L’âme du vin

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Le vin « parle » aux Francs-Maçons et pas uniquement parce que des viticulteurs sont membres de l’Ordre ou que l’on sert des « barriques » de poudre rouge ou blanche lors des Agapes! On sait aussi le caractère symbolique du vin. 
 
L’ouvrage de Georges Ferré, L’Âme du Vin, est passionnant. L’auteur à qui on doit déjà 1907. La guerre du vin. Chronique d’une désobéissance civique dans le Midi, s’est attaché à l’histoire du vin tel qu’il est appréhendé dans les 3 grandes religions, le judaïsme, le christianisme et l’islam. C’est passionnant sans être pédant (saviez-vous que le concile de Laodicée en 317 avait condamné, en son canon 18, les danses et agapes dans tous les lieux de culte?!) même si les citations ont toute leur place dans cet ouvrage qui montre comment les textes dits sacrés et leurs commentaires ont pu faire évoluer la relation entre le croyant et le vin (et pas n’importe quel vin pour ce qui concerne l’Eglise catholique). C’est évidemment nuancé comme le montre l’étude sur l’évolution du rapport entre l’islam et le vin.
 
Des figures ici évoquées sont connues des Maçons, celle de Noë et, bien sûr, celle du roi Salomon, celui qui conseillait: Près d’une femme mariée garde-toi bien de t’asseoir et de t’attabler pour des beuveries, de crainte que ton coeur ne succombe à ses charmes.
 
  • L’âme du vin. Symbolisme et spiritualité dans les trois religions de Georges Ferré (Dervy, 272 pp., 2012) disponible chez Amazon
  • Blog L’âme du vin par Georges Ferré
  • Georges Ferré sur Facebook
vendredi 23 août 2013
  • 1
    stef
    25 août 2013 à 19:09 / Répondre

    Le bon vin m’endort, l’amour me réveille !!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif