respectueux…( si je ne suis pas sur le forum adequat , veuillez m en excuser!) bien a vous toutes et tous, P.Robert…

  • 8
    Florence Nalin 17 novembre 2007 à 00:25 / Répondre

    Mon compagnon, franc-maçon, participe à de plus en plus de tenues, dans différentes loges. Je me sens exclue, incompétente, et ma souffrance est grande. Deux tenues par mois, OK, mais deux par semaine + initiation + repas entre « frères » me font douter sur ce que je pensais de cet engagement. Suis-je à ma place ? Suis-je à la hauteur ? Et surtout, que dois-je faire ? Je n’ai eu aucune proposition en ce qui me concerne, pas même d’invitation à une tenue blanche. Il me semble de plus en plus difficile de vivre au côté de quelqu’un qui vit aussi intensément cet engagement, sans pouvoir le partager. En suis-je digne ? J’ai besoin de conseils

    • 15
      sandrine Sworacki 17 décembre 2018 à 13:27 / Répondre

      Je vous comprends je vis depuis 6 ans Avec un FM c’est de plus en plus compliqué. Il fait passé sa FM. Avant moi. Je pense a le quitter

      • 17
        lazare-lag 17 décembre 2018 à 19:18 / Répondre

        Je ne vous connais pas et votre couple pas davantage, donc je me garderai bien d’émettre le moindre conseil pour vous en particulier, d’une part je n’ai pas le droit moral de juger votre situation propre, à peine décrite du reste, et en plus ce n’est pas mon métier.
        Mais puis-je me permettre de dire que la F.M. ne joue pas plus sur l’équilibre (ou le déséquilibre) d’un couple que toute autre activité que pourrait mener votre conjoint en dehors de sa vie professionnelle et de sa vie de couple, et de famille?
        S’il était investi, par exemple, dans un club sportif, dirigeant, joueur, supporter, peu importe, ou dans un syndicat, ou dans un parti politique, vous pourriez arriver, ou pas, à des conclusions identiques sur ces absences trop fréquentes à votre goût.
        Et vous dire:
        – il n’y a plus que le foot (ou le vélo, ou la randonnée, ou le rugby, etc…) qui compte,
        – il n’y en a plus que pour ses copains et ses réunions de syndicat,les A.G., les manifs,
        – il ne parle plus que parti, élections, conseil municipal, campagne électorale, meetings,etc….
        Tout comme toute autre activité, ce n’est pas la Franc-Maçonnerie en elle-même qui menace le couple c’est l’usage qui en est fait.
        C’est un équilibre à trouver entre les aspirations personnelles de chacun dans le couple.
        Par exemple (je précise que jesuis marié depuis 1986, suis F.M. depuis 2003, et c’est une décision que je n’aurai pas prise sans l’accord de mon épouse, qui elle n’est pas F.M.) il faut savoir doser, et parfois s’imposer ses absences en loge, ou ne pas rester à toutes les agapes ensuite de réunion, etc…
        C’est tout bête, dans mon cas je lui montre mon calendrier maçonnique et nous voyons ensemble les dates compatibles, et parfois lâcher un peu de lest.
        Parfois c’est l’un qui fait l’effort, parfois c’est l’autre.
        Et nous, dans ma loge, nous clotûrons chaque fois l’année, fin juin, début juillet, par un repas pris avec les conjoints.
        Que les conjoints voient les autres, et les épouses des autres, éventuellement les enfants aussi.
        Ca permet de partager, et pas que le repas. C’est l’échange et le dialogue avec des conjointes dans le même cas que vous, ou avec des maçons autres que votre mari, qui ouvre, si je puis dire, le rideau et permet d’y voir plus clair.
        Je veux dire plus clair sur l’investissement,sur l’activité, pas forcément sur la Franc-Maçonnerie elle-même.
        Et, comme y fait allusion Florence (message 8) à laquelle vous répondez, amener son épouse dans une tenue blanche ouverte au public est toujours utile pour faire partager ce qu’on fait, ça rend les choses plus concrètes.
        Maçon depuis 2002, ma femme a donc partagée ces agapes de début d’Eté au moins dix ou douze fois, ainsi que 7 ou 8 tenues blanches, dont une ou j’étais conférencier.
        Et je lui fais lire presque toutes les planches que je prépare, façon de lui faire voir un peu comment ça se passe.
        Ca permet là aussi des questions et des réponses.
        Pour le dire autrement, au fil du temps mon investissement maçonnique a augmenté, mais proportionnellement mes concessions également.
        Et je précise que mon épouse comme moi-même travaillons tous les deux.
        Mais je crois qu’elle a compris aussi que, dans mon cas, (je n’en fais ni une règle, et encore moins un exemple à suivre), j’en ai aussi besoin, la F.M. étant pour moi quelque chose comme une soupape, d’une part, une passion d’autre part.
        Et que ça n’empêche pas de faire aussi des choses ensemble.
        Voilà, je ne sais pas si ces quelques mots peuvent vous être de quelque utilité mais, ne parlons plus de F.M., ce n’est pas cela l’important, l’important c’est le respect de part et d’autre.
        Et ça c’est vraiment trop délicat, trop personnel, trop intime au couple, je ne m’aventurerai donc pas plus loin.
        Le respect et l’équilibre ça c’est une recette unique pour chaque couple, et ça se construit quasiment en permanence, ce n’est jamais ni figé, ni acquis.
        Permettez-moi, Sandrine, de vous souhaiter une bonne soirée et de vous offrir un peu de courage pour la suite.

