Dominique Segalen
Dominique Segalen

Genèse et fondation du Droit Humain

Par jissey dans Contributions, Edition, Interviews

Jacques Carletto a réalisé cette interview vidéo de Dominique Ségalen ce jeudi 15 septembre, lors de sa journée de dédicaces chez Detrad. Dominique Ségalen est membre de l’Ordre Maçonnique Mixte International du Droit Humain. Graphiste et plasticienne, elle est aussi auteur de cinq romans sociétaux, de deux monographies historiques sur des fondatrices du Droit Humain. Une troisième monographie est en cours et elle vient de publier aux éditions Detrad Genèse et fondation de l’Ordre Maçonnique Mixte International.

Cet ouvrage, admirablement illustré, retrace la période inédite de la Genèse de l’Ordre et la création d’une première loge Mixte maçonnique en France. L’ordre deviendra très vite une Obédience Internationale. L’auteur répond aux questions de Jacques Carletto sur les raisons de ses passions historiques et sur l’analyse des  combats des femmes françaises désireuses d’acquérir les droits sociaux et civiques que la République a mis quasiment un siècle à reconnaître. Les grands sujets sociétaux de cette époque sont d’une confondante actualité. La préface est de Yvette Ramon Très puissant Souverain Grand Commandeur du DH International.

Le Droit Humain : 1866-1914 Genèse et fondation de L’Ordre Maçonnique Mixte International. Chez Detrad, Amazon, ou toutes bonnes librairies. ISBN : 978-2916094526

mardi 20 septembre 2016 5 commentaires
  • 4
    Arsène 29 septembre 2016 à 21:09 / Répondre

    Effectivement Sophie, on aimerait savoir les raisons de ce changement de dates. Une coquille?

    • 5
      Dominique Segalen 5 décembre 2016 à 12:17 / Répondre

      Bonjour, il ne s’agit pas d’un changement de dates ni d’une coquille. La fondation de la première Loge mixte date bien de 1893, mais la période de genèse (1866-1893) n’avait pas encore été mise en lumière dans les ouvrages qui retraçaient l’Histoire du Droit Humain. Or, il est important de connaître ces 27 années qui précèdent et qui racontent les combats de Maria Deraismes (grande figure du mouvement féministe réformateur du XIXe siècle) et de ses amis pour défendre les droits des femmes, la laïcité, l’école gratuite et obligatoire, la séparation des Églises et de l’État, etc., et participer aux grandes réformes sociales sous la IIIe République.
      On ne peut qu’être admiratif devant l’énorme travail qu’ils ont accompli en mixité.

  • 3
    Odile saugues 23 septembre 2016 à 17:04 / Répondre

    heureusement on sort des chemins battus des précédentes recherches historiques basées sur la consultation de documents. D segalen est plus libres p)lus inventive et entre dans la »légende dorée » du DH BRAVO

  • 2
    Sophie Dominique 22 septembre 2016 à 10:07 / Répondre

    Le droit humain placé en 1866 c’est une avancée dans la recherche car bêtement on le faisait commencer en 1893

  • 1
    Massoni 20 septembre 2016 à 17:53 / Répondre

    Livre remarquable par son contenu et la dynamique images et textes qui rappelle en plus grand format la collection Découvertes Gallimard, à la fois ludique et sérieux . Une passionnante recherche.
    Marie-Dominique Massoni

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
neque. mattis leo elit. id, Donec Aliquam risus. libero felis dictum