bioethique elysee 130218

Dîner sur la fin de vie à l’Elysée : avec les religieux mais sans les francs-maçons

Par Géplu dans Dans la presse

Comme le rapporte LaVie.fr, Emmanuel Macron a reçu ce mardi 13 février les « leaders religieux [et] militants pro-euthanasie » pour parler de la fin de vie.

Le chef de l’État a décidé d’organiser d’ici le mois de juin trois dîners à l’Élysée, autour des thématiques de la fin de vie, de la PMA et de l’intelligence artificielle. écrit La Vie, qui cite les invités à ce premier repas, institutionnels, représentants du monde médical et des cultes, mais En revanche, aucun représentant de la franc-maçonnerie n’avait été convié…  même si le député LREM et président du groupe d’études sur la fin de vie à l’Assemblée Jean-Louis Touraine, présenté comme « franc-maçon assumé » était présent.

Cela m’inquiète, assure Philippe Foussier, grand maître du Grand Orient de France. Les cultes sont en décalage avec les aspirations profondes de la société, il y a un risque de radicalisation du débat sur ces sujets sensibles, convier les cultes en priorité c’est prendre le risque d’un débat qui monte en tension. Et de déplorer une grande confusion entre le temporel et le spirituel, un retour à l’esprit concordataire. 

Et La Vie de conclure son analyse de ce repas : Trois lignes se sont exprimées : ceux qui appellent à un renforcement des soins palliatifs, les inconditionnels de la responsabilité individuelle et ceux qui considèrent la vie comme sacrée », analyse François Clavairoly qui ajoute, réaliste : « Il n’y a pas de front uni entre les religions. »  

vendredi 16 février 2018 39 commentaires
  • 22
    Diderot 16 février 2018 à 22:39 / Répondre

    Philippe Foussier, grand maître du Grand Orient de France a raison de dire que : » Les cultes sont en décalage avec les aspirations profondes de la société ». Cela est démontré par le sondage publié par La Croix dont j’ai fait état (commentaire 12). Les évolutions se feront car la population a évolué en France comme dans de très nombreux pays occidentaux. Alors le Président qui ne veut pas voir 1 million de cathos tradis manifester dans la rue cherche une solution et fait de la calinothérapie avec les tenants d’une Loi écrite des Dieux dans les livres sacrés. Ce divorce entre ces deux conceptions bien révélés par le sondage l’ ancien président du conseil Famille et société de la Conférence des évêques de France, l’évêque du Havre, Mgr Jean-Luc Brunin le constate de façon réaliste dans La Croix : « Je pense qu’elle a trop longtemps cru que l’anthropologie qu’elle portait était encore largement partagée. Peut-être s’est-elle laissée abuser par un certain discours sur « les racines chrétiennes de l’Europe » qui veut faire croire que le fond de notre culture est encore chrétien. Nous nous sommes trop contentés, en tout cas, de rappeler des principes, ce qui « doit être » selon nous. » Constat cruel :  » les racines chrétiennes de l’Europe » slogan toujours proclamé par les cathos tradis n’imprime plus chez les catholiques français qui raisonnent et jugent comme l’ensemble des français et non comme les intégristes de Civitas et de la MPT qui livreront des barouds d’honneur pour rien . Les évolutions se feront et tout le reste est carabistouille !

    • 23
      HRMS 17 février 2018 à 12:50 / Répondre

      l’évolution comme le progrès ne sont jamais linéaire, leur mouvement se font dans un dynamique dialectique et doivent passer au feux, à la cuisson, de leurs oppositions et contraires, pour se stratifier comme acquis civilisationnelle; la prospective en ces domaines demande une réflexion de type conséquentielle, car évolution comme progrès ne sont pas synonymes de réussite et bonheur et sans caricaturer le principe de précaution on remarquera que la déscralisation de la vie est le fruit effective à l’athanor technoscinetifique, que la liberté de penser sera à terme aliéné par l’IA, pour la plus grande majorité des êtres humains, qui eux même sont de ce progrès en train de muter vers une autre espèce.

      • 26
        victor 17 février 2018 à 16:30 / Répondre

        Pour répondre à HRMS, « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément » Boileau. Je ne comprends rien à votre galimatias, normalement cela n’est pas le but de la communication vous savez « savoir et faire savoir ». Ou alors on parle tout seul à soi-même.

