Pour réprimer la Franc-Maçonnerie et le communisme

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Le journal basque Euskalherria a mis en ligne sur son site web (lejournal.euskalherria.com) un article sur Les papiers de Salamanque Celui-ci rappelle le pillage de documents publics et privés par les nationalistes espagnols qui s’étaient soulevées contre la République en 1936. Selon le journal, un dépôt a été constitué en 1939 à Salamanque à des fins répressives; il a ainsi servi comme base de données pour le Tribunal pour la Répression de la Franc-maçonnerie et du Communisme. Ce dépôt a ensuite été baptisé Archives de la guerre civile. L’article évoque la difficulté pour les institutions spoliées de se voir restituer leurs documents.

dimanche 02 septembre 2007 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
consectetur vulputate, leo nec quis Donec eleifend Sed odio elementum porta. felis