Lettre ouverte de l’AMORC aux Francs-Maçons

Par Jiri Pragman dans Divers

Prolégomènes

  • Le Congrès des Loges de Paris 2 du Grand Orient de France informe de l’organisation d’un colloque public avec pour thème Vivre ensemble le 6 novembre 2010 à l’Espace Saint Martin à Paris.
  • Gérard Contremoulin, Conseiller de l’Ordre anciennement en charge de la communication du GODF sous l’ère Lambicchi dénonce le 21 octobre le choix de l’Espace Saint-Martin, qui n’est autre que le siège parisien de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (AMORC) ! Cf. A propos du colloque Vivre ensemble. Il rappelle que l’AMORC a été classé comme organisme à caractère sectaire et prend, à ce titre, place dans la liste des 173 organismes, établie et publiée dans le rapport parlementaire de 1995.
  • L’information est développée dans le blog La Lumière du journaliste de L’Express François Koch les 22 et 23 octobre.
  • Le 22 octobre, la réaction de l’ancien Grand Maître Philippe Guglielmi à destination de Gérard Contremoulin est publiée sur le blog La Lumière (abréviations maçonniques comprises).
  • Le 25 octobre, Serge Toussaint, Grand Maître de l’AMORC, publiait des précisions parmi ces commentaires.
  • Le 29 octobre, les organisateurs décidaient de déplacer le lieu de la réunion au Cercle militaire Saint-Augustin.
  • Le 30 octobre, comme le signale François Koch, le Conseil de l’Ordre du GODF confie à nouveau à Gérard Contremoulin le dossier des dérives sectaires.
  • Le 6 novembre, le colloque se tient bien à Paris. Peu d’articles lui sont consacrés si ce n’est un article de l’AFP La France souffre de « dépression collective » (citation du médiateur de la République) repris sur TF1 News, Le Figaro,…
  • Le 5 novembre, le Blog Maçonnique reçoit une Lettre ouverte aux Francs-Maçons signée par Serge Toussaint, Grand Maître de l’A.M.O.R.C. (publiée plus bas).

Lettre ouverte aux Francs-Maçons

de Serge Toussaint, Grand Maître de l’A.M.O.R.C.

Suite à la polémique que Catherine Picard et Gérard Contremoulin ont créée à l’encontre de l’A.M.O.R.C. sur le blog « LA LUMIERE », je voudrais remercier ceux et celles qui, parmi vous, n’ont pas été dupes de cette manœuvre. Comme chacun sait, « Calomniez, calomniez ; il en restera toujours quelque chose ». C’est ainsi que le Conseil de l’Ordre du G.O.D.F. a pris la décision d’annuler la location de l’Espace Saint-Martin de Paris (propriété de l’A.M.O.R.C.), où il devait tenir un colloque le 6 novembre.

Je sais que beaucoup d’entre vous ne connaissent pas ou connaissent mal l’A.M.O.R.C., et que certains idéologues sectaires et laïcistes s’emploient à répandre parmi vous des mensonges et des calomnies à son sujet. Catherine Picard fait partie de ces idéologues, et son acharnement à dénigrer l’A.M.O.R.C. est d’autant plus exacerbé qu’elle a été condamnée pour diffamation en 2007 après avoir dit de lui qu’il était une « secte ». A l’issue de cette condamnation, elle a reconnu par écrit qu’il ne s’agissait pas d’un mouvement à caractère sectaire, comme l’avait fait bien avant elle nombre de personnalités civiles, politiques ou religieuses impliquées dans la lutte contre les « sectes ».

Il y en a également parmi vous qui pensent que la Rose-Croix, en tant que tradition, symbole et idéal ésotériques, appartient exclusivement à la Franc-Maçonnerie et ne devrait pas exister en dehors d’elle. Pourtant, et comme vous le savez certainement, le Rosicrucianisme a émergé au XVIIe siècle. Depuis cette époque, divers mouvements et courants se sont consacrés à le perpétuer, certains à l’intérieur de la Franc-Maçonnerie, d’autres en toute indépendance. C’est ce que fait l’A.M.O.R.C. à travers son enseignement et sa philosophie, dans le respect des autres et dans le seul but de transmettre son héritage culturel et spirituel.

Le dénigrement auquel certains Francs-Maçons se livrent contre l’A.M.O.R.C. est d’autant plus regrettable que les relations étaient fraternelles au début du XXe siècle. Ainsi, lors d’un Grand Chapitre tenu à Paris en 1926 par le G.O.D.F., Harvey Spencer Lewis, alors Responsable mondial de l’A.M.O.R.C., fut reçu avec les honneurs par Camille Savoir, Grand Commandeur du Grand Collège des Rites. Or, l’A.M.O.R.C. n’a changé ni de nature, ni de vocation, ni de fonctionnement depuis. Dès lors, comment expliquer qu’il y ait de nos jours une telle intolérance et une telle virulence à son égard ?

Plus que jamais peut-être, il me semble utile de rappeler que l’A.M.O.R.C. est considéré dans le monde entier comme un mouvement philosophique non sectaire, non religieux et apolitique. Ouvert depuis toujours aux hommes comme aux femmes, sans distinction de race, de religion ou de classe sociale, il a pour devise « la plus large tolérance dans la plus stricte indépendance ». Dans certains pays, il est reconnu d’utilité publique en raison de sa contribution à la culture et à la paix entre les peuples. De par ce qu’il est, l’A.M.O.R.C. est en lui-même une expression vivante du « Vivre Ensemble ».

