Dominique Segalen
Dominique Segalen

Dominique Segalen et Myriam Kenens présentent Maria Deraismes

Par Géplu dans Divers

Mardi 21 mars à 19h30, la Maison des Associations de la Place Jules Mansart de La Louvière (B) a invité Dominique Segalen, artiste et auteure du livre « Genèse et fondation de l’Ordre Maçonnique International « Le Droit Humain » » et Myriam Kenens, Professeure retraitée, passionnée par les Droits de l’Homme et de la Femme en particulier et co-rédactrice de la revue pluraliste « Reliures » pour débattre du thème :

Maria Deraismes … fondatrice de la franc-maçonnerie mixte … Histoire de la franc-maçonnerie mixte !!!
L’animation sera assurée par Jiri Pragman, journaliste, franc-maçon, et fondateur du Blog Maçonnique Hiram.be  🙂

Pour réservations (souhaitées) : reniergodaux@skynet.be
PAF :  5 euros pour non-membres de l’Extension de l’ULB, 3 euros pour les membres, sans-emplois et étudiants. Une organisation de la section du centre de l’Extension de l’ULB, de la Régionale Picardie Laïque, du CCRC, de la Ville de La Louvière et de l’UAE.

La Franc-maçonnerie « spéculative » commence officiellement en 1717 en Angleterre et en 1725 en France. Mais partout, les femmes seront systématiquement exclues des loges masculines, à moins de quelques initiatives transgressives, aussitôt très durement réprimées. Hormis quelques exceptions, les ateliers maçonniques masculins, aujourd’hui encore très largement majoritaires, demeurent fermés au deuxième sexe…

Où, quand et dans quelles conditions les femmes ont-elles eu accès à des loges féminines ou mixtes ? Le livre de Dominique Segalen retrace un demi-siècle de l’Histoire de la fédération du Droit Humain, premier Ordre Maçonnique mixte fondé en France par Maria Deraismes et Georges Martin, dont une période inédite (1866-1893) précédant la fondation de la première Loge Mixte parisienne. Les premiers membres fondateurs ont participé activement aux grandes réformes sociales sous la IIIe République et au mouvement féministe réformateur du XIXe siècle, dont Maria Deraismes était l’une des grandes figures.

mardi 14 mars 2017 2 commentaires
  • 2
    Emmanuel 19 mars 2017 à 10:36 / Répondre

    « …partout, les femmes seront systématiquement exclues des loges masculines, à moins de quelques initiatives transgressives,… »
    Du genre de celles qui virent l’initiation de MD déguisée en homme au sein d’une loge masculine avec la complicité de quelques FF. Mais chut faut pas le dire.

  • 1
    Zjaan 19 mars 2017 à 09:39 / Répondre

    Malheureusement La Louvière c’est trop loin pour moi, mais je vous souhaite une agréable soirée sur l’histoire de la franc-maçonnerie mixte!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
venenatis felis id ut facilisis id Praesent massa