        • 37
          Lamouline 18 février 2018 à 10:42 / Répondre

          Tout à fait d’accord. Pourquoi ne pas parler en français?

    • 28
      victor 17 février 2018 à 16:55 / Répondre

      pour Diderot.
      Un MAÇON est obligé par son engagement d’obéir à la Loi morale et s’il comprend bien l’Art, il ne sera jamais un Athée stupide, ni un Libertin irréligieux. Article 1 des constitutions d’Anderson….vous devez être au GO, je comprends mieux votre système de pensée. Ne pas reconnaitre le passé chrétien de l’Europe, c’est aussi idiot que de dire en 2018 que le terre est plate, c’est une évidence. Comme de dire que la France s’est constituée grâce aux rois de France d’où une certaine polémique il y a 9 ans durant les cérémonies de commémorations du bicentenaire de le révolution. En revanche qu’à partir de cet héritage que nous partageons tous, il y ait une évolution des pensées…oui car nos contemporains sont de plus en plus détachés de la spiritualité, en effet le matérialiste fait son œuvre. Il est évident aussi que les conceptions « réac » ne font pas avancer une société en revanche je crois qu’entre les deux il y a une voie raisonnable (du verbe raisonner), vous savez celle de Kant….la raison pure.

      • 29
        Diderot 17 février 2018 à 18:34 / Répondre

        Je ne suis pas du GO ! Je fais observer qu’un hiérarque de l’Église constate que le slogan « sources chrétiennes » ne fonctionne plus auprès des catholiques alors que ce sont eux qui pendant des siècles ont bloqué les évolutions sociétales Il va donc conclure dans son propos sur La Croix que dans ces conditions il ne faut plus chercher à bloquer mais négocier ce qui est négociable. C’est donc pour cela que je dis que c’est plié et que la Manif pour tous a perdu ses prochains combats. Le PRINCIPE DE RÉALITÉ veut que ce qui a été n’est plus. L’ancien monde figé est décédé au siècle des Lumières et depuis on évolue. Alors cher Ami vous avez le droit de sauter comme un cabri en criant »sources chrétiennes, sources chétiennes, sources chrétiennes  » si cela vous chante et croire que l’étoile brille encore alors qu’elle est morte depuis longtemps comme on le démontre en astronomie
        Diderot

        • 30
          Lolo 17 février 2018 à 20:19 / Répondre

          Diderot…alors de quel culture êtes vous martienne ? Il faut apprendre à lire mais surtout à comprendre la pensée des autres…en loge vous devez être autiste… fraternellement.

          • 31
            Diderot 17 février 2018 à 20:54 / Répondre

            La réation classique sur les blogs quand on n’est pas d’accord on sort la mitraille à insultes : « illétré, idiot, martien autiste, mauvais maçon ». C’est tout Lolo ! Tu aurais pu ajouter : « athée stupide, gauchiste, vulgaire » car en ces domaines tu es expert. Mais par contre évite « fraternellement » à la fin de tes textes car ce mot là tu n’en connais pas le sens.

            • 32
              Lolo 17 février 2018 à 22:38 /

              Je constate votre ouverture d’esprit. Bonne soirée Marat avec la veuve en rêve…le grand soir.

          • 33
            crancran 18 février 2018 à 00:44 / Répondre

            comment avec une telle fraternité tu ne puisse comprendre ton prochain, je te demande de faire un petit effort de compréhention et d’adaptation aux Freres qui t’entoure.
            Un stage sur la colonne du nord te serait salutaire.
            crancran

