Hiram et ses frères

Par Jiri Pragman dans Edition

Un titre très viscontien pour la dernière livraison de Roger Dachez : Hiram et ses frères, un livre qu’on réservera à ceux qui ont été élevés à la Maîtrise.

Cet essai sur les origines du grade de Maître est d’un travail d’historien qui devrait permettre à certains de jeter un oeil neuf sur ce 3e Degré. Comme l’écrit Dachez, il n’est plsu dorénavant possible de soutenir des opinions extrêmes, comme celle qui fait du grade de Maîtreune caractéristique immémoriale de la maçonnerie, et de la légende d’Hiram une de ses plus anciennes traditions, pas plus qu’il n’est envisageable de recevoir la thèse qui affirme que ce grade fut inventé de toutes pièces, vers 1720-1725, à Londres, par un petit comité constitué autour du Révérend Désaguliers, sans référence aucune à un quelconque usage antérieur du Métier.

Dachez nous entraîne ainsi à la découverte du système écossais en vigueur jusqu’à la fin du 17e siècle avant d’aborder un exemple de passage d’un système à 2 échelons à un système en 3 échelons, par division du 2e et transfert des Cinq Points vers le 3e et ajout d’une certaine légende. Il analysera ensuite le système des Grandes de la « première » Grande Loge de Londres (1717-1723) avec des considérations sur l’usage des termes Fellows, Fellowcraft, Fellow-Craftsmen, Craftsmen Il nous entraînera aussi en Irlande en parcourant le manuscrit Trinity College de Dublin (1711) qui annoncerait précocement la tripartition.

Assez curieusement aussi, l’histoire de la Franc-Maçonnerie profite d’une divulgation, Masonry Dissected publiée à Londres en 1730 et due à Samuel Prichard, et qui deviendra de fait un véritable « manuel maçonnique ».

Quant à la légende d’Hiram, il s’agit ici de partir à la recherche du nom de l’Architecte dans les Anciens Devoirs, d’en étudier les différentes formes, de s’intéresser aux sources mythologiques de la légende et à celles du Métier (avec un lien avec celle des Quatre Fils Aymon).

Un ouvrage qui devrait aussi intéresser les « nouveaux maîtres » plongés dans ce drame et ce cérémonial curieux qui n’aura pas manqué de les interpeller.

Livres de Roger Dachez

  • Hiram et ses frères de Roger Dachez (Véga, Pierre d’angle, 120 pp., 2010) disponible chez Amazon et à La Cale Sèche
  • Le Symbole Perdu décodé d’Alain Bauer et Roger Dachez (Vega, 2009) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • L’invention de la franc-maçonnerie. Des opératifs aux spéculatifs de Roger Dachez (Véga, Le Parfait Maçon, 2009) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • Les 100 mots de la franc-maçonnerie d’Alain Bauer et Roger Dachez (PUF – Que sais-je ?, 2007) chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • Histoire de la franc-maçonnerie française de Roger Dachez (PUF – Que sais-je ?, 2006) chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • Les Mystères de Channel Row d’Alain Bauer et Roger Dachez (Lattès, 2007) chez Amazon ou à La Cale Sèche
jeudi 24 juin 2010 3 commentaires
  • 3
    Roger Dachez 8 septembre 2010 à 14:43 / Répondre

    Merci de ces compliments. Bleu-Ciel, rassurez-vous, cette fois l’ouvrage est bien passé par la correction typographique (et une édition corrigée du précèdent va sortir) ! Quant à Bauer, ce n’est certainement pas le diable, croyez-moi !

  • 2
    Bleu-Ciel 24 juin 2010 à 13:25 / Répondre

    Je viens de commander ce bouquin!…J’espère qu’il y aura moins de fautes d’orthographe que dans le précédent!
    Roger Dachez c’est du solide!C’est du sûr au plan historique!
    Dommage qu’il soit allé s’accoquiner avec Alain Bauer pour écrire un autre bouquin!

  • 1
    Pierre-Jean 24 juin 2010 à 06:42 / Répondre

    La justesse historique étant bien rare en maçonnerie, voilà un ouvrage bien alléchant — dont l’auteur fait référence, parbleu!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mattis Sed ut eleifend ut dapibus mattis sem, Praesent ante. tempus elementum