Pascal Vesin

Mini rebondissement dans l’affaire Pascal Vesin

Par Géplu dans Dans la presse

On apprend par un article du Dauphiné Libéré que dans le différend qui oppose Pascal Vesin ce prêtre franc-maçon à sa hiérarchie, Claude Thomas, un vieux frère de 82 ans membre de la Grande Loge de France depuis 35 ans et chrétien vient de prendre position. Claude « ne comprend toujours pas la position du diocèse et le fait savoir ». Pour cela il vient d’écrire un livre : « Je suis chrétien et franc-maçon, où est le problème ? » dans lequel il explique que la position de l’Eglise de Rome qui considère comme incompatible le fait d’être franc-maçon et chrétien est rétrograde. L’Église est bloquée, à contre-courant, manifestant une intolérance dogmatique, rédhibitoire vis-à-vis des évolutions des pratiques spirituelles d’autres communautés, écrit-il.

Et pour faire bonne mesure il a non seulement remis son livre en main propre à monseigneur Boivineau, l’évêque qui a démis et excommunié Pascal Vesin, mais aussi envoyé celui-ci au pape François, accompagnant cet envoi d’une lettre dans laquelle il dit « Je me considère comme une pierre qui cherche sa place à la construction de la tolérance. Que cette pierre soit un silex, qui avec le frottement des siècles passés produise au XXIe siècle une étincelle, que cette étincelle ait assez de force pour apporter la chaleur au cœur et que sa lumière éclaire le chemin de la vérité. » 

De son entretien avec monseigneur Boivineau Claude Thomas pense avoir réussi à rétablir le dialogue, car « Pascal Vesin et l’évêque acceptent de se rencontrer une nouvelle fois ». Bien joli, le dialogue est toujours une bonne chose,  mais il est peu probable que cela changera quoique ce soit à l’application de la sanction d’excommunication, car la décision n’en avait pas été prise par monseigneur Boivineau mais par Rome.

jeudi 10 juillet 2014 62 commentaires
  • 61
    charles 13 juillet 2017 à 15:10 / Répondre

    J’ai fait une demande depuis quelques temps mais en vain. Que faire alors ?

    • 62
      Thomas 13 juillet 2017 à 19:30 / Répondre

      Quel est l’objet de la demande?

  • 58
    chicon 8 septembre 2014 à 17:25 / Répondre

    la richesse symbolique des textes sacres est enorme pour un F M aguerri au decryptage . Ces textes, depoussieres, ont une coherence et une complementarite insoupconnable. Le Pere Vesin pourrait ecrire  » Au nom de la Rose  » apres vingt ou trente ans d’etudes car les mysteres ne se livrent pas facilement. Pas sur que ou il soit tombe, il soit bien prepare pour ce travail

  • 57
    chicon 8 septembre 2014 à 13:58 / Répondre

    le Pere Pascal Vesin n’est pas bete. Il sait qu’il s’est place dans une impasse ideologique contraire a ses voeux.. Errare humanum est, persevare diabolicum.

    • 59
      thomas 8 septembre 2014 à 17:57 / Répondre

      Quels voeux,celui de chasteté? non la seule obligation c’est le devoir d’obéissance envers son évêque. Qui? dans la vie n’a jamais désobéis.

  • 51
    HRM 4 septembre 2014 à 16:59 / Répondre

    Bien que FM, je me contrefiche de l’anti-maçonisme, surtout quant il vient d’une église, il ne m’intéresse en rien et ne me concerne qu’en ce qu’il me conforter dans mon projet et idéal maçonnique….. je remercierai presque les anti maçon de l’être et je leur reproche même de pas l’être suffisamment … ça permettrait un vrai tri de l’ivraie qui pousse parmi nous … « si tu ne vois pas cette noirceur , etc « …. vous connaissez.
    bien Frat

    • 52
      thomas 4 septembre 2014 à 17:46 / Répondre

      Penser à son confort dans son projet et son idéal ne suffit pas . Il ne faut pas oublier les purges effectuées par Vichy et les Nazis.à cause de l’anti-maçonnique .

      • 54
        HRM 8 septembre 2014 à 10:14 / Répondre

        @Thomas
        Un peu de dialectique …. que Diable!
        et s’il faut parler d’histoire… : Combien de FM à votre avis à cette époque de l’autre coté, du coté de l’ombre et du brouillard ?
        Et dans ce sens, Merci à l’Eglise de clairement rappeler ses positions face à notre matérialisme foncier et radical qui alimente en toutes choses notre esprit critique et libre penseur.