          • 35
            lazare-lag 18 février 2018 à 08:58 / Répondre

            « De quel (sic) culture êtes-vous martienne (re-sic)? »
            On parle comment sur ce blog? C’est difficilement compréhensible.
            D’abord, culture étant du féminin, « de quelle culture » serait plutôt bienvenu, non?
            Ensuite, s’adressant à Diderot, que l’on peut supposer masculin, terminer avec « êtes-vous martien », ne serait-il pas plus adapté? Car qui est visé dans « êtes-vous »: Diderot, pas la culture.
            Et, cette fois-ci c’est du fond, qu’est-ce que cette formule en provenance de Mars?
            C’est générationnel? C’est du langage jeune et internet?
            (Et je ne parle pas du terme autiste, de plus en plus employé hors de son contexte).
            Faut-il avoir moins de 25 ans pour le comprendre, ce langage?
            Sinon, outre ces incompréhensions véhiculées, tout à fait d’accord avec vous sur le fait qu’il faut, je vous cite: « apprendre à lire mais surtout à comprendre la pensée des autres ».
            Encore faut-il que cette pensée soit un minimum bien conçue et bien exposée.
            Mais notre travail, mon frère, est de toujours et encore tailler la pierre.
            Bien présomptueux serait celui qui prétendrait le travail accompli et terminé.
            En loge, certes, ailleurs aussi bien sûr.

  • 16
    Lolo 16 février 2018 à 20:47 / Répondre

    Sûrement pas les sondages…il faudrait pour un avis avoir un consentement éclairé… c’est à dire pas satisfaction de ses désirs mais le bien être de l’humanité. Nous faire croire que l’on peut tout faire est illusoire. Personnellement je pense que l’éducation passe par une femme et un homme.
    ..et non pas des familles monoparentales . Tout cela se sont des désirs de bobos.

  • 15
    victor 16 février 2018 à 19:17 / Répondre

    Mon cher Géplu, ton commentaire d’article fait réagir c’est bien à condition de ne pas oublier certaines choses qui font notre engagement.
    1/ la démarche maçonnique est une démarche individuelle et donc personnelle.
    2/les grands maitres représentent leurs obédiences à condition qu’il y ait eu un débat en interne…il ne me semble pas que cela soit le cas au GODF, c’est d’ailleurs pourquoi je ne suis pas dans cette obédience qui s’occupe plus de politique que de perfectionnement individuel
    3/ Il faut respecter les propos et les croyances de chacun pour combattre le vice et pratiquer la vertu.
    4/ Nous avons prêté serment de respecter les lois de la république et leurs représentants, les attaquer c’est encourager ceux qui ne les respectent pas.
    5/ nous ne sommes pas une assemblée politique supérieure qui serait la seule à détenir la vérité…nous la cherchons tous. D’ailleurs pour cela il faudrait avoir des connaissances qui pour la plupart d’entre nous n’avons pas.
    6/ La fin de vie est de l’ordre de l’intime, je n’ai pas besoin de l’aval de personne si je ressent le besoin d’en finir.
    7/ la PMA c’est un autre débat, celui d’une société qui est prête à tous pour satisfaire les besoins individuels tout en oubliant que l’on parle de l’humanité. C’est avant un problème de pays riches…occupons nous d’abord du reste de l’humanité (le plus grand nombre) qui crève de fin, notamment les plus jeunes.
    Si on a un réel besoin, désir d’enfants, il y a de de nombreux enfants à adopter…il est vrai qu’ils sont différents de nous et pour certain il existe une forme de racisme à leur endroit.
    Pour conclure, stérilité des débats dans ce domaine c’est sur….pour de paroles et peu d’actes…c’est l’habitude chez les FM.
    Un libre penseur assumé.

    • 17
      lazare-lag 16 février 2018 à 20:49 / Répondre

      Des nuances peut-être…
      1/ démarche individuelle et personnelle, certes, mais dans un cadre collectif, celui de la loge,
      2/ « C’est d’ailleurs pourquoi je ne suis pas dans cette obédience [G.O.D.F.]qui s’occupe plus de politique que de perfectionnement individuel ». Je suis dans une loge du G.O.D.F., et je pense que nous y favorisons le perfectionnement individuel et n’y parlons jamais de politique en tenue. Mais je parle ici de ma loge uniquement.
      3/ et 4/puis 6/:Ok.
      5/ « D’ailleurs pour[détenir la vérité], il faudrait des connaissances que la plupart d’entre-nous n’avons pas ».
      Donc – contraire de « la plupart » – une minorité aurait la connaissance nécessaire pour détenir la vérité?
      Curieux, d’une part parce que certains auraient cette connaissance donnant l’accès à la vérité; d’autre part parce que la vérité serait donc ainsi accessible.
      Est-ce maçonnique cela comme raisonnement?
      7/ Pourquoi s’occuper du reste de l’humanité, sans se préoccuper de s’occuper à débattre sur la PMA?
      L’un doit-il être exclusif de l’autre? Pourquoi?