L’idée que je me fais d’un Franc-Maçon est celle d’un penseur libre plutôt que d’un libre penseur. Aussi, si vous le voulez bien, je vous invite à vous faire votre propre opinion de ce que l’A.M.O.R.C. est et n’est pas en consultant son site (www.rose-croix.org ou le blog (www.amorc.fr, où vous noterez notamment un « Appel à la Tolérance ». Naturellement, il est probable que vous ne partagiez pas certains aspects de son enseignement ou de sa philosophie, ce qui est naturellement votre droit, mais je doute que vous puissiez voir en lui un mouvement sectaire ou nuisible à la société.

Au-delà de nos différences, et dans les liens de la fraternité humaine, recevez mes meilleures pensées.

Suites

  • Le 6 novembre, le colloque se tient bien à Paris. Peu d’articles lui sont consacrés si ce n’est un article de l’AFP La France souffre de « dépression collective » (citation du médiateur de la République) repris sur TF1 News, Le Figaro,… Il n’est pas fait allusion à la polémique intra-GODF.
dimanche 14 novembre 2010 41 commentaires
  • 41
    maxwell 18 septembre 2014 à 14:45 / Répondre

    Revenons à la simplicité , plus de recul, moins de compétition, l’image de soi méme , l’embellie des tenues , les mises en scènes grandioses, nous avons besoin de fraternité et de solidarité : c’est trop simple!!! Ouvrir d’avantage vers la jeunesse.

  • 40
    Roger 31 août 2014 à 11:40 / Répondre

    Si les FM avaient été membres de l’AMORC ils se rendraient vite compte de la dérive où ils mènent le monde par leurs ambitions effrénées du pouvoir politique et des finances. L’AMORC est très recommandable

  • 39
    JOSHLY 6 août 2014 à 18:49 / Répondre

    Bonjour, je suis rosicrucienne depuis plus de 25 ans et je n’ai jamais regrettée mon affiliation. Je connais de nombreux F.M. et j’ai parfois été étonnée de leur méconnaissance de l’AMORC, et je n’ai pas hésité à échanger avec eux. J’ai rectifié certaines erreurs et mes relations ont toujours été bonnes. Je pense que l’on va chez les uns ou les autres par affinités, par l’intermédiaire de connaissances, par curiosité aussi… et que les deux voies sont aussi honorables l’une que l’autre et pas incompatibles non plus. Je connais aussi des rosicruciens F.M. qui y trouvent leur bonheur. Après, il y a bien sûr un problème de gestion du temps pour faire les deux, et éventuellement financier car, ne croyez pas que l’AMORC soit mercantile plus que la F.M.. Dès que l’on fréquente un organisme (une Loge) il y a des cotisations pour l’entretien des lieux et autres (électricité, chauffage…) mais cela existe pour n’importe quelle association !
    A ceux et celles qui se posent des questions, je leur dirai simplement de se renseigner localement ou sur le site AMORC, et puis pourquoi pas faire un bout de chemin…ensuite vils pourront choisir en toute connaissance de cause !
    En tout cas, j’atteste que l’AMORC n’est pas une secte et que je me sens libre, … et que l’on ne m’a pas croqué mes économies.
    J’ai aussi des ami(e)s dits « profanes » qui savent ce que je fais et le respect est réciproque. La TOLERANCE mutuelle est le maître mot pour bien vivre ensemble ! Commençons toujours par balayer devant notre porte !
    A tous respect et cordialité.

  • 38
    Gaudius 29 octobre 2013 à 22:47 / Répondre

    Pour Globe: vous savez que les monographies ont été complètement révisées et remises à jour? Si vous êtes resté sur vos acquis et si vous vous fiez à votre mémoire, vous vous apercevrez que des sujets ont changé de place et ce qui était initialement dans la 1ère partie des néophytes se retrouve dans la 3ème, par exemple, mais que ça ne vous déstabilise pas trop, si vous ne changez pas d’avis et si vous êtes toujours décidé à retourner à l’Amorc.
    En ce qui concerne la fraternité, est-ce que vous n’avez pas tendance à trop demander aux autres, notamment à vos amis et frères maçons? La fraternité devrait être un don et non un dû et on ne devrait rien exiger de notre prochain, qu’on appartienne à une « fraternité » ou qu’on soit simple « profane ». Est ce que vous ne risquez pas aussi d’être à nouveau déçu, soit par l’Amorc, soit par telle ou telle association que vous seriez amené à fréquenter? En fait, que vous manque-t-il et en quoi les enseignements rosicruciens pourraient vous apporter cette fraternité (ou plutôt se sentiment fraternel) que vous recherchez? Excusez-moi si je vous bouscule un peu, si je suis un peu dur ou trop direct, mais j’ai l’impression que vous êtes dans une période de remise en question, peut-être de vous mêmes, peut-être de vos habitudes, mais cela justifie-t-il que vous démissionniez de la GLDF? Cela dit, seule votre propre conscience peut vous guider.

