Georges Lambert Port du Havre
Lithographie de Georges Lambert : "Le port du Havre", 54x75cm

Jusqu’au 30 juin, deux artistes à découvrir au Musée de la GLDF

Par Géplu dans Divers

À l’initiative du MAB, le Musée-Archives-Bibliothèque de la Grande Loge de France, les œuvres de deux artistes, Guenaël Beschi et de Georges Lambert sont à découvrir jusqu’au 30 juin 2017 dans l’Atrium et au Cercle Écossais de la GLDF, 8 rue Puteaux à Paris.

La Grande Loge de France s’inscrit dans le paysage maçonnique français et international avec sa spécificité, son histoire et ses projets. Installée dans un ancien couvent de la fin du 19e siècle, plusieurs fois aménagé depuis son acquisition en 1911, elle y héberge son musée, sa bibliothèque et ses archives.

En 1970, le Grand Maître Pierre Simon décide de porter une attention particulière aux collections éparses que conserve la Grande Loge en créant la « fondation musée maçonnique ». En 1992 le musée, les archives et la bibliothèque sont réunis dans une association (MAB) pour former un pôle culturel dépendant d’un conseil d’administration dirigé par le Grand Maître et aidé dans ses projets par un conseil scientifique et technique composé de professionnels.

Le MAB participe aux grands évènements culturels maçonniques : expositions, colloques historiques… tant au niveau local que national et international. Le musée de la Grande Loge de France est l’instigateur, avec le musée allemand de la Franc-Maçonnerie de la création de l’association des musée maçonniques européens, qui devant l’internationalisation et l’augmentation du nombre des adhérents, prend le nom d’AMMLA, Association of Masonic Museums Libraries and Archives in Europe en 2005. C’est le MAB de la Grande Loge de France qui en assure actuellement la présidence.

Contact : mab@gldf.org / musee@gldf.org

mardi 23 mai 2017 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
Lorem Sed ut et, quis leo Phasellus eget tempus id