    • 20
      Riou 16 février 2018 à 22:06 / Répondre

      Excellent texte
      Chacun des points évoqués sont développés avec justesse il convient aussi bien à l’ homme , au citoyen et au FF que je suis
      Bravo!

      • 34
        crancran 18 février 2018 à 00:49 / Répondre

        merci de ton retour Riou, mais ce nom me rappelle une ile que je connais bien et qui m’est encore tres proche.
        crancran

  • 10
    Willermoz 59 16 février 2018 à 17:19 / Répondre

    Moins que les pécheurs à la ligne certes, mais nous sommes tous pécheurs devant l’Éternel….

  • 9
    Emmanuel 16 février 2018 à 15:28 / Répondre

    Les religieux en France (toutes tendances confondues) représentent plusieurs millions de citoyens.
    Les mamamouchis de la FM au mieux 170 000 FF et SSrs. Moins que les pécheurs à la ligne.

    • 12
      Diderot 16 février 2018 à 18:01 / Répondre

      En bon athée que je suis, je me fie à un journal sérieux qu’est « La Croix ». Ainsi le sondage Ifop pour La Croix et le Forum européen de bioéthique réalisé fin 2017 et publié en janvier 2018 confirme le consentement d’une grande partie de la société à des sujets comme l’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes (60 %) et aux femmes seules (57 %), à une évolution de la loi sur la fin de vie OUI à 89 % pour les français, OUI à 72% pour les catholiques.
      https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Ethique/PMA-GPA-fin-vie-vague-fond-liberale-2018-01-03-1200903246?from_univers=lacroix
      Ce qui est drôle c’est que l’archevêque de Paris n’a pas fait référence à ce sondage, car comme le dit La Croix : »Michel Aupetit en est resté à son expérience de médecin, de ce qu’il a pu observer des soins palliatifs, insuffisamment développés, pour faire valoir le point de vue de l’Église catholique ». Parfait jésuite qui se dérobe !! ALORS QUI REPRÉSENTE LE MIEUX LES FRANÇAIS ? Les curés, les rabbins et les imams ou le GODF ?
      Une pensée qui te symbolise parfaitement cher Emmanuel
      « En maçonnerie, la quantité de nos certitudes est un bon indicateur de notre niveau d’ignorance. » Jissey »

    • 14
      Chicon 16 février 2018 à 19:07 / Répondre

      « Les mamamouchis de la FM » ne representent plus une élite de la pensée comme dans le passé lointain, ni les ultra-catho non plus. Les têtes chercheuses, fort occupées, sont ailleurs.

    • 18
      lazare-lag 16 février 2018 à 21:07 / Répondre

      Intéressante cette comparaison entre « plusieurs millions de citoyens/religieux » et 170.000 FF et SS dits et dites « mamamouchi(e)s ».
      Je ne sais pas pourquoi ça me fait penser à cette remarque faite par je ne sais plus quel auteur selon laquelle les kangourous (ou les lapins peut-être) étaient bien plus nombreux en Australie que les Australiens eux-mêmes. Mais sont-ce les lapins qui font la loi en Australie?

      • 36
        Chicon 18 février 2018 à 10:01 / Répondre

        Un « Mamamouchi » est un personnage de theâtre classique, d’origine moyen-orientale et qui sait tout sur tout.

  • 8
    Boluda 16 février 2018 à 15:08 / Répondre

    Quoi de plus normal, quand nous sommes gouvernés, par un homme qui ce prend pour un dieu de l’univers, tels sont les derniers propos.De notre Président.
    Comment voulez vous que les Franc Macons Puissent être invités et représentatifs à un débat sur la fin de vie, quand ces derniers y travaillent depuis de longues années (biotiques) dites contemporaines.
    Comment un Franc Macon Digne de confiance et de son nom, ayant prêté serment de combattre toute forme de Dogmes soit présent à une réunion POLITIQUO-RELIGIEUSE…
    Enfin mon Frère qui que tu sois n’accepte pas ces informations, et revendique le fait que des religieux puissent nous dicter le choix de nos décisions quand à la Fin de Vie.
    Un homme encore un peu libre.
    Jab

  • 6
    lisa 16 février 2018 à 12:51 / Répondre

    les Fm ne sopposent pas forcement au religieux. bcp de loges et deFM sont deistes et vehiculent des idees tres conformistes …

    • 11
      Désap. 16 février 2018 à 17:50 / Répondre

      Ah oui, ça ! que la Franc-maçonnerie soit de moins en moins maçonnique et de plus en plus confite de religion, ou de politique d’ailleurs, je ne te le fais pas dire ma Soeur.
      La FM n’a donc plus rien d’original à dire sur aucun sujet.