  • 37
    Globe 11 juillet 2013 à 18:49 / Répondre

    J’ai été membre de l’Amorc pendant 12 ans et je l’ai quitté sans problèmes; je suis franc-maçon (GLDF) depuis 28 ans et je vais quitter la maçonnerie pour des raisons personnelles et le manque de fraternité, (pourtant annoncée mais peu pratiquée) et pour avoir patienté de l’Homme durant toutes ses années et sans attendre de retour quelconque sur mon « très fort investissement » personnel dans cette obédience.
    Les frais, capitations et divers sont absolument équivalents. Déçu, je compte retourner vers l’Amorc où au moins je ne serai pas obligé de rencontrer d’autres frères, la vie quotidienne me permettant en de très nombreuses occasions de faire « au dehors ce que nous avons appris à l’intérieur ».
    Il en est ainsi de l’Humanisme et de la simple l’humanité qu’on oublie trop souvent dans les Loges, notamment du sud-est. Je vous embrasse tous, (…)

  • 36
    Alain Bruyninckx 13 juin 2013 à 09:57 / Répondre

    @ JCD : Je répète que j’ai approché l’AMORC et les écrits accessibles aux non rosicruciens sans aucun préjugé, curieux de savoir ce dont il retournait et j’ai été inondé des « mises aux point », « mises en garde » et autres démentis sur le mode « L’AMORC n’est pas ci, l’AMORC n’est pas ça », alors que je voulais juste savoir ce que l’AMORC était. Mais rien à faire, « l’AMORC dans son fonctionnement et ses pratiques est le contraire même d’une secte. » Je n’ai jamais dit ça, à vrai dire, je n’ai jamais rien dit du tout avant de savoir ce qu’était l’AMORC.

  • 35
    Mikael 12 juin 2013 à 19:08 / Répondre

    J’ai été membre de l’AMORC et de l’OMT durant de nombreuses années et puis j’ai intégré la franc maçonnerie à la GLTSO et puis à la GLNF (Tout un programme) et je peux garantir que l’AMORC et l’OMT ne sont pas des sectes. Par contre la question peut se poser pour certaines obédiences maçonnique, en ce qui concerne les montants des capitations et l’utilisation de cet argent par les officines parisiennes, tout particulièrement celle qui se gaussait d’être régulière.

  • 34
    JCD 27 avril 2013 à 21:58 / Répondre

    L’AMORC dont je suis membre depuis 19ans est un Ordre Traditionnel et Initiatique. Il propose ses enseignements à tout chercheur sincère en quête de plus d’éclairage sur le pourquoi des choses; la science s’étant déjà largement occupée du comment des choses. Pourquoi sommes nous sur cette terre? et pourquoi y a t il quelque chose plutôt que rien?
    Des questions existentielles font partie de la quête de tout chercheur
    naturellement les enseignements de l’AMORC prenne en compte le bien être physique , mental et spirituel de ses membres …

  • 33
    JCD 27 avril 2013 à 21:47 / Répondre

    Est il nécessaire de préciser que lAMORC dans son fonctionnement et ses pratiques est le contraire même d’une secte.

  • 32
    Alain Bruyninckx 22 avril 2013 à 15:38 / Répondre

    Ce qui m’a beaucoup déçu en lisant les écrits de l’AMORC, c’est que cet ordre passe beaucoup plus de temps à dire ce qu’il n’est pas qu’à dire concrètement ce qu’il est.

  • 31
    y rame le galérien 11 mars 2013 à 00:51 / Répondre

    Je suis franc-macon depuis 27 ans et je voulais me faire une opinion sur l’AMORC.J’ai donc écouté le GM de l’AMORC M. Toussaint lors d’une conférence publique à Strasbourg ce 9 mars 2013.
    J’ai l’intime conviction que l’AMORC :
    – a de très nombreuses valeurs éthiques semblables à la FM.
    – a un contenu initiatique partiellement différents
    – a des méthodes souvent différentes
    – permet à ses membres de progresser
    – est une organisation utile
    – est une organisation humaine avec ses défauts et dérives
    – est ni supérieure ou inférieure aux voies maconniques proposées par les divers rites
    – n’est aucunement une secte.

    Je regrette que certains franc-macons principalement issus du GODF / RF aux sensibilités laicardes et athées s’arrogent le droit et devoir de tenter de faire passer dans l’esprit des frères et soeurs et des profanes le fait que l’AMORC serait une secte. C’est déloyal. En plus, d’une commission anti-secte, le GO devrait élaborer une commission anti-affairisme …La Franc Maconnerie en sortirait grandie

  • 30
    Humble servante 28 février 2013 à 21:55 / Répondre

    Je vais avoir l’air un peu bizarre d’écrire ça mais je viens de lire vos commentaires, et je suis touchée par la diversité des opinions cela est rafraichissant. Ne nous battons pas sur ces questions mais plutôt posons les bonnes questions.

    Je trouve pertinente les réflexions d’Arthur sur la gestion interne, et je constate en faisant un peu de recherche que certains anciens membres qui ont soulevé des questions sur les fréquentations un peu louches des GM ou anciens GM. Je n’ai jamais voulu joindre l’AMORC parce que je trouvais la présentation fade, facile, dogmatique et trop « inspirée » pour ne pas dire copiée sur les principes maconniques. Aussi ce qu’on me demandait pour joindre l’ordre était bien au delà de mes humbles revenus et cela va à l’encontre de mes principes anti-mercantilistes.