        • 55
          thomas 8 septembre 2014 à 11:15 / Répondre

          A cette époque l’église était près du pouvoir de vichy, alors merci pour leur clairvoyance

        • 56
          thomas 8 septembre 2014 à 11:16 / Répondre

          Clairvoyance

  • 49
    Papy grincheux 4 septembre 2014 à 16:14 / Répondre

    Si j’ai bien compris ce curé a été déloyal envers son église qui l’a viré…
    Ou est le problème?

    • 50
      thomas 4 septembre 2014 à 16:25 / Répondre

      Il n’a jamais été déloyale envers son église, voir son site avec les comités de soutien de ses paroissiens.Il a simplement cherché une autre voie complémentaire.

  • 47
    thomas 4 septembre 2014 à 12:10 / Répondre

    Après plusieurs commentaires positifs comme négatifs ; Il faut sortir de l’ignorance qui est la source de tous les maux. Le contexte de l’affaire de Pascal Vésin a fait ressortir que les francs-maçons sont toujours en état d’excommunication.

    • 48
      Coyotte 4 septembre 2014 à 15:29 / Répondre

      Bonjour à vous tous mes FF

      Pour répondre au post de Thomas:
      3 Thomas, aurais-tu penser qu’il pouvait en être autrement. Pour les bons catholiques, nous sommes – conjointement avec les juifs – responsable de tous les maux de la terre. Encore heureux qu’il n’y a plus d’épidémie de peste en France car nous serions encore accusés d’empoisonner les puits.
      L’histoire n’est qu’un éternel recommencement avec plus ou moins de variations selon les circonstances.
      James Anderson rattachait la F.M.aux maçons constructeurs de cathédrales, que penserait-il maintenant au regard des choses.
      Vivement Jeudi prochain et la reprise normale après les tenues d’été, je pourrais de nouveau me ressourcer.
      Bonne journée à vous tous mes FF et bonne reprise dans vos LL respectives.
      J’ai dit.

      • 53
        thomas 8 septembre 2014 à 09:16 / Répondre

        MTCF. ce ne sont pas les bons catholiques, mais l’erreur de Benoist XVI d’avoir réintégré les intégristes qui résidaient en Suisse et dans la foulée détourné le travail de Vatican II3 bises fraternelles

  • 43
    Coyotte 18 août 2014 à 09:27 / Répondre

    Bonjour à tous et bonjour Thomas

    J’ai très bien compris le cas de notre Frère Pascal mais convient qu’il n’y avait pas lieu que ce débat de fond ( 1 de plus ) entre église et franc-maçonnerie viennent une fois de plus aux oreilles des médias et des  » pisse-copie  » qui n’ayant rien à se mettre sous la dent, sont contents de remettre le couvert avec  » les frères 3 points « .
    Non seulement c’est lassant mais totalement dénué d’objectivité. Ce n’est pourtant pas les FF journalistes qui manquent dans nos rangs. Que font-ils pour éclairer la lanterne des profanes qui ne connaissent rien de notre démarche et de nos aspirations; rien ou pas grand chose, peut-être par peur de se dévoiler. C’est pourtant eux qui par l’intermédiaire des moyens d’information dont ils disposent, pourraient orienter le débat vers plus de discrétion.
    J’ai dit mes FF.
    Bonne journée à tous.

  • 41
    thomas 17 août 2014 à 20:04 / Répondre

    Je regrette que des frères n’aient compris le cas se Pascale Vésin, en effet ce que le dénie dans mon livre manifeste c’est la lette anti-maçonnique de Mgr Boivineau , duffussée sur internet,pour justifier l’exclusion de mon frère Pascal.