  • 4
    michel 16 février 2018 à 12:45 / Répondre

    En préambule, j’indique que je suis membre du GODF, mais que pour le moment je n’ai vu aucun débat , ni même vote ou motion sur ce sujet dans ma loge ! Sur quelle base se fonde l’obédience ? Quelle légitimité détient le grand maitre sans consulter ses loges ?
    Dans notre démocratie, ce sont nos élus (députés et sénateurs ) les représentants du peuple…
    Après leur devoir, c’est de consulter les différents corps intermédiaires pour se faire une opinion, et nous les franc-maçons , nous sommes un faible nombre et nous sommes seulement un de ces corps intermédiaires…
    De mon point de vue personnel, je ne pense pas qu’il soit souhaitable de remplacer par la loi, ce qui relève de la conscience et de l’intime…Pour ce qui est de l’euthanasie, je me demande si parfois, la loi ne serait pas une forme de décharge de responsabilité devant le choix ultime ?
    Comment peut-on demander au médecin ou l’infirmière d’effectuer un geste que l’on aurait pas le courage d’effectuer soi-même ?
    Personnellement je n’ai pas la réponse aujourd’hui et demain cela ne restera que la mienne…

    • 21
      Alain 16 février 2018 à 22:22 / Répondre

      MTCF,
      sans doute es-tu un « jeune » Fr du GODF. il y a une dizaine d’année peut-être plus une des questions à l’étude des loges portait sur la fin de vie et l’euthanasie et donc les synthèses présentées au Convent.
      Par ailleurs comment protéger le coprs médical lorsqu’il aide les malades en fin de vie à passer sans souffrances excessives. IL est vrai que pour les églises la douleur est rédemptrice et donc même pour mourir, il faut souffir.

      • 25
        michel 17 février 2018 à 14:31 / Répondre

        Mon très cher frère, le débat actuel est bien plus large que l’euthanasie !
        Aurez-vous le courage de provoquer vous-même la mort d’un de vos proches ? Le faire vous-même « passer » dans l’au-delà ?
        Voilà mon interrogation, et personnellement j’ignore si je pourrais le faire le moment venu !
        Votre diatribe sur l’église n’apporte aucune réponse à mon interrogation…

    • 38
      Lamouline 18 février 2018 à 10:55 / Répondre

      J’ai 86 ans et me trouverai sans doute en fin de vie sur un lit d’hôpital. Contre ma volonté, je mourrai mais je refuse de souffrir. De l’égoïsme sans doute. Puisque tu as des idées, explique moi ce qu’il faut faire. Je suis curieux de t’entendre, mon frère.

      • 39
        HRMS 18 février 2018 à 12:05 / Répondre

        Certains parmi vos FF, sont aussi médecins ou d’autres qui professent des métiers de soins, demandez leur conseil, ou assistance en protégeant vos intimités réciproques, dans le secret du coeur et du serment.

  • 2
    Chicon 16 février 2018 à 09:27 / Répondre

    Si JL Touraine est franc-maçon, les francs maçons sont représentés.

    • 3
      victor 16 février 2018 à 11:25 / Répondre

      Bonjour, les FM ne sont pas les hommes ou les femmes incontournables sur le sujet, arrêtons de faire du nombrilisme, de même nous ne représentons pas la société…le discours « je bouffe du curé et j’en suis fier est d’une autre époque » sachons plutôt rassembler. Je vois pas le problème de cette invitation. Cela n’empêchera pas nos grands mamamouchis de s’exprimer le temps venu, comme tous ceux qui n’ont pas été invités…les médecins, les députés….Je dirai plutôt heureusement que les FM n’étaient pas invités, il me semble que la F n’est pas une religion…CQFD.