    Je crois que l’on est Rose+Croix que dans son coeur. Un initié est un initié parce qu’il a le coeur ouvert comme celui d’un enfant. Ce n’est pas la connaissance ni les initiations qui font d’une personne un véritable initié, mais seulement son coeur et son guide intérieur, peu importe que l’on l’appelle l’esprit, la conscience, l’ange gardien, âme, Dieu, Allah, GADLU ou autre.

    Aussi, pour ne parler que pour moi-même et en toute relativité (sur les grandes questions existentielles aussi d’ailleurs) je crois que je suis née Rose+Croix, quand j’étais jeune j’avais une fascination incroyable pour les Templiers et les Rose+Croix et cela était étrange étant donné mes origines (je viens d’une contrée hostile où les références à ce sujet étaient presque inexistantes (à l’époque anté-internet) et souvent très obscures. Vers l’age de sept ou huit ans je croyais que j’étais une initiée Rose+Croix revenue pour enseigner les mystères et poursuivre mon oeuvre.Vingt ans plus tard j’ai été invitée (complètement par hasard) à rejoindre une loge. Aucune preuve de quoi que ce soit ici mais une étrange conspiration de l’espace-temps à mon sujet… 🙂 Je partage simplement mon expérience de vie… Je crois que la Rose+Croix n’a souvent rien à voir avec ceux qui s’en réclament car son fondement est dans la charité chrétienne. Tout ceux qui s’en éloigent s’éloignent, du moins, de ses principes fondateurs. Aussi, je rejoins le commentateur précédent (pardonnez ma mémoire) qui disait que les Rose+Croix, les vrais, ne parlent pas de leur existence (et c’est pourquoi je le fais de manière anonyme) Si Rose+Croix il y a, à mon avis c’est dans l’éther invisible que se trouve cet ordre et la forme qu’il prend dans ce monde n’est qu’un écran, un voile de fumée.

    Ceci dit, je ne suis pas contre l’AMORC, ni ses membres (Respect!). Mais en même temps je doute de la sincérité de ceux qui voudraient se remplir les poches avec des monographies qui sont, somme toute, un peu superflues dans un cheminement spirituel.

    Libre à vous de prendre ou de laisser ce que je dis 🙂

    (…)

  • 29
    bkkam 12 février 2013 à 20:14 / Répondre

    a ce que je sache l’amorc n’a pas et ne ressemble pas a un secte je connais bon nombre de personne et je me documente beaucoup sur eux

  • 28
    Fatal jude 26 novembre 2012 à 03:26 / Répondre

    Chacun devra trouver sa route des-lors,qu’il s efforce d’une maniere ou d’une autre qui lui est propre.Pour ma part,j’y trouve en quelque sorte un prolongement humanitariste,que je vis non seulement dans ma vie quotidienne,mais aussi dans d’autres cadres.
    Cette methodologie dont je veux me pratiquer allant a l’encontre de vous,plus precisement m’ameliorer vitalement sur le plan ethique peu-a-peu afin de courir modestement,selon mes capacites et moyens precaires,a ameliorer la condition de nos semblebles dont Dieu aient crees.

  • 27
    Fatal jude 26 novembre 2012 à 03:18 / Répondre

    j’ai pas de commentaires a faire,j’ai juste voulu avoir comment s’y faire pour etre un membre de la maconnerie?

  • 26
    robtexaco 24 janvier 2011 à 19:43 / Répondre

    Encore un petit pas… on n’est vraiment pas loin du ridicule !

  • 25
    Arthur 27 novembre 2010 à 23:28 / Répondre

    (…) Yack je lis depuis un certain temps tes diverses interventions ,riches par les question et les réponses que tu pause a toi-même et qui semble te classer parmi les chercheurs assidus et obstinés dans le bon sens il en va de soit, une seul question que tu ne sembles pas t’être posé me semble t il sur ces si mystérieux Rose+Crois, qu’il soit éphémère ou un joli compte pour grand enfant nous révélant ainsi le symbole d’une haute élévation de certains de nos contemporains a un degrés que peux peuvent atteindre en ce monde, et s’ils existaient vraiment crois tu qu’ils ce révèleraient a nous pauvres cherchant qui ne sont pas capable de nous aimer les uns les autres, qui sommes même pas digne de leurs cirer leurs chaussures, et si par cas ou un pur hasard, si le hasard existe, ils venaient a nous remarquer par nos travaux, même là je doute et je ne pense pas qu’ils ce révèleraient, ils ne peuvent que nous guider si nous en sommes digne nous faire atteindre ces sommés et peut être que là nous pourrons savoir dans un silence éternel, un Rose+Crois ne ce révèle jamais me semble t il? Et cela s’ils existent réellement ? Soufrons encore et travaillons a l’œuvre qui nous est confié être un bon et vrai Maçon cela est une charge bien asse grande, ne penses tu pas ?
    (…), le frere serviteur Arthur.

  • 24
    EMEREK 19 novembre 2010 à 21:02 / Répondre

    @Yack

    Pas dans mon rituel….
    Par contre, je suis d’accord avec toi sur le tutoiement sur les parvis , je n’ai jamais vu de vouvoiement lors des agapes (ordinaires).
    Amitiés

  • 23
    Yack 18 novembre 2010 à 09:30 / Répondre

    @Emerek,

    Je ne contesterai pas tes propos. Je relate toutefois mon expérience; juste après mon initiation, au repas, j’avais tendance à vouvoyer « par mécanisme », et la remarque m’a été faite très fraternellement par un de mes Parrains. Pour ma part, je n’adopte le vouvoiement vis-à-vis d’un Frère ou d’une Soeur que dans mon milieu professionnel, et ce, afin de ne pas éveiller les « soupçons », et puis, il me semble qu’une certaine éthique est à conserver.

