Obédiences maçonniques contre l’homophobie

Par Jiri Pragman dans Divers

Vacances aidant, une déclaration commune de la Fédération Française du Droit Humain, du Grand Orient de France et de la Grande Loge Féminine de France évoquant l’homophobie le 19 novembre 2008 nous avait échappé.

Ce communiqué indiquait :

Chambre Criminelle de la Cour de Cassation, contre l’avis de son Avocat général, vient de blanchir le député Christian Vanneste pour les injures homophobes qui lui avaient valu d’être condamné en première instance puis en appel. La Haute Juridiction a donc considéré qu’un élu de la République, bien que « dépositaire d’une parcelle de la représentation nationale » comme l’avait noté l’Avocat général, pouvait parfaitement qualifier les personnes homosexuelles de « moralement inférieures » aux personnes hétérosexuelles puisque ces propos restaient dans le cadre de « la liberté d’expression ».

Cette décision constitue à l’évidence une régression pour tous les humanistes attachés au respect de la dignité de la personne.

Si les Franc Maçons sont très attachés à la liberté d’expression, et notamment dans la presse, ils considèrent qu’il appartient aux Elus de la République, dans l’exercice de leurs mandats publics, de respecter l’ensemble des citoyennes et des citoyens auxquels ils s’adressent et qu’ils représentent. Eriger une échelle de classement moral entre citoyens du fait de leur orientation sexuelle, comme d’autres ont pu le faire pour la couleur de la peau, l’origine sociale ou la religion, est une attitude scandaleuse.

Les Elus de la République qui tiennent ces propos font en définitive le lit du communautarisme en provoquant, en réaction, des attitudes de repli identitaire chez des personnes qui se sentent stigmatisées au mépris de l’égalité républicaine qui ne reconnaît que des citoyens égaux en droits et en devoirs.

La décision de la Cour de Cassation constitue donc un très mauvais signal au moment où la HALDE note combien les efforts sont encore nécessaires pour lutter contre toutes les formes de discrimination dans la société française.

Rappelons que des Loges luttent contre l’homophobie « au quotidien » en admettant parmi leurs membres des Frères ou des Soeurs avec une « autre » orientation sexuelle.

dimanche 28 décembre 2008 2 commentaires

Étiquettes : , , , ,

  • 2
    Jacques Cécius 29 décembre 2008 à 14:14 / Répondre

    Dans le genre homophobe Monsieur Seize n’est pas mal non plus

  • 1
    zorba06 28 décembre 2008 à 17:42 / Répondre

    Personnellement même si je partage les idées de nos Frères et Sœurs tout en reconnaissant à ce député le droit de porter un jugement moral, j’aurais aimé que ces mêmes obédiences et la HALDE s’indignent aussi du magazine Gasface et de ses insultes racistes anti-blancs et anti Obama bien plus graves que les propos de ce député….qui au pire sera sanctionné par le suffrage universel…

    et bonne fin d’année à tous et toutes!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mi, justo Nullam eget odio elementum risus vel, libero