Le coeur de maçon

Par Jiri Pragman dans Edition

Un titre en forme de contrepèterie qui donne le ton. L’auteur, Michel Noirret, se déclare en couverture Libertaire et Franc-maçon et veut en finir (?) avec quelques fantasmes. Ce qui donne un petit livre avec ses coups de gueule (Noirret est coutumier du fait comme en témoignait son passage dans l’émission de la RTBF Questions à la Une où il s’en prenait à une Loge du Grand Orient de Belgique) dans un style fort en gueule.

Bref, le petit bouquin décape mais avec la seule ambition que de livrer un point de vue personnel. On ne sait si son sentiment du libéralisme va faire date mais son approche « libertaire » du mode d’organisation de la Franc-Maçonnerie, de la souveraineté de la Loge qui appartient elle-même à une fédération si elle le veut bien, de l’Initiation et du symbolisme devraient trouver un écho chez l’un ou l’autre.

A noter que Michel Noirret, Français (Ardéchois) vivant en Belgique depuis 1969 oppose clairement les politiques de communication du Grand Orient de France et du Grand Orient de Belgique (pour préférer ce dernier).

Dans un autre « registre », Michel Noirret est auteur-compositeur-interprète. Ses albums sont ici en vente sur le site d’Editéditions.

jeudi 09 octobre 2008 3 commentaires

Étiquettes : , , ,

  • 3
    Frère 30 octobre 2008 à 17:41 / Répondre

    Je m’explique :
    ça me gênerait de lire un post sans répondre ne serait-ce que quelques mots. Je pense que le fait de témoigner de l’intérêt à quelqu’un fait partie de l’esprit fraternel. Le contraire me semble assez …méprisant, voire insolent, comme ces gens qui se détournent pendant qu’on leur parle, ou pire : qui baillent. C’est une question d’éducation.

  • 2
    Frère 30 octobre 2008 à 10:57 / Répondre

    BOn-JOUR Nicolas,

    Quand un inconnu me salue dans la rue ou qu’on me fait l’honneur de demander mon avis, ça me demande deux secondes : MER-CI ou BON-JOUR !
    tapoter ce texte ne m’a demandé plus de dix secondes….
    Tu as le mérite d’être franc, qualité rare chez un frère !
    RES-PECT

  • 1
    nicolas dupond 9 octobre 2008 à 09:58 / Répondre

    On trouvera peut être qu’en ce moment je suis de mauvaise humeur et que je laisse parler les métaux mais même si habituellement j’apprécie l’humour graveleux, je pense que le Frère auteur de l’ouvrage aurait pu attendre un autre contexte avant de le publier (à moins qu’il veuille en profiter pour une raison ou une autre).

    Maintenant, il sera facile à nos détracteurs ne sachant pas qu’il existe des obédiences mixtes de dire que l’entrée des femmes dans les loges masculines est voulue pour organiser des « partouzes », opinion émise en commentaire suite à l’article de Rue 89 relaté plus haut. Le mot « party » moins vulgaire est employé.

    N’est on pas sataniste pour les complotistes et les bigots en tout genre? Après les sacrifices de bébés, les orgies sexuelles?

    Par ailleurs, prendre en couverture une caricature antimaçonnique bien connue, était ce vraiment bien nécessaire?

    Personnellement, je pense que l’auteur applique l’anarchie dans le mauvais sens du terme, le plus courant, « foutre le bordel ». Mais le vrai anarchisme est plus que cela.

    Excusez moi pour cette acrimonie mais pour moi ces observations devaient être faites même si elles ne seront pas partagées.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
sem, diam libero consectetur ut facilisis in