    Pour le rituel, il est évident que nous ne pouvons pas trop nous épencher en considérations sur ce dernier ici, mais au stade du rituel auquel tu fais référence, peut-on considérer que la Loge est déjà ouverte?

    En tout cas, dans ma Loge, le Vénérable Maître passe du vouvoiement au tutoiement à un moment bien précis du rituel….

    Amitiés,

    Yack

  • 22
    EMEREK 17 novembre 2010 à 21:50 / Répondre

    Le tutoiement n’est pas la règle en FM…

    Même si l’on se connait très bien…… on peut se vouvoyer……..

    Petit exemple lors de l’Ouverture … »…….Veuillez-vous en assurer mon Frère…… » etc…

  • 21
    Yack 17 novembre 2010 à 10:54 / Répondre

    @Xul,

    J’avais adopté le tutoiement par Fraternité, et cela, même si nous avons des vues nettement différentes sur l’Initiatique. Je me faisais devoir de tendre vers cet Universalisme, qui semble vous tenir à coeur autant qu’à moi.

    Je vous prie de bien vouloir m’excuser, madame, mademoiselle, monsieur,

    Cordialement,

    Yack

  • 20
    Apprenti 17 novembre 2010 à 09:37 / Répondre

    Entre frères l’usage est le tutoiement. Cela dit les usages…

    Il n’y a pas de point de vue universel. A chacun de trouver sa propre vérité. La Franc-maçonnerie ne dit pas quoi penser mais comment penser. Et toute sa méthode, ses symboles, sa mécanique est fondée sur l’hermétisme, l’alchimie et l’astrologie. Tous nos symboles ne sont que ça… On peut toujours faire le choix de l’occulter ou de ne pas le voir. Mais alors on se trompe peut-être de « maison ».

    La purification par les éléments, recevoir la lumière,etc…(je ne dévoile rien ici, tout à déjà été dit ou publié). Tout cette « liturgie » nous entraîne tout droit dans la théorie de la « réintégration » et non de la « ré-incarnation ». Après libre à chacun de la suivre ou pas. Mais reprocher à des frères de suivre et de travailler ces voies « théosophiques » n’a de sens que si l’on renie les fondements même de notre ordre.

    L’absurdité des uns, lorqsu’ elle est la foi des autres ne devrait pas devenir sujet à polémique.
    La logique n’a rien à voir là-dedans. Il s’agit de spiritualité. Ce n’est pas un débat, ce n’est même pas un sujet. C’est juste propre à chacun.

    Et d’une manière générale, j’ai plutôt tendance à me méfier des points de vue « universelles ». Le vrai maçon devrait être capable de regarder les choses sous plusieurs angles différents.
    Athée ou croyant, personne ne peut se targuer de détenir la vérité. C’est l’objet même de la démarche initiatique. Rechercher sa vérité…

    Nous ne devrions pas nous battre sur ces sujets. Bâtissons plutôt sur ce qui nous unis et nous rassemble.

    Et faisons le en nous tutoyant, comme nous le faisons depuis des siècles.

  • 19
    xul 17 novembre 2010 à 08:32 / Répondre

    À Yack 17,

    On ne se connaît pas, donc on se vouvoie.

    Certaines hypothèses des théosophistes et de leur diverses branches ultérieures, par exemple la dite «ré-in-carnation» devenue si populaire, ne sont d’une perspective logique que de simples absurdités.

    Du point de vue d’un égalitarisme social, prôné par exemple dans l’obligation du 2ème grade chez le GOdF, tout ce que vous dites est compréhensible. Reste à demander si une pareille perspective est parmi les plus universelles.

  • 18
    manza 16 novembre 2010 à 10:47 / Répondre

    juste une proposition de lien
    http://www.crc-rose-croix.org/

  • 17
    Yack 15 novembre 2010 à 16:32 / Répondre

    @Xul

    Et bien oui, je suis pour l’Egalité de Droit, et je le revendique. Je reconnais à chacun le Droit de choisir la Voie qui lui convient, tant qu’il (ou elle) ne veut pas l’imposer à autrui comme étant La Vérité.

    Pour moi, tout mouvement, méthode ou Ordre Initiatique et/ou Spirituel, à partir du moment où il prétend détenir la vérité, cesse, justement, d’être initiatique. Je comprends ton raisonnement, et les Francs-Maçons ne sont pas étrangers à ces notions par rapport aux Eléments. Tant mieux si telle est ta conception des choses, et tant mieux si elle te sert dans ton développement, mais tu n’as pas la vérité au détriment des autres méthodes qui ne seraient que « pseudos » pour reprendre ton expression.

    Chacun vit son parcours initiatique d’une manière qui lui est propre, pour ma part, j’y trouve un prolongement de mon engagement humaniste, que je vis, non seulement dans ma vie professionnelle, mais aussi dans d’autres cadres. La méthode initiatique me permet de m’améliorer, peu à peu, doucement, et ensuite, de concourir modestement, selon mes moyens, à améliorer la condition de nos semblables qui ont moins de chance. Comme je le dis toujours, les personnes moins chanceuses, plus démunies, n’ont que faire de l’alchimie ou encore de la kabbale. Mais à côté, je suis très heureux de cotoyer des Frères et Soeurs qui se penchent sur ces questions plus spirituelles, qui étudient et perpétuent sérieusement ces Traditions. Nous pouvons toutes et tous nous enrichir par nos visions différentes, et en tant qu’Apprenti, c’est une des choses que j’ai très rapidement comprise au sein de la Loge, chose qui d’ailleurs m’émerveille, savoir écouter et être écouté, écouter sans jugement péjoratif.

    Mais pour entrer un peu dans ton langage, je peux rattacher mes propos à la théorie des rayons de Rudolf Steiner, que tu dois sûrement connaître…..de par nos implications dans le monde spirituel et initiatique, et par notre vision personnelle, nous agissons toutes et tous sur des rayons différents, mais nous agissons toutes et tous, au final, pour un même plan.

    Tu peux appeler ce plan comme tu veux, mais moi, je l’appelle l’Humanité, tout simplement.

    Amitiés,

    Yack

  • 16
    Flupke 15 novembre 2010 à 15:26 / Répondre

    @ Xul
    Les égos sur-dimensionnés contestent l’égalité de droit qu’il appelle « égalitarisme » dans leur cervelle névrosée le « isme » est bien entendu péjoratif … ils jargonnent … avec des mots qui ne seront en effet jamais les choses …

  • 15
    xul 15 novembre 2010 à 14:57 / Répondre

    Pourtant, les critères du «pseudo» et de «l’authentique» sont assez simples : ce qui se borne à l’individuel ou au collectif ne saurait être universel. Ou : le spirituel (symbole air) suppose pourvoir dépasser l’animé (symbole eau) et le corporel (symbole terre). Tout est bien sûr relativement «vrai», «valable» et «réel» selon la perspective prise, surtout celle de l’égalitarisme. Et pourtant, l’Absolu est «au delà» des noms et des formes, Inaccessible sans savoir se défaire de ceux-ci, des «voiles», par la putréfaction et par le feu.

  • 14
    Yack 15 novembre 2010 à 14:08 / Répondre

    @Xul

    Premièrement, je ne vois pas en quoi l’initiation de René Guenon « aux plus hauts grades du REAA » atteste de sa qualité d’historien…

    Il me semble de toute façon difficile de définir le cadre de ce que devrait être la Rose+Croix ou le « Rosicrucianisme » alors que les origines de cette mouvance demeurent toujours un mystère.
    J’ai fait beaucoup de recherches sur la Rose+Croix, j’ai beaucoup lu, et je me suis retrouvé avec diverses pièces d’un puzzle que j’ai tenté d’assembler, et pourtant, je ne suis parvenu qu’à des déductions.

    Il se peut que la Rose+Croix soit tout simplement un avatar, à savoir une fiction qui fût tellement prise au sérieux qu’elle a fini par exister et par engendrer un certain nombre d’associations et d’Ordre Initiatique. Je prends en exemple les fameuses affiches ayant fait leur apparition sur les murs de Paris au XVIIème siècle, rien ne confirmant qu’une réelle association se cachait derrière elles.

    D’après mes déductions, je crois que la Rose+Croix est avant tout un mouvement de pensée, une philosophie, alliant l’Art, la Science et l’ésotérisme, et rien ne dit que la Rose+Croix n’ait été une organisation, et qu’il est peut-être probable que certains fussent, et soient encore Rose+Croix sans même s’en revendiquer.

    La Rose+Croix est aussi un symbole, ne l’oublions pas, il n’est pas donc étonnant que l’on le retrouve dans plusieurs Traditions, dont à certains Grades de certains Rites Maçonniques.

    À côté de cela, je crois que chercher le véritable Ordre de la Rose+Croix en tant qu’organisation, c’est chercher quelque chose qui, à priori, n’a jamais existé. En effet, lorsque l’on se penche sur la Franc-maçonnerie et ses multitudes de Rites, malgré leurs spécificités, il y a toujours une base commune, idem pour les différents Ordres Martinistes, pour ne citer que les Traditions les plus connues.
    Par contre, avec la Rose+Croix, et par extension, avec le «Rosicrucianisme », chaque organisation a ses fonctionnements propres ; certaines calquent le modèle de la Franc-maçonnerie et de ses Rites (AMORC), d’autres fonctionnement comme des églises (Frères Aînés de la Rose+Croix), d’autres comme des écoles théosophiques (Association Rosicrucienne de Max Heindel), tandis que d’autres enseignent la théurgie et la magie (Golden Dawn) ou encore fonctionnent comme des écoles de Kabbale (Ordre Kabbalistique de la Rose+Croix). Et la liste n’est pas exhaustive, j’ai par exemple dans ma bibliothèque un livre présenté comme Rose+Croix, et qui est principalement axé…sur le druidisme !!!

    De toute façon, j’ai surtout mené ma petite enquête par pure curiosité intellectuelle, mais si on me demande mon avis, je place la Rose+Croix au même niveau que le Gnosticisme ou la Théosophie, soit un mouvement de pensée qui se résume essentiellement à un patchwork des diverses pratiques religieuses et ésotériques d’Orient et d’Occident.

