De la Loge à l’Atelier

Par Jiri Pragman dans Edition

L’oubli est réparé par Nathalie Kaufmann-Khelifa même si elle n’ambitionne pas d’être exhaustive. Elle a osé le joli jeu de mots De la Loge à l’Atelier pour présenter 20 peintres ou sculpteurs francs-maçons dans un livre qui figurera parmi les beaux livres susceptibles d’être offerts en cette fin d’année.

Font ainsi chaque fois l’objet d’une rubrique William Hogarth, Maurice-Quentin de la Tour, Jean-Baptiste Greuze, Jean-Antoine Houdon, Jacques-Louis David, Pierre-Joseph Redouté, François, Joseph, Carle et Horace Vernet, François Gérard, Théodore Géricault, Pierre-Jean David d’Angers, Constantin Daniel Rosenthal, Félicien Rops, Frédéric-Auguste Bartholdi, Alfons Mucha, Juan Gris, Grant Wood et Marc Chagall. Beaucoup d’artistes français donc mais pas uniquement puisque certains d’entre eux étaient d’Angleterre, de Belgique, de Tchécoslovaquie, de Roumanie, des USA.

La révélation de leur appartenance maçonnique va en surprendre certains: on pense aux fans de Desperate Housewives qui constateront que le couple de fermiers d’American Gothic qui apparaît dans le générique a été peint par Grant Wood, initié dans une Loge de l’Iowa.

L’auteure nous livre le parcours de ces artistes avec leur parcours d’homme (exclusivement) dans leur temps, leur famille, dans un contexte politique parfois mouvant (certains n’hésitèrent pas à se mettre au service des pouvoirs successifs tandis que d’autres, fidèles à leurs opinions, préférèrent s’exiler, à Bruxelles par exemple). Ses descriptions sont bien enlevées et elle profite de chaque fait pour nous fournir des informations complémentaires. Des réserves cependant: par exemple le souci de présenter les francs-jardiniers en profitant du portrait de Redouté pourrait donner à penser, surtout si on s’arrête au titre du chapitre, qu’il en faisait partie. Quant aux références, elles demanderaient parfois à être nuancées; ainsi la citation de Paul Naudon évoquant la charge d’Officier de Loge anglaise du futur roi des Belges n’est pas documentée et est contestée aujourd’hui.

Les artistes évoqués sont Francs-Maçons sans discussion (se trouve ici confirmée l’appartenance maçonnique de Géricault initié en 1821 dans une Loge anglaise). Ils ne font pas pour cela de la peinture ou de la sculpture maçonnique au sens de la représentation de symboles. Sauf peut-être l’anglais Hogarth qui s’est amusé à représenter des Maçons dans Night (et pas à leur avantage!) ou le tchécoslovaque Mucha qui réalisa documents et médailles maçonniques.

Faut-il voir une influence de la Maçonnerie dans leur art comme lorsque Greuze met en scène les vertus chères aussi aux Maçons alors qu’il n’a été initié qu’à l’âge de 53 ans? Là où on sera peut-être pas tenté de suivre l’auteure, c’est dans la lecture maçonnique de certaines oeuvres. Certes, elle nous avait prévenus: Aujourd’hui, il nous a semblé évident d’envisager leurs oeuvres à travers le prisme privilégié de leur implication maçonnique. Faut-il pour autant voir dans le Serment des Horace de Jacques-Louis David une oeuvre maçonnique pour cause de ternaire, d’épées et de pieds en équerre?

dimanche 27 octobre 2013 2 commentaires
  • 2
    Bédébé 27 octobre 2013 à 22:08 / Répondre

    Un beau livre … mai aussi un beau titre au sens symbolique profond : le passage du communautaure à l’opératif …

  • 1
    Sonia Mandel 27 octobre 2013 à 12:01 / Répondre

    Merci de cette information il y a en effet très peu de livres sur les peintres et sculpteurs francs maçons
    Je suis sculpteur c’est une passion que je souhaite partager avec le plus grand nombre
    Venez me rencontrer sur mon site http://www.soniamandel.com

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
at ut leo ultricies lectus facilisis luctus felis Sed