  • 40
    Coyotte 16 août 2014 à 09:32 / Répondre

    Bonjour à tous

    Tout d’abord, je me présente rapidement:  » Français , maçon depuis 33 ans, GLDF ( très symbolique ce nombre ) ,
    « O » de Paris. et appartenant à une loge qui tient son nom d’un homme qui rêvait d’universalité.
    J’ai bien lu vos commentaires et je crois qu’ils nous faudrait ramener le dialogue à sa juste dimension. Ce n’est pas un conflit entre la Très Sainte Eglise Apostolique et Romaine et la F.M. c’est un conflit entre un homme et sa hiérarchie donc rendons à César ce qui appartient à César et laissons à Jules tout ce qui ne relève pas du dogme. Nous avons déjà bien assez de querelles de clocher entre obédiences pour ne pas nous occuper de ce différend, qui bien que d’ordre privé religieux, n’en ai pas moins profane à mes yeux et n’avait en aucun cas lieu à être porté sur la place publique.
    Notre Frère savait à quoi il s’engageait en entrant en maçonnerie donc il a agit en toute connaissance de cause ou alors il l’a fait  » à l’insu de son plein gré  » comme Virenque.
    HRM a raison, on peut être chrétien et maçon et bien que F.M. je suis chrétien, non pratiquant certes mais, ce qui ne m’empêche pas de ressentir une certaine émotion lorsque je visite une église ou une cathédrale. Après tout, cela ne s’appellerait il pas  » la dualité  »
    J’ai dit mes FF
    Bonne journée à tous

    • 46
      thomas 4 septembre 2014 à 12:04 / Répondre

      MTCF la sanction infligée à notre frère Pascal était destinée à un prêtre pédophile. Je pense que cette sanction est disproportionnée. Mais la lettre du diocèse est franchement anti- maçonnique donc tu est concerné que tu le veuille ou non.

    • 60
      thomas 17 septembre 2014 à 10:09 / Répondre

      MTCF je te conseil de consulter sur internet « serment d’un jésuite », très intéressant Qui sont les hérétiques?

  • 39
    Oholiab 16 juillet 2014 à 09:25 / Répondre

    @ chicon

    Ciel, certes !
    Et ma foi, vu sous cet angle, cela devient quasi diabolique…
    Aaah Seigneur mon Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés ?
    Tous ces bons frères réguliers ET reconnus seraient-ils plus catholiques que…le pape ?

  • 38
    chicon 15 juillet 2014 à 18:44 / Répondre

    @oholiab – si on peut etre catholique sans etre chretien, comme signalė , on peut etre catholique et athée. Or etre athée n’est pas tres catholique. Si un catholique n’est pas tres catholique, on le savait, que dire des non catholiques plus catholiques que les vrais. Tout cela est inquietant.

    • 42
      thomas 18 août 2014 à 07:54 / Répondre

      Lire mon manifeste »Je suis chrétien et franc-maçon o est le problème » Claude THOMAS . Editions « EDILIVRE » Ma réaction est suite à la lettre du diocèse d’Annecy anti-maçonniquue pour justifier l’exclusion de Pascal. Fraternellement

  • 37
    Oholiab 15 juillet 2014 à 14:25 / Répondre

    M’enfin ! Mais si mais si, on peut être catholique sans être chrétien.
    Et le pape, hein ?
    Bon, je sors…
    BF

  • 35
    chicon 15 juillet 2014 à 12:46 / Répondre

    @hrm –
    Comme vous le signalez c’est l’Eglise catholique romaine qui est la plus opposee aux FM. Protestants, et autres Eglises sont neutres. Les positions societales actuelles, et bruyantes du GODF ne vont apaiser le conflit. Pas de chance pour P Vesin, les francais sont incorrigibles.

  • 34
    HRM 15 juillet 2014 à 11:35 / Répondre

    Être chrétien ne veut pas dire être catholique et réciproquement on peut être catholique et ne pas être chrétien
    être franc maçon et chrétien , oui
    mais catholique romain et franc maçon, non surement pas

    • 36
      Gogosoupasgogos 15 juillet 2014 à 13:25 / Répondre

      1. « Être chrétien ne veut pas dire être catholique et réciproquement on peut être catholique et ne pas être chrétien » :
      >> vraiment n’importe quoi. A ce point, il n’y a plus rien à dire !

  • 33
    thot hermes 13 juillet 2014 à 12:21 / Répondre

    Le Dogme et la pratique initiatique n’ont jamais fait bon ménage …

  • 32
    chicon 11 juillet 2014 à 19:26 / Répondre

    @ souriceau louis-marie – vous devriez etre a l’aise au RER ou au Rite Emulation avec ses side-degrees.

  • 30
    chicon 11 juillet 2014 à 18:31 / Répondre

    @ yack – . Vous avez bien dit qu’il’y a conflit d’autorite entre ces instances. Les âmes apoartiennent a l’Eglise et la liberte est pour elle d’adherer a ses dogmes par l’intercession de la Grace donnee par Dieu.. Pour le FM la liberte est celle de decouvrir et d’adherer au terme de sa propre reflexion a sa nature extra- terrestre. L’homme n’est pas libre d’un cote, c’est la Foi qui l’anime. L’homme est libre d’un autre cote, c’est l’esprit, la raison qui l’animent.
    Un dialogue de sourd pour les ultras.

  • 29
    Horand von Grafath 11 juillet 2014 à 16:39 / Répondre

    Et au REAA, dès le premier degrè, le principe créateur et la Loge de saint-jean, c’est pour les chiens peut-être ?
    Oui, pour guider l’inconnu un peu plus tard !
    Le Baron de HUND vous garde un chien de sa chienne !
    (Humour SCDF, … non SCNF, … plutôt RER)

    • 31
      joaben 11 juillet 2014 à 19:18 / Répondre

      grand débat sur l’evangile de Jean. Pourquoi est-il si essentiel ? Une des explications est qu’en fait il condamne totalement les systèmes dogmatiques pour se référer à un principe. Si on extrait des récits du même type que les synoptiques, on serait (en beaucoup moins développé, proche de Timée). On peut donc imaginer que le REAA a joué et joue encore fin en cultivant cette ambiguité, efficace sur le plan geo-politico-maconnique mais à mon avis nuisible sur le plan initiatique. La suite de l’histoire nous apprend pourtant ce qu’il est important d’en retenir pour un FM !

  • 28
    Oholiab 11 juillet 2014 à 16:16 / Répondre

    Quelle bouillie entre pratiques anglo-saxonnes et continentales.
    Dire que les 3 premiers grades (pour être complet, les 4 premiers grades) du RER sont déchristianisés, c’est faire montre d’ignorance.
    Pour ce qui est du REAA, nul besoin d’attendre le 18ème degré. Au 13ème degré et a fortiori au 14ème degré, on y est déjà… Je n’évoquerai même pas ceux au delà des degrés aréopagiques.
    Quant aux anglo-saxons, la Sainte Arche Royale est on ne peut plus explicite.
    Et cerise sur le gateau initiatico-maçonnico-régulier (excusez du peu…), arriver à réduire le GADL’U à Dieu est quelque peu restrictif, me semble-t-il, et dénote à tout le moins d’un manque de respect vis de l’Eternel et d’une prétention humaine sans bornes.
    Mais bon, achetons Dieu, mes frères, au lieu de toujours le louer, ce qui constitue une solution trop provisoire. Comme ça il nous protègera à temps complet et nous pourrons l’enfermer dans les temples de la FM dite régulière.
    Pour le surplus, je rejoins volontiers Yack sur ce coup.
    Que le GADL’U vous vienne en en aide, vous supporte et vous guide.
    BF

  • 27
    chicon 11 juillet 2014 à 15:15 / Répondre

    @yack – tous grades confondus, au terme du parcours  » complet « , rites anglo- saxons ou rites continentaux mettent le fm progressivement devant la question de sa nature et de son devenir ( condition divine primordiale chez Willermoz et Zinnendorf ). La dechristianisation des rituels aux trois premiers grades au XIX eme siecle en Angleterre puis en France, n’a pas supprimé ce caractere de la franc maconnerie aux autres grades ( 18eme ou 4eme ou 5eme suivant les rites ).

  • 26
    Benedikt 1664 11 juillet 2014 à 13:02 / Répondre

    Jésus Marie Joseph !
    Augusto même pas à jour de capitation !
    Que restera-t-il d’un tel humaniste, catholique pleinement assumé, dans l’Histoire ?
    Faire » stades combles  » à Santiago hors période de Coupe du Monde ?
    En cette Saint-Benoît, ayons une petite pensée fraternelle en sa mémoire !

  • 25
    Chaboud 11 juillet 2014 à 11:54 / Répondre

    Juste un petit détail : Pinochet? jeune lieutenant est entré en maçonnerie, dont il n’avait rien à faire, sur la pression de son beau père, il n’a jamais acquitté sa capitation et n’a guère fréquenté (très peu) une loge qu’environ un an. Peut-on l’appeler frère ? Je n’ai pas connu Augusto, GADLU merci, mais je connais Pascal Vesin et nonobstant l’érudition docrtinale ci-avant, je le reconnais comme frère.
    Jack Cha

  • 22
    Bonne du curé Meslier 11 juillet 2014 à 10:35 / Répondre

    @Lanterne
    Mon fils, comme dirait le patron : « laissez venir à moi les petits apprentis » !!!
    Amen, amen, …amen.

  • 21
    lanterne 11 juillet 2014 à 10:19 / Répondre

    Bon… j’ai une question.

    Un curé d’une église régulière et reconnue, membre d’une obédience irrégulière et non reconnue, doit-il se confesser à la GLUA ou dans une obédience de la CMF ?

    Bon je sors …

  • 17
    chicon 11 juillet 2014 à 08:53 / Répondre

    @mackno – en deux lignes vous avez tout dit, bravo.
    Le chretien a trouvé dans le Christ son Dieu manifestė, entouré de dogmes apportes progressivement par l’histoire (connaissance complete, la Grace ) .Le franc macon cherche a reintegrer sa condition divine primordiale par etapes (connaissance progressive, le Logos )
    L’image de la voute de la Chapelle Sixtine est parlante et tres maconnique : Pere (principe inititial en Grec) et Fils ( l’homme consubstanciel au principe ) se tendent la main sans se toucher.

    • 18
      Benedikt 1664 11 juillet 2014 à 09:02 / Répondre

      @chicon
      Jésus christ, … et la caravane passe !!!

    • 19
      Yack 11 juillet 2014 à 09:07 / Répondre

      @Chicon,

      « Le Franc-Maçon cherche à réintégrer sa fonction sa condition divine… »

      Je ne me sens pas du tout concerné.

      Fraternellement,

      Yack

      • 24
        joaben 11 juillet 2014 à 11:12 / Répondre

        @yack.
        Ca figure tout de même dans les rituels les plus anciens. De même que le monotheisme, puis l’abstraction spirituelle chreienne ou boudhiste ou islamique ont spiritualisé le « dieu »(x), la vision de la question par la FM procède elle aussi d’une étape supplémentaire dans l’abstraction. Avant de la rejeter au nom de relents religieux anciens, ne conviendrait-il pas d’examiner ce que a FM entend par « condition divine » ? Et si la capacité à édicter des « droits de l’homme » en était une manifestation ?

    • 20
      Makhno 11 juillet 2014 à 10:06 / Répondre

      Sauf qu’Adam avait une maman, on voit bien le nombril dessiné par Michel Ange.

  • 16
    chicon 11 juillet 2014 à 08:32 / Répondre

    @jiri pragman. – il est exact que l’Eglise catholique romaine ne fait pas la distinction entre ces deux francs maconneries, et les condamne, comme Benoit XVI ( C. Ratzinger ) ou les admet , comme Jean XXIII (C.Roncali ) IL est dommage qu’il n’y ait plus de clercs de cette Eglise en FM pour maintenir un dialogue constructif, theologique, comme il y a quarante ans.

  • 14
    Benedikt 1664 11 juillet 2014 à 07:49 / Répondre

    Par le baptême, tout catholique, apostolique et romain est devenu « prêtre, prophète et roi » ; chercherait-il s’il n’avait déjà trouvé ???

  • 13
    Simandre de Buxis 11 juillet 2014 à 07:37 / Répondre

    Scoop :
    Le curé de Camaret en était aussi !!!

  • 11
    Gogosoupasgogos 10 juillet 2014 à 23:48 / Répondre

    Toute cette polémique est surréaliste. Un homme devient d’abord prêtre et fait vœux d’obéissance à l’Eglise catholique. Puis, en cachette, il devient Franc-Maçon dans une obédience qui revendique une opposition directe et une lutte depuis près de 150 ans avec cette Eglise et tout ce qu’elle représente.
    Dans un roman, cela s’appellerait un « agent double ». Mais, lui il écrit un livre et se pose en victime …
    Enfin, une fausse information est complaisamment relayée : Il n’a jamais été excommunié. Au début, dans les premiers articles, il y avait des guillemets avec ce mot, puis elles ont disparues. Il est vrai qu’ainsi l’intensité dramatique est plus forte et rend plus facile l’indignation …

    • 15
      Jiri Pragman 11 juillet 2014 à 08:04 / Répondre

      J’ai eu l’occasion de mener un entretien public avec Pascal Vesin et lui ai fait remarquer l’utilisation incorrecte du terme « excommunié ». Pour le père Vesin, « excommunié » signifie exclus de la communion (ce qu’il est) alors que, en réalité, l’excommunication désigne l’exclusion de la communauté (ce qu’il n’est pas et il peut toujours faire machine arrière).

  • 10
    makhno 10 juillet 2014 à 23:32 / Répondre

    Effectivement, ils ne sont pas sur la même planète, le Franc-Maçon cherche, le Chrétien à trouvé. Peut-on être l’un et l’autre ?

  • 9
    chicon 10 juillet 2014 à 20:10 / Répondre

    Il y a deux franc-maconneries en France, une sans perspectjve divine, athee, et une avec perspective divine, deiste. Ces deux franc- maconneries n’ont pas la meme objet’ leurs quetes sont fondamentalement differentes. Le nier comme le fait le Pere Vesin, est un manque de comprehension. Ceci etant il arrive souvent que les uns et les autres arrivent a se parler, entre gens « de bonne volonte ». Mais ils ne sont pas sur la meme planete….

    • 12
      Yack 11 juillet 2014 à 00:45 / Répondre

      @Chicon

      Je suis au courant de tout cela.

      Mais, hélas, l’on ne semble pas comprendre mon propos.

      L’Eglise Catholique Romaine se moque bien de savoir qu’il y ait une Franc-Maçonnerie « athée » et une autre plus « déiste ».

      L’appartenance à la Franc-Maçonnerie est incompatible avec le Dogme Catholique Romain.
      (Comme l’a précisé Jiri, l’Eglise ne fait aucune distinction entre les différentes Obédiences, branches ou Rites de la Franc-Maçonnerie.

      Dès lors, le Dogme Catholique Romain n’est pas sujet à interprétation, il n’est ni négociable, ni discutable.

      De ce fait, toute argumentation pour tenter d’expliquer que la « double appartenance » serait permise relève du domaine de l’excuse, car c’est un rejet du dogme ecclésiastique que le fidèle s’est pourtant engagé à respecter.

      Ce n’est pas que je vais dire « bien fait pour sa tronche ». Mais en même temps, Pascal Vesin savait à quoi « il jouait ». Il en assume aujourd’hui les conséquences.

      Alors, à la question « peut-on être Catholique Romain et Franc-Maçon? », la réponse est NON, et ce, de manière catégorique, car le Dogme de l’Eglise ne le permet pas.

      Après, dans les faits, il y a des Catholiques Romains qui sont Francs-Maçons, mais ceux-ci ne respectent pas le Dogme de leur Eglise.

      Cela ne me pose pas de problème en tant que Franc-Maçon, mais il faut arrêter de me (ou de nous) faire prendre des vessies pour des lanternes.

      Fraternellement,

      Yack.

    • 23
      joaben 11 juillet 2014 à 11:01 / Répondre

      Désolé, cher CHicon, mais ces clivages sectaires intermaconniques, à fin de pouvoir de groupes maçonniques n’engagent que leurs auteurs. De l’extérieur, ils ont la « sagesse » de ne pas entrer dans ces considérations de cuisine de pouvoirs maçonniques. Il est d’ailleurs particulierement honteux que des FM veuillent se défraterniser de leurs frères maçonniques pour bénéficier de « faveurs » de l’église. Ca montre la hierarchie de l’importance de leur engagement FM.

  • 8
    Jiri Pragman 10 juillet 2014 à 19:44 / Répondre

    « En effet, la « double appartenance », catholique apostolique et romaine et Franc-Maçon régulier est possible ». C’est tout à fait inexact (pour ne pas dire faux). L’Eglise catholique ne distingue pas « les » francs-maçonneries (pas plus que les rites).

  • 7
    Simandre de Buxis 10 juillet 2014 à 18:42 / Répondre

    En effet, la « double appartenance », catholique apostolique et romaine et Franc-Maçon régulier est possible:
    Notre frère Augusto PINOCHET en reste emblématique !
    Notre Frère Salvador ALLENDE a d’ailleurs pu éprouver cette fraternité « au carré » en sa chair même !

  • 6
    Papy grincheux 10 juillet 2014 à 17:58 / Répondre

    Si j’ai bien compris ce curé a enfreint les règles de son église qu’en toute liberté il s’était engagé à respecter, ca s’appelle un parjure me semble-t-il. Il est devenu Franc Maçon au Grand Orient: les frère de sa loge l’on donc admis en toute connaissance de cause, donc il est mon frère et je le reconnais comme tel Ses démélés avec son église le regardent mais il a choisi, semble-t-il, de les porter sur la place publique, dans quel but? Provoc? Goût pour la victimisation? Besoin de notoriété? Il devrait se présenter au Conseil de l’Ordre et même comme Grand Maître!
    Pour ce qui me concerne ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.
    Papy grincheux

    • 45
      thomas 19 août 2014 à 11:11 / Répondre

      MTCF,notre différence avec l’église est que nous sommes libre d’expresions tandis que l’église est prisonnière de son dogme. Ce dogme est contraire aux principes enseignés par Jésus, qui lui ce voulait rassembleur.