    Alors, dire que l’AMORC est « pseudo Rose+Croix », ok, mais alors, tous les autres organisations le sont aussi, ou, à l’inverse, l’AMORC est tout aussi valable que toutes les autres. Personne n’a La Vérité, et sûrement pas dans le cas qui nous incombe ici à la vue du manque de preuves historiques tangibles et rationnelles.

    Amitiés,

    Yack

  • 13
    Apprenti 15 novembre 2010 à 13:58 / Répondre

    Je parle de la « cosmogonie » comme si bien dit, propre aux lignées hermétiques dont nous parlons dans ce post. C’est à dire ce qui y est enseigné. En très résumé et en très grossier évidemment.

  • 12
    kalilooela 15 novembre 2010 à 13:43 / Répondre

    @ Apprenti,

    « nous somme tous l’un des nombreux pseudos du Divin »

    Toi peut-être si tu veux, c’est ton problème et ta cosmogonie. Pour ma part, je suis mon propre pseudo, et je me débrouille très bien sans dieu.

    Cela dit sans agressivité bien sûr

  • 11
    Apprenti 15 novembre 2010 à 12:44 / Répondre

    @ Xul

    Rose-Croix n’est pas une marque déposé. On n’est pas Rosicrucien parce qu’on appartient à une organisation qui en a le nom, mais parce qu’on en a compris le but et qu’on en arpente le chemin. Un initié ne l’est pas parce qu’on le lui à dit. Mais parce qu’il a compris de quoi il s’agissait. Il n’y a pas de vrais initiés ou de faux initiés.

    Les lignées ésotériques se retrouvent un peu partout. Rose-Croix, Franc-maçon, Martinistes, Kabbalistes. Porter leur nom ne veut rien dire si l’on en porte pas d’abord l’esprit …

    Mais ton commentaire est intéressant à un titre ; d’un point de vue purement spirituel, nous somme tous l’un des nombreux pseudos du Divin.

  • 10
    Flupke 15 novembre 2010 à 11:55 / Répondre

    @ Xul

    Et si on arrêtait de dire « je suis le plus beau » « je suis le seul vrai » « untel n’est pas un vrai » !

    Car la tentation d’un non membre d’une société ésotérique (un « profane » quoi) sera grande de nous dire « et si vous vous étiez des « vrais c… »

    Un franc-maçon spéculatif qui dit à un rosicrucien « mon ami vous êtes un « pseudo » c’est l’hôpital qui se moque de la charité …

    Tu sais tailler une pierre, non, ben alors, tu es un « pseudo » tailleur de pierre !!! ce qui fout en l’air le socle maçonnique des deux premiers grades … une vraie montgolfière cette histoire sans fondations !!!!!!!!!!!!!!

  • 9
    xul 15 novembre 2010 à 10:49 / Répondre

    En ce qui concerne le «Rosicrucianisme» (encore un «isme» !), René Guénon, lui-même initié aux hauts grades du «Rite Écossais Ancien et Accepté» en Franc-Maçonnerie, fut de l’avis que les vrais rosicruciens partirent définitivement de l’Europe à l’époque de la guerre de 30 ans, donc vers 1648 au plus tard.

    Par conséquent, tout ce qui porte depuis lors le nom «rosicrucien», y inclus l’AMORC bien sûr, n’est que du pseudo.

  • 8
    Yack 15 novembre 2010 à 07:52 / Répondre

    Hello,

    Mon épouse avait travaillé tout un temps dans une librairie d’occasion, elle avait donc acquis à très bon prix une série de documents de l’AMORC, dont un « Manuel Rosicrucien » à la couverture pourpre et superbement relié qui n’était en fait que le règlement d’ordre intérieur de la Juridiction Française de l’Ordre, je crois que ce manuel datait des années ‘60.

    Tout y était consigné, et outre le fait que l’on semblait prendre beaucoup d’occasions pour faire porter la main du membre à son portefeuille, il était très étonnant de voir que beaucoup d’aspects faisaient l’objet d’une règle, comme par exemple le temps qu’étaient autorisés les membres à passer sur le parvis du Temple après la réunion, ou encore le comportement qu’un membre devait adopter vis-à-vis d’un membre (et croyez-moi, cela dépassait largement la règle du « libre de se dévoiler, mais interdiction de dévoiler un autre membre », il y avait vraiment tout un protocole).

    Dogmatique, sûrement, sectaire ? Je n’en sais rien, je n’ai jamais été membre, donc, je me garderai bien de tenir des propos à cet égard, mais ce que je lis à gauche et à droite me ferait dire que non.

    Il y avait aussi dans ce lot d’occasion quelques numéros du périodique de l’AMORC « Rose+Croix », les articles qui s’y trouvent vont du domaine scientifique le plus sérieux au zozotérisme le plus absolu.

    Amitiés,

    Yack

  • 7
    Castellion 14 novembre 2010 à 23:52 / Répondre

    J’ai été membre de l’AMORC ainsi que mes parents. Pour accéder au 12ème degré, il faut signer un engagement de servir l’AMORC dans l’autre vie (l’AMORC prône la réincarnation). On choisit même le pays ou on choisit de se réincarner pour servir l’AMORC… Par contre quand j’ai quitté l’AMORC, je n’ai subli aucune pression. Je ressens l’AMORC comme un mouvement dogmatique mais pas sectaire.