      • 7
        Yasfaloth 16 février 2018 à 13:20 / Répondre

        Et puis « notre » opinion est quand même largement connue… avec ses nuances…

      • 13
        Désap. 16 février 2018 à 18:20 / Répondre

        (3) et puis la FM n’a aucune vocation messianique, si l’humanité veut courir à sa perte, tous sujets confondus, qu’elle y court, ça la regarde.
        De 1717 jusque dans les années 1930, les franc-maçons ont tout fait pour ouvrir les esprits face à l’obscurantisme religieux et à l’extrémisme politique et économique ; résultat : la Franc-maçonnerie accusée de tous les complots, 1929 et Auschwitz, et aujourd’hui un retour de l’intégrisme religieux TOUTES religions confondues, la Franc-maçonnerie de nouveau accusée de tous les complots et les banques qui gouvernent.
        Eh oh, les Hommes, démmerd…-vous ! Nous on s’en balance, on vous a prévenu des milliers de fois.

    • 19
      lazare-lag 16 février 2018 à 21:13 / Répondre

      « Si JL Touraine est franc-maçon, alors les Francs-maçons sont représentés ».
      Certes, mais à la condition que JL Touraine (ou Maurice Chombier ou Zéphirin Tartemolle, ou Robert Bidochon, peu importe le quidam d’ailleurs)le fasse savoir et surtout soit mandaté pour parler en leurs noms.
      Sans ça…

    • 24
      Depris 17 février 2018 à 13:14 / Répondre

      Que des FM se soient compromis avec le couple jesuitique macron-trogneux n’est vraiment pas une référence.

      • 27
        lazare-lag 17 février 2018 à 16:37 / Répondre

        Le « couple jesuitique macron-trogneux »?
        Ca sort d’où cette sémantique suave?
        J’hésite sur la provenance, plus exactement j’hésite sur l’extrémisme d’où elle doit être issue.

  • 1
    Diderot 16 février 2018 à 09:03 / Répondre

    Le GM du GODF a PARFAITEMENT raison de s’inquiéter lorsqu’on lit les propos de l’un des chefs religieux à ce diner : «Toute l’éthique médicale est basée sur le refus absolu de ce qui s’est passé dans les camps de la mort et plus particulièrement à Auschwitz. » En évoquant le code de Nüremberg, il a rappelé le contexte historique et les fondements qui sous-tendent l’appréciation de l’éthique médicale d’aujourd’hui. Et il n’a pas hésité à lâcher le mot « assassinat », feignant un lapsus, mais provoquant des remous indignés autour des verres de Corton grand cru 1999. «selon La Croix- Il y a bien le risque d’un obscurantisme exacerbé.
    À cela, ajoutons que le Président Macron se refuse à prononcer un discours cadre sur la laïcité alors qu’il avait été annoncé pour le 5 décembre 2017. Enfin il a une conception mystique du pouvoir et a affirmé le lien entre spirituel et le temporel dans l’organisation de la Cité. En synthèse Emmanuel Macron BOITE lorsqu’il s’agit d’aborder les fondements du « Vivre ensemble » selon les principes de laïcté. Homère dit dans le chant 1 de l’Iliade que « quand les bienheureux immortels virent Vulcain qui boite dans leur maison leur servant d’échanson à un festin il leur prit un: rire inextinguible ». Cela m’a inspiré un petit poème « Moi la Laïcité »

    Les élus des dieux invités
    Au palais St Honoré
    D’un rire inextinguible
    Brandirent la Bible
    Si je suis tombée par terre
    Moquée à ce festin
    C’est la faute à Vulcain
    Le Fils de Jupiter

    • 5
      victor 16 février 2018 à 12:49 / Répondre

      Bonjour depuis quand doit-on s’inquiéter des propos tenus des uns ou des autres…chacun à le droit de vivre, de penser et dire ce qui lui semble juste. Il me semble qu’il s’agit d’un des combats de la FM. D’autre part j’ose espérer que les censeurs se réclamant de la libre pensée l’appliquent au moins sur les colonnes…sans cela « au secours ». Le politburo, le soviet, la propagangastaffel ou le commissaire politique ne font pas partis de notre culture..les Hébert, Marat et autres grands démocrates…dehors.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
25c783866ccc7b1aad7513591ac47ee9m