  • 5
    Yack 10 juillet 2014 à 16:35 / Répondre

    Etrange tout de même ces Catholiques qui sont tout de même censés respecter le Dogme de leur église….

    « L’on ne peut être Franc-Maçon et Chrétien (Catholique en l’occurence ».

    Mais bon, dans les faits, chacun semble faire comme bon lui semble…

    Moi, il me semble que lorsqu’on s’engage dans une église, l’on s’engage à en respecter le Dogme.

    Après, que l’on adapte ce Dogme selon son gré, c’est autre chose.

    Je regrette, mais si je reconnais Pascal Vesin comme étant mon Frère, j’ai dû mal à saisir tout « l’émotion » de nombre de nos Frères et ses Soeurs face à un homme qui n’a pas « respecter les règles de son église, et qui a fini par se faire pincer….

    Il me semble que l’église Catholique est encore libre d’appliquer son « règlement » comme elle l’entend, je ne vois en quoi cela nous concerne, nous, Francs-Maçons! (Accepterions-nous qu’une église vienne se mêler de nos affaires?)

    Amitiés,

    Yack

    • 44
      thomas 18 août 2014 à 13:25 / Répondre

      Claude Thomas. Je vous invite à lire mon livre manifeste « Je suis chrétien et franc-maçon où est le problème » éditions « EDILIVRE ». car il dépasse l’affaire dePascal Vésin. En réalité ma réaction vient d’une lettre du Diocèse d’Annecy ,diffusée suir internet, qui n’est pas fraternelle envers la FM.Je n’admet pas de diaboliser un ordre pour se justifier.Cette lettre est reproduite intégralement dans mon livre où chaque phrase obtient une réponse. De ma part chacun de réagir selon sa conscience, de continuer à vivre dans l’gnorance des faits qui sont la source des conflits. fraternellement

  • 4
    Bonne du curé Meslier 10 juillet 2014 à 16:33 / Répondre

    Prochain épisode:
    Benoît et François, co-grands maîtres du Grand Orient Libéral du Vatican, souhaitent intégrer la C.M.F.
    Le monde est beau, tout le monde il est gentil.
    « Vive la calotte ».

  • 2
    connétable 10 juillet 2014 à 11:05 / Répondre

    Je ne comprends pas l’excommunication de ce frère, prêtre, en effet l’Eglise n’excommunie plus pour appartenance à la Franc Maçonnerie, à moins que je me trompe lourdement, je pense que ce prêtre n’est pas excommunié mais qu’il a été déclaré « suspens a divinis » ce qui signignifie qu’il n’est plus autorisé à célébrer la messe.
    Si toutefois il est confirmé, matériellement, qu’il a été excommunié, c’est en dépit du décret canonique de 1983, signé Cardinal Ratzinger (futur Benoît XVI) qui parle de l’impossibilité piour un chrétien d’appartenir à la Franc Maçonnerie, mais a supprimé l’excommunication (ce qui est déjà une belle avancée pour cette « vieille dame » qu’est l’Eglise.
    Je suis moi-même Chrétien, catholique et pratiquant et Franc-Maçon depuis 20 ans. Mon évêque le sait et il est aussi très satisfait de mon engagement concret dans ma paroisse, notamment en célébrant des funérailles, etc…
    Amitiés fraternelles .’.

    • 3
      Chaboud 10 juillet 2014 à 16:11 / Répondre

      La réponse et la définition de son éloignement de la communion et de son ministère sont dans le livre de Pascal Vesin, c’est du vécu, précis.
      Jack

  • 1
    Chaboud 10 juillet 2014 à 09:30 / Répondre

    Bravo et merci au frère Claude Thomas, c’est grâce à lui, à Pascal Vesin et à de nombreux catholiques de bonne volonté que le Vatican pourrait mettre fin à une condamnation d’un autre âge, et ce serait un beau moment dans le pontificat de François.
    Jack Chaboud

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
justo diam quis sit ipsum consequat.