  • 6
    EMEREK 14 novembre 2010 à 22:23 / Répondre

    « En ces lieux mal illuminés,Qui voit la longueur de son nez Se peut vanter de bonne vue » Scarron

    La mode aujourd’hui en Maçonnerie est d’aller chercher l’info à la « Lumière » du Blog d’à côté.

    Certains maçons sont devenus de courte vue et ne savent même plus reconnaître les hommes sincères.
    Les préjugés les aveuglent  » de même qu’ils ne voient pas bien ,ils ne comprennent pas bien ».
    Car nombre de frères ,de très bons frères ,sont issus de l’AMORC.
    Je confirme les propos de Maximus ,Apprenti …etc

    Solidarité donc avec l’AMORC,injustement critiqué par des dogmatiques qui bizarrement pensent ne pas en être…..

  • 5
    Apprenti 14 novembre 2010 à 19:21 / Répondre

    J’ai été déçu par l’enseignement de l’AMORC, que j’ai trouvé formaté de façon beaucoup trop mercantile. Les supports utilisés, le suivi de formation proposé, sont réduits à la portion congrue. C’est prétentieux et c’est cher…

    Néanmoins, et malgré cette diatribe, rien dans l’AMORC ne peut se rapporter à un mouvement sectaire. Et le fait que j’ai trouvé dans la méthode maçonnique ce que je n’avais pas trouvé à l’AMORC ne me fera jamais dire ce que je ne pense pas.

    Il s’agit de plein de choses sauf d’une secte.

    Son appel à la tolérance mutuelle est pour ma part parfaitement acceptable et partagé.

  • 4
    JB31 14 novembre 2010 à 18:43 / Répondre

    Ce qui tendrait à montrer s’il en était encore besoin : beaucoup de bruits pour rien.
    Sauf à assurer une place sur la scène médiatique … d’un instant !
    Pour qui ? ceux qui n’ont pas grand chose à dire.
    La gesticulation… médiatique.
    De l’objet et du contenu ? pfuit !
    Enfin au moins un poste obtenu.
    Desormais le GODF aura son monsieur secte … on appréciera l’intervention du GO en tant que « corps intermédiaire de la République ».
    Je voudrai ajouter que j’ai de plus en plus le sentiment que le GODF s’éloigne de la Franc-Maçonnerie.
    Ou si on préfère est de moins en moins une obédience maçonnique.
    Les propos que l’on y entend sont plus souvent ceux d’arrières boutiques politiques tenues par des recalés qui se recyclent.
    Hélas !

  • 3
    Maximus III° 14 novembre 2010 à 18:28 / Répondre

    Il est effectivement délicat de juger l’A.M.O.R.C. comme étant sectaire, puisque d’une part la liste parlementaire en question est plus que contestée, et que deuxièmement il a été depuis rendu public l’avis du parlement qui fut de retirer le nom de l’A.M.O.R.C. de cette liste… Le Grand Maître ayant reçu des excuses à l’époque par courrier. Courrier qui mentionnait et je cite « que l’A.M.O.R.C. n’a aucune raison/motif d’être classé comme un mouvement sectaire ».

    Je ne me ferai pas pour autant l’avocat du diable, n’étant pas moi même membre de cette organisation. J’ai pourtant autour de moi de nombreux Frères qui en ont été membre plusieurs années… Chacun affirmant que ce n’est effectivement pas une secte et que les loges y travaillent sérieusement. L’aspect onéreux de la démarche, par contre, est sans doute le plus contestable.

  • 2
    Arthur 14 novembre 2010 à 17:44 / Répondre

    Bonjour a vous tous suite aux diverses lectures que certains anciens ont laissées après leurs long passage dans les institutions et qui ont vécus certaines histoires au sein de l’AMORC ou ils auraient eu accès a certains documents, ainsi que la séparation ou scission qui a eu lieu entre 1989 et 1991 entre les instances Américaines et Européennes ou certaine chose ne furent pas très clairs il en est de même avec la résidence de retraite du Canada qui rejoint les histoires Américaines et Canadiennes qui laisse un certains doutes qui ne furent jamais éclaircis il en est de même de la mise a l’écart de son ancien Responsable Américain ou il écrit que des font auraient circuler entre la Principauté Andorrane et la France ainsi que le déplacement de son siège Mondial au Canada. Nous aimerions que tout cela soit clair, pour donner corps aux mauvaises rumeurs, tout le monde y trouverait son compte.
    Aussi parlez nous de Julien ORIGAS et des relations avec cette personne vous pouvez trouver tout cela en clair sur le net aussi ici on ne peut pas tout écrire car l’histoire serait longue mais elle est dommage pour la mémoire de Spenser Léwis qui a œuvré.

  • 1
    thot.hermes 14 novembre 2010 à 17:14 / Répondre

    La loge libre thot de valence dans la Drome , ainsi que sa loge de recherches  » Les Libres Disciples d’hermes ‘ apportent soutien et Fraternité à l AMORC et à son Grand Maitre . Notre devise est LUMIERE TOLERANCE FRATERNITE . Nous tenons à préciser que nous n’avons aucun lien avec L AMORC et que ce soutien est totalement desintéressé .

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
7f8b80fbe286d09bd784c97c46f03d6a999999999999999999999