  • 7
    Philippe Benhamou 18 avril 2007 à 10:03 / Répondre

    Le fait qu’on puisse être maçon et vivre avec un non maçon rassure souvent les profanes qui voient là la marque que la Franc-maçonnerie n’est pas (trop) sectaire. Et puis j’adore les soirées entre maçons où les conjoints viennent nous dire du mal de la franc-maçonneries en général et des francs-maçons en particulier. C’est un miroir pas toujours magique mais très efficace pour éviter de trop penser en cercle fermé… (et que j’écris maçon et conjoint j’aurai pu écrire maçonne et conjointe,…)

    Philippe Benhamou

  • 6
    Wavounet 18 avril 2007 à 09:22 / Répondre

    Jacques, je ne pense pas que celà soit totalement imconpréhensible. En effet, image que tu es profane. Et tu entends parler de la Franc-maçonnerie en terme de rite, de Grand-Maitre, de Grand-Architecte et beaucoup franchisse consciement ou inconsciement un pas vers l’incompréhension où rite (c’est louche) + Grand-Maitre (peut-être un autre nom pour gourou) + Grand Architecte (nouveau dieu) = secte

    Alors qu’il ne s’agit bien entendu de rien de celà..mais l’imaginaire est sans limite

  • 5
    isis 18 avril 2007 à 09:10 / Répondre

    bien sûr, c’est affligeant, dans mon post j’aurais pu dire « j’ai été choquée de… »

    mais dans tous les domaines, le secret entretient les fantasmes, puisque que quand on ne sait pas, on invente et bien sûr on invente en faisant remonter les vieilles peurs.

    n’étant pas FM moi-même, je ne suis pas apte à juger , mais je ne crois pas qu’il y ai grand chose à faire pour faire taire les adversaires de la FM, ni même les ignorants, qui se croient savants…

    insister sur l’information et la « formation » des conjoints de postulants, me parait le plus important; est-ce fait systématiquement ?

  • 4
    Jacques 17 avril 2007 à 22:13 / Répondre

    Je suis affligé par le niveau de connaissance du public sur la FM. Après tout ce qui a été dit, et écrit, j’entends encore l’un ou l’autre parler de secte à propos de la FM, et j’avoue ne pas comprendre….
    Pas plus tard que hier, une cliente passe la porte de ma boutique, et me dit: « Je cherchais votre numéro de téléphone sur internet, et, c’est bizarre, je suis tombée sur un site de secte… » Et oui, Jiri, il s’agissait bien du blog maçonnique qui annonçait la séance de signatures de mars dernier….

  • 3
    isis 17 avril 2007 à 09:00 / Répondre

    bien que directement concernée par la question, je n ai pas encore posté faute de temps sur ce forum
    mais j ai été frappée par l’aspect « faut se méfier de ces trucs secrets qui cachent surement des choses pas nettes »

    ce qui m a renvoyé une fois de plus sur ce fameux problème de la discrétion pour ne par écrire le mot secret (au sens commun du terme, pas au sens maçonnique)

    mon fils(35 ans) à qui je m’ouvrais sur mes intentionsde solliciter mon admission me l’a renvoyée aussi, et je n’ai pas vraiment su lui répondre à part l’argument classique , Pétain, dictature etc…et connaisance par l’intérieur.

    la jeunesse apparente de la plupart des intervenants de ce forum sont peut être aussi pour quelque chose dans le type de questions réponses; la question de savoir si on doit vivre avec quelqu’un qui ne consacre pas TOUS ses loisirs à son conjoint, et qui ne lui dit pas TOUT , n’est pas à proprement parler une question maçonnique…mais plus le problème de la confiance et du type de relation de couple.

    en ce qui me concerne, j’ai pris l’homme avec le FM donc je n’ai pas eu à me poser la question, mais il est vai que c’est une des toutes premieres choses qu’il m’ait dite sur lui quand nous nous sommes rencontrés; comme j’étais moi même déjà « sensiblisisée », j’ai trouvé que c’était un plus, et c’EST un plus…

  • 2
    hiram 16 avril 2007 à 22:11 / Répondre

    Cette question a amené quelques considérations sur :

    l’aspect sectaire ou non de la Franc-Maçonnerie, je ne pense pas…
    la dangerosité et les dérives de la Franc-Maçonnerie, non surment pas
    l’aspect « club » de la Franc-Maçonnerie, l’intérêt en matière d’emploi et de relations, l’affairisme, cela depent de comment tu vois tes frères
    le secret de l’appartenance: ilest vrai que l’Histoir nous a rendu mefiant
    l’influence (politique) de la Franc-Maçonnerie: pas plus que ENA ou HEC
    la vie de couple avec un Franc-Maçon: nous sommes par prioritée mari,père,travailleur puis frère :.

  • 1
    Wavounet 16 avril 2007 à 09:11 / Répondre

    En tant que profane, et me renseignant pas mal sur le sujet..

    je pense pas que celà et aussi dû a une information erronée, en effet, on voit tellement de choses « fausses » mais il n’est pas forcément facile pour un profane de faire la différence..d’autant plus que certaines personnes ne recoupent malheureusement pas leur source et prennent pour argent comptant les dires de certains site, ceux qui finit par conduire a une sorte de désinformation.

    Bien sûr le côté « secret » de la Franc-Maçonnerie rajoute une certaine couche de fantasme et associé a cette désinformation, cela donne lieu a des propos totalement faussés.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
diam id, in neque. venenatis, tristique nec eleifend commodo dapibus commodo et,